Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Page 1 sur 19 1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par Docteur OX le Ven 15 Juil 2011 - 17:41

http://www.causeur.fr/adieu-monsieur-le-professeur,10601

Encore une opinion qui va dans notre sens donc rien de nouveau... mais je pense qu'il faut donner de l'écho à ceux qui, en dehors du monde de l'enseignement, ouvrent les yeux sur la catastrophe nationale qui est en cours.

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par Reine Margot le Ven 15 Juil 2011 - 17:46

eh bien justement un article différent sur rue 89

http://www.rue89.com/2011/07/14/halte-aux-caricatures-les-profs-heureux-existent-aussi-214128

mais bon, le nombre de candidats baisse quand même...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par doublecasquette le Ven 15 Juil 2011 - 18:01

Des fois que certains jeunes ignoreraient la raison de ce titre d'article. La chanson:


_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par Nell le Ven 15 Juil 2011 - 18:02

dans les commentaires, une gentille dame, bien marquée par les enseignants de ses enfants, parlent des avantages du métier que l'on obtient sans cesse... Dites, y sont où???


_________________
Impose ta chance, sers ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront. (R. Char)

Nell
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par olive-in-oil le Ven 15 Juil 2011 - 18:05

@Nell a écrit:dans les commentaires, une gentille dame, bien marquée par les enseignants de ses enfants, parlent des avantages du métier que l'on obtient sans cesse... Dites, y sont où???


Ben on est payés comme des ministres, pour ne rien faire, pour ne rendre de compte à personne, et puis on s'en fou, on laisse jouer les élèves aux cartes... c'est ça non ?

olive-in-oil
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par Nell le Ven 15 Juil 2011 - 18:12

@olive-in-oil a écrit:
@Nell a écrit:dans les commentaires, une gentille dame, bien marquée par les enseignants de ses enfants, parlent des avantages du métier que l'on obtient sans cesse... Dites, y sont où???


Ben on est payés comme des ministres, pour ne rien faire, pour ne rendre de compte à personne, et puis on s'en fou, on laisse jouer les élèves aux cartes... c'est ça non ?

ah! ceux-là... non, moi, je demandais les NOUVEAUX avantages Razz

_________________
Impose ta chance, sers ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront. (R. Char)

Nell
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par Scarabee15 le Mar 19 Juil 2011 - 11:02

@Docteur OX a écrit:http://www.causeur.fr/adieu-monsieur-le-professeur,10601

Encore une opinion qui va dans notre sens donc rien de nouveau... mais je pense qu'il faut donner de l'écho à ceux qui, en dehors du monde de l'enseignement, ouvrent les yeux sur la catastrophe nationale qui est en cours.

"Tenez, puisqu’on parle de philo, cette spécificité française qui consiste à ce que tous les bacheliers français, y compris ceux des filières professionnelles aient au moins quelques mois dans leur vie réfléchi à la mort, à la liberté, au temps et à la passion avant de sombrer dans l’aliénation définitive du salariat et/ou de la précarité, eh bien, elle est en voie de disparition. Pure et simple. "

Va falloir qu'il vérifie ses sources le journaleux... il n'y a jamais eu de philo en enseignement professionnel, ça se saurait ! non, chez nous les élèves ne s'interrogent pas sur la mort, la passion, la liberté, ils vont direct au turbin. Enfin non en fait, mais c'est un autre sujet...

Scarabee15
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par Laure13 le Jeu 4 Aoû 2011 - 8:02

@Reine Margot a écrit:eh bien justement un article différent sur rue 89

http://www.rue89.com/2011/07/14/halte-aux-caricatures-les-profs-heureux-existent-aussi-214128

mais bon, le nombre de candidats baisse quand même...

La baisse du nombre de candidats s'explique en grande partie par le passage au Bac+5 et non pas par une prétendue désaffection.

@Docteur OX a écrit:http://www.causeur.fr/adieu-monsieur-le-professeur,10601

Encore une opinion qui va dans notre sens donc rien de nouveau... mais je pense qu'il faut donner de l'écho à ceux qui, en dehors du monde de l'enseignement, ouvrent les yeux sur la catastrophe nationale qui est en cours.

J'ai du mal à me reconnaître dans les pamphlets qui prétendent alerter ou éclairer l'opinion publique. J'enseigne dans une ZEP, mes élèves sont issus d'un milieu très défavorisé et pourtant j'adore y enseigner. Je ne dis pas que je n'ai pas eu de difficultés, mais elles se sont limités aux 3 premières années d'exercice et je n'ai jamais pensé à démissionner. Je connais trop bien le monde du travail pour ne serait-ce qu'envisager vaguement une telle possibilité.

Je peux dire que mon travail de prof est de loin le plus satisfaisant - tant au niveau intellectuel (oui, on peut-même quand on a un Bac +8 - apprendre des élèves et des revues pédagogiques tellement décriées) qu'au niveau affectif - le plus sécurisant, le plus humain et le mieux payé (j'avais avec mon Bac+8 commencé au Niveau Smic pour le dépasser légèrement avant d'intégrer l'EN) de tous les emplois que j'ai occupé jusqu'à présent.

Certains collègues disent que nous ne sommes pas bien payés et qu'à qualification comparable on gagne beaucoup plus à l'extérieur de l'EN. Cela peut arriver, mais c'est rare, voire très rare et surtout pas la règle. Jetez un œil sur le site du Pôle emploi, épluchez ensuite les annonces: étudiez le niveau d'étude demandé (souvent Bac +5) et le statut que l'on se voit proposé (souvent " employé non-qualifié ", parfois employé qualifié pour un BAC+4/5) et ensuite le salaire de départ. Vous verrez que l'on gagne en tant que prof dès le départ 30% de plus que l'employé lambda. Cet employé est d'ailleurs plus que content d'avoir décroché un CDI, parce que sa recherche d'emploi lui a montré que pour trouver du travail il faut avoir travaillé.

C'est dur, parfois mission impossible et de toute façon beaucoup plus difficile que de réussir aux concours de l'EN.






Laure13
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par Laure13 le Jeu 4 Aoû 2011 - 8:12

Quant au niveau des élèves, il est dans la plupart des matières plus élevé que celui de leurs prédécesseurs et beaucoup plus élevé que celui de ma génération. Si l'orthographe est moins bonne, les analyses de toute sorte de document et procédé sont plus fines et poussées et la compréhension beaucoup plus développée qu'autrefois.

Laure13
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par Aurore le Jeu 4 Aoû 2011 - 8:43

@Laure13 a écrit:

Je peux dire que mon travail de prof est de loin le plus satisfaisant - tant au niveau intellectuel (oui, on peut-même quand on a un Bac +8 - apprendre des élèves et des revues pédagogiques tellement décriées)
Tu enseignes quelle matière ?
A quelles revues pédagogiques fais-tu allusion ? Et pourrais-tu préciser ce que tu apprends précisément de tes élèves au niveau de ta discipline avec ton bac +8 ?



@Laure13 a écrit:qu'au niveau affectif - le plus sécurisant, le plus humain et le mieux payé (j'avais avec mon Bac+8 commencé au Niveau Smic pour le dépasser légèrement avant d'intégrer l'EN) de tous les emplois que j'ai occupé jusqu'à présent.

Là, je suis perplexe. Avoir affaire aux élèves qui, pour certains, te traitent comme de la m..., à des CdE incultes et démagogues s'écrasent face aux parents et aux élèves à problèmes, et/ou qui n'entendent rien à la pédagogie et qui pourtant ne se privent pas de te donner des "conseils", ou à l'administration rectorale (plus obtus, tu meurs !) témoigne assurément des multiples aspects éminemment "humains" du travail à l'EN ! lol!

@Laure13 a écrit:Certains collègues disent que nous ne sommes pas bien payés et qu'à qualification comparable on gagne beaucoup plus à l'extérieur de l'EN. Cela peut arriver, mais c'est rare, voire très rare et surtout pas la règle. Jetez un œil sur le site du Pôle emploi, épluchez ensuite les annonces: étudiez le niveau d'étude demandé (souvent Bac +5) et le statut que l'on se voit proposé (souvent " employé non-qualifié ", parfois employé qualifié pour un BAC+4/5) et ensuite le salaire de départ. Vous verrez que l'on gagne en tant que prof dès le départ 30% de plus que l'employé lambda.

Tout dépend des disciplines. En lettres, les débouchés sont certes limités, mais dans les matières scientifiques un diplômé bac +5 possède des possibilités réelles de carrière bien plus lucrative (ingé, etc.). Et même quand on commence au SMIC, on peut progresser bien plus vite qu'à l'EN !
Les candidats aux concours (ou plutôt ce qu'il en reste) ne s'y trompent d'ailleurs pas !
Sans parler de très nombreux bac +2 (BTS, etc.) qui s'étonnent de notre entêtement à faire autant d'études pour, finalement, toucher si peu et, dans certains cas, être psychologiquement déstabilisé (pour ne pas dire usé) par le métier...
Je trouve pour ma part que la dimension intellectuelle de notre travail n'est pas assez reconnue, quand elle n'est pas purement et simplement niée par les politiques et autres "experts" de la "pédagogie" au profit d'un vernis "éducatif" versant trop souvent dans le larmoyant et le compassionnel.

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par MelanieSLB le Jeu 4 Aoû 2011 - 8:46

Quant au niveau des élèves, il est dans la plupart des matières plus élevé que celui de leurs prédécesseurs et beaucoup plus élevé que celui de ma génération. Si l'orthographe est moins bonne, les analyses de toute sorte de document et procédé sont plus fines et poussées et la compréhension beaucoup plus développée qu'autrefois.

Euh... tu viens d'où exactement? J’étais dans un bon établissement cette année, où j'avais à peu près 30 pour cent de chacune de mes classes qui ne comprenait absolument rien à rien. Pourquoi? Parce qu'ils ne savaient pas lire. J'aimerais bien enseigner au même endroit que toi, tiens.

Cet employé est d'ailleurs plus que content d'avoir décroché un CDI, parce que sa recherche d'emploi lui a montré que pour trouver du travail il faut avoir travaillé.
C'est dur, parfois mission impossible et de toute façon beaucoup plus difficile que de réussir aux concours de l'EN.

Je te trouve très méprisante (et pas parce que j'ai eu du mal à avoir le CAPES, au contraire). Je déduis de ce que tu dis qu'on n'a pas besoin de travailler pour avoir un concours de l'EN. Pourquoi est-ce que plus de personnes ne les passent pas, alors? C'est un vrai mystère! Ça simplifierait la vie au petit employé qui cherche du boulot sans en trouver!

La baisse du nombre de candidats s'explique en grande partie par le passage au Bac+5 et non pas par une prétendue désaffection.

Il suffit de savoir combien de personnes se sont engagées dans des masters (disciplinaire ou enseignement) pour devenir prof pour se rendre compte qu'il s'agit bien d'une désaffection!

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par Aurore le Jeu 4 Aoû 2011 - 8:50

@Laure13 a écrit:Quant au niveau des élèves, il est dans la plupart des matières plus élevé que celui de leurs prédécesseurs et beaucoup plus élevé que celui de ma génération. Si l'orthographe est moins bonne, les analyses de toute sorte de document et procédé sont plus fines et poussées et la compréhension beaucoup plus développée qu'autrefois.
Pas dans ma matière, en tout cas. Et pas davantage dans beaucoup d'autres, je le crains.
En fait, tout dépend de la hauteur à laquelle on met la barre... Razz
Pour en savoir plus sur la question, se reporter à http://www.slecc.fr/GRIP_buisson/01buisson-intro.pdf
Voir notamment pages 9 à 14.

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par Aurore le Jeu 4 Aoû 2011 - 8:58

Plusieurs de mes amis ont très largement le niveau de passer l'agrégation, mais s'y refusent catégoriquement. Ils préfèrent vivre de vacations diverses ou de travaux ponctuels (type journalisme), quitte à subir la précarité, plutôt que d'enseigner au collège.
Je précise qu'en musique, un agrégé même docteur va automatiquement au collège, faute de postes en lycée et en prépa.

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par Aurore le Jeu 4 Aoû 2011 - 9:08

Dans l'université où j'enseigne actuellement, les étudiants se détournent massivement du master enseignement. Cette désaffection est causée par les défauts de la formation elle-même (la maquette est à la fois très lourde et peu intéressante au niveau des contenus, avec des mémoires ne servant à rien...), mais aussi par la dégradation certaine des conditions d'exercice du métier de professeur.
Autre chose : certains étudiants préfèrent passer le concours d'instit, afin d'éviter à tout prix de se retrouver en collège.

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par Spinoza1670 le Jeu 4 Aoû 2011 - 9:09

@Aurore a écrit:
@Laure13 a écrit:Quant au niveau des élèves, il est dans la plupart des matières plus élevé que celui de leurs prédécesseurs et beaucoup plus élevé que celui de ma génération. Si l'orthographe est moins bonne, les analyses de toute sorte de document et procédé sont plus fines et poussées et la compréhension beaucoup plus développée qu'autrefois.
Pas dans ma matière, en tout cas. Et pas davantage dans beaucoup d'autres, je le crains.
En fait, tout dépend de la hauteur à laquelle on met la barre... Razz
Pour en savoir plus sur la question, se reporter à http://www.slecc.fr/GRIP_buisson/01buisson-intro.pdf
Voir notamment pages 9 à 14.

Voir aussi :

DICTEE : LE NIVEAU NE BAISSE PAS ! ! ?


Evaluations : le niveau monte ? Trucages, mensonges et silences au plus haut niveau de l’Education nationale ?

La force prédictive des apprentissages élémentaires


enfin, pour rire (jaune) :
L'école en 1975, 2000, 2012 - Sketch Isabeau de R (VIDEO)

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par Reine Margot le Jeu 4 Aoû 2011 - 9:22

Laure13, tu t'épanouis dans ce métier et c'est très bien. Tu sembles notamment apprécier l'aspect éducatif du métier, et la relation affective aux élèves... mais si tu vas visiter le fil "les incivilités au quotidien" et le site "quitter l'enseignement", tu verras que c'est aussi un métier tellement dur que bien des gens, dont je suis, le quittent. Je vais même être cadre B et non plus A, tellement j'en ai assez.

Que le niveau monte, j'en doute, pas seulement en ce qui concerne l'orthographe, mais par exemple la lecture. même les bons élèves, quand on les fait lire un livre, n'aiment pas qu'on les fasse lire. résultat, une culture générale moins étendue. Et ne disons pas qu'internet leur apporte tous les savoirs, ils ne lisent souvent pas les articles qu'ils trouvent en tapant sur Google. Ayant enseigné 8 ans en collège j'y ai fait en grammaire ce que j'avais appris en primaire 20 ans avant. Les collègues de maths et des autres matières scientifiques ici te diront la même chose...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par Igniatius le Jeu 4 Aoû 2011 - 9:23

Laure ne répond pas : es-tu un bon vieux troll estival ??

Ton post est un tissu de contre-vérités (en ce qui concerne la difficulté des concours et les rémunérations comparées au privé : en sciences, devenir prof est un renoncement aujourd'hui) et d'aneries : la "subtilité" de l'analyse des textes est a mourir de rire, tu ne dois pas etre très exigeante, ou bien collaborer avec iufm ou cahiers pédagogiques.
Quant aux études montrant l'amélioration du niveau, il faut te documenter sérieusement avant d'ecrire cela.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par Spinoza1670 le Jeu 4 Aoû 2011 - 9:45

@Igniatius a écrit:Laure ne répond pas : es-tu un bon vieux troll estival ??

Ton post est un tissu de contre-vérités (en ce qui concerne la difficulté des concours et les rémunérations comparées au privé : en sciences, devenir prof est un renoncement aujourd'hui) et d'aneries : la "subtilité" de l'analyse des textes est a mourir de rire, tu ne dois pas etre très exigeante, ou bien collaborer avec iufm ou cahiers pédagogiques.
Quant aux études montrant l'amélioration du niveau, il faut te documenter sérieusement avant d'ecrire cela.

Le niveau ne baisse pas puisque Mostafa Fourar, recteur de l'Académie de la Réunion, le dit, lors d'une soirée UMP :

Revenant sur la question du niveau qui baisserait, il estime qu'on « ne peut pas y répondre par oui ou par non » et qu'il faut « préciser de quel niveau parle-t-on ». « S'il s'agit de l'orthographe, le niveau baisse », dit-il en évoquant sans la nommer l'excellente étude de Danièle Manesse et Danièle Cogis (Orthographe : à qui la faute ? ESF, 2007).

« Mais si l'on prend le niveau de connaissances et de compétences, les jeunes d'aujourd'hui vont gagner ». « Il y a des choses qui marchent aujourd'hui dans notre école !», conclut le recteur.
http://education.blog.lemonde.fr/2010/11/05/une-soiree-ump-1-%C2%AB-la-methode-globale-cest-pas-la-peine-de-sacharner-%C2%BB/#xtor=RSS-32280322

En effet,

En ce qui concerne les résultats des évaluations en primaire (CM1-CM2),
nous sommes effectivement décrochés d’une dizaine de points par
rapport à la métropole
mais je constate que chaque année, nous
enregistrons une amélioration et une réduction de l’écart par rapport à
la moyenne nationale. Cette année par exemple, nous avons eu des
résultats supérieurs à l’année dernière : de deux points en
mathématiques, de trois points en français... Les choses avancent.



http://www.linfo.re/-Societe-/Mostafa-Fourar-Mon-ambition-c-est-la-reussite-de-chaque-eleve

Il ne faut pas non plus noircir le tableau.
car, remontant le courant de l'échec scolaire, les élèves de la Réunion s'améliorent énormément entre le primaire et la terminale...

Effectivement dans le primaire, nous avons des difficultés à vaincre mais quand je regarde les résultats au Baccalauréat - par exemple -, nous avons pour la première fois cette année battu le record national.
http://www.linfo.re/-Societe-/Mostafa-Fourar-Mon-ambition-c-est-la-reussite-de-chaque-eleve

Les correcteurs du bac, grâce aux conseils avisés de leur hiérarchie, savent en effet mettre en valeur la moindre qualité trouvée chez les élèves.


Dernière édition par Spinoza1670 le Jeu 4 Aoû 2011 - 10:49, édité 1 fois

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par Cath le Jeu 4 Aoû 2011 - 10:24

Le niveau monte?
Ça alors, on m'aurait menti...

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par Pierre_au_carré le Jeu 4 Aoû 2011 - 10:47

@MelanieSLB a écrit:
Quant au niveau des élèves, il est dans la plupart des matières plus élevé que celui de leurs prédécesseurs et beaucoup plus élevé que celui de ma génération. Si l'orthographe est moins bonne, les analyses de toute sorte de document et procédé sont plus fines et poussées et la compréhension beaucoup plus développée qu'autrefois.

Euh... tu viens d'où exactement? J’étais dans un bon établissement cette année, où j'avais à peu près 30 pour cent de chacune de mes classes qui ne comprenait absolument rien à rien. Pourquoi? Parce qu'ils ne savaient pas lire. J'aimerais bien enseigner au même endroit que toi, tiens.

A part la SVT où le niveau monte effectivement, je ne vois pas...
Pas les maths, en tout cas.

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par Celeborn le Jeu 4 Aoû 2011 - 10:50

@Laure13 a écrit:Quant au niveau des élèves, il est dans la plupart des matières plus élevé que celui de leurs prédécesseurs et beaucoup plus élevé que celui de ma génération.

Mais bien sûr.

Je rappelle que 40% des élèves arrivent en 6e en ne sachant pas lire et compter correctement (en encore, c'est fondé sur des évaluations généreuses). Je ne sais pas où tu as vu que le niveau montait.

Quant au youpi tralala tout va bien chez les profs, 95% des profs de collèges reconnaissent l'existence d'un malaise enseignant, et 72% déclarent le subir. En 2005, ils n'étaient que 58%.

Mais on a tout à fait le droit de faire passer des vessies pour des lanternes, et de tenir un discours contraire à la réalité des faits (comme on le fait dans la plupart des revues pédagogiques, mais même là, on est forcé de dire que le niveau en orthographe chute de façon vertigineuse : l'aveuglement a ses limites…).

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par Pierre_au_carré le Jeu 4 Aoû 2011 - 10:53

@Celeborn a écrit:

Mais on a tout à fait le droit de faire passer des vessies pour des lanternes, et de tenir un discours contraire à la réalité des faits (comme on le fait dans la plupart des revues pédagogiques, mais même là, on est forcé de dire que le niveau en orthographe chute de façon vertigineuse : l'aveuglement a ses limites…).

Oui, j'ai vu Mérieu dire quelque part "qu'on avait démocratisé l'accès à l'école, mais pas le succès".

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par Spinoza1670 le Jeu 4 Aoû 2011 - 11:00

Fais gaffe, Celeborn, tu vas être en retard !

Vive ton blog, une vraie merveille dans ce pays.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par Spinoza1670 le Jeu 4 Aoû 2011 - 11:10

@Pierre_au_carré a écrit:
@Celeborn a écrit:

Mais on a tout à fait le droit de faire passer des vessies pour des lanternes, et de tenir un discours contraire à la réalité des faits (comme on le fait dans la plupart des revues pédagogiques, mais même là, on est forcé de dire que le niveau en orthographe chute de façon vertigineuse : l'aveuglement a ses limites…).

Oui, j'ai vu Mérieu dire quelque part "qu'on avait démocratisé l'accès à l'école, mais pas le succès".

C'était ici : http://www.neoprofs.org/t36000-il-faut-privatiser-l-en-par-le-figaro-du-28-07-2011-article
Cela explique sans doute la violence du débat public sur l'école en France, la brutalité des querelles idéologiques sur le sujet, la rancœur des invectives entre parents et enseignants sur leurs responsabilités respectives et la panique des hommes politiques à titiller le «mammouth» (1). La presse en rajoute avec des titres comme «Cette école qui rend les enfants malades» ou «Comment ils massacrent l'école». L'angoisse enfin culmine avec le classement international Pisa (2) qui dresse le tableau d'un système scolaire français inégalitaire et produisant toujours plus d'échec scolaire. «La France tâtonne avec son école, dit justement Philippe Meirieu , professeur à l'université Lumière-Lyon II, elle a cru y démocratiser la réussite quand elle n'en a démocratisé que l'accès.» (3)


Meirieu a raison, mais on pourrait changer la citation comme suit qu'elle resterait toujours vrai :
«La France tâtonne avec son école, dit justement Philippe Meirieu , professeur à l'université Lumière-Lyon II : Louis Legrand, Jacques Natanson, Gérard de Vecchi et nous, leurs successeurs (moi, Thélot, Joutard, etc.) avons cru y démocratiser la réussite quand nous n'en avons démocratisé que l'accès.» (3)

Sur une analyse sociologique intéressante de cette apparente contradiction, LIRE ABSOLUMENT les deux articles de SKHOLE en gras:


Dernière édition par Spinoza1670 le Jeu 4 Aoû 2011 - 11:13, édité 2 fois

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par titeprof le Jeu 4 Aoû 2011 - 11:11

A part la SVT où le niveau monte effectivement, je ne vois pas...
Pas les maths, en tout cas.

euh....en ce qui concernent mes élèves de 3eme, ils légendent joyeusement leurs reins dans les testicules, heureusement défendues par des "nymphocytes" (??)... j'en soupçonne certains d'être bioniques étant donné qu'ils ont tous des branchies au niveau du foie, situé comme chacun sait dans le cou, et c'est sans doute cette caractéristique hors du commun, entre autre, qui leur permettra sans le moindre souci de survivre à 2012, année fatidique durant laquelle "les volcans vont tous exploser sa mère et que du coup les plaques tektonik (???) vont se scratcher comme c'est déjà arrivé pour créer les états unis (????????)" (et encore je cite sans les fautes)
alors l'augmentation du niveau en SVT..... ils récitent tous que "le développement durable c'est bieeeennnnnn!" et que "polluer c'est paaaas bien" façon secte sauf que je suis pas gourou.
"Oui mais ils pratiquent bien mieux, les tâches complexes tout ça..." euh... AHAHAHAHAH!!! à 32-33 élèves par classe de 3eme, l'enjeu, c'est plus les TP (pas assez de matériel de toute façon, les micro prennent la poussière) mais va-t-on avoir assez de paillasse pour tout le monde. Pratiquer? j'aimerais bien... Enseigner? à vrai dire j'aimerais bien aussi...

titeprof
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 19 1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum