Le son et le sens

Page 1 sur 33 1, 2, 3 ... 17 ... 33  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le son et le sens

Message par doublecasquette le Mar 26 Juil 2011 - 17:27

Rikki a écrit:
Par contre, pour l'éditeur, je pense que tu as tort : veux-tu prêcher uniquement des convertis ou avoir une chance d'avoir une audience digne de ce nom ?
Et puis, tu aurais une belle maquette, et un bouquin pas "tristounet"...

Oui mais... je suis une fidèle et je ne saurais pas changer de crémerie comme ça.

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son et le sens

Message par Sapotille le Mar 26 Juil 2011 - 17:40

doublecasquette a écrit:

Oui mais... je suis une fidèle et je ne saurais pas changer de crémerie comme ça.

Et comme la crème de cette crèmerie commence à monter sans pub et grâce au bouche à oreille, il ne faut pas lui tourner le dos avant que la Chantilly ne soit totalement ferme, sucrée et délectable ...
avatar
Sapotille
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son et le sens

Message par doctor who le Mar 26 Juil 2011 - 17:43

Surtout qu'avec quelques produits vedettes comme celui-là, la crémerie risque de bien marcher.

Mais là où je n'ai pas compris, c'est que quand je suis parti en vacances il y a dix jours, j'en étais resté à un désir de reprendre une méthode analytique à la Freinet. Alors, soit Dblcsqt cache bien son jeu, soit elle est hyper rapide (ou alors, c'est qu'elle a du temps).

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
avatar
doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son et le sens

Message par doublecasquette le Mar 26 Juil 2011 - 17:55

Non, c'est simplement que j'ai plutôt tendance à ne révéler mes désirs que lorsque je sais qu'ils sont en passe de devenir rapidement réalisables sorciere2 !
J'ai dû commencer dans l'hiver ou au tout début du printemps.


Dernière édition par doublecasquette le Mar 26 Juil 2011 - 18:52, édité 1 fois

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/
avatar
doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son et le sens

Message par Sapotille le Mar 26 Juil 2011 - 17:57

doublecasquette a écrit:Non, c'esst simplement que j'ai plutôt tendance à ne révéler mes désirs que lorsque je sais qu'ils sont en passe de devenir rapidement réalisables sorciere2 !
J'ai dû commencer dans l'hiver ou au tout début du printemps.


Présenter un tel travail déjà si "abouti" révèle une sacrée cogitation préalable...

Enfin, c'est juste mon avis ...
avatar
Sapotille
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son et le sens

Message par vidocq le Mar 26 Juil 2011 - 18:02

Bon on attend la suite avec impatience!

Pour moi cette année c'est raté, je viens de faire acheter 19 BM à la mairie. Je les ai même plastifiés et renforcés.

Cela me permettra de m'imprégner de BM pour être fin prête pour la belle édition de "Le son et le sens" pour la rentrée 2012. Je compte là-dessus! hearts
avatar
vidocq
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son et le sens

Message par mimissloire le Mar 26 Juil 2011 - 19:32

Félicitations DC !!!!

Je n'ai pas encore pris le temps de lire tout le détail des pages du livre du maître mais tu as fourni un boulot formidable qui mérite d'être édité et récompensé. Sincèrement !

Je n'aurai des CP qu'un jour par semaine à la rentrée mais ma collègue me laisse des libertés pour cet unique jour.
Comme elle, elle a choisi de travailler avec la méthode de lecture "Ribambelle" les 3 autres jours de la semaine, moi j'avais envie de tenter une approche syllabique totalement décrochée de ce qu'elle fait.
Je voulais m'inspirer de Taoki et Compagnie mais du coup je suis tentée d'essayer "le son et le sens" à présent ...

A suivre ...

Encore bravo et merci pour ton partage de travail !
avatar
mimissloire
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son et le sens

Message par doublecasquette le Mar 26 Juil 2011 - 19:44

mimissloire a écrit:Félicitations DC !!!!

Je n'ai pas encore pris le temps de lire tout le détail des pages du livre du maître mais tu as fourni un boulot formidable qui mérite d'être édité et récompensé. Sincèrement !

Je n'aurai des CP qu'un jour par semaine à la rentrée mais ma collègue me laisse des libertés pour cet unique jour.
Comme elle, elle a choisi de travailler avec la méthode de lecture "Ribambelle" les 3 autres jours de la semaine, moi j'avais envie de tenter une approche syllabique totalement décrochée de ce qu'elle fait.
Je voulais m'inspirer de Taoki et Compagnie mais du coup je suis tentée d'essayer "le son et le sens" à présent ...

A suivre ...

Encore bravo et merci pour ton partage de travail !

Merci ! Vous êtes tous vraiment adorables ! Embarassed Embarassed Embarassed

Franchement, pour une utilisation un jour par semaine, il me semble que Taoki ou mieux, Borel Maisonny, sont plus adaptés.
Encore que... pour Taoki, je ne sais pas finalement. Ça se vaut peut-être ?
Qu'en pensent les autres ?

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/
avatar
doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son et le sens

Message par mimissloire le Mar 26 Juil 2011 - 20:01

J'attends effectivement l'avis des collègues ... surtout que j'aurai le choix des textes à travailler mais il faudra quand même qu'en parallèle je me cale sur la progression des sons de ma collègue.
J'ai déjà celle de la première période : i - a - r - l - u.

Pour utiliser ta méthode DC, j'attendrai alors d'avoir mon propre CP (ce qui risque de ne pas être demain la veille !!!).
J'attends l'avis sur Taoki pour un jour par semaine ...
avatar
mimissloire
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son et le sens

Message par Sapotille le Mar 26 Juil 2011 - 20:07

mimissloire a écrit:J'attends effectivement l'avis des collègues ... surtout que j'aurai le choix des textes à travailler mais il faudra quand même qu'en parallèle je me cale sur la progression des sons de ma collègue.

Cela me chiffonne, ces textes à travailler avec des mouflets qui ne savent pas lire ...

Tu ne peux vraiment pas laisser Ribambelle à ta collègue et préférer un truc bétonné avec BM en toute liberté ?

En présentant cela comme un approfondissement du code ?

Les 2 systèmes se rejoindront forcément "dans la tête " des petits ... :marteau:
avatar
Sapotille
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son et le sens

Message par mimissloire le Mar 26 Juil 2011 - 20:14

Si je peux ... moi je ne toucherai pas du tout à Ribambelle.
Cela dit, ma collègue tient à ce que le son que je travaillerai n'anticipe pas sur les sons qu'elle travaille les 3 autres jours.

Je peux peut-être travailler les mêmes sons qu'elle à partir de BM ?

Sons i - a - r - l - u en 7 lundis pour la première période, tu penses que je vais "piétiner" avec BM ?
avatar
mimissloire
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son et le sens

Message par Rikki le Mar 26 Juil 2011 - 21:07

Heu... la première période, c'est jusqu'à la Toussaint ? Un son par semaine, ça me semble le minimum minimorum, franchement, et puis ta collègue elle ne va tout de même pas t'interdire de leur apprendre à lire !

Moi, je pense que je ferais d'abord les voyelles, tout simplement, sur deux ou trois lundis (a-i-y-o par exemple, puis é-e-u...), et puis ensuite va pour le l, puis le r, puis le m ! On ne va pas non plus les freiner, les minots !

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
Rikki
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son et le sens

Message par kayah974 le Mar 26 Juil 2011 - 21:25

doublecasquette a écrit:Il y a un livret supplémentaire, départ synthétique, qui peut être pris au départ, soit avant de commencer le livret 1 soit à la place de celui-ci jusqu'à la huitième leçon.

Sinon, je pensais aussi, en l'écrivant, à tous les collègues qui utilisent d'abord la planète des Alphas, jusqu'à ce que toutes les lettres simples aient été vues. Il me semble qu'après un mois d'Alphas, ça devrait être possible, même sans avoir fait Venot en GS, non ?

Et puis, des méthodes Venot, ou des Alphas en GS, il semblerait que ça commence à intéresser des collègues, alors, on peut peut-être rêver que... nos élèves arrivent prêts à apprendre à lire et à écrire au CP !

Akwabon,tu l'as fait!! yesyes yesyes yesyes Un florilège de tes précieux conseils dans un manuel, je suis comblée! coeurs J'ai regardé le cahier d'exercices et le manuel mais pas encore lu les 24 pages du guide du maître:je m'y attelle dès que j'ai fini mon boulot (vacances studieuses, on déménage en août!)J'aime l'idée de faire le pari d'un zeste de global dans une méthode phonémique (comme le "un" que tu introduis très tôt dans un des exercices).Je suis en plein dans les alphas actuellement et je commence à tester "De l'écoute des sons à la lecture" avec ma fille.Mon dieu, des journées de 24 heures ne me seront jamais suffisantes pour explorer encore ce que tu as à nous offrir! :abd: :abf:

_________________
Proverbe africain:tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin. flower
avatar
kayah974
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son et le sens

Message par fraisedesbois le Mar 26 Juil 2011 - 21:43

doublecasquette a écrit:Un joli petit sujet pour vous présenter mon nouveau bébé :
une méthode de lecture analytique à court départ global
où, pour renouveler un peu, très vite, Léo lit, Roméo rame, Rita a raté le rôti mais aussi Marie va à la fête avec son amie Lila, le chat crie : "Allo, allo !" et Lucas et Ali jouent à la corde dans la cour de l'école !
Le tout sans que, néanmoins, Zoé rêve qu'elle est le mari de la maîtresse ou que le pingouin squatte le réfrigérateur d'Esméralda, la squaw frivole yesyes yesyes yesyes !

Un petit aperçu : les cinq premières leçons du premier livret, les pages correspondantes dans le cahier d'exercices et un extrait du livre du maître (avant-propos et trois premières leçons).

Prêts ? heu

Feu à volonté :mitrailler: sorciere2 sorciere2 sorciere2

PS : C'est une "maquette" avec images piochées au hasard sur Glouglou, juste pour se donner une idée de ce que ça pourrait donner...

bon, zalors.
je ne suis pas instit, comme tu le sais.
je ne suis pas guerrière de tempérament, comme tu le devines peut être déjà, donc volonté de feu, de moi, il n'y a pas.

je ne suis pas certaine que mon avis t'apportera grand chose, vu que je n'y connais pas lourd à l'instruction, et vu que mon échantillon d'enfants est réduit et affublé qui plus est d'un fort biais vu qu'ils sont tous à moi, et que instruire ses enfants, tout ça, tout ça. donc depuis l'instant où j'ai ouvert tes fichiers et où j'ai fureté dedans, je n'ai rien dit, en me disant que pour ce que valait mon avis au rayon des avis éclairés, à quoi bon ? ah ah ah cette fraise est une bécasse c'était aussi bien que je ne dise rien.
oui mais voilà !!!
je l'ai trouvé géniale ta présentation (un livre du maitre qui donne envie d'être instit, à moi qui par ailleurs ne me suis jamais sentie l'envie d'être instit une fois passé le cap des nounours qui se tapaient les leçons et exos du Bled, wahooo !!!), et j'ai jamais su me taire quand j'aime yesyes

alors voilà, FLUTE, c'est trop bête :

Doublecasquette, insoumise qui te distinguait déjà de bien bonne heure, tu as réussi là un tour de force.
tu mises sur l'intelligence des enfants, en mettant en place, paisible mais sûre, un nombre impressionnant d'assurances (au sens varapp-esque de l'assurance) pour les conduire à bon port au sommet.

je suis épatée.

je ne prétends pas avoir une culture impressionnante sur les méthodes de lecture. j'en n'ai pas vu beaucoup même si j'en ai survolé un certain nombre, parce que ça m'intéresse, et parce que mes enfants lecteurs ont contourné la proposition qui leur avait été faite d'être Ribambellisés en insistant fortement auprès de maman pour comprendre les dessous de cette affaire (maman a dû expliquer le code, le code, et encore le code jusqu'à ce que les têtes blondes soient suffisamment renseignées à leur goût).
avec une méthode qui aurait commencé comme la tienne, honnêtement, jamais ils ne seraient venus me voir Shocked Laughing



(et à l'évidence, si je t'avais rencontrée avant, j'aurais été épatée plus tôt, tout simplement, cette méthode n'est pas ta première contribution épatante Smile )
(à défaut d'être encore de "service" lecture avec mes louloux, je m'amuse avec eux et le fichier "compter calculer au CP" dans lequel je retrouve le même parti pris sur l'intelligence. j'adore, et eux, ils se régalent et osent tout !
(sur le tableau l'autre soir, je devais lire des nombres qu'ils écrivaient. une fois passé le charme des nombres à 9/10 chiffres, et devant le trop petit tas de chiffres aimantés, ils ont composé un "98 mille 9 sang 87" qui a eu beaucoup de succès. j'aime quand apprendre leur ouvre des portes, et quand ils vont chercher un tabouret dans la pièce à côté pour débloquer ce qui gêne))

_________________
lecteur  Il faut beaucoup d'indisciplinés pour faire un peuple libre -
Georges Bernanos, Les enfants humiliés, 1949
avatar
fraisedesbois
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son et le sens

Message par LouisBarthas le Mer 27 Juil 2011 - 1:02

...


Dernière édition par LouisBarthas le Lun 8 Aoû 2011 - 13:39, édité 2 fois

_________________
Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus
avatar
LouisBarthas
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son et le sens

Message par Sapotille le Mer 27 Juil 2011 - 8:53



LouisBarthas, tes arguments sont parfaitement recevables...

Sauf que cette ébauche de méthode pour le CP fait suite à une GS avec "De l'écoute des sons à la lecture" ...
avatar
Sapotille
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son et le sens

Message par doublecasquette le Mer 27 Juil 2011 - 9:42

Bonjour.
Je poste un long message (que je suis en train de rédiger) en plusieurs fois, pour des raisons de commodités d’écriture (je préfère rédiger ailleurs et copier-coller depuis que le forum m’a avalé un message presque fini que je n’ai pas pu retrouver) et de lecture.
Que ceux qui souhaitent réagir entre deux envois ne se gênent pas, même si du coup la suite de mon message risque de faire un peu décalé…

@Louis Barthas

Oui, tu as raison, c’est du déjà vu. Et tu tapes dans le bon créneau lorsque tu parles de Daniel et Valérie ou encore de méthode mixte, bien que je préfère le nom de méthode analytique à (très) court départ global depuis qu’on a appelé ainsi par extension toutes sortes de méthodes aussi éloignées les unes des autres que Taoki l’est de Rue des Contes, ou que Mico mon petit ours l’est de Poucet et son ami l’écureuil !

Donc, Daniel et Valérie, si tu veux. Nous comparerons donc les deux premières leçons, si tu le veux bien.

La forme (mais on verra très vite que le fond est tributaire de cette forme et cette forme prétexte à ce fond) est la même, exactement et c’est normal puisque je me suis inspirée, comme les auteurs de Gafi, Ratus, Rue des Contes, Taoki et bien d’autres, de cette mise en page traditionnelle du manuel de lecture à laquelle même de nombreux manuels « syllabiques » n’échappent pas, Boscher pour le premier.
Pour témoins ces quelques extraits de la préface de sa méthode La Journée des Tout Petits (je me permets de souligner dans la citation quelques petites choses bien distrayantes et largement aussi provocatrices pour les syllabistes convaincus que mes boutades personnelles) :

Lecture de la gravure. - Exercice d’observation, d’élocution et de langage. Le maître dirige l’exercice : les propositions sont énoncées et corrigées par les élèves.
Exercices de lecture. - Matériel : a) pour l’élève : La Journée des Tout Petits et les lettres mobiles Boscher ; b) pour le maître : craies de couleur ; jeux de lecture : grandes lettres mobiles, étiquettes mobiles (mots et dessins) [matériel non édité]
Au cours de l’étude de la gravure les mots refermant le son ou la lettre à étudier (mots qui se trouvent dans les textes de la Journée) sont écrits au tableau noir dans l’ordre de la découverte par les élèves. Le son, rattaché à un dessin, est ensuite isolé, étudié, comparé (u et i ; m et n ; d et t ; b et d ; on et ou, etc.).

Extraordinaire, non ? Boscher, le Mathurin Boscher champion de la syllabique, conseille dans sa préface, de partir des propositions des élèves, de les écrire au tableau, tout comme il écrit d’ailleurs dans sa méthode une courte proposition qui sert de titre à l’illustration ! Et tout cela dès le début, lorsque les élèves sont censés ne rien savoir lire ni écrire !
Et pour quoi en faire de ces mots ou cette courte phrase ? Pour les analyser, forcément partiellement les premiers jours, et en tirer les lettres qui sont l’objet de l’étude du jour !

Exactement comme le remarquait Sapotille hier :
« J'ai cette façon de découvrir d'abord le nouveau son grâce à un dessin qui illustre une petite histoire... De cette histoire, on tire le son étudié que l'on décortique en syllabes, elles même étudiées et réutilisées pour refaire des mots qui permettront de faire des phrases nouvelles... » avant de se souvenir un peu plus tard : « Ceci est issu de ma minuscule formation dispensée par une conseillère pédagogique ... Et Mico fonctionne de cette façon !!! »
(C'est normal, chère Sapotille, c'est ainsi que les instituteurs et institutrices apprenaient à apprendre à lire et à écrire à leurs élèves, et ce depuis les débuts de l'École Publique ! Sur les conseils de F. Buisson, de P. Kergomard, de tous ceux qu'on a appelés "les pères fondateurs de l'enseignement public". Je suis sûre que Doctor Who, qui a l'air bien mieux organisé que moi, va vous trouver quelques liens ou citations justifiant ce choix)

La forme est donc celle de tous les manuels qui, comme le disait encore Sapotille hier, ont une phase de découverte :

Avec Bien lire et Aimer Lire, je pense que l'on présente le nouveau son, un peu du style "Aujourd'hui, mes enfants, nous allons apprendre le "f"... " et on travaille...

Avec ce que tu présentes-là, il y a une phase de découverte.
Et c'est amusant d'ailleurs de voir que les enfants prennent l'habitude de chercher la nouveauté dans la nouvelle phrase ou le nouveau petit texte qui annonce cette nouveauté ...
Un peu comme un jeu de piste qui permet de découvrir un trésor!!!

Finalement, je me demande si je n’aurais pas mieux fait de faire un comparatif de Boscher et de ma méthode ! Ce serait allé plus vite puisque j’aurais pu m’arrêter là en concluant : Eh bien voilà ! Circulez, il n’y a rien à voir ! Comme le dit l’ami Mathurin dans sa préface :

… en pédagogie, il n’y a rien d’absolu et les meilleurs procédés sont ceux qui donnent les résultats les plus rapides et les plus solides avec le plus grand nombre d’élèves.

CQFD !

[Début du deuxième message :
Mais revenons-en à Daniel et Valérie et comparons le fond puisque le problème de la forme est réglé.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/
avatar
doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son et le sens

Message par Thalie le Mer 27 Juil 2011 - 11:03

Tout ceci est passionnant.
Je suis très intéressée par cette méthode à L'Ecole des Loisirs pour les petits 6e en difficulté qui m'attendent à la rentrée.
Pensez-vous qu'elle pourrait leur convenir ?
avatar
Thalie
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son et le sens

Message par Rikki le Mer 27 Juil 2011 - 11:06

Thalie a écrit:Tout ceci est passionnant.
Je suis très intéressée par cette méthode à L'Ecole des Loisirs pour les petits 6e en difficulté qui m'attendent à la rentrée.
Pensez-vous qu'elle pourrait leur convenir ?

Heu... je crois que tu es à côté de la plaque, là, Thalie ! Wink La librairie des écoles, ça n'a rien, mais alors rien à voir avec l'Ecole des loisirs !
Very Happy

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
Rikki
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son et le sens

Message par brossinette le Mer 27 Juil 2011 - 11:19

Bonjour à tous!

Je débarque un peu, j'ai peut être pas tout bien lu des messages précédents mais j'ai par contre regardé attentivement la méthode de DoubleCasquette et ça me tente beaucoup! On peut se procurer ça où??
J'avais pas envie de prendre une méthode cette année, rien ne me convenait. J'ai donc commencé à créer mais plus ça va plus je me dis "mais dans quoi je m'embarque?!!"

Bravo pour ce travail en tout cas!

brossinette
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son et le sens

Message par Rikki le Mer 27 Juil 2011 - 11:35

Je pense qu'on peut se procurer la méthode en envoyant un message à Double Casquette, pour l'instant !


_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
Rikki
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son et le sens

Message par doublecasquette le Mer 27 Juil 2011 - 11:58

Suite de ma réponse à LouisBarthas :

Mais revenons-en à Daniel et Valérie et comparons le fond puisque le problème de la forme est réglé.

DANIEL ET VALÉRIE (1964)
Analyse de la première leçon
(pages 4 et 5)

1° Lecture de la gravure. L’illustration présente une cour de ferme où sont déjà présents tous les éléments qui serviront de prétexte aux premières « dictées à l’adulte » à la manière Boscher qui donneront lieu aux premières analyses de mots, aux premiers apprentissages de lettres, aux premières combinaisons de celles-ci en vue d’obtenir de nouveaux mots.
Les deux petits héros de la méthode, Valérie et Daniel, sont là, au premier plan ; ils jouent à la balle. À leur gauche, un peu en retrait on voit la niche de leur fidèle compagnon, Bobi, qui apparaîtra trottant en leçon 2 et au fond, on distingue la mule, dans l’écurie, telle qu’on la retrouvera en leçon 4. À droite de l’image, derrière le mur de clôture de la cour de a ferme, on peut contempler le décor des leçons 7 à 19 : le pré et la rivière.

On trouve bien là les éléments chers aux tenants des méthodes dites intuitives : préparer le terrain, le baliser, le jalonner puis le faire observer sur toutes ses coutures et s’en servir pour en tirer des généralités, énoncées par les élèves eux-mêmes. La fameuse phase de découverte présentée comme une chasse au trésor (oserai-je parler de Champollion, après le tort qu’Eveline Charmeux lui a fait, à ce pauvre homme ?).

Mon pauvre chat de Picasso, bien que d’une meilleure qualité artistique, fait pâle figure pédagogique à côté d’une telle maîtrise de l’art d’amener les élèves exactement là où l’on veut qu’ils aillent…

Mais on verra que je me rattrape par la suite, du moins, je l’espère.
Nous, les déjà retraités ou presque (j'ai appris que Le Bris a pris sa retraite juste là, début juillet 2011), nous gardons de notre formation des années 1970 une très mauvaise image de ce Daniel et Valérie, dénigré par nos formateurs comme « pas assez global », « castrateur de créativité », « défiant des capacités des élèves » !
Et même si je cherche à en réhabiliter la démarche, porteuse à la fois de son et de sens, j’ai encore dans la tête cette petite musique, serinée à longueur de conférences pédagogiques ! Charmeux nous y avait même expliqué doctement que cette méthode et ses semblables, Rémi et Colette en l’occurrence, rendaient racistes ! Si, si !
C’est tellement bien ancré qu’il m’a fallu presque vingt ans de Borel Maisonny pour me dire qu’après tout, si ces méthodes avaient appris à lire à tant d’enfants, dont bon nombre de mes amis, mon père dont je viens de retrouver les cahiers de maternelle (puisque, dans les années 1930 à 1970, on commençait à apprendre à lire en Grande Section), mon frère, ma sœur et moi, c’est qu’elles avaient peut-être leurs avantages !

2° Exercices de lecture.

a) La phrase de base.

valérie joue avec daniel.

Cette phrase, écrite sans majuscules, est reproduite en écriture cursive juste en dessous, toujours sans majuscule.

b) L’analyse : la lettre du jour.

valérie
ri
i

De la phrase de base, on extrait le mot repère, dont une des syllabes est écrite en rouge puis isolée juste en dessous et de cette syllabe, la ligne suivante ne reproduit que la voyelle. Cet exercice est mené sur le mot écrit en script et en cursive.

c) L’analyse : les mots.
valérie - daniel
joue - avec

Les quatre mots vus globalement sont repris séparément, dans le désordre.

C’est par ces mots en priorité que j’ai cherché , dans mes livrets, à me différencier de Daniel et Valérie, Rémi et Colette ou Poucet et son ami l’écureuil.

D’abord parce que je me rappelle un petit Éric, né en 1967, dont la Valérie n’arrivait pas à jouer mais s’obstinait à s’amuser avec son Daniel de frère, une Christine, née en 1965, dont le père crisait pour essayer de lui faire retenir le mot bolide qui ne rentrait définitivement pas et d’autres encore, bien empêchés d’analyser des mots qu’ils ne connaissaient pas, du serre-bois où se cachait la chouette de Poucet à l’ami du petit Jojo du film Être et Avoir qui se transforme régulièrement en copain.

Ensuite parce que cette phrase sans majuscules aux noms propres me choque ; encore qu’il ne soit pas prouver que seul le CP apprenne quelque chose à ce sujet aux élèves, pour preuve le fait que les professeurs de collèges lycées se plaignent de la difficulté des élèves actuels à respecter ces majuscules alors qu’ils ont tous sans exception vu des majuscules depuis leur première leçon de lecture au CP et que les élèves des classes inférieures à la Seconde ont même eu l’honneur de les utiliser uniquement pendant leurs années de maternelle !

Enfin parce que, si l’on suit la progression de la table des matières, cette phrase ne sera totalement déchiffrable que 68 pages plus tard lorsque les élèves auront enfin appris que « el » se lit « èl » dans le prénom Daniel !

C’est pourquoi j’ai voulu, en rédigeant ces premières leçons, n’utiliser que des mots dits simples où les syllabes ne comportent que deux lettres : une consonne suivie d’une voyelle. Dans la première leçon, j’ai même fait en sorte que seul le mot « chasse » comporte deux syllabes écrites, les autres étant tous monosyllabiques.
Cela permettait aux collègues qui le souhaitaient de ne pas démarrer en « globale ». Ils pouvaient en effet passer d’abord quelques semaines avec la méthode des Alphas, le cahier syllabique que j’ai rédigé par ailleurs (je vous en joins quelques pages), ou toute autre méthode (même celle de la Librairie des Écoles, si certains le souhaitent… Il faudra néanmoins attendre un petit peu puisque les auteurs ont choisi d’attendre la page 72 pour présenter « ch ». J’avoue que je serais très intéressée pour connaître la raison qui a conduit les auteurs à repousser si loin ce son, qui se retrouve après l’étude du « ph », beaucoup moins courant).
Cela permettait aussi à mes élèves, mais aussi à ceux de plus en plus nombreux de certains collègues, qui avaient bénéficié des Alphas et de la méthode Venot en GS, de retrouver dès le début de l’année scolaire leurs acquis de l’année précédente et de ne pas rester plusieurs semaines sans écrire autre chose que des syllabes sans suite et sans sens.

C’est pourquoi j’ai aussi présenté tout de suite la ponctuation normale, majuscules comprises. Nos élèves fréquentent les livres depuis la PS, ils vivent dans un monde couvert de lettres, de mots, de phrases qu’ils croisent à longueur de journée, depuis leur paquet de céréales du petit déjeuner, jusqu’à la phrase floquée sur le pyjama qu’ils enfilent chaque soir. Il y a belle lurette qu’ils ont vu, ne serait-ce que du coin de l’œil, les lettres, en caractères d’imprimerie et en écriture cursive, comme le spécifient les programmes officiels pour l’école maternelle, ainsi que les signes de ponctuation.
À leur maître de CP maintenant de les amener à poser leur regard dessus et à en découvrir le sens et l’utilité.

C’est pourquoi enfin j’ai choisi, ou cru choisir, hélas, des mots simples dont le sens me semblait acquis par tous les élèves entrant au CP après trois à quatre années d’école maternelle ! Comme je l’ai dit dans mon message de présentation, je ne voulais ni de squaw frivole, ni de réfrigérateur obsolète, pour ne pas décourager les Éric et les Christine de 2011, persuadés que la lecture n’est pas faite pour eux puisqu’elle ne s’exprime pas comme eux !
Il paraît que ce n’est pas le cas et que mon premier texte « Tu as vu le chat ? Il chasse. » tape encore trop haut ! Je fais entièrement confiance aux personnes qui m’ont signalé cet écueil mais j’avoue que cela m’affole vraiment et que, malgré les rebuffades que je subis souvent, je vais concentrer mes efforts sur les forums consacrés à la Maternelle car je trouve inadmissible que Mathurin Boscher ait pu parler d’épicerie, de mairie, de hibou, de lune, de bûchettes, d’olives, de bêche et autres à ses petits Bretons de 1923 qui avaient appris à parler français à l’école et qu’on ne puisse plus actuellement compter sur l’École Maternelle pour corriger les inégalités linguistiques de départ !

[Début du troisième message :

On aura pu remarquer aussi une deuxième différence avec Daniel et Valérie dans la façon de mener l’analyse syllabique puis alphabétique du (des) mot(s) repère(s).


Dernière édition par doublecasquette le Mer 27 Juil 2011 - 19:08, édité 3 fois

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/
avatar
doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son et le sens

Message par Sapotille le Mer 27 Juil 2011 - 14:14

doublecasquette a écrit:

C’est pourquoi j’ai voulu, en rédigeant ces premières leçons, n’utiliser que des mots dits simples où les syllabes ne comportent que deux lettres : une consonne suivie d’une voyelle.

C'est ceci qui m'a conquise...
Et effectivement, c'est ce qui permet de faire le lien avec les acquis de GS de maternelle...

Et si ces acquis sont là, la tentation de la devinette s'éloigne, et fait place à l'envie de déchiffrer pour lire et savoir ...impérieuse ...

Il faut des outils pour démonter et remonter ces syllabes et ces mots, on a la chance de les avoir acquis de façon légère et ludique à l'école maternelle .
avatar
Sapotille
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son et le sens

Message par doublecasquette le Mer 27 Juil 2011 - 14:27

Dans mon précédent message, j'ai parlé de joindre un "pré-manuel" à départ syllabique à utiliser en début d'année avant de démarrer la méthode proprement dite ou en lieu et place des huit premières leçons de celle-ci (après les huit premières leçons, les acquis globaux sont insignifiants et comparabes à ceux de toutes les méthodes dites improprement "syllabiques").
Puis j'ai posté mon message sans rien y joindre. Je corrige donc mon erreur ici.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/
avatar
doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son et le sens

Message par Sapotille le Mer 27 Juil 2011 - 14:32



C'est à la lecture de ce Manuel1 que j'avais manifesté mon enthousiasme ...

Il faut que Louis B. le découvre absolument .
avatar
Sapotille
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le son et le sens

Message par doctor who le Mer 27 Juil 2011 - 15:22

doublecasquette a écrit:Je suis sûre que Doctor Who, qui a l'air bien mieux organisé que moi, va vous trouver quelques liens ou citations justifiant ce choix)

Dont acte, par ordre chronologique :

1 : L'article lecture du Dictionnaire pédagogique de Ferdinand Buisson (un peu long, mais exhaustif).
http://www.inrp.fr/edition-electronique/lodel/dictionnaire-ferdinand-buisson/document.php?id=3037

2 : Le chapitre "La lecture" par Pauline Kergomard dans L'Education maternelle dans l'école

3 : Le chapitre "La lecture et l'écriture" dans le Cours de pédagogie théorique et pratique de Gabriel Compayré

Fichiers joints
Kergomard lecture.pdf Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(803 Ko) Téléchargé 34 fois
Compayré lecture.pdf Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(1.1 Mo) Téléchargé 34 fois

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
avatar
doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 33 1, 2, 3 ... 17 ... 33  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum