Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Page 22 sur 22 Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Message par A Tuin le Lun 18 Juil 2011 - 16:56

La feuille s'appelait "Demande de classement". Dessus il y avait une date butoire en octobre de l'année de stage.

http://www.cgteduccreteil.org/IMG/pdf/a1_services_non_retenus.pdf

Comment on fait au fait pour faire prendre en compte l'ancienneté pour la retraite ? Il n'y a pas une bidouille à remplir dans les deux années de la titularisation ? Comment ça marche au juste ?

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Message par kiwi le Lun 18 Juil 2011 - 18:32

@Kroko a écrit:ah
oui je vous ai déjà raconté cette histoire comme quoi je n'ai pas eu les papiers que tous les stagiaires ont à la rentrée, pcq moi j'étais à l'hosto ?
Non ?
et que du coup je n'ai JAMAIS rien signé ?

J'ai cru lire que tu bossais dans le privé avant. Je ne suis pas sûre que tu aies droit à un reclassement au sein de l'EN. Si ça avait été le cas, ne t'inquiètes pas que tu aurais eu les papiers, hosto ou pas. En revanche, tes années passées dans le privé t'ont permis de cotiser pour ta retraite.

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Message par Daphné le Mar 19 Juil 2011 - 8:41

@kiwi a écrit:
@Kroko a écrit:ah
oui je vous ai déjà raconté cette histoire comme quoi je n'ai pas eu les papiers que tous les stagiaires ont à la rentrée, pcq moi j'étais à l'hosto ?
Non ?
et que du coup je n'ai JAMAIS rien signé ?

J'ai cru lire que tu bossais dans le privé avant. Je ne suis pas sûre que tu aies droit à un reclassement au sein de l'EN. Si ça avait été le cas, ne t'inquiètes pas que tu aurais eu les papiers, hosto ou pas. En revanche, tes années passées dans le privé t'ont permis de cotiser pour ta retraite.

Si, des années dans le privé donnent droit à un reclassement dans l'EN à condition que l'activité en question ait un lien avec la discipline qu'on enseigne.
Il y a des collègues qui passent les concours tardivement suite à une reconversion ou un licenciement économique par exemple, ils ne débutent pas à l'échelon de base comme les stagiaires.
Et bien entendu leurs années dans le privé leur donnent droit à une retraite du privé, les années dans le public, à condition qu'ils aient au moins 15 ans de service public, à une retraite du public. Ils ont les deux.
S'ils ont moins de 15 ans de service public c'est rebasculé sur le privé.
Et bien entendu tout compte pour le décompte des annuités et d'une éventuelle décote.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Message par Rikki le Mar 19 Juil 2011 - 9:09

@Daphné a écrit:
Il y a des collègues qui passent les concours tardivement suite à une reconversion ou un licenciement économique par exemple, ils ne débutent pas à l'échelon de base comme les stagiaires.

Ah ouais ? C'est bien la première fois que je lis un truc pareil ! J'ai passé le concours d'instit à 30 ans, avec 10 ans de boulot dans les pattes, et on m'a dit très clairement : "Chère madame, ce n'est pas notre problème, pour nous, vous débutez, point, à la ligne". J'ai commencé à l'échelon de base, comme tout le monde. Ce qui fait que je n'aurai jamais une "carrière complète", quoi que je fasse, puisque mes 10 années d'expérience ailleurs "n'ont rien à voir".

Alors, peut-être qu'en venant de l'enseignement privé, les choses sont différentes, je n'en sais rien, mais venant du secteur privé, c'est 0.

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Message par Karine B. le Mar 19 Juil 2011 - 9:21

@A Tuin a écrit:La feuille s'appelait "Demande de classement". Dessus il y avait une date butoire en octobre de l'année de stage.

http://www.cgteduccreteil.org/IMG/pdf/a1_services_non_retenus.pdf

Comment on fait au fait pour faire prendre en compte l'ancienneté pour la retraite ? Il n'y a pas une bidouille à remplir dans les deux années de la titularisation ? Comment ça marche au juste ?

C'était effectivement le cas, mais on ne peut plus à compter de cette année

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Message par Karine B. le Mar 19 Juil 2011 - 9:21

@kiwi a écrit:
@Kroko a écrit:ah
oui je vous ai déjà raconté cette histoire comme quoi je n'ai pas eu les papiers que tous les stagiaires ont à la rentrée, pcq moi j'étais à l'hosto ?
Non ?
et que du coup je n'ai JAMAIS rien signé ?

J'ai cru lire que tu bossais dans le privé avant. Je ne suis pas sûre que tu aies droit à un reclassement au sein de l'EN.

uniquement pour ceux qui ont travaillé 5 ans comme cadre ou équivalent et qui sont lauréats d'un CapeT

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Message par ysabel le Mar 19 Juil 2011 - 9:48

@Rikki a écrit:
@Daphné a écrit:
Il y a des collègues qui passent les concours tardivement suite à une reconversion ou un licenciement économique par exemple, ils ne débutent pas à l'échelon de base comme les stagiaires.

Ah ouais ? C'est bien la première fois que je lis un truc pareil ! J'ai passé le concours d'instit à 30 ans, avec 10 ans de boulot dans les pattes, et on m'a dit très clairement : "Chère madame, ce n'est pas notre problème, pour nous, vous débutez, point, à la ligne". J'ai commencé à l'échelon de base, comme tout le monde. Ce qui fait que je n'aurai jamais une "carrière complète", quoi que je fasse, puisque mes 10 années d'expérience ailleurs "n'ont rien à voir". Alors, peut-être qu'en venant de l'enseignement privé, les choses sont différentes, je n'en sais rien, mais venant du secteur privé, c'est 0.

moi aussi, capes à 30 ans et j'ai débuté à l'échelon de base, reclassement impossible. Par contre, tu pourras quand même avoir une carrière complète, ça n'a aucun rapport si privé+public =41,5 ans

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Message par Rikki le Mar 19 Juil 2011 - 10:08

Oui, tu as tes années de retraite, mais ça ne fait pas "carrière complète" ni dans l'un, ni dans l'autre.

C'est deux carrières séparées, donc comme tu n'atteins jamais la durée d'un côté ou de l'autre, tu restes à des petits niveaux.

Mais les années se cumulent.

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Message par ysabel le Mar 19 Juil 2011 - 10:12

@Rikki a écrit:Oui, tu as tes années de retraite, mais ça ne fait pas "carrière complète" ni dans l'un, ni dans l'autre.

C'est deux carrières séparées, donc comme tu n'atteins jamais la durée d'un côté ou de l'autre, tu restes à des petits niveaux.

Mais les années se cumulent.

de toute manière si tu es au plus haut échelon à l'EN tu as le maximum de la retraite même si tu n'as pas fait les 41.5 ans dans l'EN.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Message par Daphné le Mar 19 Juil 2011 - 10:28

@Rikki a écrit:
@Daphné a écrit:
Il y a des collègues qui passent les concours tardivement suite à une reconversion ou un licenciement économique par exemple, ils ne débutent pas à l'échelon de base comme les stagiaires.

Ah ouais ? C'est bien la première fois que je lis un truc pareil ! J'ai passé le concours d'instit à 30 ans, avec 10 ans de boulot dans les pattes, et on m'a dit très clairement : "Chère madame, ce n'est pas notre problème, pour nous, vous débutez, point, à la ligne". J'ai commencé à l'échelon de base, comme tout le monde. Ce qui fait que je n'aurai jamais une "carrière complète", quoi que je fasse, puisque mes 10 années d'expérience ailleurs "n'ont rien à voir".

Alors, peut-être qu'en venant de l'enseignement privé, les choses sont différentes, je n'en sais rien, mais venant du secteur privé, c'est 0.

Je ne parlais pas de l'enseignement privé mais du privé au sens large, entreprise par exemple.
Et ce n'est pris en compte comme je l'ai dit qu'à la condition qu'il y ait un rapport entre ton activité dans le privé et ce que tu enseignes dans le public, et que tu y étais en tant que cadre, pas vendeuse à Monoprix hein, sinon effectivement ça ne compte pas.
Par contre si tu as travaillé dans le privé tes annuités faites dans le privé te comptent pour une retraite du privé qui s'ajoutera à ta retraite du public et qui comptera pour ne pas avoir de décote.
On peut parfaitement travailler 20 ans dans le privé et 20 ans dans le public, cela fait 40 annuités. Et deux demi retraites calculées sur 20 ans chacune.


Dernière édition par Daphné le Mar 19 Juil 2011 - 10:36, édité 1 fois

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Message par Leclochard le Mar 19 Juil 2011 - 10:29

@ysabel a écrit:
@Rikki a écrit:Oui, tu as tes années de retraite, mais ça ne fait pas "carrière complète" ni dans l'un, ni dans l'autre.

C'est deux carrières séparées, donc comme tu n'atteins jamais la durée d'un côté ou de l'autre, tu restes à des petits niveaux.

Mais les années se cumulent.

de toute manière si tu es au plus haut échelon à l'EN tu as le maximum de la retraite même si tu n'as pas fait les 41.5 ans dans l'EN.

Oui. Je ne comprends pas en quoi Rikki n'aurait pas la retraite maximale selon les règles actuelles.
A 30 ans, elle avait déjà 10 ans de boulot derrière elle. Donc au niveau des trimestres, elle aura cotisé à 62 ans le temps nécessaire.
Quant à la carrière dans l'enseignement, même en avançant à l'ancienneté, au bout de 30 ans, on a atteint le dernier échelon, non ? A 62 ans, elle sera donc au 11ème échelon.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Message par Daphné le Mar 19 Juil 2011 - 10:32

@ysabel a écrit:
@Rikki a écrit:Oui, tu as tes années de retraite, mais ça ne fait pas "carrière complète" ni dans l'un, ni dans l'autre.

C'est deux carrières séparées, donc comme tu n'atteins jamais la durée d'un côté ou de l'autre, tu restes à des petits niveaux.

Mais les années se cumulent.

de toute manière si tu es au plus haut échelon à l'EN tu as le maximum de la retraite même si tu n'as pas fait les 41.5 ans dans l'EN.

Tu as ta retraite calculée sur l'indice terminal si tu as fait au moins six mois avec cet indice mais calculée sur le nombre d'annuités faites dans l'EN.
Et puis une retraite du privé calculée sur le nombre de trimestres aussi faits dans le privé.
Et pas de décote si avec les deux on atteint le nombre de trimestres requis.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Message par Daphné le Mar 19 Juil 2011 - 10:34

@Leclochard a écrit:
@ysabel a écrit:
@Rikki a écrit:Oui, tu as tes années de retraite, mais ça ne fait pas "carrière complète" ni dans l'un, ni dans l'autre.

C'est deux carrières séparées, donc comme tu n'atteins jamais la durée d'un côté ou de l'autre, tu restes à des petits niveaux.

Mais les années se cumulent.

de toute manière si tu es au plus haut échelon à l'EN tu as le maximum de la retraite même si tu n'as pas fait les 41.5 ans dans l'EN.

Oui. Je ne comprends pas en quoi Rikki n'aurait pas la retraite maximale selon les règles actuelles.
A 30 ans, elle avait déjà 10 ans de boulot derrière elle. Donc au niveau des trimestres, elle aura cotisé à 62 ans le temps nécessaire.
Quant à la carrière dans l'enseignement, même en avançant à l'ancienneté, au bout de 30 ans, on a atteint le dernier échelon, non ? A 62 ans, elle sera donc au 11ème échelon.

Elle peut même être hors classe.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des centaines de postes d'enseignants vacants faute de candidats...

Message par Rikki le Mar 19 Juil 2011 - 10:52

Que de perspectives exaltantes... Smile

Je pense que les vrais profs ont des possibilités que les sous-profs n'ont pas.

J'ai été cadre de la presse et de l'édition, on pourrait imaginer que ça constitue une petite expérience utile à l'enseignement, non ? M'enfin.

Je ne vais pas pleurer sur le passé, j'ai fait des choix, je les assume.


_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Page 22 sur 22 Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum