La DGRH avoue : les réformes, c'est pour supprimer les postes !

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La DGRH avoue : les réformes, c'est pour supprimer les postes !

Message par Karine B. le Mar 12 Juil 2011 - 18:19

D'abord, "nous avions anticipé les choses et surcalibré le nombre de postes offerts : sur les 978, environ 300 ne correspondent pas à des besoins des académies", a affirmé la DGRH. Ensuite, la réforme du lycée entraînant une diminution de certains horaires d'enseignement, de nombreux professeurs de sciences et technologies industrielles (STI) et de sciences physiques appliquées seront reconvertis en professeurs de mathématiques. En STI par exemple, la réforme prévoit "600 à 800 postes en moins", selon Mme Théophile. Enfin, "en complément", le prolongement de postes de contractuels est toujours possible.

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DGRH avoue : les réformes, c'est pour supprimer les postes !

Message par Pseudo le Mar 12 Juil 2011 - 18:27

Sauf que là, on confond but et conséquence. La réforme a comme conséquence de supprimer des postes (on le savait, non ?). On ne dit pas si s'en était le but (chacun est libre d'en penser ce qu'il veut).

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DGRH avoue : les réformes, c'est pour supprimer les postes !

Message par Cath le Mar 12 Juil 2011 - 18:29

Disons qu'on nous le présente comme une conséquence...alors que c'en est évidemment la cause.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DGRH avoue : les réformes, c'est pour supprimer les postes !

Message par Karine B. le Mar 12 Juil 2011 - 18:36

@Pseudo a écrit:Sauf que là, on confond but et conséquence. La réforme a comme conséquence de supprimer des postes (on le savait, non ?). On ne dit pas si s'en était le but (chacun est libre d'en penser ce qu'il veut).

c'est quand même la première fois qu'on nous dit que la réforme prévoit des suppressions de postes .... on nous a dit tout le contraire jusqu'à présent !

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DGRH avoue : les réformes, c'est pour supprimer les postes !

Message par Pseudo le Mar 12 Juil 2011 - 18:41

@Karine B. a écrit:
@Pseudo a écrit:Sauf que là, on confond but et conséquence. La réforme a comme conséquence de supprimer des postes (on le savait, non ?). On ne dit pas si s'en était le but (chacun est libre d'en penser ce qu'il veut).

c'est quand même la première fois qu'on nous dit que la réforme prévoit des suppressions de postes .... on nous a dit tout le contraire jusqu'à présent !

Mais comment est-ce possible puisqu'on ne remplace plus un départ sur deux. C'est bien qu'on supprime des postes.
La réforme prévoyant moins d'horaire de ceci, conséquemment les postes de ceci sautent et le gens (qui restent après les départs en retraite) sont redéployés (cf. l'autre post sur les prof de sti passant en math).
Je n'ai jamais vu de mystère là-dedans. Comment cela pourrait-il être autrement ?

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DGRH avoue : les réformes, c'est pour supprimer les postes !

Message par Karine B. le Mar 12 Juil 2011 - 18:50

@Pseudo a écrit:
@Karine B. a écrit:
@Pseudo a écrit:Sauf que là, on confond but et conséquence. La réforme a comme conséquence de supprimer des postes (on le savait, non ?). On ne dit pas si s'en était le but (chacun est libre d'en penser ce qu'il veut).

c'est quand même la première fois qu'on nous dit que la réforme prévoit des suppressions de postes .... on nous a dit tout le contraire jusqu'à présent !

Mais comment est-ce possible puisqu'on ne remplace plus un départ sur deux. C'est bien qu'on supprime des postes.
La réforme prévoyant moins d'horaire de ceci, conséquemment les postes de ceci sautent et le gens (qui restent après les départs en retraite) sont redéployés (cf. l'autre post sur les prof de sti passant en math).
Je n'ai jamais vu de mystère là-dedans. Comment cela pourrait-il être autrement ?

Le SE-UNSA et le SGEN-CFDT soutiennent pourtant la version officielle (l'ancienne !)

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DGRH avoue : les réformes, c'est pour supprimer les postes !

Message par Pseudo le Mar 12 Juil 2011 - 19:14

@Karine B. a écrit:
@Pseudo a écrit:
@Karine B. a écrit:
@Pseudo a écrit:Sauf que là, on confond but et conséquence. La réforme a comme conséquence de supprimer des postes (on le savait, non ?). On ne dit pas si s'en était le but (chacun est libre d'en penser ce qu'il veut).

c'est quand même la première fois qu'on nous dit que la réforme prévoit des suppressions de postes .... on nous a dit tout le contraire jusqu'à présent !

Mais comment est-ce possible puisqu'on ne remplace plus un départ sur deux. C'est bien qu'on supprime des postes.
La réforme prévoyant moins d'horaire de ceci, conséquemment les postes de ceci sautent et le gens (qui restent après les départs en retraite) sont redéployés (cf. l'autre post sur les prof de sti passant en math).
Je n'ai jamais vu de mystère là-dedans. Comment cela pourrait-il être autrement ?

Le SE-UNSA et le SGEN-CFDT soutiennent pourtant la version officielle (l'ancienne !)

Tu penses si les guéguerres inter-syndicats m’intéressent.... Ce que disent les syndicats ne devrait jamais empêcher de penser !

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DGRH avoue : les réformes, c'est pour supprimer les postes !

Message par Reine Margot le Mar 12 Juil 2011 - 19:22

@Pseudo a écrit:
@Karine B. a écrit:
@Pseudo a écrit:Sauf que là, on confond but et conséquence. La réforme a comme conséquence de supprimer des postes (on le savait, non ?). On ne dit pas si s'en était le but (chacun est libre d'en penser ce qu'il veut).

c'est quand même la première fois qu'on nous dit que la réforme prévoit des suppressions de postes .... on nous a dit tout le contraire jusqu'à présent !

Mais comment est-ce possible puisqu'on ne remplace plus un départ sur deux. C'est bien qu'on supprime des postes.
La réforme prévoyant moins d'horaire de ceci, conséquemment les postes de ceci sautent et le gens (qui restent après les départs en retraite) sont redéployés (cf. l'autre post sur les prof de sti passant en math).
Je n'ai jamais vu de mystère là-dedans. Comment cela pourrait-il être autrement ?

edit


Dernière édition par Reine Margot le Mar 12 Juil 2011 - 19:45, édité 1 fois

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DGRH avoue : les réformes, c'est pour supprimer les postes !

Message par Circé le Mar 12 Juil 2011 - 19:28

Ah bon, mais c'est un scoop total ce post !!

J'ai pas tout lu, mais en gros, si je comprends bien, on dit tout haut ce que tout le monde sait tout bas depuis des lustres!!



Circé
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DGRH avoue : les réformes, c'est pour supprimer les postes !

Message par Karine B. le Mar 12 Juil 2011 - 19:53

@Pseudo a écrit:

Tu penses si les guéguerres inter-syndicats m’intéressent....

Dommage, c'est comme lorsqu'on dit que la politique n'intéresse pas et qu'on laisse des gens opposés à ses valeurs avoir des voix. Mais chacun fait ce qu'il veut ...


_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DGRH avoue : les réformes, c'est pour supprimer les postes !

Message par Pseudo le Mar 12 Juil 2011 - 20:30

@Karine B. a écrit:
@Pseudo a écrit:

Tu penses si les guéguerres inter-syndicats m’intéressent....

Dommage, c'est comme lorsqu'on dit que la politique n'intéresse pas et qu'on laisse des gens opposés à ses valeurs avoir des voix. Mais chacun fait ce qu'il veut ...


La culpabilisation du clampin moyen. Ca manquait. Si les syndicats enseignants étaient moins centrés sur leurs guéguerres, et leurs luttes d'arrières gardes (on en est encore, donc, à découvrir qu'on supprime des postes ou/et qu'on les redéploie quand n'importe quel imbécile moyen le sait de longue date), peut-être que leur discours passeraient mieux. Peu me chaut de me mêler de leurs luttes d'influence qui, de toute façon, n'ont jamais arrangées les choses.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Supprimer des postes

Message par Jacq le Mer 13 Juil 2011 - 1:01

Toutes les réformes mises en place visent officiellement à améliorer le sort de nos charmants bambins. Ca c'est la version officielle et annoncée dans les médias.

La réalité :
Toutes les réformes ont pour seuls objectifs de supprimer des postes enseignant, de casser le statut enseignant, et pour cela la raison invoquée est l'amélioration du fonctionnement de l'EN. Mais c'est une raison, une excuse.
Le but est simple : casser du poste, casser du statut, casser notre rôle dans l''établissement scolaire (voir le rôle attribué aux "Conseils pédagogiques", par exemple, membres nommés, pour contre balancer le pouvoir -diminué- du Conseil d'Administration où siègent les membres élus et non pas "nommés" par le CDE).
Tout est calibré dans ce but.

Le GVTpart de la conséquence souhaitée : supprimer les postes et le statut enseignant.
Ensuite le gvt propose les réformes induisant la suppression de ces postes.
Pour cela il applique une politique éducative.
Même la réforme de la formation des enseignants a été prévue pour casser notre mode de recrutement et donc notre indépendance (voir le débat - ou non débat puisqu'il n'y avait presque aucun représentant du monde éducatif) sur la suppression des concours, la réforme a préparé cela !) et nous jeter à la porte sans respecter notre statut de fonctionnaire de l'Etat. Plus de poste : dehors ! Tu cherches ! Tu trouves pas ! Dehors !

Faut pas chercher plus loin ! C'est le seul but, même s'il ne sera pas avoué, puisque dans les médias tout est "pour les élèves", pour leur travail et pour leur réussite :

1) supprimer les postes
2) supprimer notre statut et pousser dehors tous ceux qui sont sous l'ancien statut (voir la loi sur la "mobilité des fonctionnaires", destinée à mettre dehors les statutaires et à virer sans ménagement ceux qui ont un poste à vie).

Il faut être franchement naïf pour imaginer l'inverse ! Les réformes produites ne sont pas destinées aux élèves (même pire, en voulant casser notre statut ils ont cassé le statut de l'élève) mais sont destinées à la casse de nos postes et de notre statut. Il n'y a rien d'autre à dire.

Jacq.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DGRH avoue : les réformes, c'est pour supprimer les postes !

Message par frankenstein le Mer 13 Juil 2011 - 1:25

@Karine B. a écrit:
c'est quand même la première fois qu'on nous dit que la réforme prévoit des suppressions de postes .... on nous a dit tout le contraire jusqu'à présent !
Et tu y as cru ? Laughing sorciere2

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Guéguerres

Message par Jacq le Mer 13 Juil 2011 - 1:32

@Pseudo a écrit:
La culpabilisation du clampin moyen. Ca manquait. Si les syndicats enseignants étaient moins centrés sur leurs guéguerres, et leurs luttes d'arrières gardes (on en est encore, donc, à découvrir qu'on supprime des postes ou/et qu'on les redéploie quand n'importe quel imbécile moyen le sait de longue date), peut-être que leur discours passeraient mieux. Peu me chaut de me mêler de leurs luttes d'influence qui, de toute façon, n'ont jamais arrangées les choses.

Je suis syndiqué (et pas syndicaliste, différence). Dans quel syndicat n'a aucune importance, je ne suis pas ici en train de faire de la pub pour l'un ou contre l'autre et je ne vais pas dire où je suis car je ne suis pas là pour cela (il y a d'autres sites pour ça).
Si tu juges que les syndicats s'occupent de leurs guéguerres et pas de "vous" "nous" "toi", il y a une solution : voter pour d'autres syndicats lors des élections professionnelles.
Critiquer les syndicats sans rien faire ?
Quelle utilité !
Je ne sais pas dans quel corps de l'EN tu es... si tu n'es pas content des syndicats qui nous représentent, tu peux voter contre eux et les virer. Tu peux aussi faire comme les absentionnistes aux élections : crier et ne pas voter !

Simplement dans mon bahut, en tant que personne, et puis au nom de mes idées, et puis ensuite seulement en tant que personne syndiquée, je tente de lutter contre les suppressions de postes. En face de nous nous avons la politique des CDE et l'apathie d'une partie de nos collègues... je suppose à lire ton post que tu n'en fais pas partie !

Justement j'entends plein de collègues et amis collègues qui se plaignent des syndicats, comme tu viens de le faire, et qui ne vont pas voter aux élections, qui les critiquent, et puis qui viennent ensuite pleurer lorsque leur poste est supprimé !
Par exemple chez nous justement : une collègue bien anti syndicaliste qui nous critiquait avec nos "mises en garde contre les réformes en cours qui ne visaient qu'à supprimer des postes", elle voit maintenant que son poste est supprimé à cause de cette réforme qu'elle acceptait sans voir plus loin que le bout de son nez... Et bien : vive les syndicats pour l'aider ! à bas les syndicats qui ont laissé faire ! Je suppose qu'elle va dire : "les syndicats n'ont rien fait". Je t'assure : elle elle n'a rien fait ! Rien vu venir ! On a gueulé, on a manifesté, pas elle ! Surtout pas ! Ce sont les syndicats ! Surtout pas écouter les syndicats car tant qu'elle n'est pas menacée, elle ne se sent pas concernée ! Maintenant elle comprend ! Et bien du coup : c'est la faute aux syndicats auprès desquels elle vient pleurer ! Et nous, cons comme on est, on l'aide !

Tu vois, ces gens qui viennent critiquer (à tord ou à raison parfois) les syndicats, je souhaite qu'ils soient derrière nous lorsqu'on va défendre nos droits et ceux des élèves.

Les syndicats dans leur majorité ont critiqué ces réformes baclées qui n'avaient qu'un but : supprimer des postes ! Si tu as des syndicats dans ton établissement qui ont soutenu ces réformes et bien faut aller voter contre eux aux prochaines élections et les virer ! C'est peut être le mien que tu vises ? Peut-être ! Je n'en sais rien ! En tout cas nous avons un droit, celui d'élire nos représentants, et d'en changer si tu (on) n'es(t) pas content(s). Et ne me dis pas qu'il n'y a pas de choix. Nous sommes dans une profession où les syndicats vont de l'extrême droite à l'extrême gauche !

Alors au lieu de nier l'utilité des syndicats, tu peux utiliser ton bulletin de vote ! C'est pas ce que nous disons à nos élèves en éducation civique ? Alors appliquons nos droits avant de demander à nos élèves de le faire !

Cordialement.
JACQ.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DGRH avoue : les réformes, c'est pour supprimer les postes !

Message par Pseudo le Mer 13 Juil 2011 - 5:22

Ah mais on peut toujours trouver des gens impliqués sur le terrain (bien que, à titre tout à fait personnel, ça ne m'est pas arrivé très souvent). Ca ne change rien au fait que les syndicat enseignants sont ce qu'ils sont. Et qu'aucun de propose quelque chose dans lequel je me reconnaisse.
Les seules fois où je leur ai fait confiance, il y a longtemps, je m'en suis mordu les doigts.
Et je nie ce que je veux, et n'ai de leçon de civisme à recevoir de personne. Et je ne dis pas ce que je pense des programmes d'éducation civique parce que ça va prendre des plombes.
Jacq, tu es un saint, un homme responsable et tout et tout, moi, je suis une conne suicidaire. Ben je m'en remettrais.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DGRH avoue : les réformes, c'est pour supprimer les postes !

Message par frankenstein le Mer 13 Juil 2011 - 6:17

Jacq, tu es un saint, un homme responsable et tout et tout, moi, je suis une conne suicidaire. Ben je m'en remettrais.
Allons allons Pseudo.., tu ne vas pas te fier à des aventures conclusions d'un soir...
Ah, Jacq, t'es attaqué ! avec Pseudo...

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DGRH avoue : les réformes, c'est pour supprimer les postes !

Message par Condorcet le Mer 13 Juil 2011 - 9:54

@Pseudo a écrit:Ah mais on peut toujours trouver des gens impliqués sur le terrain (bien que, à titre tout à fait personnel, ça ne m'est pas arrivé très souvent). Ca ne change rien au fait que les syndicat enseignants sont ce qu'ils sont. Et qu'aucun de propose quelque chose dans lequel je me reconnaisse.
Les seules fois où je leur ai fait confiance, il y a longtemps, je m'en suis mordu les doigts.
Et je nie ce que je veux, et n'ai de leçon de civisme à recevoir de personne. Et je ne dis pas ce que je pense des programmes d'éducation civique parce que ça va prendre des plombes.
Jacq, tu es un saint, un homme responsable et tout et tout, moi, je suis une conne suicidaire. Ben je m'en remettrais.

+1000

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DGRH avoue : les réformes, c'est pour supprimer les postes !

Message par InvitéSt le Mer 13 Juil 2011 - 10:06

[url][/url]

InvitéSt
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DGRH avoue : les réformes, c'est pour supprimer les postes !

Message par Condorcet le Mer 13 Juil 2011 - 11:01

Excellent, Stann59 topela veneration

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DGRH avoue : les réformes, c'est pour supprimer les postes !

Message par Jacq le Mer 13 Juil 2011 - 12:14

@condorcet a écrit:Excellent, Stann59 topela veneration

yesyes yesyes

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DGRH avoue : les réformes, c'est pour supprimer les postes !

Message par Pandorafa le Mer 13 Juil 2011 - 14:06

@Jacq a écrit: Nous sommes dans une profession où les syndicats vont de l'extrême droite à l'extrême gauche !

Je serais bien curieuse de savoir quel syndicat enseignant tu places à l'extreme droite, Jacq ?

Pandorafa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DGRH avoue : les réformes, c'est pour supprimer les postes !

Message par lene75 le Mer 13 Juil 2011 - 14:23

Nan mais d'accord, tout le monde savait que la réforme c'était pour supprimer des postes, mais là ça a la mérite d'être le discours officiel.

D'ailleurs, elle en dit des choses en quelques phrases, la dame, parce qu'elle dit aussi que la filière L est une filière de merde, tout comme le métier de prof, puisque les scientifiques ne veulent pas faire prof parce qu'ils peuvent faire autre chose, eux ! Autrement dit, prof c'est vraiment quand tu peux rien faire d'autre et qui ne peut rien faire d'autre ? ces bons à rien de littéraires. Constat qui n'a pas l'air de choquer la dame, elle trouve tout à fait normal que les scientifiques ne veuillent pas être profs puisqu'ils ont le choix...

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DGRH avoue : les réformes, c'est pour supprimer les postes !

Message par User5899 le Mer 13 Juil 2011 - 14:56

@Pseudo a écrit:Ah mais on peut toujours trouver des gens impliqués sur le terrain (bien que, à titre tout à fait personnel, ça ne m'est pas arrivé très souvent). Ca ne change rien au fait que les syndicat enseignants sont ce qu'ils sont. Et qu'aucun de propose quelque chose dans lequel je me reconnaisse.
Pseudo, je suis bien d'accord avec ce que vous dites : les syndicats se prennent pour des partis politiques, ils influent sur les politiques éducatives, ils se mêlent de tout autre chose que la défense de leurs adhérents et donc, finalement, ils en deviennent illisibles. En tant que syndicats, leur mandat est pourtant clair. Mais la volonté de puissance est infinie...

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DGRH avoue : les réformes, c'est pour supprimer les postes !

Message par Iphigénie le Mer 13 Juil 2011 - 15:18

C'est sans doute vrai.
N'empêche que sur le terrain, j'ai toujours vu pour ma part chez les délégués syndicaux que j'ai côtoyés des gens engagés qui se démenaient pour les autres et bien souvent à la place des autres,( qui, eux, se contentaient de dire qu'ils ne payaient pas de cotisations syndicales parce que trop cher et qu'ils ne faisaient pas grève parce que pas assez d'argent et qu'ils ne bougeaient pas pour les autres parce qu'ils n'auraient pas bougé pour eux.)
Alors, moi, tant pis, trop naïve peut-être, mais je tire quand même mon chapeau à ceux qui y croient encore.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DGRH avoue : les réformes, c'est pour supprimer les postes !

Message par User5899 le Mer 13 Juil 2011 - 19:50

@iphigénie a écrit:C'est sans doute vrai.
N'empêche que sur le terrain, j'ai toujours vu pour ma part chez les délégués syndicaux que j'ai côtoyés des gens engagés qui se démenaient pour les autres et bien souvent à la place des autres,( qui, eux, se contentaient de dire qu'ils ne payaient pas de cotisations syndicales parce que trop cher et qu'ils ne faisaient pas grève parce que pas assez d'argent et qu'ils ne bougeaient pas pour les autres parce qu'ils n'auraient pas bougé pour eux.)
Alors, moi, tant pis, trop naïve peut-être, mais je tire quand même mon chapeau à ceux qui y croient encore.
Oui, Iphigénie, et c'est pour les militants dévoués du local que je cotise encore. Mais enfin, quel b... au niveau national !

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum