Il faudra cotiser 41,5 ans....

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par *Fifi* le Jeu 7 Juil 2011 - 14:49

J'ai une question à ce sujet : que pensez-vous de mettre de l'argent de côté dans une assurance retraite ? (et laquelle ?). J'avoue mal connaître comment ca marche, mais ma mère me bassine avec ça !

*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par Pierre_au_carré le Jeu 7 Juil 2011 - 14:55

Dr Housette a écrit:Je vois les choses de façon très pessimiste aussi. Alors, mon plan est le suivant: jamais de mi-temps ou de 80% malgré deux (trois?) enfants, crédit immo sur 10 ans , quand il sera fini racheter une merde et la retaper pour la louer. Mon avenir sera immobilier.
Je ne vois mon salut que là-dedans. Grâce à nos bras et efforts. En retapant l'ancienne maison, j'ai fait une plus value de 50 000 euros en à peine 5 ans. Je préfère faire ça qu'enseigner à 60 et plus

Attention, la plus-value sur cette période est exceptionnelle : ça ne sera pas le cas tout le temps...
Mais si c'est pour louer, plus-value ou pas, ça ne change rien au principe quand on garde le bien.

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par Pierre_au_carré le Jeu 7 Juil 2011 - 14:59

@Reine Margot a écrit:
myfarenier a écrit:
je dois dire que la perspective de bosser au-delà de 65 ans m'a bien motivée pour quitter ce métier
Et moi donc...

+1. de toute façon on aura une retraite si misérable qu'il faudra travailler jusqu'à notre mort pour compenser, donc...

Les retraites de fonctionnaires, pour la plupart, ne sont pas (encore) connues pour être misérables...

On ne pourra pas faire faire plus d'annuités aux gens, donc comme je pensais au moment de la réforme des retraites : on aura la réforme de l'UMP + celle du PS ensuite pour les retraites. C'est à dire plus de contraintes (âge légal, annuités, ...) et ensuite on sera beaucoup plus taxés, notamment les assurance-vie pour préparer ... la retraite.

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par Thalia de G le Jeu 7 Juil 2011 - 16:48

@gelsomina31 a écrit:Au lieu de mettre de l'argent de côté, bien souvent dans les caisses de ceux qui sont entrain de détruire notre régime de retraite d'ailleurs, je suis pour la défense de la retraite par répartition grâce à une taxation des revenus financiers ou boursiers.
La France n'a jamais été aussi riche. Il n'y a aucune raison de sacrifier le bien être de tous pour que quelques "richards" continuent à s'enrichir en appauvrissant tous les autres, en détruisant les acquis sociaux de tous.

Sommes nous tous à ce point individualistes et égoïstes? Veut on vraiment de cette philosophie de "marche ou crève" que l'on nous vend à toutes les sauces? aca
+1000, mais je crains qu'on ne s'achemine vers une extinction de ce rédime par répartition et je suis effarée comme tous de l'enrichissement exponentiel de certains.

Quant aux prévisions de certain(e)s de ne jamais prendre de temps partiel, je vous souhaite de pouvoir vous y tenir. J'en suis à un point où même si cela se passe normalement avec les élèves, j'ai la nausée quand je vois arriver un paquet de rédacs. Et certaines circonstances de la vie peuvent faire qu'on préfère consacrer un peu plus de temps à un être cher.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par Dhaiphi le Jeu 7 Juil 2011 - 16:55

@Thalia de G a écrit:Quant aux prévisions de certain(e)s de ne jamais prendre de temps partiel, je vous souhaite de pouvoir vous y tenir.

Gagner moins et travailler moins. C'est le choix de profiter d'une chose qui ne s'achète pas : le temps.

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par Leclochard le Jeu 7 Juil 2011 - 18:25

@Reine Margot a écrit:
@Leclochard a écrit:
@lysias a écrit:je commence en septembre, donc je ne vais pas déjà me projeter à la retraite. Mais depuis plusieurs années, en fait depuis 2003 et le ministère Fillon, j'ai acquis l'intime conviction (qui ne cesse de se renforcer depuis), que d'ici "ma" retraite, tout ça n'existera plus, à moins de s'en occuper dans son coin.

J'ai l'impression que d'ici 41,5 ans, en fait il faudra cotiser 50 ans, pour toucher quelque chose de ridicule. Alors je pense que je vais essayer de construire autrement le plan de retraite si je ne veux pas aller travailler à 80 ans. Enfin, on verra...

C'est toute la subtilité du système par répartition: on garantit la redistribution mais on n'assure pas la date de départ et le niveau de la pension. Regarder les retraités actuels et se dire que dans 20 ans, on sera comme eux, c'est une erreur.
Je pense qu'on va vers des retraites qui représenteront 50% des derniers traitements au maximum même pour ceux qui auront tous leurs trimestres et un âge de départ de 65-67 ans, vu l'allongement de l'espérance de vie. Autrement dit, il faut mettre des billes de côté très jeune pour ne pas se retrouver dans la gêne à un âge avancé.


ouais, à condition que la banque dans laquelle tu les mets ne coule pas...tes billes, tu n'es pas sûr de les retrouver d'ici 30 ans... humhum c'est bien le problème.

Oui. Enfin, les banques ne disparaissent pas tous les matins. Je ne connais que deux cas dans l'histoire mondiale récente.
Par ailleurs, si on parle d'assurance-vie par exemple, les sommes sont placés chez des assureurs (CNP, Générali etc...), même si le contrat est ouvert auprès d'une banque.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par Leclochard le Jeu 7 Juil 2011 - 18:35

@Pierre_au_carré a écrit:
Dr Housette a écrit:Je vois les choses de façon très pessimiste aussi. Alors, mon plan est le suivant: jamais de mi-temps ou de 80% malgré deux (trois?) enfants, crédit immo sur 10 ans , quand il sera fini racheter une merde et la retaper pour la louer. Mon avenir sera immobilier.
Je ne vois mon salut que là-dedans. Grâce à nos bras et efforts. En retapant l'ancienne maison, j'ai fait une plus value de 50 000 euros en à peine 5 ans. Je préfère faire ça qu'enseigner à 60 et plus

Attention, la plus-value sur cette période est exceptionnelle : ça ne sera pas le cas tout le temps...
Mais si c'est pour louer, plus-value ou pas, ça ne change rien au principe quand on garde le bien.

D'accord avec toi. C'est amusant de voir le raisonnement qui consiste à généraliser un exemple. Ce n'est pas parce qu'on a fait un bon coup en bourse ou dans l'immobilier à une certaine époque, qu'agir de la même façon à un autre moment sera aussi intéressant.
Autant louer me paraît pertinent -même si la gestion locative à partir d'un certain âge peut être compliquée et risquée, autant fonder sa retraite sur une plus-value régulière de dizaines de milliers d'euros tous les cinq ans après un achat immobilier et de gros travaix me semble une illusion. Le témoignage de Marie Laetitia à ce sujet était clair.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par Leclochard le Jeu 7 Juil 2011 - 18:40

Anne2803 a écrit:J'ai une question à ce sujet : que pensez-vous de mettre de l'argent de côté dans une assurance retraite ? (et laquelle ?). J'avoue mal connaître comment ca marche, mais ma mère me bassine avec ça !

Une assurance-vie, c'est très bien à la condition d'en ouvrir une sans frais sur les versements sur internet.
Tu peux commencer avec des petits versements mensuels, les augmenter ou les arrêter quand tu le souhaites. Ensuite, tu peux récupérer ton épargne, l'investir ailleurs ou encore la transformer en rente.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par Condorcet le Jeu 7 Juil 2011 - 18:50

@Leclochard a écrit:
@Reine Margot a écrit:
@Leclochard a écrit:
@lysias a écrit:je commence en septembre, donc je ne vais pas déjà me projeter à la retraite. Mais depuis plusieurs années, en fait depuis 2003 et le ministère Fillon, j'ai acquis l'intime conviction (qui ne cesse de se renforcer depuis), que d'ici "ma" retraite, tout ça n'existera plus, à moins de s'en occuper dans son coin.

J'ai l'impression que d'ici 41,5 ans, en fait il faudra cotiser 50 ans, pour toucher quelque chose de ridicule. Alors je pense que je vais essayer de construire autrement le plan de retraite si je ne veux pas aller travailler à 80 ans. Enfin, on verra...

C'est toute la subtilité du système par répartition: on garantit la redistribution mais on n'assure pas la date de départ et le niveau de la pension. Regarder les retraités actuels et se dire que dans 20 ans, on sera comme eux, c'est une erreur.
Je pense qu'on va vers des retraites qui représenteront 50% des derniers traitements au maximum même pour ceux qui auront tous leurs trimestres et un âge de départ de 65-67 ans, vu l'allongement de l'espérance de vie. Autrement dit, il faut mettre des billes de côté très jeune pour ne pas se retrouver dans la gêne à un âge avancé.


ouais, à condition que la banque dans laquelle tu les mets ne coule pas...tes billes, tu n'es pas sûr de les retrouver d'ici 30 ans... humhum c'est bien le problème.

Oui. Enfin, les banques ne disparaissent pas tous les matins. Je ne connais que deux cas dans l'histoire mondiale récente.
Par ailleurs, si on parle d'assurance-vie par exemple, les sommes sont placés chez des assureurs (CNP, Générali etc...), même si le contrat est ouvert auprès d'une banque.

La crise financière de 2008 appartient-elle à l'histoire mondiale récente ?
http://www.tdg.ch/actu/economie/2009-81-banques-americaines-faillite-2009-08-23
http://fr.euronews.net/2008/10/09/almunia-defends-eu-financial-crisis-response/
http://www.lemonde.fr/la-crise-financiere/article/2009/02/26/les-banques-en-faillite-laissent-une-ardoise-de-plus-de-1-milliard-d-euros-a-la-bce_1160696_1101386.html
http://www.lefigaro.fr/societes/2009/03/17/04015-20090317ARTFIG00259-aig-declenche-une-tempete-a-washington-.php



Dernière édition par condorcet le Jeu 7 Juil 2011 - 18:52, édité 1 fois

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par Condorcet le Jeu 7 Juil 2011 - 18:52

@Leclochard a écrit:
@Pierre_au_carré a écrit:
Dr Housette a écrit:Je vois les choses de façon très pessimiste aussi. Alors, mon plan est le suivant: jamais de mi-temps ou de 80% malgré deux (trois?) enfants, crédit immo sur 10 ans , quand il sera fini racheter une merde et la retaper pour la louer. Mon avenir sera immobilier.
Je ne vois mon salut que là-dedans. Grâce à nos bras et efforts. En retapant l'ancienne maison, j'ai fait une plus value de 50 000 euros en à peine 5 ans. Je préfère faire ça qu'enseigner à 60 et plus

Attention, la plus-value sur cette période est exceptionnelle : ça ne sera pas le cas tout le temps...
Mais si c'est pour louer, plus-value ou pas, ça ne change rien au principe quand on garde le bien.

D'accord avec toi. C'est amusant de voir le raisonnement qui consiste à généraliser un exemple. Ce n'est pas parce qu'on a fait un bon coup en bourse ou dans l'immobilier à une certaine époque, qu'agir de la même façon à un autre moment sera aussi intéressant.
Autant louer me paraît pertinent -même si la gestion locative à partir d'un certain âge peut être compliquée et risquée, autant fonder sa retraite sur une plus-value régulière de dizaines de milliers d'euros tous les cinq ans après un achat immobilier et de gros travaix me semble une illusion. Le témoignage de Marie Laetitia à ce sujet était clair.

+ 1000

Le propos sans doute apocryphe attribué à Joseph Kennedy prend ici tout son sens : "si les liftiers se mettent à boursicoter, hâtons-nous de bazarder".

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par DH le Jeu 7 Juil 2011 - 18:58

@Leclochard a écrit:
@Pierre_au_carré a écrit:
Dr Housette a écrit:Je vois les choses de façon très pessimiste aussi. Alors, mon plan est le suivant: jamais de mi-temps ou de 80% malgré deux (trois?) enfants, crédit immo sur 10 ans , quand il sera fini racheter une merde et la retaper pour la louer. Mon avenir sera immobilier.
Je ne vois mon salut que là-dedans. Grâce à nos bras et efforts. En retapant l'ancienne maison, j'ai fait une plus value de 50 000 euros en à peine 5 ans. Je préfère faire ça qu'enseigner à 60 et plus

Attention, la plus-value sur cette période est exceptionnelle : ça ne sera pas le cas tout le temps...
Mais si c'est pour louer, plus-value ou pas, ça ne change rien au principe quand on garde le bien.

D'accord avec toi. C'est amusant de voir le raisonnement qui consiste à généraliser un exemple. Ce n'est pas parce qu'on a fait un bon coup en bourse ou dans l'immobilier à une certaine époque, qu'agir de la même façon à un autre moment sera aussi intéressant.
Autant louer me paraît pertinent -même si la gestion locative à partir d'un certain âge peut être compliquée et risquée, autant fonder sa retraite sur une plus-value régulière de dizaines de milliers d'euros tous les cinq ans après un achat immobilier et de gros travaix me semble une illusion. Le témoignage de Marie Laetitia à ce sujet était clair.

Ne me prenez pas non plus pour une imbécile heureuse. Merci. Je ne pensais pas 1- généraliser 2- je ne pensais pas "fonder ma retraite sur une plus-value rgulière de dizaine de milliers d'euros tous les cinq ans".
C'est quand même terrible! j'ai vraiment l'impression d'être prise pour une conne. Ceci étant, je vais vous faire plaisir en donnant de l'eau à votre moulin:

Je ne suis pas experte en immobilier. Mais j'ai un nez et un nez qui marche. Le notaire pour celle que j'ai en ce moment à lui-même dit que la mauison avait été sous évaluée. J'en avais l'intuition. Donc là, 9 mois après, aussi incroyable que cela puisse paraître, je peux avec les fenêtres changée et une seule pièce de faite et une salle d'eau de créée la revendre 30 000 euros de plus. En 9 mois. et ben ouais. Evidemment, vous me direz "'c'est ce qu'il dit mais elle n'est pas vendue" bla bla bla

N'empêche, j'ai défié pour l'avant dernière le prix des agences qui voulaient la vendre 170 000 max et l'ai vendue 201 000 euros. Je "savais " qu'elle partirait. 1 visite une seule a suffi.

De ces deux exemples, je ne ferai pas une généralité. Ni pour moi, ni pour les autres . Je continuerai de faire ce que je fais pour mon avenir, ma retraite. Et je ne suis pas sûre de perdre. On verra...


Dernière édition par Dr Housette le Jeu 7 Juil 2011 - 19:01, édité 1 fois

_________________
Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse...

DH
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par Condorcet le Jeu 7 Juil 2011 - 19:00

Ne te fâche pas, DH. Chacun est libre de gérer son argent comme il l'entend.
Bonne chance à toi pour tes prochains investissements.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par Leclochard le Jeu 7 Juil 2011 - 19:23

@condorcet a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Reine Margot a écrit:
@Leclochard a écrit:
@lysias a écrit:je commence en septembre, donc je ne vais pas déjà me projeter à la retraite. Mais depuis plusieurs années, en fait depuis 2003 et le ministère Fillon, j'ai acquis l'intime conviction (qui ne cesse de se renforcer depuis), que d'ici "ma" retraite, tout ça n'existera plus, à moins de s'en occuper dans son coin.

J'ai l'impression que d'ici 41,5 ans, en fait il faudra cotiser 50 ans, pour toucher quelque chose de ridicule. Alors je pense que je vais essayer de construire autrement le plan de retraite si je ne veux pas aller travailler à 80 ans. Enfin, on verra...

C'est toute la subtilité du système par répartition: on garantit la redistribution mais on n'assure pas la date de départ et le niveau de la pension. Regarder les retraités actuels et se dire que dans 20 ans, on sera comme eux, c'est une erreur.
Je pense qu'on va vers des retraites qui représenteront 50% des derniers traitements au maximum même pour ceux qui auront tous leurs trimestres et un âge de départ de 65-67 ans, vu l'allongement de l'espérance de vie. Autrement dit, il faut mettre des billes de côté très jeune pour ne pas se retrouver dans la gêne à un âge avancé.

ouais, à condition que la banque dans laquelle tu les mets ne coule pas...tes billes, tu n'es pas sûr de les retrouver d'ici 30 ans... humhum c'est bien le problème.

Oui. Enfin, les banques ne disparaissent pas tous les matins. Je ne connais que deux cas dans l'histoire mondiale récente.
Par ailleurs, si on parle d'assurance-vie par exemple, les sommes sont placés chez des assureurs (CNP, Générali etc...), même si le contrat est ouvert auprès d'une banque.

La crise financière de 2008 appartient-elle à l'histoire mondiale récente ?
http://www.tdg.ch/actu/economie/2009-81-banques-americaines-faillite-2009-08-23
http://fr.euronews.net/2008/10/09/almunia-defends-eu-financial-crisis-response/
http://www.lemonde.fr/la-crise-financiere/article/2009/02/26/les-banques-en-faillite-laissent-une-ardoise-de-plus-de-1-milliard-d-euros-a-la-bce_1160696_1101386.html
http://www.lefigaro.fr/societes/2009/03/17/04015-20090317ARTFIG00259-aig-declenche-une-tempete-a-washington-.php

Je ne pensais pas à ce type de banques très risquées car elles sont petites (ce sont des banques régionales) et qu'elles ont eu à subir ce qu'il y a de pire. On est loin de la Société générale qui survit à une perte de 5 milliards d'euros.
Par contre, il faudrait savoir s'il existe une assurance pour l'épargne des comptes courants comme en France.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par Leclochard le Jeu 7 Juil 2011 - 19:32

@condorcet a écrit:
Le propos sans doute apocryphe attribué à Joseph Kennedy prend ici tout son sens : "si les liftiers se mettent à boursicoter, hâtons-nous de bazarder".

Je me rappelle de la glorieuse époque de la bulle internet où on voyait à la télé des petits jeunes qui cassaient leur livret A et jouaient leur épargne en bourse. C'était le signe qu'il fallait vendre. Smile

Dans le même esprit, et pour parler de la période actuelle, Fiorentino dans son bouquin "Sauvez votre argent" définit la bulle immobilière ainsi: "c'est la période où vos amis non professionnels de l'immobilier gagnent plus d'argent en achetant et en revendant un an plus tard des studios ou des deux-pièces qu'en faisant leur job."
Dr Housette en a apporté ici un témoignage éclairant.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par Pierre_au_carré le Jeu 7 Juil 2011 - 23:34

Dr Housette a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Pierre_au_carré a écrit:
Dr Housette a écrit:Je vois les choses de façon très pessimiste aussi. Alors, mon plan est le suivant: jamais de mi-temps ou de 80% malgré deux (trois?) enfants, crédit immo sur 10 ans , quand il sera fini racheter une merde et la retaper pour la louer. Mon avenir sera immobilier.
Je ne vois mon salut que là-dedans. Grâce à nos bras et efforts. En retapant l'ancienne maison, j'ai fait une plus value de 50 000 euros en à peine 5 ans. Je préfère faire ça qu'enseigner à 60 et plus

Attention, la plus-value sur cette période est exceptionnelle : ça ne sera pas le cas tout le temps...
Mais si c'est pour louer, plus-value ou pas, ça ne change rien au principe quand on garde le bien.

D'accord avec toi. C'est amusant de voir le raisonnement qui consiste à généraliser un exemple. Ce n'est pas parce qu'on a fait un bon coup en bourse ou dans l'immobilier à une certaine époque, qu'agir de la même façon à un autre moment sera aussi intéressant.
Autant louer me paraît pertinent -même si la gestion locative à partir d'un certain âge peut être compliquée et risquée, autant fonder sa retraite sur une plus-value régulière de dizaines de milliers d'euros tous les cinq ans après un achat immobilier et de gros travaix me semble une illusion. Le témoignage de Marie Laetitia à ce sujet était clair.

Ne me prenez pas non plus pour une imbécile heureuse. Merci. Je ne pensais pas 1- généraliser 2- je ne pensais pas "fonder ma retraite sur une plus-value rgulière de dizaine de milliers d'euros tous les cinq ans".
C'est quand même terrible! j'ai vraiment l'impression d'être prise pour une conne. Ceci étant, je vais vous faire plaisir en donnant de l'eau à votre moulin:

Je ne suis pas experte en immobilier. Mais j'ai un nez et un nez qui marche. Le notaire pour celle que j'ai en ce moment à lui-même dit que la mauison avait été sous évaluée. J'en avais l'intuition. Donc là, 9 mois après, aussi incroyable que cela puisse paraître, je peux avec les fenêtres changée et une seule pièce de faite et une salle d'eau de créée la revendre 30 000 euros de plus. En 9 mois. et ben ouais. Evidemment, vous me direz "'c'est ce qu'il dit mais elle n'est pas vendue" bla bla bla

N'empêche, j'ai défié pour l'avant dernière le prix des agences qui voulaient la vendre 170 000 max et l'ai vendue 201 000 euros. Je "savais " qu'elle partirait. 1 visite une seule a suffi.

De ces deux exemples, je ne ferai pas une généralité. Ni pour moi, ni pour les autres . Je continuerai de faire ce que je fais pour mon avenir, ma retraite. Et je ne suis pas sûre de perdre. On verra...

1. Ne te vexe pas trop vite : mon message était simplement une remarque. topela
2. Puisque tu parles de ton cas : il est particulier puisque tu ne payes pas la main d'oeuvre de ton conjoint artisan et ça défilerait vite sinon.
(N.B. : je ne dis pas que tu ne fais rien, mais que les choses les plus pointues te couteraient très cher à 30 ou 40 €/h brut)

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par Pierre_au_carré le Jeu 7 Juil 2011 - 23:36

@gelsomina31 a écrit:Au lieu de mettre de l'argent de côté, bien souvent dans les caisses de ceux qui sont entrain de détruire notre régime de retraite d'ailleurs, je suis pour la défense de la retraite par répartition grâce à une taxation des revenus financiers ou boursiers.
La France n'a jamais été aussi riche. Il n'y a aucune raison de sacrifier le bien être de tous pour que quelques "richards" continuent à s'enrichir en appauvrissant tous les autres, en détruisant les acquis sociaux de tous.

Sommes nous tous à ce point individualistes et égoïstes? Veut on vraiment de cette philosophie de "marche ou crève" que l'on nous vend à toutes les sauces? aca

Taxons les revenus financiers ... de la CNAV entre autres. Rolling Eyes

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par Invité le Ven 8 Juil 2011 - 10:08

Dans les faits, quelle est la proportion d'actifs qui arrive à avoir une retraite complète? qui va pouvoir cotiser 41.5 ans?? vous croyez vraiment qu'on va nous laisser bosser jusqu'à 65-70 ans?
Dans le public, ça me paraît difficile, mais alors dans le privé, ça me paraît surréaliste.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par Leclochard le Ven 8 Juil 2011 - 10:11

@Pierre_au_carré a écrit:
1. Ne te vexe pas trop vite : mon message était simplement une remarque. topela
2. Puisque tu parles de ton cas : il est particulier puisque tu ne payes pas la main d'oeuvre de ton conjoint artisan et ça défilerait vite sinon.
(N.B. : je ne dis pas que tu ne fais rien, mais que les choses les plus pointues te couteraient très cher à 30 ou 40 €/h brut)

C'est clair que si on ne paye pas la main d'oeuvre, c'est soudainement beaucoup plus intéressant d'acheter et de faire de gros travaux pour revendre plus cher. Vu le coût des travaux faits par des artisans, la plus-value disparaîtrait en grande partie ou totalement.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par Leclochard le Ven 8 Juil 2011 - 10:16

Lorica a écrit:Dans les faits, quelle est la proportion d'actifs qui arrive à avoir une retraite complète? qui va pouvoir cotiser 41.5 ans?? vous croyez vraiment qu'on va nous laisser bosser jusqu'à 65-70 ans?
Dans le public, ça me paraît difficile, mais alors dans le privé, ça me paraît surréaliste.

Le but de l'opération, c'est de faire des économies tout en donnant l'impression de rester juste. En rallongeant la durée de cotisation: 1- on fait partir les gens avant qu'ils aient leurs trimestres et on verse des pensions plus faibles.
2- les gens vont jusqu'au bout (67 ans) et touchent moins longtemps leurs pensions (qui seront de toute façon à terme plus faibles qu'aujourd'hui à cause du rallongement probable de la durée prise en compte pour le calcul (les vingt puis les vingt cinq meilleures années...).
Je l'ai déjà dit mais ce qui m'étonne le plus, c'est que les syndicats ne proposent pas que les retraités les plus riches fassent un effort de solidarité.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par Leclochard le Ven 8 Juil 2011 - 10:20

@Pierre_au_carré a écrit:
@gelsomina31 a écrit:Au lieu de mettre de l'argent de côté, bien souvent dans les caisses de ceux qui sont entrain de détruire notre régime de retraite d'ailleurs, je suis pour la défense de la retraite par répartition grâce à une taxation des revenus financiers ou boursiers.
La France n'a jamais été aussi riche. Il n'y a aucune raison de sacrifier le bien être de tous pour que quelques "richards" continuent à s'enrichir en appauvrissant tous les autres, en détruisant les acquis sociaux de tous.

Sommes nous tous à ce point individualistes et égoïstes? Veut on vraiment de cette philosophie de "marche ou crève" que l'on nous vend à toutes les sauces? aca

Taxons les revenus financiers ... de la CNAV entre autres. Rolling Eyes

Et les plus-value immobilières.
Tiens, j'ai l'impression que cette proposition est très peu populaire. Smile

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par Pierre_au_carré le Ven 8 Juil 2011 - 10:42

@Leclochard a écrit:
@Pierre_au_carré a écrit:
@gelsomina31 a écrit:Au lieu de mettre de l'argent de côté, bien souvent dans les caisses de ceux qui sont entrain de détruire notre régime de retraite d'ailleurs, je suis pour la défense de la retraite par répartition grâce à une taxation des revenus financiers ou boursiers.
La France n'a jamais été aussi riche. Il n'y a aucune raison de sacrifier le bien être de tous pour que quelques "richards" continuent à s'enrichir en appauvrissant tous les autres, en détruisant les acquis sociaux de tous.

Sommes nous tous à ce point individualistes et égoïstes? Veut on vraiment de cette philosophie de "marche ou crève" que l'on nous vend à toutes les sauces? aca

Taxons les revenus financiers ... de la CNAV entre autres. Rolling Eyes

Et les plus-value immobilières.
Tiens, j'ai l'impression que cette proposition est très peu populaire. Smile

Tiens, d'ailleurs, ils en parlent ou parlaient alors que c'était adapté pour la décennie précédente. Maintenant il n'y en aura presque plus...

Jospin et les emplois-jeunes quand ça allait relativement bien, Sarkozy et les heures supplémentaires quand ça va mal : des visionnaires, nos politiques !!

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par lysias le Ven 8 Juil 2011 - 10:44

@Leclochard a écrit:
@Pierre_au_carré a écrit:
@gelsomina31 a écrit:Au lieu de mettre de l'argent de côté, bien souvent dans les caisses de ceux qui sont entrain de détruire notre régime de retraite d'ailleurs, je suis pour la défense de la retraite par répartition grâce à une taxation des revenus financiers ou boursiers.
La France n'a jamais été aussi riche. Il n'y a aucune raison de sacrifier le bien être de tous pour que quelques "richards" continuent à s'enrichir en appauvrissant tous les autres, en détruisant les acquis sociaux de tous.

Sommes nous tous à ce point individualistes et égoïstes? Veut on vraiment de cette philosophie de "marche ou crève" que l'on nous vend à toutes les sauces? aca

Taxons les revenus financiers ... de la CNAV entre autres. Rolling Eyes

Et les plus-value immobilières.
Tiens, j'ai l'impression que cette proposition est très peu populaire. Smile


Je pense qu'il ne faut pas tout mélanger; taxer certaines plus-value, oui, parfaitement. Mais il faut distinguer les plus-value immobilières du particulier qui vend son bien, et celles (monstrueusement élevées) des grands groupes et des spéculateurs. Je n'oppose pas David et Goliath, le grand et le petit. Mais il me semble parfaitement légitime de réaliser une plus-value sur un bien immobilier, car justement, ça n'est pas automatiquement de la spéculation. Je m'explique avec un exemple: j'ai un appartement pendant 15 ans. Entre le prix d'achat, et le prix de vente, je réalise une plus-value. Mais le prix d'achat ne comprend pas tous les frais annexes que j'aurais investi pendant 15 ans: entretiens divers et variés, aménagements, maintien en état de l'aspect intérieur (voire de l'aspect extérieur quand il s'agit d'une maison individuelle), charges de co-pro etc etc etc. Souvent, tous ces frais dépassent le montant de la plus-value réalisée par rapport au prix d'achat, or, ce sont tous ces frais qui permettent de proposer le prix de vente décidé 15 ans plus tard.

Après, personnellement, je pense surtout que l'acquisition d'un bien immobilier devrait permettre de soustraire les montants des loyers des frais mensuels une fois que je cesserais de travailler. Voire un autre bien en location pour des compléments de revenus. Entre ce que je ne paye pas et ce que je pourrais percevoir en plus, j'espère que c'est comme ça que je pourrais arriver à un compromis pour ne pas travailler jusqu'à 75 ans. Tout ça se construit sur 30 ans au moins, et je me dis que c'est peut-être le meilleur moyen de commencer, avant les caisses complémentaires. Je ne sais pas pourquoi, mais je n'ai pas trop confiance en ce type de placements. Avec un appartement, une maison, je me dis que même si la bulle immobilière s'effondre, j'ai quand même un toit sur la tête. Avec l'effondrement des caisses complémentaires, ben mes poches sont vides...

lysias
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par Pierre_au_carré le Ven 8 Juil 2011 - 10:46

@Leclochard a écrit:
@Pierre_au_carré a écrit:
1. Ne te vexe pas trop vite : mon message était simplement une remarque. topela
2. Puisque tu parles de ton cas : il est particulier puisque tu ne payes pas la main d'oeuvre de ton conjoint artisan et ça défilerait vite sinon.
(N.B. : je ne dis pas que tu ne fais rien, mais que les choses les plus pointues te couteraient très cher à 30 ou 40 €/h brut)

C'est clair que si on ne paye pas la main d'oeuvre, c'est soudainement beaucoup plus intéressant d'acheter et de faire de gros travaux pour revendre plus cher. Vu le coût des travaux faits par des artisans, la plus-value disparaîtrait en grande partie ou totalement.

Je travaille par à coup chez moi depuis 3 ans mais j'avais calculé à la louche que ça faisait 20 000 € de main d'oeuvre...

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par Pierre_au_carré le Ven 8 Juil 2011 - 10:48

@lysias a écrit: Je pense qu'il ne faut pas tout mélanger; taxer certaines plus-value, oui, parfaitement. Mais il faut distinguer les plus-value immobilières du particulier qui vend son bien, et celles (monstrueusement élevées) des grands groupes et des spéculateurs.

Les grands groupes, ça peut être des groupes qui investissent pour de nombreux particuliers : SCPI par exemple.

Goliath, il peut représenter plein de petits David. Laughing

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par Leclochard le Ven 8 Juil 2011 - 11:23

@lysias a écrit:
Je pense qu'il ne faut pas tout mélanger; taxer certaines plus-value, oui, parfaitement. Mais il faut distinguer les plus-value immobilières du particulier qui vend son bien, et celles (monstrueusement élevées) des grands groupes et des spéculateurs. Je n'oppose pas David et Goliath, le grand et le petit. Mais il me semble parfaitement légitime de réaliser une plus-value sur un bien immobilier, car justement, ça n'est pas automatiquement de la spéculation. Je m'explique avec un exemple: j'ai un appartement pendant 15 ans. Entre le prix d'achat, et le prix de vente, je réalise une plus-value. Mais le prix d'achat ne comprend pas tous les frais annexes que j'aurais investi pendant 15 ans: entretiens divers et variés, aménagements, maintien en état de l'aspect intérieur (voire de l'aspect extérieur quand il s'agit d'une maison individuelle), charges de co-pro etc etc etc. Souvent, tous ces frais dépassent le montant de la plus-value réalisée par rapport au prix d'achat, or, ce sont tous ces frais qui permettent de proposer le prix de vente décidé 15 ans plus tard.

Déduire de cette plus-value les frais engendrés par l'entretien, c'est possible (avec un système de forfait par ex). Maintenant, j'ai conscience que si on garde 15 ans un logement, ce n'est pas à proprement parler de la spéculation. Peut-être qu'il faudrait introduire la notion de durée courte : en dessous de 8 ans (durée conseillée pour l'assurance-vie), on pourrait taxer.

Après, personnellement, je pense surtout que l'acquisition d'un bien immobilier devrait permettre de soustraire les montants des loyers des frais mensuels une fois que je cesserais de travailler. Voire un autre bien en location pour des compléments de revenus. Entre ce que je ne paye pas et ce que je pourrais percevoir en plus, j'espère que c'est comme ça que je pourrais arriver à un compromis pour ne pas travailler jusqu'à 75 ans. Tout ça se construit sur 30 ans au moins, et je me dis que c'est peut-être le meilleur moyen de commencer, avant les caisses complémentaires. Je ne sais pas pourquoi, mais je n'ai pas trop confiance en ce type de placements. Avec un appartement, une maison, je me dis que même si la bulle immobilière s'effondre, j'ai quand même un toit sur la tête. Avec l'effondrement des caisses complémentaires, ben mes poches sont vides...

C'est le projet de pas mal de gens. Maintenant taxer les loyers qui sont un revenu me semblent juste socialement.


_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par Leclochard le Ven 8 Juil 2011 - 11:30

@Pierre_au_carré a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Pierre_au_carré a écrit:
1. Ne te vexe pas trop vite : mon message était simplement une remarque. topela
2. Puisque tu parles de ton cas : il est particulier puisque tu ne payes pas la main d'oeuvre de ton conjoint artisan et ça défilerait vite sinon.
(N.B. : je ne dis pas que tu ne fais rien, mais que les choses les plus pointues te couteraient très cher à 30 ou 40 €/h brut)

C'est clair que si on ne paye pas la main d'oeuvre, c'est soudainement beaucoup plus intéressant d'acheter et de faire de gros travaux pour revendre plus cher. Vu le coût des travaux faits par des artisans, la plus-value disparaîtrait en grande partie ou totalement.

Je travaille par à coup chez moi depuis 3 ans mais j'avais calculé à la louche que ça faisait 20 000 € de main d'oeuvre...

Je ne suis pas étonné. Un de mes beaux-frères a acheté une maison: ses travaux, s'il devait les faire par des artisans, ce serait un quart ou un tiers de son prix -déjà très élevé. Shocked

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum