"Il faut privatiser l'EN !" par Le Figaro du 28/07/2011 (article)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "Il faut privatiser l'EN !" par Le Figaro du 28/07/2011 (article)

Message par Celadon le Sam 30 Juil 2011 - 13:26

Spinoza, il y a une dimension qui vous échappe, je crois, c'est le fait que les parents dans leur immense majorité n'en veulent plus de notre école qui instruit ! Ils veulent le "bien-être" de monchérimoncoeur, la garderie tout au long du jour -et bientôt de la nuit- des enfants épanouis par n'importe quelle activité intitulée pédagogique mais en fait parfaitement occupationnelle. En Angleterre, dans une école privée de ma connaissance où les enfants de la high viennent en uniforme, des enfants de 11 ans ne savent ni lire ni écrire dans leur propre langue et cela n'effraie personne.
L'essentiel est qu'ils se soient bien amusés dans la journée, que les parents aient pu vaquer à leurs occupations mercantiles le plus longtemps possible pendant que les profs assurent, eux aussi, le plus longtemps possible la garderie. Compter les sous semble autrement important qu'apprendre et s'instruire. De toute façon, ces enfants-là retomberont sur leurs pieds, l'école servant essentiellement au social networking.
Et nous suivons aveuglément, grâce aux directives européennes, l'Angleterre et les US. Voilà, tout est dit.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Il faut privatiser l'EN !" par Le Figaro du 28/07/2011 (article)

Message par Spinoza1670 le Sam 30 Juil 2011 - 13:46

@Celadon a écrit:Spinoza, il y a une dimension qui vous échappe, je crois, c'est le fait que les parents dans leur immense majorité n'en veulent plus de notre école qui instruit ! Ils veulent le "bien-être" de monchérimoncoeur, la garderie tout au long du jour -et bientôt de la nuit- des enfants épanouis par n'importe quelle activité intitulée pédagogique mais en fait parfaitement occupationnelle. En Angleterre, dans une école privée de ma connaissance où les enfants de la high viennent en uniforme, des enfants de 11 ans ne savent ni lire ni écrire dans leur propre langue et cela n'effraie personne.
L'essentiel est qu'ils se soient bien amusés dans la journée, que les parents aient pu vaquer à leurs occupations mercantiles le plus longtemps possible pendant que les profs assurent, eux aussi, le plus longtemps possible la garderie. Compter les sous semble autrement important qu'apprendre et s'instruire. De toute façon, ces enfants-là retomberont sur leurs pieds, l'école servant essentiellement au social networking.
Et nous suivons aveuglément, grâce aux directives européennes, l'Angleterre et les US. Voilà, tout est dit.

Eh bien, si cela est vrai pour une grande partie, je ne suis pas certain que ce soit le cas de l'immense majorité des parents.

voir sondage Libé : "L'éducation, priorité n°1 des Français devant l'emploi"

Il y a de plus quelque chose à faire pour convaincre les hommes politiques, puisqu'ils sont obsédés par le budget, qu'une école qui instruit coûte peut-être plus cher qu'une école qui éduque (et encore !) mais qu'elle rapporte beaucoup plus en termes de lutte contre la violence (violence en partie créé par le mal-être à l'école créée lui-même par l'impossibilité de suivre les cours, cf. Dysorthographies au collège, SKHOLE.FR ; cf. Liliane Lurçat, etc.), en termes de compétences (eh oui, je ne rejette pas ce terme mais je le fais dépendre de l'acquisition de nombreuses connaissances), en termes d'employabilité et en termes de créativité. S'il n'y a que ces mots-là que ces gens comprennent, alors il faut prouver (ça c'est déjà fait) mais aussi convaincre (faire passer les preuves) que justement une école qui instruit tous les enfants avec un programme de haut niveau et des professeurs hautement qualifiés est préférable sur tous ces plans.

L'école n'a de toute façon pas à suivre les envies des parents qui préféraient garder les enfants pour travailler à la ferme avant, qui préféreraient pour certains les voir s'épanouir sans s'instruire maintenant.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Il faut privatiser l'EN !" par Le Figaro du 28/07/2011 (article)

Message par Reine Margot le Sam 30 Juil 2011 - 13:50

@Daphné a écrit:
@Reine Margot a écrit:oui, enfin les petits américains ont peut-être confiance en eux, mais ont-ils des connaissances solides? apparemment ils sont très mal classés sur ce point par rapport aux autres pays développés...donner confiance en eux aux élèves, c'est bien joli, mais curieusement ça se fait toujours au détriment des savoirs.
Voir cet imbécile qui dit "je vais mettre ma fille dans une école où elle apprendra moins de choses mais elle aura plus confiance en elle et développera ses compétences sociales", je trouve ça effarant de bêtise.
Pour moi c'est une question de définition de missions de l'école, et je ne lui en donne qu'une : instruire
.

topela

Tu es sûre que tu as eu raison de te reconvertir toi scratch

ben oui, puisque dans l'école de l'avenir je ne pourrai plus instruire...et là je passais déjà mon temps à gérer des conflits avec des ados...

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Il faut privatiser l'EN !" par Le Figaro du 28/07/2011 (article)

Message par Spinoza1670 le Sam 30 Juil 2011 - 14:03


_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Il faut privatiser l'EN !" par Le Figaro du 28/07/2011 (article)

Message par Spinoza1670 le Sam 30 Juil 2011 - 14:05


_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Il faut privatiser l'EN !" par Le Figaro du 28/07/2011 (article)

Message par Thalia de G le Sam 30 Juil 2011 - 14:09

Je ne suis d'accord que sur un seul point : il faut donner envie aux enfants d'aller à l'école. La "boule dans le ventre" on a tous connu ça, et s'il n'y a pas de recette miracle, il y a tout de même des choses à faire pour réduire l'anxiété scolaire... Pouah, je parle comme pédagogue.
Pas moi ! J'étais tellement contente d'y aller qu'en terminale j'ai triché sur mon emploi du temps. J'avais cours de 8 h à 10 h mais faisais comme si j'allais au lycée de 8 h à midi. De 10 h à 11 h, j'étais chez une copine pour travailler nos prép de latin (j'appartiens à cette génération qui a gardé précieusement son gros bouquin Les Lettres latines de Morisset Thévenot, ses manuels de grec, ses Lagarde et Michard, euh, pas les livres des matières scientifiques...) et après j'allais "zoner" dans une librairie. yesyes


Dernière édition par Thalia de G le Sam 30 Juil 2011 - 14:20, édité 1 fois

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Il faut privatiser l'EN !" par Le Figaro du 28/07/2011 (article)

Message par Iota le Sam 30 Juil 2011 - 14:15

@Reine Margot a écrit:moi non plus, pourquoi cette anxiété? ça serait bien de l'expliquer...

A mon avis, parce que chercher à rendre l'école ludique, agréable, c'est une tromperie et que les élèves s'en aperçoivent au collège, pour la plupart. Ils s'aperçoivent aussi qu'on leur a largement menti avant et qu'ils n'ont rien appris, qu'ils n'ont aucune arme, aucune méthode de travail (ni habitude de travail, c'est devenu un gros mot, le travail est si peu épanouissant) et aucune culture, puisqu'on ne leur a pas transmis de savoirs, ou très peu. Le désespoir vient de là, on peut mettre tous les rubans qu'on veut autour, tant qu'on ne formera pas les élèves de façon efficace (nous, au primaire en premier lieu, et puis vous après), vous serez confrontés, vous les profs du secondaire, à cette désespérance et à cette violence. L'estime de soi, le plaisir d'aller à l'école et de travailler, va avec la réussite, je le vois tous les ans depuis longtemps maintenant. Et je crois à l'éducabilité de tous. Si si, c'est pas juste incantatoire. Mais c'est vrai que je suis en CM...
Donc, on n'y arrivera qu'en se penchant sur ce qui rend notre enseignement efficace, et là, je suis navrée d'être en désaccord avec certains, mais on aura vraiment besoin de parler pédagogie. Bon, la vraie, la technique, pas le verbiage pompeux auquel on a été habitués...

_________________
“If a nation expects to be ignorant and free, in a state of civilization, it expects
what never was and never will be.” [Thomas Jefferson à Charles Yancey, 1816]

Iota
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Il faut privatiser l'EN !" par Le Figaro du 28/07/2011 (article)

Message par Thalia de G le Sam 30 Juil 2011 - 14:18

Cela dit, je suis écœurée par certaines dérives (LPC, HIDA, EDD) qui laissent croire à beaucoup qu'il suffit aux élèves d'être là, au moins physiquement pour que cet effort d'être là soit récompensé par un passage quasiment systématique en classe supérieure (même avec 7 de moyenne en français !) et par l'obtention d'un diplôme, le Brevet en ce qui me concerne.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Il faut privatiser l'EN !" par Le Figaro du 28/07/2011 (article)

Message par Iota le Sam 30 Juil 2011 - 14:23

Je suis bien d'accord, mais je crois qu'il savent au fond ce qu'ils valent réellement. Ce diplôme ne fait qu'accroître leur certitude que ce système ridicule ne peut rien pour eux et que tout est perdu.

_________________
“If a nation expects to be ignorant and free, in a state of civilization, it expects
what never was and never will be.” [Thomas Jefferson à Charles Yancey, 1816]

Iota
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Il faut privatiser l'EN !" par Le Figaro du 28/07/2011 (article)

Message par InvitéSt le Sam 30 Juil 2011 - 14:24

@Thalia de G a écrit:Cela dit, je suis écœurée par certaines dérives (LPC, HIDA, EDD) qui laissent croire à beaucoup qu'il suffit aux élèves d'être là, au moins physiquement pour que cet effort d'être là soit récompensé par un passage quasiment systématique en classe supérieure (même avec 7 de moyenne en français !) et par l'obtention d'un diplôme, le Brevet en ce qui me concerne.

++++++1

InvitéSt
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Il faut privatiser l'EN !" par Le Figaro du 28/07/2011 (article)

Message par InvitéSt le Sam 30 Juil 2011 - 14:28

@Iota a écrit:
@Reine Margot a écrit:moi non plus, pourquoi cette anxiété? ça serait bien de l'expliquer...

A mon avis, parce que chercher à rendre l'école ludique, agréable, c'est une tromperie et que les élèves s'en aperçoivent au collège, pour la plupart. Ils s'aperçoivent aussi qu'on leur a largement menti avant et qu'ils n'ont rien appris, qu'ils n'ont aucune arme, aucune méthode de travail (ni habitude de travail, c'est devenu un gros mot, le travail est si peu épanouissant) et aucune culture, puisqu'on ne leur a pas transmis de savoirs, ou très peu. Le désespoir vient de là, on peut mettre tous les rubans qu'on veut autour, tant qu'on ne formera pas les élèves de façon efficace (nous, au primaire en premier lieu, et puis vous après), vous serez confrontés, vous les profs du secondaire, à cette désespérance et à cette violence. L'estime de soi, le plaisir d'aller à l'école et de travailler, va avec la réussite, je le vois tous les ans depuis longtemps maintenant. Et je crois à l'éducabilité de tous. Si si, c'est pas juste incantatoire. Mais c'est vrai que je suis en CM...
Donc, on n'y arrivera qu'en se penchant sur ce qui rend notre enseignement efficace, et là, je suis navrée d'être en désaccord avec certains, mais on aura vraiment besoin de parler pédagogie. Bon, la vraie, la technique, pas le verbiage pompeux auquel on a été habitués...

++++1
Paroles à hurler contre la surdité ambiante

InvitéSt
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Il faut privatiser l'EN !" par Le Figaro du 28/07/2011 (article)

Message par Aurore le Sam 30 Juil 2011 - 14:32

Cripure a écrit:
@Clarianz a écrit:Il y a quand même quelque chose à entendre: il faut aider les plus faibles, il faut travailler en groupe, il faut diminuer les effectifs pour y parvenir.
Oh! mais en fait, il est d'accord avec nous! Twisted Evil
Bah, non. Travailler en groupe, pour ceux qui veulent, mais pas pour tous ! Tous les profs ne sont pas partouzeurs.

Et pas davantage kolkhoziens !
De même, "aider les plus faibles" ne signifie pas faire stagner tous les autres (cf. le collège unique).

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Il faut privatiser l'EN !" par Le Figaro du 28/07/2011 (article)

Message par Aurore le Sam 30 Juil 2011 - 14:45

@Reine Margot a écrit:oui, enfin les petits américains ont peut-être confiance en eux, mais ont-ils des connaissances solides? apparemment ils sont très mal classés sur ce point par rapport aux autres pays développés...donner confiance en eux aux élèves, c'est bien joli, mais curieusement ça se fait toujours au détriment des savoirs.
Voir cet imbécile qui dit "je vais mettre ma fille dans une école où elle apprendra moins de choses mais elle aura plus confiance en elle et développera ses compétences sociales", je trouve ça effarant de bêtise.
Pour moi c'est une question de définition de missions de l'école, et je ne lui en donne qu'une : instruire.

topela veneration
Je connais une école américaine "d'élite" où les frais d'inscription dans la high school s'élèvent très exactement à 26500 dollars l'an. On n'y apprend pas le quart des contenus que l'on aborde encore à ce jour dans un lycée public français, au vu du niveau des (bons) élèves qui en sortent.
Par contre, les projets caritatifs, TICE, et autres "innovations" pour "valoriser" et "socialiser" l'élève, ils savent faire. Bref, c'était un immense TPE !


Dernière édition par Aurore le Sam 30 Juil 2011 - 15:09, édité 2 fois

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Il faut privatiser l'EN !" par Le Figaro du 28/07/2011 (article)

Message par Triskel le Sam 30 Juil 2011 - 14:46

@Thalia de G a écrit:
Je ne suis d'accord que sur un seul point : il faut donner envie aux enfants d'aller à l'école. La "boule dans le ventre" on a tous connu ça, et s'il n'y a pas de recette miracle, il y a tout de même des choses à faire pour réduire l'anxiété scolaire... Pouah, je parle comme pédagogue.
Pas moi ! J'étais tellement contente d'y aller qu'en terminale j'ai triché sur mon emploi du temps. J'avais cours de 8 h à 10 h mais faisais comme si j'allais au lycée de 8 h à midi. De 10 h à 11 h, j'étais chez une copine pour travailler nos prép de latin (j'appartiens à cette génération qui a gardé précieusement son gros bouquin Les Lettres latines de Morisset Thévenot, ses manuels de grec, ses Lagarde et Michard, euh, pas les livres des matières scientifiques...) et après j'allais "zoner" dans une librairie. yesyes

Je ne l'ai pas connue par rapport aux cours ou aux professeurs, mais par rapport aux autres élèves, parce que je savais qu'en allant en cours j'allais me faire taper dessus. Et je ne l'ai pas connue toutes les années. Mais j'ai pu voir autour de moi des personnes avoir peur d'un prof, d'une matière... Sans vouloir généraliser, je pense que l'anxiété scolaire vient plus des parents qu'autre chose. Entre ceux qui transmettent leur peurs passées, leur angoisse quant à l'avenir, ceux qui mettent la pression sur leur enfant ( un de mes camarades devait être ingénieur chez HP comme papa... il est dans l'agriculture maintenant, et adore ) ou en font l'objet de leurs fantasmes morts-nés ( Tu seras médecin, moi qui n'ai pu être qu'infirmière... ). Ajoutons à cela l'atmosphère anxiogène véhiculée par les media : violence scolaire, chômage, darwinisme dégénéré de notre société... En cela je rejoins Iota : les enfants, à défaut de savoir réellement, sentent bien que l'école n'est pas un jardin, qu'on les mène à l'abattoir en rendant les choses plus zoulies, mais inadaptées.
Je comptais faire une remarque sur l'infantilisation et la déresponsabilisation des élèves, renforcée par une "baisse" des exigences ( c'est un argument dangereux à manier, je ne m'y risquerai pas trop ) et des critères d'évaluation, mais tout a déjà été dit cent fois, et plutôt que paraphraser, je préfère renvoyer à l'Emile Perverti de René Schérer. Ca date un peu, certes, mais c'est plutôt bien foutu.

_________________
L'espoir des cantharides
Est un bien bel espoir.

Triskel
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Il faut privatiser l'EN !" par Le Figaro du 28/07/2011 (article)

Message par Emeraldia le Sam 30 Juil 2011 - 14:52

@John a écrit:
Ma fille par exemple, qui est sortie du système français pour celui de l'équipe américaine, a radicalement changé. [...] Ses professeurs ne lui disent pas «Peut mieux faire!» d'un air las. Non, [...] ils disent: «Tu vas mieux faire, je le sais ! Et toi, son amie, tu vas l'aider en faisant comme ceci et cela!»
Ah oui, ça change tout...

Demain, étape de repos: je vous raconterai mes impressions de voyage.
Oui, il a raison de se reposer.
On dirait vraiment que les profs en France n'encouragent jamais leurs élèves...tu parles, on passe notre temps à ça !

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Il faut privatiser l'EN !" par Le Figaro du 28/07/2011 (article)

Message par Celadon le Sam 30 Juil 2011 - 15:07

Mais bien sûr, Aurore. Et ce n'est plus la transmission du savoir qui coûte cher mais l'apprentissage du savoir-être et savoir s'occuper avec n'importe quoi. + le caritatif pour la bonne conscience. Epanouissement de luxe. Pendant ce temps, le cognitif pédale un peu dans la semoule...

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Il faut privatiser l'EN !" par Le Figaro du 28/07/2011 (article)

Message par Thalia de G le Sam 30 Juil 2011 - 15:58

Sans vouloir généraliser, je pense que l'anxiété scolaire vient plus des parents qu'autre chose. Entre ceux qui transmettent leur peurs passées, leur angoisse quant à l'avenir, ceux qui mettent la pression sur leur enfant ( un de mes camarades devait être ingénieur chez HP comme papa... il est dans l'agriculture maintenant, et adore ) ou en font l'objet de leurs fantasmes morts-nés ( Tu seras médecin, moi qui n'ai pu être qu'infirmière... ). Ajoutons à cela l'atmosphère anxiogène véhiculée par les media : violence scolaire, chômage, darwinisme dégénéré de notre société... En cela je rejoins Iota : les enfants, à défaut de savoir réellement, sentent bien que l'école n'est pas un jardin, qu'on les mène à l'abattoir en rendant les choses plus zoulies, mais inadaptées.
Je ne peux qu''être d'accord.
Même si mon précédent message était enthousiaste quant à la soif de connaissance, je vivais aussi une certaine pression. Je ne pouvais être que prof, parce que mon père avait dû émigrer alors qu'il était formé pour être instituteur. Il a construit des murs, je contribue à construire des savoirs.
Et je suis de la génération d'avant le collège pour tous, si bien que le "tri" était fait au moment du passage en 6è... Je n'ai pas connu la violence scolaire en tant qu'élève.
En tant que prof je suis témoin de phobies scolaires, de violences ouvertes ou sournoises et, à tout le moins d'un manque d'appétence, parce que parents et enfants ne trouvent pas de sens et que le bac est perçu comme un Graal alors qu'on pourrait peut-être valoriser d'autres formations que le lycée général et technologique, qui peuvent être nobles.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum