[5e] poème sur les pirates

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[5e] poème sur les pirates

Message par moi le Mer 3 Aoû 2011 - 18:54

J'enviasge de faire dans l'année une séquence sur les Pirates et j'aimerai trouver un poème à leur faire réciter sur ce thème mais je ne trouve rien qui ne soit trop compliqué pour le moment... Crying or Very sad
Auriez vous des idées voire des poèmes dans vos ordinateurs ? Rolling Eyes

Merci I love you

_________________
"Il existe un autre monde mais il est dans celui-ci." (W.B. Yeats)

moi
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] poème sur les pirates

Message par lulucastagnette le Mer 3 Aoû 2011 - 19:36

Voilà ce que j'ai trouvé...

Tu as "Le Pirate" de Philippe Soupault

Et lui dort-il sous les voiles
il écoute le vent son complice
il regarde la terre ferme son ennemie sans envie
et la boussole est près de son cœur immobile
Il court sur les mers
à la recherche de l’axe invisible du monde
Il n’y a pas de cris
pas de bruit
des chiffres s’envolent
et la nuit les efface
Ce sont les étoiles sur l’ardoise du ciel
Elles surveillent les rivières qui coulent dans l’ombre
et les amis du silence les poissons
mais ses yeux fixent une autre étoile
perdue dans la foule
tandis que les nuages passent
doucement plus fort que lui
lui
lui


Chanson de pirate de Victor Hugo
Nous emmenions en esclavage
Cent chrétiens, pêcheurs de corail ;
Nous recrutions pour le sérail
Dans tous les moûtiers du rivage.
En mer, les hardis écumeurs !
Nous allions de Fez à Catane...
Dans la galère capitane
Nous étions quatre-vingts rameurs.

On signale un couvent à terre.
Nous jetons l'ancre près du bord.
A nos yeux s'offre tout d'abord
Une fille du monastère.
Près des flots, sourde à leurs rumeurs,
Elle dormait sous un platane...
Dans la galère capitane
Nous étions quatre-vingts rameurs.

- La belle fille, il faut vous taire,
Il faut nous suivre. Il fait bon vent.
Ce n'est que changer de couvent.
Le harem vaut le monastère.
Sa hautesse aime les primeurs,
Nous vous ferons mahométane...
Dans la galère capitane
Nous étions quatre-vingts rameurs.

Elle veut fuir vers sa chapelle.
- Osez-vous bien, fils de Satan ?
- Nous osons, dit le capitan.
Elle pleure, supplie, appelle.
Malgré sa plainte et ses clameurs,
On l'emporta dans la tartane...
Dans la galère capitane
Nous étions quatre-vingts rameurs.

Plus belle encor dans sa tristesse,
Ses yeux étaient deux talismans.
Elle valait mille tomans ;
On la vendit à sa hautesse.
Elle eut beau dire : Je me meurs !
De nonne elle devint sultane...
Dans la galère capitane
Nous étions quatre-vingts rameurs.



lulucastagnette
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] poème sur les pirates

Message par moi le Mer 3 Aoû 2011 - 20:09

Je te remercie Lulu mais je trouve ces textes un peu trop compliqués à apprendre, non ? Shocked

_________________
"Il existe un autre monde mais il est dans celui-ci." (W.B. Yeats)

moi
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] poème sur les pirates

Message par lulucastagnette le Mer 3 Aoû 2011 - 20:12

@moi a écrit:Je te remercie Lulu mais je trouve ces textes un peu trop compliqués à apprendre, non ? Shocked

Tu trouves, pour des 5èmes ??
D'habitude pour le récit d'aventures je leur donne "Oceano nox" qui est plus long et il n'y a pas de problèmes...

lulucastagnette
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] poème sur les pirates

Message par expérience le Mer 3 Aoû 2011 - 20:33

Voilà les poèmes que j'ai donnés l'an dernier (au choix) pour ma séquence sur Les clients du Bon chien jaune
Les Pirates de Boris Vian

Y en a qui deviennent sergents
Ou marchands d'peinture
Y en a qui vendent des cure-dents
Ou de grosses voitures
Y en a qui restent tout l'temps
Enfermés comme des patates
Mais moi quand je serai grand
Je serai pirate.

Les pirates ont des tas d'frégates
Des sabres pointus et pas de cravate
Les pirates ont du poil aux pattes
Et un' tête de mort sur les omoplates
Les pirates ont des jamb' de bois
Et de gros saphirs luisent à leurs doigts
Les pirates ont des nez vermeils
Et des anneaux d'or pendus aux oreilles

Ils vont sur la mer par bon vent arrière
Et mont' à l'abordage avec des cris sauvages
Tuent les matelots flanquent les corps à l'eau
Et prennent les gonzesses pour leur pincer les fesses
Les pirates ont de gros mousquets
Des tonneaux de poudre et des perroquets
Les pirates sont borgnes d'un œil
Et leur pauvre mère est toujours en deuil.

« Les Voiles » d’Alphonse de Lamartine (XIXème siècle)


Quand j’étais jeune et fier et que j’ouvrais mes ailes,

Les ailes de mon âme à tous les vents des mers,

Les voiles emportaient ma pensée avec elles,

Et mes rêves flottaient sur tous les flots amers.



Je voyais dans ce vague où l’horizon se noie

Surgir tout verdoyants de pampre et de jasmin

Des continents de vie et des îles de joie

Où la gloire et l’amour m’appelaient de la main.



J’enviais chaque nef qui blanchissait l’écume,

Heureuse d’aspirer au rivage inconnu,

Et maintenant, assis au bord du cap qui fume,

J’ai traversé ces flots et j’en suis revenu.



Et j’aime encore ces mers autrefois tant aimées,

Non plus comme le champ de mes rêves chéris,

Mais comme un champ de mort où mes ailes semées

De moi-même partout me montrent les débris.

Une nuit qu'on entendait la mer sans la voir V. Hugo

Quels sont ces bruits sourds ?
Ecoutez vers l'onde
Cette voix profonde
Qui pleure toujours
Et qui toujours gronde,
Quoiqu'un son plus clair
Parfois l'interrompe... -
Le vent de la mer
Souffle dans sa trompe.

Comme il pleut ce soir !
N'est-ce pas, mon hôte ?
Là-bas, à la côte,
Le ciel est bien noir,
La mer est bien haute !
On dirait l'hiver ;
Parfois on s'y trompe... -
Le vent de la mer
Souffle dans sa trompe.

Oh ! marins perdus !
Au loin, dans cette ombre
Sur la nef qui sombre,
Que de bras tendus
Vers la terre sombre !
Pas d'ancre de fer
Que le flot ne rompe. -
Le vent de la mer
Souffle dans sa trompe.

Nochers imprudents !
Le vent dans la voile
Déchire la toile
Comme avec les dents !
Là-haut pas d'étoile !
L'un lutte avec l'air,
L'autre est à la pompe. -
Le vent de la mer
Souffle dans sa trompe.


expérience
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] poème sur les pirates

Message par Fabienne le Jeu 4 Aoû 2011 - 10:07

J'avais donné ça il y a quelques années:

Le Retour du marin

Quand le marin revient de guerre
Tout mal chaussé tout mal vêtu.
- Pauvre marin, d’où reviens-tu ?

Madame je reviens de guerre
Apportez-moi donc du vin blanc
Que le marin boive en passant.

Brave marin se met à boire,
Se met à boire et à chanter…
La belle se met à pleurer.

- Ah ! Qu’avez-vous la belle hôtesse
Regrettez-vous votre vin blanc
Que le marin boit en passant ?

- C’est pas mon vin que je regrette
Mais c’est la mort de mon mari,
Monsieur, vous ressemblez à lui.

- Ah ! dites-moi, la belle hôtesse
Vous aviez de lui trois enfants
Et j’en vois quatre z’à présent

- J’ai reçu tant de fausses lettres
Il était mort et enterré,
Et je me suis remariée.

Brave marin vide son verre
Sans remercier, tout en pleurant
S’en retourne à son bâtiment.

Trésor de la poésie, Edition Seghers



Fabienne
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] poème sur les pirates

Message par Celeborn le Jeu 4 Aoû 2011 - 10:10

QUINZE MARINS


Quinze marins sur le bahut du bord,
Yop la hoo une bouteille de rhum,
A boire et l'diable avait réglé leur sort,
Yop la ho une bouteille de rhum.

Long John Silver a pris le commandement,
Des marins et vogue la galère,
Il tient ses hommes comme il tient le vent,
Tout l'monde a peur d'Long John Silver.

Quinze marins sur le bahut du bord,
Yop la hoo une bouteille de rhum,
A boire et l'diable avait réglé leur sort,
Yop la ho une bouteille de rhum.

C'est Bill le second du corsaire,
Le capitaine Flint en colère,
Qu'est revenu du royaume des morts,
pour hanter la cache au trésor.

Quinze marins sur le bahut du bord,
Yop la hoo une bouteille de rhum,
A boire et l'diable avait réglé leur sort,
Yop la ho une bouteille de rhum.

Essaie un peu de l'contrecarrer,
Et tu iras où tant d'autres sont allés,
Quelqu's'uns aux vergues et quelqu's'uns par d'ssus bord,
Tout l'monde pour nourrir le poisson d'abord.

Quinze marins sur le bahut du bord,
Yop la hoo une bouteille de rhum,
A boire et l'diable avait réglé leur sort,
Yop la ho une bouteille de rhum.

Tous nous finirons par danser la gigue,
La corde au cou au quai des pendus,
Toi John Forest et toi John Merwig
Si près du gibet qu'j'en ai l’cou tordu.

Quinze marins sur le bahut du bord,
Yop la hoo une bouteille de rhum,
A boire et l'diable avait réglé leur sort,
Yop la ho une bouteille de rhum.

Razz

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] poème sur les pirates

Message par Celeborn le Jeu 4 Aoû 2011 - 10:12

Et ils pourront aussi la chanter !


_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum