Problème de conscience

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Problème de conscience

Message par Kilmeny le Mer 26 Nov 2008 - 13:57

Je suis PP d'une classe de lycée qui pose problème. C'est pourquoi, au cours d'une réunion, on a instauré un système de barres (4 barres toutes disciplines confondues = une heure de colle). Les élèves reçoivent une barre quand ils se comportent mal.
Enfin, bref, à la réunion, on avait bien spécifié qu'on informait les élèves à chaque barre notée.
J'ai maintenant un problème avec un collègue.

En allant au lycée, je rencontre deux élèves de la classe, bouleversées,... "Madaaaaaaaaaaame, le prof nous met des barres sans arrêt et sans nous prévenir alors qu'on a rien fait". J'ai rabroué les élèves leur disant que cela m'étonnait, etc, etc... L'une d'elle (qui depuis le début de l'année prenait la parole sans lever le doigt) me dit "Mais madame, moi je voulais juste poser une question, pour une fois j'ai levé le doigt et le prof m'a disputée justement parce que je levais le doigt pendant qu'il était en train de parler. Et en plus, les élèves du premier rang ont vu qu'il m'avait mis une barre juste pour cela". Je certifie à l'élève que ce devait être plus grave que cela, qu'elle avait dû répondre insolemment. Et l'élève de jurer ses grands dieux que non...

Bref, je m'éloigne en étant sûre que le collègue avait une bonne raison. Et justement je tombe sur ce collègue qui me demande si je n'ai pas un rapport d'incident à lui donner pour l'élève que je venais de rencontrer. Je fais celle qui n'est pas au courant et je lui demande ce qu'il s'est passé. Le voilà qui se met à me répondre "Ecoute, je n'ai pas à me justifier devant toi". affraid . Je lui rappelle que je suis pp et que je ne lui demande pas de justifications, mais que je veux seulement savoir ce qui est arrivé. Et le collègue de répondre "tu te rends compte cette élève a levé le doigt pendant que je parlais"...... heu pale pale heu
moi "mais elle a pris la parole sans autorisation? Elle a été insolente?"
lui: "pas du tout, elle a levé le doigt pendant que je parlais, c'est inadmissible de m'interrompre ainsi"...
moi "donc elle ne t'a pas vraiment interrompu"
lui "elle n'a pas à lever le doigt quand je parle"

Bref, ce prof a mis des barres à de nombreux élèves pour des histoires de ce genre. Et en bonne logique il faudrait que je colle les élèves si on veut être cohérent, mais devrais-je coller des élèves pour avoir levé le doigt, alors que depuis le début de l'année on se bat pour qu'ils lèvent le doigt avant de parler justement.

Plusieurs collègues de la classe m'ont conseillé d'ignorer les barres de ce collègue ubuesque. Mais je me sens prise entre deux feux...
Que feriez-vous? Je n'ai pas à intervenir dans la pédagogie du collègue, mais dois-je coller aveuglément les élèves? affraid affraid

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème de conscience

Message par Angua le Mer 26 Nov 2008 - 14:38

Ubuesque, oui, c'est le mot... Shocked ... ça, c'est le genre de "problème" que j'aimerais avoir, l'élève qui lève la main quand je parle...

C'est très coton, en effet... personnellement, j'avoue que c'est le genre de cas où j'aurais tendance à "oublier" cette barre là lors du comptage final... en expliquant si besoin au prof en question qu'il ne faut pas abuser du système, j'imagine que s'il a été mis en place, c'est pour des soucis autrement plus graves...

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème de conscience

Message par Kilmeny le Mer 26 Nov 2008 - 14:51

@Angua a écrit: j'imagine que s'il a été mis en place, c'est pour des soucis autrement plus graves...

Tout à fait, entre autres, pour des insolences ou des élèves qui prenaient spontanément la parole sans lever le doigt pour raconter n'importe quoi.... J'ai l'air de quoi, moi, si je me mets à punir les élèves parce qu'ils lèvent le doigt Shocked Shocked

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème de conscience

Message par Angua le Mer 26 Nov 2008 - 14:56

Il n'a pas l'air très ouvert au dialogue, cet homme, mais tu peux peut-être gentimment lui rappeler justement, les objectifs de la fiche et lui dire que tu ne peux décemment pas tenir compte de sa "barre"?

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème de conscience

Message par roxanne le Mer 26 Nov 2008 - 15:04

ce qui est quand m^me fou dans cette histoire c'est qu'on en soit encore en lycée à gérer ce genre d'histoires de barres .....par contre pourquoi est_ce à toi de coller les élèves ? ca te met forcément dans une situation étrange ...enfin que de temps perdu ..

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème de conscience

Message par Kilmeny le Mer 26 Nov 2008 - 15:19

@roxanne a écrit:ce qui est quand m^me fou dans cette histoire c'est qu'on en soit encore en lycée à gérer ce genre d'histoires de barres .....par contre pourquoi est_ce à toi de coller les élèves ? ca te met forcément dans une situation étrange ...enfin que de temps perdu ..

Parce que je suis le pp et que je synthétise les informations venant des différents collègues.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème de conscience

Message par Pseudo le Mer 26 Nov 2008 - 15:28

Nan, mais vous vous rendez pas compte : le collègue est en plein orgasme pédagogique : il s'écoute parler, son discours bien rodé résonne dans sa tête souligné gracieusement par les trompettes de son égo, il est sur le point de lâcher la p**** dans un gloussement ravi et là ! là ! une élève se rappelle à lui, ose souiller sa vue de son doigt tendu ! Mérite bien un petit baton pour se faire battre la sale gamine !

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème de conscience

Message par Kilmeny le Mer 26 Nov 2008 - 15:58

Razz

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème de conscience

Message par minnie le Mer 26 Nov 2008 - 16:12

tu es PP, c'est donc toi qui gère ce système de barre, donc tu ne comptes pas les siennes et s'il gueule tu lui rétorques que tu es le pp de la classe et que tu n'as pas à te justifier.

Facile à dire, hein? J'espère que tu n'es pas contre l'idée de te brouiller avec ce collègue.

Mais ceci dit j'hallucine : elle ose lever le doigt pendant qu'il parle.
Quelle insolence!

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème de conscience

Message par Kilmeny le Mer 26 Nov 2008 - 16:28

Je crois que c'est ce que je vais faire.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème de conscience

Message par Saraswati le Mer 26 Nov 2008 - 16:33

je crois comme les autres qu'il pousse un peu trop loin ce collègue, et que tu ne devrais pas compter ces barres.
Il est fou non ?
En fait j'ai tellement de mal à réaliser qu'on puisse être excédé parce qu'un élève lève le doigt quand on parle que je ne trouve pas les mots !! (c'est la tête que je fais, c'est p-être + parlant !)

Saraswati
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème de conscience

Message par Invité le Mer 26 Nov 2008 - 16:51

Je dirais qu'il faut être très prudent sur ce coup-là.....
Si tu ignores les "barres" de ton collègue, c'est comme si tu le désavouais devant les élèves...Tu envoies le message: "Il y des profs tarés".
Et quand une équipe pédagogique n'est pas soudée, ce n'est jamais bon.
Maintenant, cette histoire de doigts levés me semble bizarre...Et il faudrait voir si le collègue n'a pas donné comme consigne explicite d'attendre qu'il ait fini son explication avant de lever la main. Vous n'avez jamais été excédés, vous, par les mômes qui n'attendent pas la fin d'une phrase, qui ne savent même pas ce que vous allez dire, et qui s'empressent de lever la main? ...Le fameux enfant-roi....
Avant de lui tomber dessus sans savoir, il faudrait peut-être le revoir, connaître ses consignes.
Maintenant, au sujet de sa réponse un peu cavalière concernant le fait qu'il n'a pas de comptes à te rendre, je dirais aussi que je le comprends. Il y a des PP, fougueux ou très directifs, qui imposent des règles sans se demander si les autres collègues n'ont pas aussi leur manière de fonctionner, et, perso, ce n'est pas parce qu'un collègue, aussi charmant soit-il, est PP de ma classe, qu'il doit, par exemple, m'imposer un plan de classe dans mon cours de français (il y en a un qui a essayé...le pauvre Twisted Evil )...Alors, je me doute que tu es un PP parfait, mais lui, il est peut-être échaudé. Faut voir. Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème de conscience

Message par Kilmeny le Mer 26 Nov 2008 - 18:00

Non, je n'ai pas été intrusive ni directive. Je comprends que cela puisse être pénible, mais cela n'a pas été le cas avec ce collègue.

Pour ce qui est des directives, je ne crois pas qu'il y en ait eu de particulières.

C'est bien ce qui me gène dans l'affaire, je ne veux pas désavouer le collègue ni être injuste avec les élèves.

Je veux ménager la chèvre et le chou... trefle

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème de conscience

Message par Hamlette le Mer 26 Nov 2008 - 20:10

Camille a écrit:Vous n'avez jamais été excédés, vous, par les mômes qui n'attendent pas la fin d'une phrase, qui ne savent même pas ce que vous allez dire, et qui s'empressent de lever la main? ...Le fameux enfant-roi....

Oh que si !!! C'est pourquoi j'ai du mal à être aussi catégorique pour parler d'injustice, même si je comprends le désarroi des élèves.
En fait, le problème, c'est qu'ils ne semblent pas avoir été prévenus du fait que lever le doigt pendant que le professeur parle constitue une "infraction". Mais comme le dit Camille, ça reste à vérifier...

Et le plus gros problème encore, c'est que tu es en porte à faux. Ignorer les barres me semble aussi très dangereux ; quoiqu'on pense d'un collègue, je crois qu'il ne faut pas le discréditer auprès des élèves. Pas par esprit de corporatisme, non, juste pour garantir aux élèves une suite d'année scolaire épanouie avec un prof qui ne les prend pas trop en grippe, ainsi que pour faire comprendre aux élèves qu'un prof reste un prof.

Personnellement, j'essaierais encore de parler avec le collègue, pas pour lui dire qu'il est injuste de mettre une barre pour cela (après tout, je punis les élèves qui se balancent sur leurs chaises, d'autres peuvent trouver ça exagéré), mais pour lui faire part de la surprise des élèves qui semblent avoir besoin qu'on leur clarifie les règles.

Si le dialogue reste impossible, je collerais (puisque c'est ta tâche) et laisserais les parents d'élèves aller voir le collègue s'ils en ont envie. Pour moi, un prof principal n'est pas le "chef" de l'équipe pédagogique.

Hamlette
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème de conscience

Message par ysabel le Mer 26 Nov 2008 - 20:52

C'est pour cette raison que je suis contre ce principe de faire ce genre de sanction transversale pour toutes les matières, nous sommes tous trop différents dans nos attentes et nos limites.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème de conscience

Message par Invité le Mer 26 Nov 2008 - 22:25

Je suis assez d'accord avec Camille et Mushroom, pour avoir connu assez fréquemment l'agacement de voir les 6e trépigner sur leur chaise, à moitié suspendus à leur doigt, dans leur hâte que tu aies terminé tes explications oiseuses ; il m'arrive que cela me fasse perdre le fil. Je les gronde un peu, ça s'arrête là. Je pense qu'il vaut mieux se passer de commentaires devant les élèves (tu l'as fait, tu ne l'as pas mis en doute tout de suite). Le problème, c'est que tu auras du mal à faire le tri : quelles barres tu vas garder, et lesquelles tu vas laisser ? Tu ne peux pas savoir ce qui se passe en cours, tu es quand même obligée de t'en remettre à l'appréciation du collègue. Une solution peut être de le rencontrer avec les délégués, mais en préparant, de manière à ce qu'ils ne le remettent pas en cause devant toi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème de conscience

Message par Hamlette le Jeu 27 Nov 2008 - 13:32

@ysabel a écrit:C'est pour cette raison que je suis contre ce principe de faire ce genre de sanction transversale pour toutes les matières, nous sommes tous trop différents dans nos attentes et nos limites.

Effectivement... ou alors, il faut vraiment se mettre d'accord au préalable sur une "grille" et la respecter à la lettre (pas facile... l'appréciation du comportement d'un élève reste de toute façon subjective et sujette à controverse).

Hamlette
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème de conscience

Message par Violet le Ven 28 Nov 2008 - 10:20

Autre solution : envoie moi ton collègue dans mon collège... juste une heure d'observation lui suffira... ou alors tenir une de mes classes 5 minutes...
Trêve de plaisanteries : je n'en reviens pas. Il vit sur quel planète ? Suspect

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problème de conscience

Message par Invité23 le Ven 28 Nov 2008 - 11:34

J'ai le même style de problème (en plus grave) avec une collègue qui met les élèves sur le banc parce qu'ils chuchotent en attendant que les autres sortent du vestiaire ; leur fait faire 3 tours de stade parce qu'ils font tomber leur raquette ; les insulte dans une langue qu'ils ne comprennent pas ; menace de les écraser avec son vélo pendant le cross s'ils ne courent pas plus vite...
Je précise qu'au début je ne croyais pas mes monstres (ce sont tout de même de sacrés zozos de ZEP) et ai éludé le problème et leur disant qu'ils exagéraient et qu'ils ne fallait tout prendre au premier degré (moi aussi je les menace de coups de pieds aux fesses...)
Quand deux gamines adorables que je connais depuis la sixième sont venues me confirmer que tout ceci était vrai, j'ai douté, vu la collègue en lui expliquant que la classe m'avait fait part de sa sévérité (j'y ai mis les formes) et qu'elle risquait de la prendre en grippe.
Elle ne m'a pas répondu clairement (problème éludé), et veut maintenir sa ligne.
Désormais, je ne m'en mêle plus, j'ai prévenu la CPE qui a tenté une médiation (échec)...
Les parents commencent à se plaindre auprès de moi ; je me dis qu'ils finiront par téléphoner au principal...
C'est peut-être lâche, mais que veux-tu ? On nous place en porte-à-faux vis-à-vis de collègues dont on n'est ni le supérieur ni l'inspecteur et que l'on n'a théoriquement pas à juger.
C'est très inconfortable, mais j'estime qu'en ayant expliqué aux gamins d'aller d'abord voir la collègue pour en discuter (je déteste ceux qui caftent auprès du PP sans que je n'en sache rien), puis prévenu l'intéressée, et enfin évoqué le problème avec la CPE, j'ai fait mon boulot de PP...

Invité23
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum