Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Page 16 sur 19 Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18, 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par Kroko le Mer 10 Aoû 2011 - 14:35

@Carabas a écrit:
@MelanieSLB a écrit:Non, mais ça serait la pure vérité! J'ai bien vu cette année que j'avais un niveau largement inférieur à celui de ma tutrice. Nous étions également plusieurs stagiaires, et les stagiaires dans des disciplines non linguistiques ne savaient pas écrire français correctement: le nombre de fautes dans les carnets était hallucinant! affraid
Je ne tiens pas le discours selon lequel "le niveau monte", mais je rappelle qu'il est normal d'en savoir plus à 40 ans (j'ignore quel âge avait ta tutrice) qu'à 25. Aujourd'hui, j'en sais plus que quand j'ai passé le CAPES. J'ai un peu perdu ce qui était pointu, mais j'ai plus lu. J'ose croire que dans 5, 10, 15 ans, j'en saurai encore plus.

Bon, maintenant, je ne défends pas ceux qui font des fautes dans les carnets...

moi je trouve qu'à être "sortie du milieu" j'ai perdu beaucoup de culture, ... je n'ai plus eu le temps cette année d'être en "veille" pour toutes les nouveautés qui se font en design, comm, archi ... pourtant avec les évolutions, faut être au courant ! j'ose espérer qu'avec les lectures pour l'AGREG je me remettrai à niveau.

Moi aussi j'ai été surprise du niveau de certains collègues. Mais surtout du manque de curiosité.

Kroko
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par Celadon le Mer 10 Aoû 2011 - 14:37

Spinoza1670 a écrit: "Encore que ... tu serais surprise par le nombre d'instits qui ne savent pas enseigner le calcul mental ou qui maîtrisent fort mal la grammaire (pas dans l'écriture, mais dans la connaissance des concepts)."

Un peu légitime tout de même, vu le joyeux cafouillage mêlant grammaire traditionnelle et concepts issus de la linguistique !

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par Emeraldia le Mer 10 Aoû 2011 - 14:37

@Celeborn a écrit:On ne va pas s'en sortir, là…

Alors, premier point, oui, il y a sans aucun doute de jeunes profs qui en savent beaucoup, et davantage que des collègues plus âgés. Oui, on a eu le temps d'apprendre + de choses à 50 ans qu'à 25, mais d'un autre côté, les études étant + loin, parfois le savoir savant, comme ils disent, n'est plus up-to-date. De toute manière, si chacun y va de son cas particulier, on n'arrivera à rien, comme d'hab.

Bref.

Ce que l'on peut dire, c'est que les "jeunes professeurs", comme les autres personnes de leur génération, ont subi pour beaucoup des programmes fondés sur des méthodes de lecture plus que discutables et une sérieuse remise en cause de la grammaire et de l'orthographe. Il n'y a donc rien de surprenant à ce que les jeunes profs, comme l'ensemble de la génération à laquelle ils appartiennent, aient pour un certain nombre d'entre eux de vrais soucis d'orthographe. Ça ne veut pas dire que dans les années 60, personne ne faisait de fautes ; ça ne veut pas dire que si on a moins de 30 ans aujourd'hui, on est forcément mauvais en orthographe : ça veut dire que le niveau a OBJECTIVEMENT baissé du fait d'une évolution du système scolaire OBJECTIVEMENT mauvaise sur ce point.

Et là, je peux vous dire tout à fait subjectivement que ça ne va pas s'améliorer !

Que le niveau en orthographe a baissé, je te l'accorde mais je en vois pas en quoi cela à avoir avec le fait que de moins en moins de personnes veulent devenir profs.

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par Emeraldia le Mer 10 Aoû 2011 - 14:39

@Kroko a écrit:
@Carabas a écrit:
@MelanieSLB a écrit:Non, mais ça serait la pure vérité! J'ai bien vu cette année que j'avais un niveau largement inférieur à celui de ma tutrice. Nous étions également plusieurs stagiaires, et les stagiaires dans des disciplines non linguistiques ne savaient pas écrire français correctement: le nombre de fautes dans les carnets était hallucinant! affraid
Je ne tiens pas le discours selon lequel "le niveau monte", mais je rappelle qu'il est normal d'en savoir plus à 40 ans (j'ignore quel âge avait ta tutrice) qu'à 25. Aujourd'hui, j'en sais plus que quand j'ai passé le CAPES. J'ai un peu perdu ce qui était pointu, mais j'ai plus lu. J'ose croire que dans 5, 10, 15 ans, j'en saurai encore plus.

Bon, maintenant, je ne défends pas ceux qui font des fautes dans les carnets...

moi je trouve qu'à être "sortie du milieu" j'ai perdu beaucoup de culture, ... je n'ai plus eu le temps cette année d'être en "veille" pour toutes les nouveautés qui se font en design, comm, archi ... pourtant avec les évolutions, faut être au courant ! j'ose espérer qu'avec les lectures pour l'AGREG je me remettrai à niveau.

Moi aussi j'ai été surprise du niveau de certains collègues. Mais surtout du manque de curiosité.
D'accord, mais ça, c'est général, tu peux déjà fréquenter différents milieux et devoir renoncer à pas mal de sujets de conversation.

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par Aurore le Mer 10 Aoû 2011 - 14:39

@Spinoza1670 a écrit:
@Aurore a écrit:Les familles sont pour la plupart d'entre elles ravies d'être leurrées ainsi, et d'ailleurs, ne leur a-t-on (i.e. Jospin, loi de 89) pas ouvert en grand les portes des établissements scolaires ?

La réforme Berthoin portant la scolarité obligatoire à 16 ans date de 1959. Tu dois donc parler d'autre chose, mais de quoi ?

«Les parents d'élèves sont membres de la communauté éducative.» loi Jospin, 89

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par Kroko le Mer 10 Aoû 2011 - 14:39

@Emeraldia a écrit:
@Kroko a écrit:
@Carabas a écrit:
@MelanieSLB a écrit:Non, mais ça serait la pure vérité! J'ai bien vu cette année que j'avais un niveau largement inférieur à celui de ma tutrice. Nous étions également plusieurs stagiaires, et les stagiaires dans des disciplines non linguistiques ne savaient pas écrire français correctement: le nombre de fautes dans les carnets était hallucinant! affraid
Je ne tiens pas le discours selon lequel "le niveau monte", mais je rappelle qu'il est normal d'en savoir plus à 40 ans (j'ignore quel âge avait ta tutrice) qu'à 25. Aujourd'hui, j'en sais plus que quand j'ai passé le CAPES. J'ai un peu perdu ce qui était pointu, mais j'ai plus lu. J'ose croire que dans 5, 10, 15 ans, j'en saurai encore plus.

Bon, maintenant, je ne défends pas ceux qui font des fautes dans les carnets...

moi je trouve qu'à être "sortie du milieu" j'ai perdu beaucoup de culture, ... je n'ai plus eu le temps cette année d'être en "veille" pour toutes les nouveautés qui se font en design, comm, archi ... pourtant avec les évolutions, faut être au courant ! j'ose espérer qu'avec les lectures pour l'AGREG je me remettrai à niveau.

Moi aussi j'ai été surprise du niveau de certains collègues. Mais surtout du manque de curiosité.
D'accord, mais ça, c'est général, tu peux déjà fréquenter différents milieux et devoir renoncer à pas mal de sujets de conversation.

c'est bien vrai !

_________________
fools, said I, you do not know, silence like a cancer grows

Kroko
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par Spinoza1670 le Mer 10 Aoû 2011 - 14:42

@MelanieSLB a écrit:
c'est pourquoi tu estimes avoir un niveau inférieur à ta tutrice.

Parce qu'elle avait des connaissances techniques sur le fonctionnement de la langue que je n'ai pas, je n'ai même jamais entendu parler de certaines choses qu'elle estimait essentielles. D'un autre côté, ma maîtrise de la langue était plus pointue de par ma situation personnelle, mais beaucoup plus intuitive (ce qui est quand même beaucoup plus compliqué à enseigner!).

il faut regarder l'ensemble d'une classe d'âge donnée et la comparer avec une classe d'âge d'il y a 10, 20, 30, 40 ans pour avoir une idée de la baisse ou non du niveau.

Je suis sûre que quelqu'un a les chiffres sur les élèves non-lecteurs à 15 ans d'il y a 10, 20, 30 et 40 ans (c'est ce qui me parle le plus). Vous pourriez les ressortir s'il vous plait?

Les éval sont truquées de toute façon. En primaire, elles changent tous les trois ans. Parfois, elles sont faites au début de l'année, d'autres fois au milieu, d'autres fois à la fin.

J'avais déjà balancé ici les textes de MD sur la question : Evaluations : le niveau monte ? Trucages, mensonges et silences au plus haut niveau de l’Education nationale ?

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par Leclochard le Mer 10 Aoû 2011 - 14:42

@MelanieSLB a écrit:
"Pourquoi les abeilles stockent-elles du miel? "

J'ai bien envie de me cultiver aujourd'hui Smile ... C'est quoi la réponse? Embarassed

C'est leur réserve alimentaire pour survivre une fois la belle saison terminée.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par frankenstein le Mer 10 Aoû 2011 - 14:42

Attention aux chiffres ! Le pourcentage d'illettrés ou de personnes en grande difficulté avec l'écrit est plus élevé chez les plus de 40 ans dans la population générale. Il est certain que la lecture comme l'écriture "s'entretiennent" à défaut d'élever sa culture personnelle. Tous les métiers ne nécessitent pas un rapport étroit avec l'écrit. Rolling Eyes

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par Celeborn le Mer 10 Aoû 2011 - 14:44

@Emeraldia a écrit:
Que le niveau en orthographe a baissé, je te l'accorde mais je en vois pas en quoi cela à avoir avec le fait que de moins en moins de personnes veulent devenir profs.

Rien : j'apportais mon point de vue (je l'espère argumenté) dans le sous-débat « les jeunes profs sont-ils du même niveau que leurs aînés ? », débat auquel tu participais toi-même, d'ailleurs.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par Carabas le Mer 10 Aoû 2011 - 14:45

@Emeraldia a écrit:D'accord, mais ça, c'est général, tu peux déjà fréquenter différents milieux et devoir renoncer à pas mal de sujets de conversation.
En effet, lors de mon stage en bibli, et même lors de mon année de formation à l'IUT métiers du livre (les étudiants avaient au moins un bac + 3), j'ai été étonnée par le manque de culture générale et de curiosité : une fille qui voulait travailler dans l'édition mais qui n'aimait ni la littérature, ni les sciences humaines et ne connaissait pas le baroque (je veux dire, même pas dans les grandes lignes), une autre qui ne connaissait pas la crise de 1929... et les bibliothécaires (de 22 à 60 ans!) qui croyaient que la luxure, c'était le goût du luxe!


Dernière édition par Carabas le Mer 10 Aoû 2011 - 14:51, édité 1 fois

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par Leclochard le Mer 10 Aoû 2011 - 14:47

@Carabas a écrit:
@Emeraldia a écrit:D'accord, mais ça, c'est général, tu peux déjà fréquenter différents milieux et devoir renoncer à pas mal de sujets de conversation.
En effet, lors de mon stage en bibli, et même lors de mon année de formation à l'IUT métiers du livre (les étudiants avaient au moins un bac + 3), j'ai été étonnée par le manque de culture générale et de curiosité : une fille qui voulait travailler dans l'édition mais qui n'aimait ni la littérature, ni les sciences humaines et ne connaissait pas le baroque (je veux dire, dans les grandes lignes), une autre qui ne connaissait pas la crise de 1929... et les bibliothécaires (de 22 à 60 ans!) qui croyaient que la luxure, c'était le goût du luxe!

Laughing

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par Carabas le Mer 10 Aoû 2011 - 14:50

Véridique!
Moi aussi, je croyais ça... à 10 ans!

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par Spinoza1670 le Mer 10 Aoû 2011 - 14:52

@frankenstein a écrit:Attention aux chiffres ! Le pourcentage d'illettrés ou de personnes en grande difficulté avec l'écrit est plus élevé chez les plus de 40 ans dans la population générale. Il est certain que la lecture comme l'écriture "s'entretiennent" à défaut d'élever sa culture personnelle. Tous les métiers ne nécessitent pas un rapport étroit avec l'écrit. Rolling Eyes

Oui, mais ce qu'il faut comparer pour avoir une idée du niveau des profs, c'est leur niveau aux évaluations.
Comme on ne peut pas comparer directement le niveau des professeurs, il faut comparer indirectement le niveau des formations.
Le niveau de l'ensemble d'une classe d'âge à un niveau donné (CM2, 3ème, Tale, etc.) peut permettre indirectement de déduire si le niveau des professeurs sera supérieur ou inférieur à celui des générations précédentes.
Evidemment, ce type de preuve ne vaut qu'aux yeux de qui pense que la qualité de l'enseignement dépend avant tout du niveau disciplinaire atteint par l'enseignant et non avant tout de sa professionnalisation, de son caractère éthique et responsable.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par frankenstein le Mer 10 Aoû 2011 - 14:52

et les bibliothécaires (de 22 à 60 ans!) qui croyaient que la luxure, c'était le goût du luxe!
lol! Bien que ce soit la même étymologie ! professeur
Par contre des élèves m'ont sorti "luxure" pour "luxation" . Laughing

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par Leclochard le Mer 10 Aoû 2011 - 14:52

@Carabas a écrit:Véridique!
Moi aussi, je croyais ça... à 10 ans!

Oui; c'est ce que j'allais dire. C'est la définition que donnerait un collégien.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par Spinoza1670 le Mer 10 Aoû 2011 - 14:56

@Celeborn a écrit:
@Emeraldia a écrit:
Que le niveau en orthographe a baissé, je te l'accorde mais je en vois pas en quoi cela à avoir avec le fait que de moins en moins de personnes veulent devenir profs.

Rien : j'apportais mon point de vue (je l'espère argumenté) dans le sous-débat « les jeunes profs sont-ils du même niveau que leurs aînés ? », débat auquel tu participais toi-même, d'ailleurs.

Le traqueur de sophismes a encore frappé. Excellent ! veneration


Dernière édition par Spinoza1670 le Mer 10 Aoû 2011 - 15:09, édité 1 fois

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par Emeraldia le Mer 10 Aoû 2011 - 15:07

@Spinoza1670 a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Emeraldia a écrit:
Que le niveau en orthographe a baissé, je te l'accorde mais je en vois pas en quoi cela à avoir avec le fait que de moins en moins de personnes veulent devenir profs.

Rien : j'apportais mon point de vue (je l'espère argumenté) dans le sous-débat « les jeunes profs sont-ils du même niveau que leurs aînés ? », débat auquel tu participais toi-même, d'ailleurs.

Le traqueur de sophismes a encore frappé. Excellent ! veneration
Je réagissais tout simplement comme toi qui disais qu'on n'était pas sorti d'affaire...alors que tu apportais ton point de vue AUSSI.

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par Spinoza1670 le Mer 10 Aoû 2011 - 15:09

@Spinoza1670 a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Emeraldia a écrit:
Que le niveau en orthographe a baissé, je te l'accorde mais je en vois pas en quoi cela à avoir avec le fait que de moins en moins de personnes veulent devenir profs.

Rien : j'apportais mon point de vue (je l'espère argumenté) dans le sous-débat « les jeunes profs sont-ils du même niveau que leurs aînés ? », débat auquel tu participais toi-même, d'ailleurs.

Le traqueur de sophismes a encore frappé. Excellent ! veneration


Plus sérieusement, je répondrai que la baisse du niveau (et pas seulement en orthographe) joue sur le moral des professeurs. Cela doit être usant de récupérer en 6ème les gamins de CM2 que nous avons fait passer au collège lors du conseil des maîtres et qui n'ont pas du tout les bases attendues pour suivre un cours. Je me trompe ou pas, les profs de collège ?

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par Emeraldia le Mer 10 Aoû 2011 - 15:12

@Spinoza1670 a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Emeraldia a écrit:
Que le niveau en orthographe a baissé, je te l'accorde mais je en vois pas en quoi cela à avoir avec le fait que de moins en moins de personnes veulent devenir profs.

Rien : j'apportais mon point de vue (je l'espère argumenté) dans le sous-débat « les jeunes profs sont-ils du même niveau que leurs aînés ? », débat auquel tu participais toi-même, d'ailleurs.

Le traqueur de sophismes a encore frappé. Excellent ! veneration

Plus sérieusement, je répondrai que la baisse du niveau (et pas seulement en orthographe) joue sur le moral des professeurs. Cela doit être usant de récupérer en 6ème les gamins de CM2 que nous avons fait passer au collège lors du conseil des maîtres et qui n'ont pas du tout les bases attendues pour suivre un cours. Je me trompe ou pas, les profs de collège ?
Ce ne sont pas les bases attendues qui manquent, c'est la volonté, le goût de l'effort... Les bases, nous essayons de les donner si elles ne sont pas là. Mais comment apprendre l'orthographe à qqu'un qui considère que c'est inutile ? Idem pour la culture. Et quand on voit le nombre de personnes qui réussissent avec peu de bagages culturels et qui gagnent même leur vie bien mieux que les profs, on comprend encore plus qu'on ait du mal à enseigner.

Pour moi, la société est en déclin.

J'ai parlé de mes neveux avec une amie dt le mari gagne très très bien sa vie. Mon neveu a dix ans de moins que moi, il a un BTS et gagne environ 1400 euros par mois. Cette amie m'a dit : "Si peu ?". J'ai répondu que s'il gagnait plus que moi alors q j'ai dix ans de plus, ce serait étonnant. Elle m'a répondu : "Oui, mais toi, tu es prof". Dc ds l'imaginaire social, c'est normal qd on est prof d'être moins bien payé que les gens qui ont fait moins d'études...

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par Celeborn le Mer 10 Aoû 2011 - 15:14

@Emeraldia a écrit:
Je réagissais tout simplement comme toi qui disais qu'on n'était pas sorti d'affaire...alors que tu apportais ton point de vue AUSSI.

Je disais qu'on n'étais pas sorti d'affaire sur cette question-là, qui, au demeurant, me paraît intéressante et mérite d'être traitée de façon un peu sérieuse.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par frankenstein le Mer 10 Aoû 2011 - 15:20

@Spinoza1670 a écrit:

Plus sérieusement, je répondrai que la baisse du niveau (et pas seulement en orthographe) joue sur le moral des professeurs. Cela doit être usant de récupérer en 6ème les gamins de CM2 que nous avons fait passer au collège lors du conseil des maîtres et qui n'ont pas du tout les bases attendues pour suivre un cours. Je me trompe ou pas, les profs de collège ?
Parce que vous décidez encore dans ta circonscription ? Perso, ça fait plusieurs années que les parents et les IEN ont le dernier mot pour les passages...On ne perd même plus de temps à proposer un redoublement si l'on sait déjà que les parents s'y opposeront.
En ce sens, un garagiste ou un plombier ont plus de pouvoir qu'un enseignant...S'ils décident que telle pièce doit être changée, eh bien, on les croit et on se plie à leurs décisions... Rolling Eyes

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par MelanieSLB le Mer 10 Aoû 2011 - 15:21

Je me trompe ou pas, les profs de collège ?

Non, tu ne te trompes pas!

Les bases, nous essayons de les donner si elles ne sont pas là.

Tout dépend de ce qu'on appelle les bases. Pour moi, la base, c'est savoir lire, et les élèves qui ne savent pas lire en début de collège ne savent pas plus lire en fin de collège, je me trompe?

Pour moi, la société est en déclin.
La, par contre, je suis 100 pour cent d'accord avec toi.

Dc ds l'imaginaire social, c'est normal qd on est prof d'être moins bien payé que les gens qui ont fait moins d'études...
Evil or Very Mad :colere: furieux :mitrailler: :marteau:

Quelqu'un (Ignatius?) disait plus haut que la proportion d’illettrés était plus importante chez les plus de 40 ans, mais ce qui est grave, c'est qu'on en arrive maintenant à avoir des élèves qui ne deviennent pas illettrés parce que cela fait 15 ans qu'ils n'ont rien lu, on enseigne à des élèves illettrés, voire parfois analphabètes, qui restent 10 ans à l’école sans rien n'y apprendre ni comprendre, pas par déficit mental, mais par déficit de l'institution!

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par lalilala le Mer 10 Aoû 2011 - 15:23

@MelanieSLB a écrit:
Les imaginaires nationaux ont la vie dure...

Pour avoir vécu la-bas, la plupart des adultes (middle-aged) sont en effet flegmatiques! C'est pas de l'imagination...

Et toi, tu es moins bonne que ta tutrice alors.

Et les 3/4 des autres stagiaires que je connais étaient dans le même cas: je le répète, quand une bonne partie des stagiaires de cette année ne se souciaient pas de faire un accord simple sujet-verbe ou nom-adjectif, c'est bien que le niveau a baisse à un moment ou à un autre! Je n'ai jamais eu de prof qui faisait de grosses fautes de français dans les mots adressés aux parents: c'est maintenant le cas. Alors, on peut se voiler la face et dire qu'il s'agit juste d'une réalité locale qui n'a aucun intérêt à être généralisée mais permets-moi quand même d'avoir mes doutes.

ah bon? Ben relis tes bulletins, ton livret scolaire et les quelques copies que tu as gardées alors....tu auras peut-être des surprises...

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par Spinoza1670 le Mer 10 Aoû 2011 - 15:25

@frankenstein a écrit:
@Spinoza1670 a écrit:

Plus sérieusement, je répondrai que la baisse du niveau (et pas seulement en orthographe) joue sur le moral des professeurs. Cela doit être usant de récupérer en 6ème les gamins de CM2 que nous avons fait passer au collège lors du conseil des maîtres et qui n'ont pas du tout les bases attendues pour suivre un cours. Je me trompe ou pas, les profs de collège ?
Parce que vous décidez encore dans ta circonscription ? Perso, ça fait plusieurs années que les parents et les IEN ont le dernier mot pour les passages...On ne perd même plus de temps à proposer un redoublement si l'on sait déjà que les parents s'y opposeront.
En ce sens, un garagiste ou un plombier ont plus de pouvoir qu'un enseignant...S'ils décident que telle pièce doit être changée, eh bien, on les croit et on se plie à leurs décisions... Rolling Eyes

Exact ! Si nous ne les avions pas fait passer, ils seraient passés tout seuls. C'est la gestion des flux.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adieu, monsieur le professeur ! Personne ne veut plus être prof !

Message par MelanieSLB le Mer 10 Aoû 2011 - 15:27

Disons que les quelques profs qui faisaient des erreurs étaient des profs de matières annexes à mes yeux d'enfant (techno, eps, musique parfois) - pas taper, svp! Ce n'était pas les profs des matières fondamentales!

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 16 sur 19 Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18, 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum