Oeuvre intégrale et recueil "d'oeuvres intégrales"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Oeuvre intégrale et recueil "d'oeuvres intégrales"

Message par Alcyone le Jeu 4 Aoû 2011 - 16:25

J'ai une question en ce qui concerne la lecture d'oeuvres intégrales.

D'après le BO, nous devons faire 3 OI, 3 GT et 3 LC au minimum.

Je me demande si un conte, une nouvelle, une fable est une OI ou seulement un texte.

Lors de l'entretien avec l'inspecteur, suite à mon inspection, il a regretté que j'ai fait lire à mes élèves des contes - pourtant sous forme de texte intégral - polycopiés, plutôt que de leur avoir fait lire un recueil de contes, parce que ce que j'ai fait s'appelle un GT et un recueil de contes, comme par exemple celui que je vous joins en lien, s'appelerait, d'après mon inspecteur, une lecture de contes en OI.

Je suis noyée dans ces appellations... titanic


Alcyone
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oeuvre intégrale et recueil "d'oeuvres intégrales"

Message par eliam le Jeu 4 Aoû 2011 - 16:31

A mon sens, parler d'OI quand le recueil est composé d'oeuvres d'auteurs différents est abusif.

eliam
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oeuvre intégrale et recueil "d'oeuvres intégrales"

Message par User5899 le Jeu 4 Aoû 2011 - 19:53

@eliam a écrit:A mon sens, parler d'OI quand le recueil est composé d'oeuvres d'auteurs différents est abusif.
+1

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oeuvre intégrale et recueil "d'oeuvres intégrales"

Message par Kiki le Jeu 4 Aoû 2011 - 20:34

Je crois comprendre que ton inspecteur défend l'idée de "l'objet livre". C'est vrai qu'une photocopie c'est moche .... Mais j'utilise beaucoup les photocopies car c'est difficile de faire acheter des livres aux élèves.

Kiki
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oeuvre intégrale et recueil "d'oeuvres intégrales"

Message par Alcyone le Jeu 4 Aoû 2011 - 20:57

Je suis entièrement d'accord avec le fait que l'idée de l'OI à travers un recueil composé de textes d'auteurs différents est très superficielle et ne peut pas passer pour la lecture d'une oeuvre intégrale. Pourtant, il me semble qu'un conte à lui tout seul est déjà une oeuvre intégrale, mais bon, je dois mal comprendre la notion d'OI.
Je leur ferai lire Les Contes de ma mère l'Oye cette année, j'aurai ainsi mes 3 OI que je peine à avoir.

Néanmoins, j'imagine que faire une séquence ou un chapitre autour de "La Parure" de Maupassant s'appelle une étude d'OI mais étudier plusieurs nouvelles dans une même séquence s'appelle une étude en GT.
Conclusion : moins on en lit, mieux on se porte...

Alcyone
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oeuvre intégrale et recueil "d'oeuvres intégrales"

Message par eliam le Jeu 4 Aoû 2011 - 22:34

@Alcyone a écrit:J

Néanmoins, j'imagine que faire une séquence ou un chapitre autour de "La Parure" de Maupassant s'appelle une étude d'OI mais étudier plusieurs nouvelles dans une même séquence s'appelle une étude en GT.

Mais rien n'empêche d'étudier un recueil de nouvelles de Maupassant puisque, dans ce cas, il s'agira bel et bien d'une oeuvre intégrale.

eliam
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oeuvre intégrale et recueil "d'oeuvres intégrales"

Message par melaniguiz le Ven 5 Aoû 2011 - 7:49

Pour moi à partir du moment où un texte littéraire (conte, nouvelle...) est en entier, j'appelle ça une OI... c'est bien une oeuvre et elle est bien intégrale non ?

Ton inspecteur chipotte sur le fait que les élèves n'ont pas eu un livre entre les mains mais des photocops. J'imagine que ton choix s'explique simplement par une absence de séries au CDI et par le peu d'argent qu'on peut demander aux familles, il est certainement à même de le comprendre... Je me rappelle une fois avoir donné Matéo Falcone en photocop (photocop faites par la documentaliste, reliées sous forme de livre et pretées comme les séries, pour éviter des frais) et les élèves avaient ralé que ce n'était pas un livre ! Bref ton inspecteur est du niveau...

melaniguiz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oeuvre intégrale et recueil "d'oeuvres intégrales"

Message par eliam le Ven 5 Aoû 2011 - 10:02

@melaniguiz a écrit:Pour moi à partir du moment où un texte littéraire (conte, nouvelle...) est en entier, j'appelle ça une OI... c'est bien une oeuvre et elle est bien intégrale non ?


Je suis d'accord avec le fait qu'une oeuvre entière d'un auteur constitue une oeuvre intégrale quelle que soit sa longueur ou sa forme (livre ou photocopie).

eliam
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oeuvre intégrale et recueil "d'oeuvres intégrales"

Message par Alcyone le Ven 5 Aoû 2011 - 11:54

@eliam a écrit:
@melaniguiz a écrit:Pour moi à partir du moment où un texte littéraire (conte, nouvelle...) est en entier, j'appelle ça une OI... c'est bien une oeuvre et elle est bien intégrale non ?


Je suis d'accord avec le fait qu'une oeuvre entière d'un auteur constitue une oeuvre intégrale quelle que soit sa longueur ou sa forme (livre ou photocopie).
Merci de ces précisions. Je suis également d'accord avec cette définition de l'OI. Je vais essayer de ne pas trop me prendre la tête avec ces histoires, puisque l'important, c'est que les élèves lisent, photocopies ou livres entre les mains.

Alcyone
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oeuvre intégrale et recueil "d'oeuvres intégrales"

Message par Vinca le Sam 6 Aoû 2011 - 17:02

Moi aussi je suis assez perturbée par ces notions d'OI et de GT.
1. Une OI peut-elle être un texte court, qui pourrait être extraite d'un recueil (conte, nouvelle etc.) ?
2. Doit-on considérer que plusieurs textes intégraux d'auteurs différents forment un GT ?
2. Un roman abrégé (comme les Misérables) peut-il être considéré comme une OI ?
3. Si on étudie des œuvres comme Le Roman de Renart, peut-on parler d'OI ?

Quelqu'un a-t-il eu des éclaircissements d'inspecteurs/formateurs ?
heu

Vinca
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oeuvre intégrale et recueil "d'oeuvres intégrales"

Message par Celeborn le Sam 6 Aoû 2011 - 17:06

@eliam a écrit:
@melaniguiz a écrit:Pour moi à partir du moment où un texte littéraire (conte, nouvelle...) est en entier, j'appelle ça une OI... c'est bien une oeuvre et elle est bien intégrale non ?


Je suis d'accord avec le fait qu'une oeuvre entière d'un auteur constitue une oeuvre intégrale quelle que soit sa longueur ou sa forme (livre ou photocopie).

Donc « La Cigale et la fourmi » ou « Chantre » d'Apollinaire, c'est une œuvre intégrale ? Je doute, là…

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oeuvre intégrale et recueil "d'oeuvres intégrales"

Message par eliam le Sam 6 Aoû 2011 - 17:37

La discussion portait à l'origine sur le conte et la nouvelle à l'intérieur d'une séquence. Il me semble que ce n'est pas la longueur de ces oeuvres qui décide si on doit les considérer ou non comme intégrales. Elles peuvent donc à elles seules constituer une séquence. On peut aussi étudier un recueil de nouvelles d'un même auteur, cela constituera aussi une oeuvre intégrale. En revanche, je ne vois pas une séquence s'élaborer autour d'un seul poème (sauf s'il est particulièrement long), il entrera donc dans un GT.

eliam
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oeuvre intégrale et recueil "d'oeuvres intégrales"

Message par Vinca le Sam 6 Aoû 2011 - 17:47

Je suis assez d'accord avec eliam.
Et pour mes autres questions, qu'en pensez-vous ? des idées ? Rolling Eyes

Vinca
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oeuvre intégrale et recueil "d'oeuvres intégrales"

Message par Celeborn le Sam 6 Aoû 2011 - 17:57

Faut que l'OI soit quand même assez longue pour qu'on puisse en étudier plusieurs extraits. Mais ensuite, une nouvelle peut être une OI, on est bien d'accord.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oeuvre intégrale et recueil "d'oeuvres intégrales"

Message par Vinca le Sam 6 Aoû 2011 - 18:09

et les œuvres abrégées ?

et que dire d'une séquence où on étudie en une seule fois des textes intégraux (comme des petits contes (ex : la princesse au petit pois)) ?



Dernière édition par Vinca le Sam 6 Aoû 2011 - 19:18, édité 1 fois

Vinca
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oeuvre intégrale et recueil "d'oeuvres intégrales"

Message par eliam le Sam 6 Aoû 2011 - 18:21

Les séquences composées autour de plusieurs nouvelles d'auteurs différents, j'appelle cela des groupements de nouvelles. Je sais, c'est formaliste et ridicule mais cela ne change rien au fait qu'on peut, à mon avis, tout à fait bâtir une séquence de la sorte.
Pour les romans abrégés, je l'ai fait jadis, quand j'étais en collège pour Les Misérables parce que j'avais envie d'étudier ce roman et qu'il me paraissait impossible de faire lire aux élèves le texte intégral. Ceci dit, j'étais un peu gênée à cause du principe de l'oeuvre abrégée. Aussi, pour me déculpabiliser (j'avais d'excellents troisièmes bosseurs, c'était il y a longtemps), je leur avais donné des parcours de lecture thématique (questionnaire + chapitres à lire) dans l'oeuvre intégrale.
Je n'ai pas été inspectée cette année-là et je ne sais pas ce qu'un inspecteur aurait pu en penser.

eliam
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oeuvre intégrale et recueil "d'oeuvres intégrales"

Message par Celeborn le Sam 6 Aoû 2011 - 18:39

@eliam a écrit:
Pour les romans abrégés, je l'ai fait jadis, quand j'étais en collège pour Les Misérables parce que j'avais envie d'étudier ce roman et qu'il me paraissait impossible de faire lire aux élèves le texte intégral. Ceci dit, j'étais un peu gênée à cause du principe de l'oeuvre abrégée. Aussi, pour me déculpabiliser (j'avais d'excellents troisièmes bosseurs, c'était il y a longtemps), je leur avais donné des parcours de lecture thématique (questionnaire + chapitres à lire) dans l'oeuvre intégrale.
Je n'ai pas été inspectée cette année-là et je ne sais pas ce qu'un inspecteur aurait pu en penser.

C'est dans les programmes : certaines œuvres sont recommandées dans une "version modernisée" ou dans une "adaptation de qualité". On ne va pas faire réellement lire L'Odyssée intégralement à une classe de 6e.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oeuvre intégrale et recueil "d'oeuvres intégrales"

Message par User5899 le Sam 6 Aoû 2011 - 19:37

@Celeborn a écrit:
@eliam a écrit:
Pour les romans abrégés, je l'ai fait jadis, quand j'étais en collège pour Les Misérables parce que j'avais envie d'étudier ce roman et qu'il me paraissait impossible de faire lire aux élèves le texte intégral. Ceci dit, j'étais un peu gênée à cause du principe de l'oeuvre abrégée. Aussi, pour me déculpabiliser (j'avais d'excellents troisièmes bosseurs, c'était il y a longtemps), je leur avais donné des parcours de lecture thématique (questionnaire + chapitres à lire) dans l'oeuvre intégrale.
Je n'ai pas été inspectée cette année-là et je ne sais pas ce qu'un inspecteur aurait pu en penser.

C'est dans les programmes : certaines œuvres sont recommandées dans une "version modernisée" ou dans une "adaptation de qualité". On ne va pas faire réellement lire L'Odyssée intégralement à une classe de 6e.
D'autant que les chants I à IV posent de sacrés problèmes de cohérence et d'unité (entre autres).

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum