LECTURE ANALYTIQUE EN SECONDE

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LECTURE ANALYTIQUE EN SECONDE

Message par Magali1502 le Mer 3 Aoû 2011 - 22:22

Le titre est assez explicite... J'aimerais assez échanger sur les différentes méthodes que vous utilisez les uns et les autres pour amener les élèves à entrer dans un texte et à acquérir de plus en plus d'autonomie dans cet exercice Ô combien délicat... Et comme en 1ère, les élèves sont censés avoir déjà un peu d'aisance, j'ouvre un fil similaire pour les 1ères...

Magali1502
Niveau 5


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE ANALYTIQUE EN SECONDE

Message par Sandyrina le Jeu 4 Aoû 2011 - 9:03

Magali1502 a écrit:Le titre est assez explicite... J'aimerais assez échanger sur les différentes méthodes que vous utilisez les uns et les autres pour amener les élèves à entrer dans un texte et à acquérir de plus en plus d'autonomie dans cet exercice Ô combien délicat... Et comme en 1ère, les élèves sont censés avoir déjà un peu d'aisance, j'ouvre un fil similaire pour les 1ères...

Quelle bonne idée !!! veneration

Sandyrina
Habitué(e) du forum


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE ANALYTIQUE EN SECONDE

Message par DH le Jeu 4 Aoû 2011 - 9:08

Alors, je vais vous dire comment je fais et j'espère que certains pourront , sans se sentir gêné(s)s, critiquer la démarche adoptée.



- Distribution du texte

- Lecture avec travail sur la tonalité adéquate

- Demande de résumer le texte

- Questionnement: Quel est le but de ce texte? d'après vous puorquoi a -t-il été écrit? Quelles émotions souhaite-t-il faire ressentir au lecteur? etc

- Repérage des trois grandes idées du texte et/ou de leur représentation

- Travail sur le plan en général en trois parties.

- remarques fond/forme sur le texte et répartition des remarques dans le plan.



je ne sais pas si je suis claire

_________________
Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse...

DH
Grand Maître


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE ANALYTIQUE EN SECONDE

Message par Sandyrina le Jeu 4 Aoû 2011 - 9:11

Dr Housette, tu es très claire, et cela m'aide beaucoup déjà ! (je m'incruste dans le fil, là, où je rêve Shocked ????

Sandyrina
Habitué(e) du forum


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE ANALYTIQUE EN SECONDE

Message par DH le Jeu 4 Aoû 2011 - 9:16

Pour le plan, en général



1- genre et registre dominant du texte si le genre est traité de façon atypique. On ne fait pas une partie sur le sonnet par exemple mais on peut faire 1- un dialogue polémique avec en sous partie l'analyse de la répartition de la parole et les marques du polémique.



2- le thème traité



3- les enjeux poétiques et symboliques du texte. Ecrire pour... A ...et pour B...



Le plan permet ensuite de guider les élèves dans l'analyse du texte. Recherche du caractère polémique par exemple, s'interroger sur ce qu'est le dialogue comme genre littéraire etc...



En faisant intervenir la conception du plan à mi-parcours, on s'éparpille moins et eux se sentent en confiance. Ils arrivent à faire un plan puis savent sur quoi ils doivent se pencher.



Mais c'est peut-être mal penser...

_________________
Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse...

DH
Grand Maître


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE ANALYTIQUE EN SECONDE

Message par Sandyrina le Jeu 4 Aoû 2011 - 9:18

J'attends des avis d'autres Néos...parce que là, je pense que je vais me noter tout ça sur un petit fichier Word....c'est très utile !


Dernière édition par Sandyrina le Jeu 4 Aoû 2011 - 16:12, édité 1 fois

Sandyrina
Habitué(e) du forum


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE ANALYTIQUE EN SECONDE

Message par zabriskie le Jeu 4 Aoû 2011 - 9:21

Merci beaucoup, DH, ça m'aide ! (j'ai mis le fil dans mes favoris)
Je me suis (re?)-mise à la lecture analytique il y a peu, et si j'ai pu trouver à peu près mes repères, j'étais perdue pour ce qui est de l'apprendre aux élèves...

Edit : en fait, je vais tout copier dans un fichier Word ! Sandyrina topela

zabriskie
Expert spécialisé


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE ANALYTIQUE EN SECONDE

Message par eliam le Jeu 4 Aoû 2011 - 9:31

Discussion très intéressante. Pour ma part, je n'ai pas de méthode toute faite. Tout dépend du texte : parfois je pars de sa structure, parfois du genre et du registre, parfois d'un point de grammaire, d'une lecture avec recherche d'expressivité etc. J'essaye surtout de leur montrer qu'il doivent trouver des indices récurrents et les regrouper, puis, les interpréter. De même, le plan que nous élaborons ensemble dépend de la spécificité du texte. L'important est que les différentes parties s'enchaînent logiquement.

eliam
Fidèle du forum


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE ANALYTIQUE EN SECONDE

Message par Iphigénie le Jeu 4 Aoû 2011 - 9:39

Un peu d'histoire de la vieille.
Jusqu'à il y a une quinzaine d'années (une éternité pour vous les djeuns) on devait "expliquer un texte".
Puis vint la "lecture méthodique" dont encore aujourd'hui on cherche le sens. D'ailleurs, on en fut mécontent puisqu'on la remplaça par la "lecture analytique".
Pour ma part, je ne sais pas ce dont il s'agit.Il me semble que chaque texte requiert sa propre méthode.
Il y a des textes pour lesquels la construction d'ensemble est indispensable: un sonnet, le fameux "esclavage des nègres" par exemple.Il me semble que si on ne part pas de la vision d'ensemble, on ne peut rien.
D'autres requièrent d'avancer pas à pas dans une découverte progressive.
Si j'ai bien compris ce qu'on veut dire par lecture analytique, c'est en fait qu'on n'explique pas tout, on choisit un ou deux axes?
Bref, ce n'est pas moi qui peux vous éclairer dans la démarche, j'en ai pas.
Par contre, DH, il me semble qu'on ne parle plus de "tonalité" mais de registre, ce qui a nettement fait avancer le schmilblick.
Et Sandyrina, qu'est-ce que tu appelles "un petit chier Word" Laughing

Eliam nos messages se sont croisés topela

Iphigénie
Monarque


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE ANALYTIQUE EN SECONDE

Message par DH le Jeu 4 Aoû 2011 - 9:43

Je parle aussi de registre. Quand je dis "tonalité" c'est quand je parle de la lecture à voix haute. Je travaille sur la tonalité c'est-à-dire sur la voix ce qui revient à identifier et comprendre le registre dominant du texte. En clair, si le texte est un dialogue polémique, la tonalité de l'élève lors de la lecture doit être celle montrant l'agacement, la colèe, l'exaspération

_________________
Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse...

DH
Grand Maître


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE ANALYTIQUE EN SECONDE

Message par Iphigénie le Jeu 4 Aoû 2011 - 9:46

je suis d'accord avec toi pour trouver que le mot tonalité est plus clair, et en plus c'est celui qui s'utilise en musique. Smile

Iphigénie
Monarque


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE ANALYTIQUE EN SECONDE

Message par eliam le Jeu 4 Aoû 2011 - 9:53

iphigénie a écrit:Un peu d'histoire de la vieille.

Il y a des textes pour lesquels la construction d'ensemble est indispensable

.
Je plussoie. La structure d'un texte est très souvent éclairante mais, curieusement, c'est la dernière chose à laquelle les élèves s'intéressent. Ils ont du mal à avoir une vue d'ensemble.

eliam
Fidèle du forum


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE ANALYTIQUE EN SECONDE

Message par Cripure le Jeu 4 Aoû 2011 - 11:01

iphigénie a écrit:je suis d'accord avec toi pour trouver que le mot tonalité est plus clair, et en plus c'est celui qui s'utilise en musique. Smile
Oui, mais en musique, le mot "tonalité" renvoie à la gamme de base du morceau.

Cripure
Dieu de l'Olympe


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE ANALYTIQUE EN SECONDE

Message par Sandyrina le Jeu 4 Aoû 2011 - 16:13

iphigénie a écrit:Un peu d'histoire de la vieille.
Jusqu'à il y a une quinzaine d'années (une éternité pour vous les djeuns) on devait "expliquer un texte".
Puis vint la "lecture méthodique" dont encore aujourd'hui on cherche le sens. D'ailleurs, on en fut mécontent puisqu'on la remplaça par la "lecture analytique".
Pour ma part, je ne sais pas ce dont il s'agit.Il me semble que chaque texte requiert sa propre méthode.
Il y a des textes pour lesquels la construction d'ensemble est indispensable: un sonnet, le fameux "esclavage des nègres" par exemple.Il me semble que si on ne part pas de la vision d'ensemble, on ne peut rien.
D'autres requièrent d'avancer pas à pas dans une découverte progressive.
Si j'ai bien compris ce qu'on veut dire par lecture analytique, c'est en fait qu'on n'explique pas tout, on choisit un ou deux axes?
Bref, ce n'est pas moi qui peux vous éclairer dans la démarche, j'en ai pas.
Par contre, DH, il me semble qu'on ne parle plus de "tonalité" mais de registre, ce qui a nettement fait avancer le schmilblick.
Et Sandyrina, qu'est-ce que tu appelles "un petit chier Word" Laughing

Eliam nos messages se sont croisés topela

Mais tu ne connais pas ???? un fichier...pour blonde qui ne sait pas utiliser son clavier et zappe des syllabes !!! Laughing

Sandyrina
Habitué(e) du forum


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE ANALYTIQUE EN SECONDE

Message par Magali1502 le Jeu 4 Aoû 2011 - 22:18

Pour moi qui ne suis pas si "djeun" et qui reprend l'enseignement après avoir fait autre chose pendant 10 ans, je suis déroutée par les termes qu'on emploie aujourd'hui quand il s'agit d'expliquer un texte. Il faut trouver des axes (gauche/droite ?), apporter des hypothèses de lecture (?), organiser son propos selon une problématique (les textes posent-ils tous des problèmes ?). Tout cela me semble compliqué et je crois que les élèves s'y perdent. Explication de texte, lecture analytique, commentaire, est-ce que cela ne revient pas finalement à demander aux élèves de réfléchir à ce que le texte dit, à définir l'émotion qu'il procure et à analyser la manière dont le texte s'y prend pour dire et émouvoir ?

Ce que j'aimerais trouver, c'est un moyen d'engager les élèves dans la découverte du texte, une vraie découverte personnelle, alors que j'ai souvent l'impression qu'ils sont plutôt dans l'attente d'une correction, comme s'il y avait un sens unique et pré-établi... "M'dame, j'ai juste ?" voilà la question qu'ils se posent...

Magali1502
Niveau 5


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE ANALYTIQUE EN SECONDE

Message par Cripure le Jeu 4 Aoû 2011 - 22:29

Magali1502 a écrit:Explication de texte, lecture analytique, commentaire, est-ce que cela ne revient pas finalement à demander aux élèves de réfléchir à ce que le texte dit, à définir l'émotion qu'il procure et à analyser la manière dont le texte s'y prend pour dire et émouvoir ?
Si, si, pile poil, c'est très bien ! La problématique, éventuellement, ce n'est pas celle du texte, c'est celle du commentateur, c'est pratique parce que ça permet de faciliter la composition. On pose une question au début, on donne une réponse à la fin, on appuie la réponse sur les éléments d'étude au milieu, et c'est tout bon. Sinon, les zaxes, je ne sais même pas ce que c'est, je suppose que ce sont les points principaux que l'on a jugés bons à être développés.
Le seul point avec lequel je ne suis pas tout à fait d'accord, Magali, c'est "réfléchir à ce que le texte dit et analyser la manière dont...". Je pense que pour réfléchir à ce qu'un texte dit, il faut partir de la manière. Et du coup, on évite en effet le corrigé et le sens unique. Mais cela conduit... à une hypothèse de lecture !

Cripure
Dieu de l'Olympe


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE ANALYTIQUE EN SECONDE

Message par Magali1502 le Jeu 4 Aoû 2011 - 22:41

Cripure a écrit:
Magali1502 a écrit:Explication de texte, lecture analytique, commentaire, est-ce que cela ne revient pas finalement à demander aux élèves de réfléchir à ce que le texte dit, à définir l'émotion qu'il procure et à analyser la manière dont le texte s'y prend pour dire et émouvoir ?
Si, si, pile poil, c'est très bien ! La problématique, éventuellement, ce n'est pas celle du texte, c'est celle du commentateur, c'est pratique parce que ça permet de faciliter la composition. On pose une question au début, on donne une réponse à la fin, on appuie la réponse sur les éléments d'étude au milieu, et c'est tout bon. Sinon, les zaxes, je ne sais même pas ce que c'est, je suppose que ce sont les points principaux que l'on a jugés bons à être développés.
Le seul point avec lequel je ne suis pas tout à fait d'accord, Magali, c'est "réfléchir à ce que le texte dit et analyser la manière dont...". Je pense que pour réfléchir à ce qu'un texte dit, il faut partir de la manière. Et du coup, on évite en effet le corrigé et le sens unique. Mais cela conduit... à une hypothèse de lecture !

Juste avant "la manière de dire", est-ce qu'on n'aurait pas tout de même le droit de s'arrêter deux minutes sur l'émotion ressentie face au texte ? Parce que plus j'y réfléchis, plus je trouve qu'une explication de texte, c'est avant tout une rencontre entre un petit paquets d'entité, un/des lecteur(s), un texte, un auteur lui-même lecteur... Ce que j'aimerais bien, moi, c'est réussir à inviter mes élèves à cette rencontre l'année prochaine, et je ne trouve pas ça très facile... Certes, pour partir du ressenti des élèves, ils faudrait qu'ils ressentent quelque-chose, mais ça s'éduque peut-être, non ?

Quant à l'hypothèse de lecture, on finit toujours par la valider, alors, est-ce que ce n'est pas un peu artificiel ?

A part ça, heu, préoccupation bien plus terre-à-terre, comment on fait pour citer seulement une partie d'une réponse dans sa propre réponse (surle forum, bien sûr...) ???

Magali1502
Niveau 5


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE ANALYTIQUE EN SECONDE

Message par Sandyrina le Jeu 4 Aoû 2011 - 22:42

Magali1502 a écrit:]
A part ça, heu, préoccupation bien plus terre-à-terre, comment on fait pour citer seulement une partie d'une réponse dans sa propre réponse (surle forum, bien sûr...) ???

Moi je cite...puis je supprime ce qui ne "m'intéresse" pas... Embarassed

Sandyrina
Habitué(e) du forum


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE ANALYTIQUE EN SECONDE

Message par Magali1502 le Jeu 4 Aoû 2011 - 22:43

Merci Sandyrina !

Magali1502
Niveau 5


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE ANALYTIQUE EN SECONDE

Message par Cripure le Jeu 4 Aoû 2011 - 23:45

Magali1502 a écrit:
Cripure a écrit:
Magali1502 a écrit:Explication de texte, lecture analytique, commentaire, est-ce que cela ne revient pas finalement à demander aux élèves de réfléchir à ce que le texte dit, à définir l'émotion qu'il procure et à analyser la manière dont le texte s'y prend pour dire et émouvoir ?
Si, si, pile poil, c'est très bien ! La problématique, éventuellement, ce n'est pas celle du texte, c'est celle du commentateur, c'est pratique parce que ça permet de faciliter la composition. On pose une question au début, on donne une réponse à la fin, on appuie la réponse sur les éléments d'étude au milieu, et c'est tout bon. Sinon, les zaxes, je ne sais même pas ce que c'est, je suppose que ce sont les points principaux que l'on a jugés bons à être développés.
Le seul point avec lequel je ne suis pas tout à fait d'accord, Magali, c'est "réfléchir à ce que le texte dit et analyser la manière dont...". Je pense que pour réfléchir à ce qu'un texte dit, il faut partir de la manière. Et du coup, on évite en effet le corrigé et le sens unique. Mais cela conduit... à une hypothèse de lecture !

Juste avant "la manière de dire", est-ce qu'on n'aurait pas tout de même le droit de s'arrêter deux minutes sur l'émotion ressentie face au texte ? Parce que plus j'y réfléchis, plus je trouve qu'une explication de texte, c'est avant tout une rencontre entre un petit paquets d'entité, un/des lecteur(s), un texte, un auteur lui-même lecteur... Ce que j'aimerais bien, moi, c'est réussir à inviter mes élèves à cette rencontre l'année prochaine, et je ne trouve pas ça très facile... Certes, pour partir du ressenti des élèves, ils faudrait qu'ils ressentent quelque-chose, mais ça s'éduque peut-être, non ?
Je n'ai rien contre. Mais c'est très difficile d'éduquer l'émotion, sentiment, sans y plaquer sa propre émotion... Je comprends bien votre but, il m'arrive de m'extasier sincèrement, mais bon, en faire l'objet d'une étude... Si vous trouvez, je vous promets d'en discuter sereinement avec vous Wink
Quant à l'hypothèse de lecture, on finit toujours par la valider, alors, est-ce que ce n'est pas un peu artificiel ?
Affaire de démarche, non ? Si vous voulez, comme moi, éviter l'explication comme la bonne parole de Jésus à ses disciples, vous allez les amener à s'interroger. Très bien, ça. Sauf que quand on s'interroge, il arrive qu'on se trompe. Qu'on n'ait pas pris en compte un élément du texte qui vient corriger la première impression. Etc. Je ne dis pas qu'on peut se permettre désormais avec nos horaires ridicules une telle démarche à tous coups, mais il me semble que c'est intéressant.

Cripure
Dieu de l'Olympe


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum