Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Celeborn
Esprit sacré

Re: Maupassant réalisme naturalisme

par Celeborn le Ven 5 Aoû 2011 - 16:23
@ysabel a écrit:oui, je sais mais c'est aussi pour cela qu'on ne peut pas dire que c'est un réaliste...
ah les petites cases et la littérature ! j'adore, ça ne rentre jamais Razz

On est bien d'accord ! Entre la description de la pension Vauquer et la mort du père Goriot, tout un monde de courants littéraires qui se mélangent sans qu'on puisse les séparer pour bien les identifier !


Dernière édition par Celeborn le Ven 5 Aoû 2011 - 16:29, édité 1 fois
avatar
Sandyrina
Habitué du forum

Re: Maupassant réalisme naturalisme

par Sandyrina le Ven 5 Aoû 2011 - 16:26
@Celeborn a écrit:
@ysabel a écrit:oui, je sais mais c'est aussi pour cela qu'on ne peut pas dire que c'est un réaliste...
ah les petites cases et la littérature ! j'adore, ça ne rentre jamais Razz

On est bien d'accord ! Entre la description de la pension Vauquer et la mort du père Goriot, tout un monde courant littéraires qui se mélangent sans qu'on puisse les séparer pour bien les identifier !

Je dois vraiment paraître à côté de mes pompes...Enseigner au lycée...une redécouverte perpétuelle depuis que je sais que j'ai ce poste !!!
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Maupassant réalisme naturalisme

par Iphigénie le Ven 5 Aoû 2011 - 16:35
Maupassant est considéré comme naturaliste dans la mesure où il partageait les rencontres à Médan avec Zola et le groupe des écrivains dits naturalistes ( Huysmans, Hennique, Alexis Céard,) et il a manifesté cette appartenance en co-signant le recueil des Soirées de Médan. Après, il faut lire évidemment la Préface de P et J pour voir toutes les réserves personnelles de Maupassant

Le réalisme, contrairement au naturalisme, n'est pas constitué en école autour d'un artiste et d'un manifeste. Le nom n'apparaît que tardivement, s'applique plus proprement à Flaubert qu'à Balzac.Mais dire que Balzac a inventé le roman réaliste ne me paraît pas non plus en contresens,comme le revendique d'ailleurs clairement le "all is true" des premières lignes de Goriot (et d'ailleurs c'est ce qu'on trouve écrit partout:si c'est pas une preuve, ça !( c'est comme: " Very Happy vu à la télé")
avatar
eliam
Fidèle du forum

Re: Maupassant réalisme naturalisme

par eliam le Ven 5 Aoû 2011 - 18:59
@ysabel a écrit:
ah les petites cases et la littérature ! j'adore, ça ne rentre jamais Razz

Je plussoie
avatar
Sandyrina
Habitué du forum

Re: Maupassant réalisme naturalisme

par Sandyrina le Ven 5 Aoû 2011 - 19:01
@eliam a écrit:
@ysabel a écrit:
ah les petites cases et la littérature ! j'adore, ça ne rentre jamais Razz

Je plussoie

Dans un sens...tant mieux...c'est ce qui la rend belle, la littérature: sauvage et indomptable !!!!
avatar
ysabel
Devin

Re: Maupassant réalisme naturalisme

par ysabel le Sam 6 Aoû 2011 - 0:15
Je commence la lecture du Capitaine Fracasse et bien si ça ne débute pas par une description réaliste... je ne sais pas comment la définir ; et pourtant Gautier...

je vous mets le début du roman Wink j'adore son style...


_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Maupassant réalisme naturalisme

par User5899 le Sam 6 Aoû 2011 - 0:54
@hypermnestre a écrit:Donc Flaubert est un pur réaliste, Zola un pur naturaliste
Cela ressemble à une opposition, ce qui ne me semble pas très pertinent.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Maupassant réalisme naturalisme

par User5899 le Sam 6 Aoû 2011 - 0:55
@MoiToi a écrit:Exemples de naturalisme: dans Mont-Oriol, un chien explose au début du roman. Dans Une Vie, la servante accouche de manière précipitée et Jeanne découvre le bébé entre les jambes de Rosalie, dans une marre de sang.
Je ne comprends pas très bien ce qu'il y a là de naturaliste, excusez-moi.
avatar
Hypermnestre
Habitué du forum

Re: Maupassant réalisme naturalisme

par Hypermnestre le Sam 6 Aoû 2011 - 9:53
Merci à tous, que ce soit pour avoir éclairé ma lanterne ou, à défaut, partagé ma perplexité !
Au passage, je suis tout à fait d'accord avec la remarque concernant la difficulté (et l'intérêt limité) à faire rentrer des auteurs et des oeuvres dans des cases ; c'est peut-être d'ailleurs un des inconvénients du nouveau programme, qui insiste quand même énormément sur l'histoire littéraire... et donc sur les cases. Le problème se posera à nouveau dans d'autres genres (poésie : où "caser" Rimbaud ?)... Et aura-t-on beaucoup avancé quand on aura trouvé une boîte pour chacun ?...
Sandyrina, pas de souci pour squatter mon fil ! Pour Balzac (et Stendhal), j'ai toujours lu qu'ils étaient encore imprégnés de romantisme mais qu'en même temps plusieurs de leurs oeuvres présentaient des prémisses du réalisme. Ils sont à la croisée, comme dirait Kilmeny ! Smile
Ysabel, merci pour les fichiers joints !
Cripure, je me suis peut-être mal exprimée : je n’oppose pas les deux, je les vois comme s’inscrivant pleinement, chacun, dans un mouvement, dont l’un est le prolongement de l’autre, ce qui n’empêche pas (et même induit) des liens entre eux.
avatar
Hypermnestre
Habitué du forum

Re: Maupassant réalisme naturalisme

par Hypermnestre le Sam 6 Aoû 2011 - 9:54
Si je peux tenter une synthèse pour ce fil :
1. Maupassant est réaliste, mais avec des réserves ;
2. Il est même naturaliste parce que proche des écrivains de Médan ; cependant, dans l’ensemble de sa production, rares sont les œuvres s’inscrivant pleinement et avec autant de netteté qu’un Zola dans ce mouvement (attention : rares mais pas totalement inexistantes : cf. quelques passages, quelques petites touches çà et là…).

J’ai bon ?
Qui ne dit mot consent !
Pour les autres, qu’ils parlent maintenant ou se taisent à jamais…
avatar
Kilmeny
Guide spirituel

Re: Maupassant réalisme naturalisme

par Kilmeny le Sam 6 Aoû 2011 - 9:58
C'est cela !

PS : Le Rouge et le Noir, vous le classez où ? Twisted Evil Romantisme ? Réalisme ?

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Maupassant réalisme naturalisme

par Iphigénie le Sam 6 Aoû 2011 - 10:01
c'est peut-être d'ailleurs un des inconvénients du nouveau programme, qui insiste quand même énormément sur l'histoire littéraire...
Ce n'est pas un inconvénient mais un avantage :arrêter de brasser allègrement les textes et les époques au seul motif du 'genre' - pire du "thème" -ce qui est une case encore plus dommageable que le mouvement. Ensuite je suis très étonnée de cette conception des mouvements comme des "cases": aucun mouvement n'est un bloc homogène évidemment, ils ne sont qu'un repère-le plus souvent discerné après coup ( sauf le naturalisme, justement, ou le "drame romantique: d'où leurs limites évidentes) , repère parmi d'autres qui inscrivent un écrivain dans une mouvance, un "air du temps" sans lequel on ne le comprend qu'à moitié: Maupassant par exemple prend tout son intérêt par ses réserves sur le naturalisme de Zola: mais encore faut)il savoir ce qu'est le naturalisme.
Quant au fait que les "étiquettes "sont toujours approximatives, vous n'avez pas fait cette dissert? C'était un grand classique en kh il fut un temps.
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Maupassant réalisme naturalisme

par Celeborn le Sam 6 Aoû 2011 - 10:04
@iphigénie a écrit:Ensuite je suis très étonnée de cette conception des mouvements comme des "cases"

Tout à fait d'accord. D'ailleurs, ce n'est pas pour rien que ça s'appelle un "mouvement". L'histoire littéraire permet justement de montrer l'évolution des représentations, y compris chez un même écrivain, qui subit plusieurs influences à la fois. Maupassant, pote de Zola, mais disciple de Flaubert.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Hypermnestre
Habitué du forum

Re: Maupassant réalisme naturalisme

par Hypermnestre le Sam 6 Aoû 2011 - 10:05
Oh la question perfide !
Je dirais romantique, avec des petites choses qui préfigurent le réalisme.
Et si on créait un nouveau courant : le romanticoréalisme ? Razz
avatar
Hypermnestre
Habitué du forum

Re: Maupassant réalisme naturalisme

par Hypermnestre le Sam 6 Aoû 2011 - 10:12
@iphigénie a écrit:
c'est peut-être d'ailleurs un des inconvénients du nouveau programme, qui insiste quand même énormément sur l'histoire littéraire...
Ce n'est pas un inconvénient mais un avantage :arrêter de brasser allègrement les textes et les époques au seul motif du 'genre' - pire du "thème" -ce qui est une case encore plus dommageable que le mouvement. Ensuite je suis très étonnée de cette conception des mouvements comme des "cases": aucun mouvement n'est un bloc homogène évidemment, ils ne sont qu'un repère-le plus souvent discerné après coup ( sauf le naturalisme, justement, ou le "drame romantique: d'où leurs limites évidentes) , repère parmi d'autres qui inscrivent un écrivain dans une mouvance, un "air du temps" sans lequel on ne le comprend qu'à moitié: Maupassant par exemple prend tout son intérêt par ses réserves sur le naturalisme de Zola: mais encore faut)il savoir ce qu'est le naturalisme.
Quant au fait que les "étiquettes "sont toujours approximatives, vous n'avez pas fait cette dissert? C'était un grand classique en kh il fut un temps.
Excusez-moi si je me suis mal exprimée, je ne crois pas être en désaccord avec vous. J'ai parlé d' "intérêt limité" mais absolument pas d'absence d'intérêt.
Quant à la dissert, désolée, j'ai fait une kh fontenay (donc sur programme).
avatar
ysabel
Devin

Re: Maupassant réalisme naturalisme

par ysabel le Sam 6 Aoû 2011 - 11:36
@Celeborn a écrit:
@iphigénie a écrit:Ensuite je suis très étonnée de cette conception des mouvements comme des "cases"

Tout à fait d'accord. D'ailleurs, ce n'est pas pour rien que ça s'appelle un "mouvement". L'histoire littéraire permet justement de montrer l'évolution des représentations, y compris chez un même écrivain, qui subit plusieurs influences à la fois. Maupassant, pote de Zola, mais disciple de Flaubert.

moi aussi je suis tout à fait d'accord mais certains ont voulu que la littérature devienne une science et que tout rentre dans des petites cases... et malheureusement pour eux cela ne fonctionne pas. Et tant mieux pour nous...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
ysabel
Devin

Re: Maupassant réalisme naturalisme

par ysabel le Sam 6 Aoû 2011 - 11:37
@Kilmeny a écrit:C'est cela !

PS : Le Rouge et le Noir, vous le classez où ? Twisted Evil Romantisme ? Réalisme ?

les deux influences, mais plus à tendance réaliste je dirais... Razz

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
zinzinule
Niveau 9

Re: Maupassant réalisme naturalisme

par zinzinule le Sam 6 Aoû 2011 - 11:40
A l'heure où vous vous preniez la tête, j'étais en train de lire dans mon lit un petit livre de Gengembre Réalisme et naturalisme, dans la collection mémo au Seuil. 4.50 euros. Très clair, avec de bonnes chronologie, et une bonne mise au point sur les mouvements, les textes à lire pour les comprendre... A défaut de le résumer, je vous le conseille !
avatar
ysabel
Devin

Re: Maupassant réalisme naturalisme

par ysabel le Sam 6 Aoû 2011 - 11:50
déjà lu, mais il y a une certain temps... faudra que je le ressorte.

Et on ne se prenait pas la tête, nous débattions... Wink

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
zinzinule
Niveau 9

Re: Maupassant réalisme naturalisme

par zinzinule le Sam 6 Aoû 2011 - 11:53
Ressors-le, c'est très court et très clair avec des indications de lecture intéressantes.
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Maupassant réalisme naturalisme

par Iphigénie le Sam 6 Aoû 2011 - 12:05
Puisqu'on en est à la bibliographie, je trouve que sur Balzac,d'Ormesson a la bonne formule (comme très souvent: j'aime beaucoup son "autre histoire de la littérature" et ses simplifications lumineuses- par exemple:"le romantisme, c'est l'introduction de la météo dans la littérature"....):
"Réalisme? bien sûr. C'est un monde réel que Balzac, comme Dieu, fait sortir sous nos yeux La Comédie Humaine est d'abord une histoire romanesque de la Restauration et de la "monarchie de Juillet" mais c'est aussi beaucoup plus...Balzac avant d'être un réaliste, est d'abord un créateur, qui rêve sa création avant de la jeter dans le réel."
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Maupassant réalisme naturalisme

par User5899 le Sam 6 Aoû 2011 - 12:35
Cripure a écrit:
@MoiToi a écrit:Exemples de naturalisme: dans Mont-Oriol, un chien explose au début du roman. Dans Une Vie, la servante accouche de manière précipitée et Jeanne découvre le bébé entre les jambes de Rosalie, dans une marre de sang.
Je ne comprends pas très bien ce qu'il y a là de naturaliste, excusez-moi.
Up. Personne n'a une idée ?
avatar
Sandyrina
Habitué du forum

Re: Maupassant réalisme naturalisme

par Sandyrina le Sam 6 Aoû 2011 - 16:57
Naturalisme= Gore ? ... c'est donc cela ??? chevalier
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Maupassant réalisme naturalisme

par Iphigénie le Sam 6 Aoû 2011 - 17:02
(je n'ai pas ces passages directement en tête) mais:
le fait de parler d'une chose triviale comme un accouchement sans passer par la métaphore peut être considéré comme signe d'une volonté de réalisme, sinon spécifiquement de naturalisme.Non?
sinon gore n'égale pas naturalisme mais naturalisme peut être égal à gore, en tout cas à sordide, assez souvent....il me semble....
Cripure, un avis et un éclairage?
avatar
Sandyrina
Habitué du forum

Re: Maupassant réalisme naturalisme

par Sandyrina le Sam 6 Aoû 2011 - 17:05
@iphigénie a écrit:Puisqu'on en est à la bibliographie, je trouve que sur Balzac,d'Ormesson a la bonne formule (comme très souvent: j'aime beaucoup son "autre histoire de la littérature" et ses simplifications lumineuses- par exemple:"le romantisme, c'est l'introduction de la météo dans la littérature"....):
"Réalisme? bien sûr. C'est un monde réel que Balzac, comme Dieu, fait sortir sous nos yeux La Comédie Humaine est d'abord une histoire romanesque de la Restauration et de la "monarchie de Juillet" mais c'est aussi beaucoup plus...Balzac avant d'être un réaliste, est d'abord un créateur, qui rêve sa création avant de la jeter dans le réel."

j'aime beaucoup ces façons d'expliquer les mouvements !
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Maupassant réalisme naturalisme

par User5899 le Sam 6 Aoû 2011 - 19:54
@iphigénie a écrit:(je n'ai pas ces passages directement en tête) mais:
le fait de parler d'une chose triviale comme un accouchement sans passer par la métaphore peut être considéré comme signe d'une volonté de réalisme, sinon spécifiquement de naturalisme.Non?
sinon gore n'égale pas naturalisme mais naturalisme peut être égal à gore, en tout cas à sordide, assez souvent....il me semble....
Cripure, un avis et un éclairage?
Volonté de réalisme, certes. Signe de naturalisme... Je m'interroge. La naissance de Gargantua au milieu de la merde grasse de sa mère ? La mort d'Emma Bovary avec les petits graviers blancs d'arsenic au milieu du vomi ? Naturalisme ? On définit d'ordinaire ce dernier comme un projet d'expliquer les actions humaines par l'hérédité et le milieu. Que la violence, l'obscénité, le malséant jouent un rôle, ma foi, sans doute. Mais soient des critères constitutifs... Je tique Laughing
Contenu sponsorisé

Re: Maupassant réalisme naturalisme

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum