Débat de l'été: Lévy vs Musso

Page 2 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qui est le plus mauvais?

43% 43% 
[ 10 ]
57% 57% 
[ 13 ]
 
Total des votes : 23

Re: Débat de l'été: Lévy vs Musso

Message par Reine Margot le Jeu 28 Juil 2011 - 19:28

ah tiens! Very Happy

moi il me semblait que l'histoire de cette femme qui ne supportait pas d'être quittée pour une autre, et se voyait raconter par son beau-père combien il regrettait de ne pas avoir eu le courage d'être parti, montrait bien qu'il fallait laisser partir l'autre... mais je peux me tromper!

mais comme quoi, ces deux morales aussi clichés ne sont pas à l'avantage de l'auteur! Laughing

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de l'été: Lévy vs Musso

Message par Ether le Jeu 28 Juil 2011 - 19:29

@Pseudo a écrit:
@Reine Margot a écrit:

Gavalda, bof. j'ai lu "je l'aimais" et j'ai trouvé la morale de l'histoire un peu cliché: quittez tout de suite votre conjoint si vous avez trouvé le grand amour! mouais..

De fait, parmi ceux qui l'ont lu, beaucoup pensent que la morale est inverse. Tout aussi cliché à mon sens Razz , mais je crois que chacun y lit ce qu'il veut.

Ah non, pour moi la morale est clairement celle formulée par Reine!
Après, entre comprendre une morale et la mettre en oeuvre... La Fontaine l'avait bien saisi à la fin de son existence. Razz

Ether
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de l'été: Lévy vs Musso

Message par Ether le Jeu 28 Juil 2011 - 19:31

Au passage, je suis la seule quiche à avoir répondu à mon propre sondage... boulet

mdr

Ether
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de l'été: Lévy vs Musso

Message par Pseudo le Jeu 28 Juil 2011 - 19:38

@Ether a écrit:
@Pseudo a écrit:
@Reine Margot a écrit:

Gavalda, bof. j'ai lu "je l'aimais" et j'ai trouvé la morale de l'histoire un peu cliché: quittez tout de suite votre conjoint si vous avez trouvé le grand amour! mouais..

De fait, parmi ceux qui l'ont lu, beaucoup pensent que la morale est inverse. Tout aussi cliché à mon sens Razz , mais je crois que chacun y lit ce qu'il veut.

Ah non, pour moi la morale est clairement celle formulée par Reine!
Après, entre comprendre une morale et la mettre en oeuvre... La Fontaine l'avait bien saisi à la fin de son existence. Razz

Ah mais pour moi aussi ! Mais je n'avais pas besoin de Gavalda pour le savoir.
Mais il faut reconnaître que l'amour du beau-père est extrêmement cliché lui aussi. Et je crois que c'est dans ce sens là que le roman pouvait être vu autrement. Toute cette guimauve, cette femme qui existe si peu finalement tellement elle est improbable (avec leurs rendez-vous dans les hôtels du bout du monde), on a envie de secouer le type et de lui dire : hé ! ho ! tu ne vis ni avec elle ni avec l'autre, connard ! Tu n'aimes que toi ! Vieux égocentrique !

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de l'été: Lévy vs Musso

Message par roxanne le Jeu 28 Juil 2011 - 19:40

@Reine Margot a écrit:
@Thalia de G a écrit:Cela dit
@Nell a écrit:Mais il n'empêche, qu'on les juge bons ou pas, ils n'en restent pas moins des écrivains. Au rabais me répondra-t-on. Certes. Peut-être. Je ne suis personne pour juger de cela moi, je ne suis pas publiée, ne le serai sans doute jamais d'ailleurs.
Quitte à paraître prétentieuse, je pense que nous avons assez de bagage culturel et de sensibilité littéraire pour pouvoir en juger


même chose, on est (ou avons été) profs, on sait faire la différence entre Lévy, Musso, et un Proust...sinon moi cet été c'est le Trône de fer ma lecture!
je pense que personne n'a fait la comparaison...moi j'ai passé un très agréable moment en lisant Ensemble c'est tout de Gavalda, c'est déjà ça ..et je savais que je ne lisais pas Proust...

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de l'été: Lévy vs Musso

Message par User5899 le Jeu 28 Juil 2011 - 19:44

@Thalia de G a écrit:J'en sais rien. Je n'ai lu aucun des deux.
Ah, un indice, merci Thalia ! Ce sont donc des écrivains. Même les noms ne me disent rien. Qu'est-ce qu'ils ont écrit ??

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de l'été: Lévy vs Musso

Message par Reine Margot le Jeu 28 Juil 2011 - 19:48

des écrivains de best sellers, souvent en tête de gondole...
Je ne les ai pas lus, la critique les considère comme des écrivains de seconde zone...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de l'été: Lévy vs Musso

Message par Lornet le Jeu 28 Juil 2011 - 20:00

@roxanne a écrit:connaissez-vous Guy des Cars , ma grand-mère les avait !) et puis ça passe...

Oui ! Appelle-moi Mère-Grand, mon enfant !
J'ai lu celui avec la transexuelle du château qui faisait du cheval.
Mais je préférais Virginia C. Andrews : du Dallas, de l'inceste et des beignets empoisonnés donnés aux enfants emprisonnés dans les greniers...En plus, les couvertures étaient chouettes : les personnages se dégageaient, illuminés sur fond noir. gouteur

_________________
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de l'été: Lévy vs Musso

Message par illizia le Jeu 28 Juil 2011 - 20:19

@Ether a écrit:Au passage, je suis la seule quiche à avoir répondu à mon propre sondage... boulet

mdr

Mais tu n'as pas mis de cases (enfin de petits ronds Rolling Eyes ) pour tous ceux qui voudraient répondre: "impossibles à départager: rivalisent de nullité" ou "mais, c'est qui??"

Moi, je sécéki (mais je peux pas voter: pas lu une ligne Razz ): j'ai offert un gros roman, euh de l'un des deux, chais plus lequel, mais bon, hein..., à ma mère récemment.
Il fait dire que cette cruche n'a jamais voulu rien lire qui ressemble à un "vrai" livre (c'est pour les intellos, les mots fléchés et les sudokus, ça occupe aussi bien le temps,gnagnagna...)à ma connaissance, et qu'après un grave problème de santé, où elle a failli trépasser, puis a dû rester alitée inactive des semaines, elle a eu la révélation du plaisir de lire. Mais comme elle réclamait du très facile, eh bien, j'ai opté pour ça et elle a adoré... Suspect

...et je me demande si je n'aurais pas dû en profiter pour l'aiguiller sur quelque chose de plus..., de moins..., enfin, faire comme j'aurais fait avec un élève, chercher à tirer vers le haut.
Dilemme: avec ma propre mère, me conduire en "prof" (ou pire, en parent No ) prescripteur, ou rester dans la facilité, ne pas vraiment m'impliquer dans ce choix afin d'éviter une énième déception face à sa réaction? scratch doktor Freud?

illizia
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de l'été: Lévy vs Musso

Message par Thalia de G le Jeu 28 Juil 2011 - 20:32

Cripure a écrit:
@Thalia de G a écrit:J'en sais rien. Je n'ai lu aucun des deux.
Ah, un indice, merci Thalia ! Ce sont donc des écrivains. Même les noms ne me disent rien. Qu'est-ce qu'ils ont écrit ??
Faites comme moi, cherchez sur le net. J'y vais de ce pas, ou pas. araignée

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de l'été: Lévy vs Musso

Message par ysabel le Jeu 28 Juil 2011 - 20:42

@Ether a écrit:Bon alors, lequel est le plus mauvais?

aag

aucune idée, je n'en ai jamais lu... et pas envie d'essayer...

@roxanne a écrit:Moi j'ai lu les deux , même pas peur...Disons qu'il y a peut-être un peu plus de variètés dans les thèmes chez Lévy...mais bon, on a vite fait le tour..après ça ne m'indigne pas que ça marche, il y a toujours eu ce type de bouquins qui se vendent avec des modes (connaissez-vous Guy des Cars , ma grand-mère les avait !) et puis ça passe...
Par contre, là je vais me faire lyncher, j'aime bien Gavalda que je ne mettrais pas dans le même sac, c'est mieux écrit, structuré ..
et Nothomb quand elle parle d'elle .
J'en ai lu plein quand j'étais ado ; il y en avait pas mal dans le bibliothèque familiale et des Cécile-Saint-Laurent aussi... mais ça date vraiment, je sais que j'aimais bien mais c'est tout... il faudra que je m'en retente un, un jour ou l'autre Twisted Evil

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de l'été: Lévy vs Musso

Message par roxanne le Jeu 28 Juil 2011 - 20:43

@illizia a écrit:
@Ether a écrit:Au passage, je suis la seule quiche à avoir répondu à mon propre sondage... boulet

mdr

Mais tu n'as pas mis de cases (enfin de petits ronds Rolling Eyes ) pour tous ceux qui voudraient répondre: "impossibles à départager: rivalisent de nullité" ou "mais, c'est qui??"

Moi, je sécéki (mais je peux pas voter: pas lu une ligne Razz ): j'ai offert un gros roman, euh de l'un des deux, chais plus lequel, mais bon, hein..., à ma mère récemment.
Il fait dire que cette cruche n'a jamais voulu rien lire qui ressemble à un "vrai" livre (c'est pour les intellos, les mots fléchés et les sudokus, ça occupe aussi bien le temps,gnagnagna...)à ma connaissance, et qu'après un grave problème de santé, où elle a failli trépasser, puis a dû rester alitée inactive des semaines, elle a eu la révélation du plaisir de lire. Mais comme elle réclamait du très facile, eh bien, j'ai opté pour ça et elle a adoré... Suspect

...et je me demande si je n'aurais pas dû en profiter pour l'aiguiller sur quelque chose de plus..., de moins..., enfin, faire comme j'aurais fait avec un élève, chercher à tirer vers le haut.
Dilemme: avec ma propre mère, me conduire en "prof" (ou pire, en parent No ) prescripteur, ou rester dans la facilité, ne pas vraiment m'impliquer dans ce choix afin d'éviter une énième déception face à sa réaction? scratch doktor Freud?
ben quitte à lire du "facile " il y a quand même mieux : donc Gavalda , Douglas Kennedy..même Pennac ...toute la série des Malausséne (? )

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de l'été: Lévy vs Musso

Message par illizia le Jeu 28 Juil 2011 - 21:01

Ah, oui, tu as raison : je lui ai prêté un D.Kennedy en effet.
Vais aller aux nouvelles: si elle a préféré le Lésso, je la renie pour de bon Evil or Very Mad

illizia
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de l'été: Lévy vs Musso

Message par nhebbek le Jeu 28 Juil 2011 - 21:15

Le dernier Musso que j'ai lu: Une fille de papier. Je m'insurge contre ces avalanches de critiques!! J'adore lire ce genre de bouquin pour me détendre, à la plage, dans mon jardin où avant de m'endormir. Ok ce n'est pas du "classique", mais j'aime, je ne m'ennuie pas quand je lis Musso, lévy, gavalda, kennedy...
Chacun ses goûts, na!

nhebbek
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de l'été: Lévy vs Musso

Message par Invité5 le Jeu 28 Juil 2011 - 21:26

J'avais des collègues profs de lettres qui adoraient Musso, du coup je pensais que c'était pas si à chi*r que ça calimero


Dernière édition par Tinkerbell le Jeu 28 Juil 2011 - 21:41, édité 1 fois

Invité5
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de l'été: Lévy vs Musso

Message par Marie Laetitia le Jeu 28 Juil 2011 - 21:39

sérafina a écrit:Je n'ai lu aucun des deux, mais comme je fais aussi de la sous littérature, je ne me permettrai pas de juger.
Une chose est sûre, je veux bien leur compte en banque.

Shocked qu'est-ce qu'il ne faut pas lire ! Razz

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de l'été: Lévy vs Musso

Message par lotta le Jeu 28 Juil 2011 - 22:07

D'abord, je ne suis pas d'accord avec l'argument "je ne me permets pas de juger, tous les goûts sont dans la nature". On a bien le droit de dire que ce n'est PAS de la littérature. Comme si on n'avait pas le droit de dire que M. Pokora c'est moins bien que Mozart...
Et puis, l'argument "ça permet à des gens qui ne lisent pas d'habitude de lire", je le trouve pas terrible ... je ne suis pas du tout partisane de l'argument "il faut lire à tout prix, tout et n'importe quoi".
Est-ce qu'il ne vaut mieux pas ne pas lire du tout ?
Vous croyez pas qu'il y a des choses plus intéressantes à faire dans la vie que lire ce genre de livre ?

lotta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de l'été: Lévy vs Musso

Message par Byza le Jeu 28 Juil 2011 - 22:13

Douglas Kennedy, je le mettrais dans le même sac que les deux autres. J'ai été très déçue en lisant un deuxième livre de Kennedy de m'apercevoir que c'était le même que le 1er (même schéma : phase un, tout va bien, de mieux en mieux, apogée, gloire ; phase 2, tout s'écroule, fond du gouffre ; phase 3 : youpi, ça s'arrange, happy end). Je lui ai redonné sa chance une troisième fois, troisième même livre, stop. Je veux bien lire de la littérature facile, mais pas toujours la même chose!

Byza
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de l'été: Lévy vs Musso

Message par Marillion le Jeu 28 Juil 2011 - 22:19

Comme nhebbek, je n'ai pas peur de dire que j'aime lire l'un ou l'autre de temps en temps. D'ailleurs, pendant mon congé mater, j'ai lu 2 Lévy et en ai relu un toujours avec le même plaisir.
C'est exactement le genre de lecture que j'affectionne lorsque je pose mon cerveau pendant les vacances pour me détendre.

Juste un livre à conseiller de Levy : le roman tiré de la vie de son père et de son oncle Les Enfants de la liberté
Résumé du livre
'Ce 21 mars 1943,j'avais dix-huit ans. Je suis monté dans le tramway et je partais vers une station qui ne figurait sur aucun plan, j'allais chercher le maquis. Il y a dix minutes, je m'appelais encore Raymond, depuis que je suis descendu au terminus de la ligne 12, je m'appelle Jeannot. Jeannot sans nom. A ce moment encore doux de la journée, des tas de gens dans mon monde ne savent pas encore ce qui va leur arriver.'

Marillion
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de l'été: Lévy vs Musso

Message par Ether le Jeu 28 Juil 2011 - 22:34

@nhebbek a écrit:Le dernier Musso que j'ai lu: Une fille de papier.
*angie* a écrit:Juste un livre à conseiller de Levy : le roman tiré de la vie de son père et de son oncle Les Enfants de la liberté

En effet, ce sont les deux titres qui semblent sortir un peu du lot... Mais je ne pense pas redonner sa chance à Musso pour m'attaquer à Une fille de papier. J'en ai lu trois (les trois premiers de sa bibliographie), et j'ai l'impression d'avoir lu trois fois les mêmes mots, les mêmes phrases, les mêmes descriptions.
Pour Lévy, peut-être, un jour... Tu pourrais nous en dire plus Angie?

Ether
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de l'été: Lévy vs Musso

Message par roxanne le Jeu 28 Juil 2011 - 22:36

[quote="melody78"]D'abord, je ne suis pas d'accord avec l'argument "je ne me permets pas de juger, tous les goûts sont dans la nature". On a bien le droit de dire que ce n'est PAS de la littérature. Comme si on n'avait pas le droit de dire que M. Pokora c'est moins bien que Mozart...
Et puis, l'argument "ça permet à des gens qui ne lisent pas d'habitude de lire", je le trouve pas terrible ... je ne suis pas du tout partisane de l'argument "il faut lire à tout prix, tout et n'importe quoi".
Est-ce qu'il ne vaut mieux pas ne pas lire du tout ?
Vous croyez pas qu'il y a des choses plus intéressantes à faire dans la vie que lire ce genre de livre ? [/quote]
désolée mais ça c'estton avis et je le trouve très condescendant pour le coup , parce que c'est aussi un jugement.Je connais des tas de gens très bien qui ne sont ni des incultes ni des neuneus complets qui ont ces livres et qui font plein d'autres choses dans leur vie .Et je suis qui moi, pour leur signifier qu'ils ont autre chose à faire que ça ?si certaines personnes peuvent pendant le temps d'un bouquin s'évader un peu , prendre du plaisir, pourquoi pas ? il est où le mal ? Et pêrsonne même parmi ceux qui apprécient n'a parlé de littérature que je sache ..Pazr contre dire "je n'ai pas lu mais c'est nul" ..ça me fait sourire..moi j'ai lu, ça ne m'a pas trop braché, mais d'autres guère plus "recommendables" m'ont plu..ce qui ne m'epêche pas de lire plein d'autre chose..et j'ai 40 ans et estime n'avoir pas de comptes à rendre sur mes lectures !

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de l'été: Lévy vs Musso

Message par Marillion le Jeu 28 Juil 2011 - 22:41

@Ether a écrit:
@nhebbek a écrit:Le dernier Musso que j'ai lu: Une fille de papier.
*angie* a écrit:Juste un livre à conseiller de Levy : le roman tiré de la vie de son père et de son oncle Les Enfants de la liberté

En effet, ce sont les deux titres qui semblent sortir un peu du lot... Mais je ne pense pas redonner sa chance à Musso pour m'attaquer à Une fille de papier. J'en ai lu trois (les trois premiers de sa bibliographie), et j'ai l'impression d'avoir lu trois fois les mêmes mots, les mêmes phrases, les mêmes descriptions.
Pour Lévy, peut-être, un jour... Tu pourrais nous en dire plus Angie?

Je n'ai su qu'à la fin du livre que Lévy racontait l'histoire de son père et de son oncle : tous deux très jeunes se sont engagés dans le maquis et faisaient partie d'un groupe de résistants. Je n'en dirai pas plus sauf que c'est bien bien bien Wink

Marillion
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de l'été: Lévy vs Musso

Message par User5899 le Jeu 28 Juil 2011 - 23:19

melody78 a écrit:D'abord, je ne suis pas d'accord avec l'argument "je ne me permets pas de juger, tous les goûts sont dans la nature". On a bien le droit de dire que ce n'est PAS de la littérature. Comme si on n'avait pas le droit de dire que M. Pokora c'est moins bien que Mozart...
Et puis, l'argument "ça permet à des gens qui ne lisent pas d'habitude de lire", je le trouve pas terrible ... je ne suis pas du tout partisane de l'argument "il faut lire à tout prix, tout et n'importe quoi".
Est-ce qu'il ne vaut mieux pas ne pas lire du tout ?
Vous croyez pas qu'il y a des choses plus intéressantes à faire dans la vie que lire ce genre de livre ?
+1000000000

N'empêche que grâce à ce fil, j'ai compris d'où venait le titre de l'essai Et si c'était niais ? Smile

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de l'été: Lévy vs Musso

Message par User5899 le Jeu 28 Juil 2011 - 23:22

@roxanne a écrit:
melody78 a écrit:D'abord, je ne suis pas d'accord avec l'argument "je ne me permets pas de juger, tous les goûts sont dans la nature". On a bien le droit de dire que ce n'est PAS de la littérature. Comme si on n'avait pas le droit de dire que M. Pokora c'est moins bien que Mozart...
Et puis, l'argument "ça permet à des gens qui ne lisent pas d'habitude de lire", je le trouve pas terrible ... je ne suis pas du tout partisane de l'argument "il faut lire à tout prix, tout et n'importe quoi".
Est-ce qu'il ne vaut mieux pas ne pas lire du tout ?
Vous croyez pas qu'il y a des choses plus intéressantes à faire dans la vie que lire ce genre de livre ?
désolée mais ça c'estton avis et je le trouve très condescendant pour le coup , parce que c'est aussi un jugement.J
Bah, Melody78 a bien le droit de juger, non ? C'est marrant, ça. Que chacun ait le droit à son opinion, c'est très bien, mais enfin, sur la base de ces opinions, nous sommes jugés par les autres, que nous le voulions ou non. C'est un préjugé, c'est vrai, mais j'ai du mal à dire que je connais des gens très bien qui lisent ces merdes, parce que ceux qui lisent ça, ben j'ai du mal à trouver que ce sont des gens très bien.
C'est un exemple, pas la peine de s'enflammer. Et ça n'engage que moi.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de l'été: Lévy vs Musso

Message par Lornet le Jeu 28 Juil 2011 - 23:30

@Marie Laetitia a écrit:
sérafina a écrit:Je n'ai lu aucun des deux, mais comme je fais aussi de la sous littérature, je ne me permettrai pas de juger.
Une chose est sûre, je veux bien leur compte en banque.

Shocked qu'est-ce qu'il ne faut pas lire ! Razz

De la sous-littérature ?
Interviewé après la sortie de Jane Eyre, Zeffirelli disait que s'il avait adapté un roman du XIXe s., c'est parce qu'il y avait une vraie histoire, une grande histoire, alors que le nouveau roman et tout ça...
Musso ou Lévy ne sont pas des stylistes hors pair, des alchimistes du verbe, etc. mais ce sont les romanciers d'aujourd'hui. Notre époque aurait pu en produire de meilleurs si on avait pas décrété, un jour, la mort de la fiction et l'entrée dans l'ère du soupçon, alors même que ce qui a toujours intéressé l'humanité, ce sont les belles histoires, les contes, les Misérables, Star Wars ou les western spaghetti ! N'importe quel élève, n'importe quelle personne aime qu'on lui raconte des histoires.
Les pédants qui ont décrété que tout ce qui raconte une histoire, les romans policiers, la science-fiction, la littérature de jeunesse, les romans sentimentaux, les BD, etc., c'est de la sous-littérature ont tourné le dos à ce qui, depuis plus d'un demi-siècle, forme la littérature d'aujourd'hui. Il y a du bon et du mauvais, mais sous-littérature, mon oeil !

_________________
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat de l'été: Lévy vs Musso

Message par Reine Margot le Jeu 28 Juil 2011 - 23:42

ce n'est pas le problème de raconter des histoires, mais le style employé...ce qui fait la différence c'est le style.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum