Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Iphigénie
Bon génie

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

par Iphigénie le Mer 13 Juil 2011 - 10:50
sinon pour en revenir au concours qui peut m'expliquer clairement quelle est la différence aujourd'hui dans le niveau de recrutement capes et agreg?
barèges
Neoprof expérimenté

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

par barèges le Mer 13 Juil 2011 - 10:58
Les candidats au CAPES valident le master 2 en partie avec le concours ( ce qui est en soi une aberration, mais bon...), autrement dit ils ont le master peu ou prou au moment où ils finissent de passer les oraux, dans l'été. Le master 2 validé est exigible au moment de la publication de l'admissibilité à l'agrégation (avril). Le capes se fait en cours de master, l'agrégation une fois le master en poche. Je ne sais pas si c'est très clair...
Apparemment, le SNALC préconisait une différence plus marquée, CAPES au niveau M1 et agreg au niveau M2.
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

par Iphigénie le Mer 13 Juil 2011 - 11:01
toi, tu es clair, mais ce schbintz ne l'est pas! Very Happy
Pour préparer l'agreg il faut s'inscrire en master 2 comme pour le capes alors?
(je parle pour quelqu'un qui a déjà un master 2 de recherche)
barèges
Neoprof expérimenté

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

par barèges le Mer 13 Juil 2011 - 11:07
Le mieux est de décaler d'un an, à moins de juger qu'on a le temps de faire prépa agreg + master 2 entre septembre et avril. Dans les faits, l'agrégation est un concours à bac + 6 (M2 validé : bac + 5, soutenance dans l'été ou l'automne ; à la rentrée suivante, prépa agreg). Sinon, il faut des master 2 vraiment aménagés (sans mémoire, ou avec une rédaction de mémoire obligatoirement située sur le premier semestre du M2?) pour que la soutenance soit programmée en hiver ou au printemps, tout en ménageant du temps pour le "bachotage" agreg.
J'édite : pour quelqu'un qui a déjà le master recherche validé, il suffit de s'inscrire à l'année correspondant vaguement aux ex-préparations agreg, en général c'est un "parcours" dans une seconde année de master "enseignement". Cela pose à vrai dire un problème administratif : peut-on s'inscrire dans une année qu'on a déjà? (M2 alors qu'on est déjà en possession d'un DEA, par exemple?)


Dernière édition par barèges le Mer 13 Juil 2011 - 11:10, édité 2 fois
InvitéMA
Neoprof expérimenté

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

par InvitéMA le Mer 13 Juil 2011 - 11:09
Là je débarque totalement, mais je ne comprends pas pourquoi les médias parlent souvent d'une "pénurie de candidats". D'après ce que j'ai cru comprendre, le problème est que tous les postes initialement prévus ne sont pas pourvus.
Il y a peut-être au total moins de personnes qui se présentent, mais suffisamment pour obtenir les postes prévus.
Donc ce n'est pas une pénurie de candidats, mais une volonté du jury de ne pas pourvoir tous les postes, sous prétexte de maintenir le niveau.
Non?


Dernière édition par wlise le Mer 13 Juil 2011 - 11:11, édité 1 fois
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

par Iphigénie le Mer 13 Juil 2011 - 11:11
oui c'est ce que j'ai compris mais concrètement, la prépa agreg,elle se fait dans quel cadre institutionnel?est-ce dans le "master 2 enseignement?" ou est-ce à part?
barèges
Neoprof expérimenté

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

par barèges le Mer 13 Juil 2011 - 11:20
Wlise :La "pénurie" menace le concours, qui n'est plus sélectif s'il y a cent pour cent de réussite. Je-ne-sais-pas-qui, en l'occurrence, ce sont les jurys et eux seuls, qui ont visiblement à coeur de maintenir le niveau. Le problème, c'est qu'il n'y a que des mauvaises solutions en conjoncture hostile : on ne pourvoit pas les postes = on ouvre la porte à une réduction drastique du nombre de postes proposés dans le futur, on les pourvoit = le concours est réputé inutile parce qu'il ne sélectionne plus, et on envoie tout le monde enseigner avec son master 2, voir la sortie du rapport Grosperrin dans ce contexte.
Iphigénie : il y a forcément eu des aménagements, comme la possibilité d'un "redoublement" bidon pour se représenter au concours, mais dans les facs que je connais, la "prépa agreg" est bien devenue un morceau de M2. Que se passe-t-il quand on l'a validée au niveau universitaire (grâce à l'assiduité, et aux devoirs rendus pour entraînement) mais qu'on n'a pas eu le concours, et qu'on se représente? Il faut bien "redoubler" alors qu'on a acquis l'année. C'est un brai binz, effectivement. Il faudrait regarder les maquettes de différentes facs ?
Atea
Niveau 4

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

par Atea le Mer 13 Juil 2011 - 11:22
Dans ma fac (en maths), les cursus CAPES/agreg sont différents :
- Pour le CAPES, L3 puis master enseignement en 2 ans.
- Pour l'agreg, L3 puis M1 maths fondamentales puis M2 "prépa agreg" (validé juste avant les résultats d'admissibilités)

La prépa agreg se faisait donc dans un M2 à part. A ce que j'ai compris le master enseignement a un niveau disciplinaire bien moindre, ce qui est logique vu la différence de niveau entre les 2 concours.
InvitéMA
Neoprof expérimenté

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

par InvitéMA le Mer 13 Juil 2011 - 11:24
@barèges: merci pour tes explications; je comprends mieux tout ce que cela implique.
Est-ce que l'on sait si c'est plutôt le master 2 ou l'année de stage à 18 heures qui décourage les candidats potentiels à s'inscrire au concours?
avatar
Triskel
Niveau 7

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

par Triskel le Mer 13 Juil 2011 - 11:26
@iphigénie a écrit:oui c'est ce que j'ai compris mais concrètement, la prépa agreg,elle se fait dans quel cadre institutionnel?est-ce dans le "master 2 enseignement?" ou est-ce à part?
Je ne peux pas garantir cette info pour toutes les universités, mais pour la mienne ( Lyon, Lettres ), la prépa agreg se fait à part du "m2 enseignement" qui ne concerne que le capes. Concrètement nous sommes une année "fantôme" qui ne valide aucun cursus universitaire. Nous sommes considérés comme des M2 pour les assurances etc. comme pour l'administration, même si la plupart d'entre nous a déjà son M2 en poche.

_________________
L'espoir des cantharides
Est un bien bel espoir.
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

par Iphigénie le Mer 13 Juil 2011 - 11:27
cette année je pense que c'est le fait de passer le capes en novembre! ça ne laissait pas le temps de préparation! (sauf pour ceux qui venaient de le rater en juin!
Merci Triskel: je pensais poser une question toute simple et je m'aperçois que c'est un des morceaux de l'iceberg "big bazar"!
barèges
Neoprof expérimenté

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

par barèges le Mer 13 Juil 2011 - 11:29
@Triskel a écrit:
@iphigénie a écrit:oui c'est ce que j'ai compris mais concrètement, la prépa agreg,elle se fait dans quel cadre institutionnel?est-ce dans le "master 2 enseignement?" ou est-ce à part?
Je ne peux pas garantir cette info pour toutes les universités, mais pour la mienne ( Lyon, Lettres ), la prépa agreg se fait à part du "m2 enseignement" qui ne concerne que le capes. Concrètement nous sommes une année "fantôme" qui ne valide aucun cursus universitaire. Nous sommes considérés comme des M2 pour les assurances etc. comme pour l'administration, même si la plupart d'entre nous a déjà son M2 en poche.

Je crois que le M2 "parcours agreg" de ma fac fonctionne un peu comme ça : il a été intégré pour partie dans les maquettes, mais avec les subtilités/arrangements que tu décris (officiellement "M2" mais on peut s'y inscrire alors qu'on est titulaire d'un M2 recherche, DEA, etc). Je me demande comment se débrouille l'administration avec ces fantômes Very Happy
avatar
Triskel
Niveau 7

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

par Triskel le Mer 13 Juil 2011 - 11:36
@barèges a écrit:Je me demande comment se débrouille l'administration avec ces fantômes Very Happy

La secrétaire en charge des concours se débrouille formidablement bien, chapeau bas ! Le reste de l'administration ne s'y mouille pas trop.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

par User5899 le Mer 13 Juil 2011 - 11:46
@olivier-np30 a écrit:
@lalilala a écrit:
@freche a écrit:ben moi, mon salaire n'a pas changé, c'est 2625,37 euros par mois brut depuis 3 ans soit 2110 euros nets, isoe incluse au bout de 16 ans. Je ne trouve pas ça énorme.

Moi non plus...

Un agrégé monte vite : à mi carrière tu seras entre 2900 et 3500 nets, tu feras partie de la tranche aisée de la population.
Euh... Au 9e, sans prime PP ni HSA, je suis vers 2 900. Et le 9e, ce n'est pas la mi-carrière furieux
lisette83
Expert

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

par lisette83 le Mer 13 Juil 2011 - 12:00
Bonjour,
reportage à ce sujet annoncé au journal de France 2
avatar
kensington
Esprit éclairé

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

par kensington le Mer 13 Juil 2011 - 12:01
Un sujet sur les manques de profs à venir, la baisse du nombres de candidats aux concours etc. dans le 13h de France 2 dans un instant.
avatar
micaschiste
Vénérable

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

par micaschiste le Mer 13 Juil 2011 - 12:02
@kensington a écrit:Un sujet sur les manques de profs à venir, la baisse du nombres de candidats aux concours etc. dans le 13h de France 2 dans un instant.

tu as été grillé par Lisette
avatar
lalilala
Esprit sacré

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

par lalilala le Mer 13 Juil 2011 - 12:07
@Hannibal a écrit:
@lalilala a écrit:en même temps j'entends des tas de profs se plaindre alors que leur conjoint travaille aussi...

Ben oui, c'est un boulot idéal comme 2nd salaire, et je crois qu'il est envisagé comme cela plus ou moins implictement par pas mal de gens.


en même temps on n'a que mon salaire avec mon copain et on vit bien...bon évidemment on est pas propriétaires, on a des petites voitures d occas, on part pas à l autre bout de la planète en vacances.... mais je n'ai pas non plus l'impression qu'on se serre beaucoup la ceinture. Quand j'entends certains collègues en salle des profs, je bous....on dirait que c'est la misère noire, ils auraient presque besoin d'aller aux resto du coeur alors qu'encore une fois ils sont souvent 2 à travailler ceux là....enfin bref.

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
avatar
ysabel
Devin

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

par ysabel le Mer 13 Juil 2011 - 12:14
vous avez entendu au journal ? certains recalés au capes veulent aller en justice ! on verra tout !

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Audrey
Oracle

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

par Audrey le Mer 13 Juil 2011 - 12:15
oui, franchement...faut pas pousser quand même...


_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
micaschiste
Vénérable

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

par micaschiste le Mer 13 Juil 2011 - 12:15
@ysabel a écrit:vous avez entendu au journal ? certains recalés au capes veulent aller en justice ! on verra tout !

cela m'étonnerait qu'une loi dise que tout poste ouvert doit être attribué.
avatar
Audrey
Oracle

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

par Audrey le Mer 13 Juil 2011 - 12:17
surtout qu'on ne va quand même pas donner le capes à des gens qui de toute évidence pour certains n'ont pas le niveau...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
teutonette
Habitué du forum

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

par teutonette le Mer 13 Juil 2011 - 12:19
Après les résultats merveilleux au brevet et au bac, tous les postes pourvus au CAPES ?
Viendez tous, on brade, on solde ...
avatar
freche
Expert spécialisé

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

par freche le Mer 13 Juil 2011 - 12:21
@olivier-np30 a écrit:
@lalilala a écrit:
@freche a écrit:ben moi, mon salaire n'a pas changé, c'est 2625,37 euros par mois brut depuis 3 ans soit 2110 euros nets, isoe incluse au bout de 16 ans. Je ne trouve pas ça énorme.

Moi non plus...

Un agrégé monte vite : à mi carrière tu seras entre 2900 et 3500 nets, tu feras partie de la tranche aisée de la population.

c'est pas vrai, tu fais exprès de ne pas comprendre que tout le monde n'est pas agrégé ou quoi ? La majorité des profs sont certifiés, il n'y a pas assez de postes à l'agreg pour tout le monde...
avatar
freche
Expert spécialisé

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

par freche le Mer 13 Juil 2011 - 12:33
@lalilala a écrit:
@Hannibal a écrit:
@lalilala a écrit:en même temps j'entends des tas de profs se plaindre alors que leur conjoint travaille aussi...

Ben oui, c'est un boulot idéal comme 2nd salaire, et je crois qu'il est envisagé comme cela plus ou moins implictement par pas mal de gens.


en même temps on n'a que mon salaire avec mon copain et on vit bien...bon évidemment on est pas propriétaires, on a des petites voitures d occas, on part pas à l autre bout de la planète en vacances.... mais je n'ai pas non plus l'impression qu'on se serre beaucoup la ceinture. Quand j'entends certains collègues en salle des profs, je bous....on dirait que c'est la misère noire, ils auraient presque besoin d'aller aux resto du coeur alors qu'encore une fois ils sont souvent 2 à travailler ceux là....enfin bref.

et tu n'as pas de charges...
Quand tu as 45 ans, tu n'as plus envie de vivre comme quand tu étais étudiant, tu te demandes comment tu feras quand tu seras en retraite. J'ai donné de me serrer la ceinture, j'ai bossé pour gagner correctement ma vie. Quand j'ai débuté (j'ai passé le capes plus tard que les autres car j'ai bossé avant), des petites merdeuses m'ont dit que je leur prenais la place parce que mon mari étant ingé, je n'avais pas besoin de travailler.
On ne sait jamais ce qui peut arriver. Une collègue a perdu son mari il y a 3 ou 4 ans et a deux enfants étudiants. Elle a dû vendre sa maison... et ça n'arrive pas qu'aux autres.
On n'a pas dit que c'était la misère noire, juste que le salaire n'étant pas à la hauteur du diplôme requis, pas étonnant que les candidats se raréfient. Et ça continuera.
avatar
kensington
Esprit éclairé

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

par kensington le Mer 13 Juil 2011 - 12:33
@micaschiste a écrit:
@kensington a écrit:Un sujet sur les manques de profs à venir, la baisse du nombres de candidats aux concours etc. dans le 13h de France 2 dans un instant.

tu as été grillé par Lisette

veneration
Contenu sponsorisé

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum