La DGRH avoue : les réformes, c'est pour supprimer les postes !

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La DGRH avoue : les réformes, c'est pour supprimer les postes !

Message par User5899 le Mer 13 Juil 2011 - 19:50

@iphigénie a écrit:C'est sans doute vrai.
N'empêche que sur le terrain, j'ai toujours vu pour ma part chez les délégués syndicaux que j'ai côtoyés des gens engagés qui se démenaient pour les autres et bien souvent à la place des autres,( qui, eux, se contentaient de dire qu'ils ne payaient pas de cotisations syndicales parce que trop cher et qu'ils ne faisaient pas grève parce que pas assez d'argent et qu'ils ne bougeaient pas pour les autres parce qu'ils n'auraient pas bougé pour eux.)
Alors, moi, tant pis, trop naïve peut-être, mais je tire quand même mon chapeau à ceux qui y croient encore.
Oui, Iphigénie, et c'est pour les militants dévoués du local que je cotise encore. Mais enfin, quel b... au niveau national !

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DGRH avoue : les réformes, c'est pour supprimer les postes !

Message par Jim Thompson le Mer 3 Aoû 2011 - 23:53

@Jacq a écrit:
@Pseudo a écrit:
La culpabilisation du clampin moyen. Ca manquait. Si les syndicats enseignants étaient moins centrés sur leurs guéguerres, et leurs luttes d'arrières gardes (on en est encore, donc, à découvrir qu'on supprime des postes ou/et qu'on les redéploie quand n'importe quel imbécile moyen le sait de longue date), peut-être que leur discours passeraient mieux. Peu me chaut de me mêler de leurs luttes d'influence qui, de toute façon, n'ont jamais arrangées les choses.

Je suis syndiqué (et pas syndicaliste, différence). Dans quel syndicat n'a aucune importance, je ne suis pas ici en train de faire de la pub pour l'un ou contre l'autre et je ne vais pas dire où je suis car je ne suis pas là pour cela (il y a d'autres sites pour ça).
Si tu juges que les syndicats s'occupent de leurs guéguerres et pas de "vous" "nous" "toi", il y a une solution : voter pour d'autres syndicats lors des élections professionnelles.
Critiquer les syndicats sans rien faire ?
Quelle utilité !
Je ne sais pas dans quel corps de l'EN tu es... si tu n'es pas content des syndicats qui nous représentent, tu peux voter contre eux et les virer. Tu peux aussi faire comme les absentionnistes aux élections : crier et ne pas voter !

Simplement dans mon bahut, en tant que personne, et puis au nom de mes idées, et puis ensuite seulement en tant que personne syndiquée, je tente de lutter contre les suppressions de postes. En face de nous nous avons la politique des CDE et l'apathie d'une partie de nos collègues... je suppose à lire ton post que tu n'en fais pas partie !

Justement j'entends plein de collègues et amis collègues qui se plaignent des syndicats, comme tu viens de le faire, et qui ne vont pas voter aux élections, qui les critiquent, et puis qui viennent ensuite pleurer lorsque leur poste est supprimé !
Par exemple chez nous justement : une collègue bien anti syndicaliste qui nous critiquait avec nos "mises en garde contre les réformes en cours qui ne visaient qu'à supprimer des postes", elle voit maintenant que son poste est supprimé à cause de cette réforme qu'elle acceptait sans voir plus loin que le bout de son nez... Et bien : vive les syndicats pour l'aider ! à bas les syndicats qui ont laissé faire ! Je suppose qu'elle va dire : "les syndicats n'ont rien fait". Je t'assure : elle elle n'a rien fait ! Rien vu venir ! On a gueulé, on a manifesté, pas elle ! Surtout pas ! Ce sont les syndicats ! Surtout pas écouter les syndicats car tant qu'elle n'est pas menacée, elle ne se sent pas concernée ! Maintenant elle comprend ! Et bien du coup : c'est la faute aux syndicats auprès desquels elle vient pleurer ! Et nous, cons comme on est, on l'aide !

Tu vois, ces gens qui viennent critiquer (à tord ou à raison parfois) les syndicats, je souhaite qu'ils soient derrière nous lorsqu'on va défendre nos droits et ceux des élèves.

Les syndicats dans leur majorité ont critiqué ces réformes baclées qui n'avaient qu'un but : supprimer des postes ! Si tu as des syndicats dans ton établissement qui ont soutenu ces réformes et bien faut aller voter contre eux aux prochaines élections et les virer ! C'est peut être le mien que tu vises ? Peut-être ! Je n'en sais rien ! En tout cas nous avons un droit, celui d'élire nos représentants, et d'en changer si tu (on) n'es(t) pas content(s). Et ne me dis pas qu'il n'y a pas de choix. Nous sommes dans une profession où les syndicats vont de l'extrême droite à l'extrême gauche !

Alors au lieu de nier l'utilité des syndicats, tu peux utiliser ton bulletin de vote ! C'est pas ce que nous disons à nos élèves en éducation civique ? Alors appliquons nos droits avant de demander à nos élèves de le faire !

Cordialement.
JACQ.

+10000

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DGRH avoue : les réformes, c'est pour supprimer les postes !

Message par Jim Thompson le Ven 5 Aoû 2011 - 21:34

par contre Jacq je pense au contraire que c'est une bonne chose de dire à quel syndicat on est!

_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum