Roméo+Juliette

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Roméo+Juliette

Message par terrygato le Sam 23 Mar 2013 - 12:14

A tous ceux à qui j'ai (très illégalement) pu envoyer le film version soft, je réponds dans un post groupé.
Vous verrez que le coupage est propre, on ne se rend même pas compte qu'il manque deux bouts de scène. Le deuxième cut ne fait perdre aucun dialogue. Mais pour le premier, celui dit "du gobage d'ectasy", je vous conseille de regarder en comparaison l'édition originale pour vous faire une opinion.
Parce que si on y gagne en censure, on y perd en sens tout court.
C'est le moment où Roméo parle de son funeste présage : il entrevoit que tout ça va mal finir.
C'est un détail me direz-vous, mais comme moi je le fais étudier en parallèle au Cid et que Chimène aussi fait sa Cassandre dans la pièce, je suis privée de leur faire découvrir ce parallèle.
Pour ceux qui ne veulent pas que le film monté mais aussi les questions d'analyse qui peuvent servir d'évaluation, je corrige deux trois détails et vous joins ça ce week end.

terrygato
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Roméo+Juliette

Message par A.vanWorden le Lun 25 Mar 2013 - 0:06

Bien, j'avais commencé à me lancer dans une défense et illustration du film face aux arguments de Terrygato, mais je ne sais pas ce qui se passe chez moi ce soir, ça rame et ça crashe à tout va, du coup j'ai perdu tout ce que j'avais commencé à écrire. Tant pis. Quelques mots de réflexions en revanche (sans prétendre aucunement donner de leçon, bien sûr ! Embarassed ) sur la question de la "censure" opérée sur les deux scènes citées, qui me laisse dubitatif.

Dans l'absolu, je suis contre.

D'abord, par principe.

Ensuite, parce qu'on n'est jamais à l'abri d'un(e) élève qui découvrirait le pot aux roses, et qu'on n'en sortirait pas grandi(e).

Enfin et surtout, parce que je ne pense pas qu'on va "vendre" (pour parler vulgairement) à nos élèves la littérature, l'art en général, et la culture plus généralement encore, en en délivrant une version affadie et rendue artificiellement inoffensive.

J'évoquais récemment, dans un autre topic, le problème de l'apathie des élèves face à ce continent inconnu, dont ils ont l'impression qu'il ne les concerne pas... Dans ce contexte, ce n'est peut-être pas du luxe de leur montrer de temps en temps que l'art peut aussi être là pour nous secouer, voire nous choquer, qu'il peut provoquer des émotions fortes et bousculer nos visions du monde. Évidemment cela suppose de faire du boulot par derrière et de ne pas les laisser "démunis" une fois le choc en question (éventuellement) reçu, pour l'appréhender ensuite de façon intelligente. Mais je trouve ça plus sain, dans l'idéal, que de faire comme si l'obstacle n'existait pas.

Oui, on voit -- oui, ils voient -- déjà pas mal de violence, c'est vrai. Mais est-ce notre rôle, et est-ce leur rendre service, de prétendre que l'art ne s'en soucie pas, n'est pas là pour en parler aussi, pour nous permettre d'y penser, d'y réfléchir autrement ? N'est-ce pas prendre le risque de leur faire se représenter d'un côté la culture comme une sorte de domaine pour "bisounours" (néoclassiques), bien-pensant et sage, et de l'autre, séparée, "la vraie vie" ? humhum (Sans parler de la "concurrence" de films décérébrés, ou des jeux vidéos...)

Violence, drogue, suicide, etc. : on n'efface pas le problème en évitant de l'évoquer, on se prive d'un levier, d'un biais pour y répondre (peut-être) (partiellement) (mais c'est mieux que rien) (je crois...).


angedemon Dans la pratique, en revanche, je sais bien que tout n'est pas simple, ni tranché. Par exemple, je ne pense pas que la vue d'un revolver contre la tempe de Claire Danes suffira à elle seule à pousser au suicide un élève normal de fin collège / lycée ; mais selon le public en face, prendrais-je la responsabilité d'en faire un potentiel "facteur de risque" qui pourrait s'ajouter à d'autres ?... À chacun de "doser" ce qu'il peut (ou veut) se permettre ou pas, dans le contexte qui est concrètement le sien... ce qui est, j'en conviens volontiers, bien plus difficile que de tenir des discours théoriques derrière un écran d'ordinateur...

_________________

A.vanWorden
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Roméo+Juliette

Message par terrygato le Lun 25 Mar 2013 - 0:36

On est d'accord, moi aussi je déteste la censure.
Pour la scène du flingue contre la tempe, je pense aux parents. Je n'aimerai pas, moi, que mon fils voie en cours de français un gros plan sur une fille en train de se faire exploser la cervelle. D'autant que ma coupe ne fait perdre aucun dialogue et qu'on comprend par ellipse que Juliette est largement parvenue à ses fins.
Et puis zut, en plus il a pas écrit ça , Billy.
Je veux bien que la transposition version guerre des gangs en chemise hawaïenne soit plus sexy, c'est bien pour ça que je l'utilise, mais faut pas exagérer.
Pour la scène du gobage d'ecstasy, un conseil : revoie-là et dis moi franchement si tu diffuses ça à un élève de 13 ans. Franchement.
Parce que si oui, alors allons-y pour un combo Requiem for a Dream/Trainspotting à 14.
Sur cette scène c’est pas seulement les parents qui te tombent dessus, c'est tout ton bahut. En plus c'est carrément capillotracté pour le coup.
Billy non seulement n'a pas écrit ça, mais pire : à cet endroit Luhrmann dévie le sens des propos de Mercutio, alors j'ai même pas honte.

Le film reste violent et anti-bisounours, même avec les deux coupes. Il reste de la *** qui racole, du sang à gogo, de l'orgie suggérée, de l'inceste à peine voilé, de la drag-queen, de l'apothicaire véreux, des parents violents face à leurs enfants...Il n'y a pas à s'inquiéter pour ça...



terrygato
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Roméo+Juliette

Message par A.vanWorden le Mar 26 Mar 2013 - 7:35

@terrygato a écrit:Pour la scène du gobage d'ecstasy, un conseil : revoie-là et dis moi franchement si tu diffuses ça à un élève de 13 ans. Franchement.
Parce que si oui, alors allons-y pour un combo Requiem for a Dream/Trainspotting à 14.
Souvenir (manquant, donc, pour moi) des scènes "particulières" mis à part, c'est vrai que c'est un film que je proposerais plutôt à des 3e ou des lycéens qu'à des 4e... et clairement pas à des 6e / 5e.
malmaisbien

Ceci dit, pour ce qui est du combo RD/T, j'ai eu droit, si mes souvenirs ne me trahissent pas, en seconde, en cours d'allemand, à l'intégralité (près de 2h30) du film tiré de Wir Kinder vom Bahnhof Zoo, plus connu en France sous le titre plus explicite : Moi Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée... Pas sûr que ça soit beaucoup moins trash... pale

_________________

A.vanWorden
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Roméo+Juliette

Message par terrygato le Mar 26 Mar 2013 - 8:47

Ah ça, je veux bien croire que ça a du te marquer!
Je crois que les souvenirs cinéphiles, c'est vraiment fort, ça reste longtemps. C'est aussi pour ça que j'ai pas envie que ces élèves associent le comble du romantisme à l'action de presser une arme sur sa tête!
Moi mes parents m'ont emmené voir le Dernier Empereur de Bertolucci quand j'avais 6 ans...ou comment initier un enfant au mode d'emploi du taillage de veine en bonne et due forme. Je ne l'ai jamais revu mais j'ai chaque plan en tête, gravé!

terrygato
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Roméo+Juliette

Message par terrygato le Jeu 4 Avr 2013 - 22:53

Cher tous, je mets le travail d'analyse de film en ligne, au cas où. Je l'ai fourni à certains en mp mais autant ouvrir...


terrygato
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Roméo+Juliette

Message par MUTIS le Ven 5 Avr 2013 - 18:15

@terrygato a écrit:Cher tous, je mets le travail d'analyse de film en ligne, au cas où. Je l'ai fourni à certains en mp mais autant ouvrir...


Juste quelques fautes à corriger dans ton questionnaire ...

I) Question 6 : Quelle est sa symbolique ?
II) Question 3 : Comment le cinéaste a-t-il choisi ...
Question 6 (Parmi plutôt que) dans... les personnages secondaires, qui trouvez-vous sympathiques et qui trouvez-vous détestables ?
III) Question 2 : Après que Roméo a tué (et non ait tué)
Question 3 : Quelle est la sentence de Roméo
Question 4 : son dernier soutien (serait mieux que son dernier appui)

Quant au contenu, il y aurait beaucoup de choses à dire ! Mais pas le temps : un brevet blanc à corriger !


_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Roméo+Juliette

Message par thrasybule le Ven 5 Avr 2013 - 18:27

@Thalie a écrit:Même avis que Terrygato au sujet du blondinet, je ne comprends pas l'engouement autour de cet acteur.
Je ne me prononce pas sur la prestation de Di Caprio dans cette bluette sous-shakespearienne et qui au cinéma ce que le Quick est à la grande gastronomie. Mias Di Caprio est un acteur exceptionnel qui s'est bonifié, si je puis dire avec le temps, et après ses interprétations chez Scorcese et Mendes, où il offre aux personnages une épaisseur et une complexité saisissantes, je ne crois vraiment pas qu'il s'agisse d'"engouement", à moins qu'on en soit resté à Titanic mdr.

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Roméo+Juliette

Message par terrygato le Ven 5 Avr 2013 - 18:51

Je dois être la dernière personne de cette planète à n'avoir jamais vu Titanic, j'en fais une question d'honneur.
Mais la dernière fois que j'ai croisé Léo, c'était chez Tarantino, et il était éclipsé par Christopher Waltz . Et la fois d'avant, c'était dans Inception, et il était éclipsé par...bah tout le monde sauf Marion Cotillard!
Il s'est bonifié, certes. Mais y a-t-il un film où il est mémorable?

terrygato
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Roméo+Juliette

Message par terrygato le Ven 5 Avr 2013 - 18:53

Merci Mutis pour la correction, surtout le "a tué" au lieu de "ait tué", qui est particulièrement honteux. Le reste aussi, certes. Je vais corriger. J'ai remanié ce document hier plutôt tard et j'ai négligé de bien relire.

terrygato
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Roméo+Juliette

Message par thrasybule le Ven 5 Avr 2013 - 19:06

@terrygato a écrit:Je dois être la dernière personne de cette planète à n'avoir jamais vu Titanic, j'en fais une question d'honneur.
Mais la dernière fois que j'ai croisé Léo, c'était chez Tarantino, et il était éclipsé par Christopher Waltz . Et la fois d'avant, c'était dans Inception, et il était éclipsé par...bah tout le monde sauf Marion Cotillard!
Il s'est bonifié, certes. Mais y a-t-il un film où il est mémorable?
Les Noces Rebelles, Les Infiltrés, Gangs of New York, Arrête-moi si tu peux

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Roméo+Juliette

Message par thrasybule le Ven 5 Avr 2013 - 19:07

Devenir l'acteur-fétiche de Sorcese n'est certainement une marque d'infâmie

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Roméo+Juliette

Message par terrygato le Ven 5 Avr 2013 - 19:10

Corrigé
Fichiers joints
romeo+juliet.pdf Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(436 Ko) Téléchargé 42 fois

terrygato
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Roméo+Juliette

Message par terrygato le Ven 5 Avr 2013 - 19:14

C'est pas faux. Quand on aime Scorcese.
En tous cas le Léo, les midinettes de 4e l'adorent : "Madame il est troooop beau" (toujours avec une voix très très haut perchée...)
Moi dans ce film, j'aime celui qui joue Mercutio. On peut dire qu'il y met du coeur. Et accessoirement, des fesses.

terrygato
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum