êtes-vous proches de vos collègues ?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

êtes-vous proches de vos collègues ?

Message par Invité le Jeu 27 Nov 2008 - 20:28

C'est marrant, mais je suis venue poser une question (parmi tant d'autres, ce n'est qu'un exemple) sur l'argumentation ici, alors que je n'ai même pas demandé à mes collègues ce qu'elles faisaient. Je me sens plus proche de personnes "virtuelles" (pardon, mais vous voyez ce que je veux dire : on ne se côtoie pas, on ne se connaît pas) sur ce forum que de mes propres collègues. Pas qu'elles soient mal, on s'entend plutôt bien, mais nous sommes chacune dans notre coin, à notre façon et contentes comme ça. Je vous le dis, je n'ai même pas pensé à leur demander. C'est bizarre, non ? Vous communiquez plus avec vos collègues, vous ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: êtes-vous proches de vos collègues ?

Message par minnie le Jeu 27 Nov 2008 - 20:33

Bah moi je n'ai presque pas de collègue de français, donc ma salle des profs c'est ici.
Après je m'entends bien avec les profs d'anglais ou de maths.

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: êtes-vous proches de vos collègues ?

Message par val09 le Jeu 27 Nov 2008 - 20:35

@lulamae a écrit: Pas qu'elles soient mal, on s'entend plutôt bien, mais nous sommes chacune dans notre coin, à notre façon et contentes comme ça. Je vous le dis, je n'ai même pas pensé à leur demander. C'est bizarre, non ? Vous communiquez plus avec vos collègues, vous ?

Idem pour moi (même si elles st très gentilles). On n'est "que" 4, faut dire! Je m'entends bcp plus (je suis même amie avec certain(e)s) avec des collègues d'autres matières (SVT, doc, arts plastiques, musique ou maths)
Le travail d'"équipe" en Lettres est très difficile chez nous humhum

val09
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: êtes-vous proches de vos collègues ?

Message par sand le Jeu 27 Nov 2008 - 20:41

Dans mon collège tout le monde se parle gentiment ... mais se tire dans les pattes régulièrement, les uns tentant de remettre en cause les privilèges des autres, en vain. En français nous sommes à peu près solidaires, par contre chacun trime de son côté, sans trop partager. Il ne me viendrait pas à l'idée de demander quoi que ce soit, contrairement à ce forum.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: êtes-vous proches de vos collègues ?

Message par couette le Jeu 27 Nov 2008 - 20:43

en français, c'est chacume pour sa peau , ambiance déplorable , et c'est propre à notre matière... J'ai en revanche de super potes et de vrais amis dans les autres matières...plus ouverts que nous...

couette
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: êtes-vous proches de vos collègues ?

Message par Angua le Jeu 27 Nov 2008 - 20:56

ça, c'est une vraiment bonne question. Et un grand mystère.
De manière générale, je me lie facilement, et cela, un peu quelque soit le contexte... mais... au niveau des collègues... je n'en vois quasiment jamais en dehors du collège! Pourtant, il y en a que j'apprécie beaucoup, avec qui je m'entends bien, et que je croise à l'extérieur parce que nous avons des centres d'intérêt communs. Je crois que je me mets toujours une espèce de barrière, qu'au fond je préfère séparer complètement le monde perso et professionnel. Que je n'ai pas fini de digérer complètement mon année de stage (il y a 6 ans pourtant!) où une formatrice m'a mise dans le crâne que je n'étais pas faite pour ce métier. Du coup, j'ai toujours la crainte d'être prise en défaut. Oui, je sais, c'est idiot.
Et puis... l'idée de passer des soirées entre profs.... ça me fait peur!

Par contre, je n'hésite pas à causer de mes cours avec les collègues... mais le forum permet de poser une question quand elle vient, et aussi d'avoir d'autres regards, ce qui a un côté bien pratique.

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: êtes-vous proches de vos collègues ?

Message par cannelle59 le Jeu 27 Nov 2008 - 20:59

moi je suis plutot timide et j'ai du mal a aller vers les autres, les autres viennent vers moi certes mais je ne me sens pas a ma place. Evidemment je suis stagiaire donc c'est encore autre chose mais meme en dehors de ca, je n'ai rien en commun avec elles hormis la matiere: elle ont toutes entre 25 et 40 ans et ont des enfants; j'ai 25 ans et je n'ai pas d'enfants et ca, c'est un decalage, quant aux cours, on en parle un peu, sans plus, les collegues ne parlent quasiment pas des cours mais de plein d'autres choses. Je reverais l'an prochain d'etre dans une equipe jeune avec qui je puisse tisser des liens...

_________________
On se demande parfois si la vie a un sens... et puis on rencontre des êtres qui donnent un sens à la vie.

cannelle59
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: êtes-vous proches de vos collègues ?

Message par Amaliah le Jeu 27 Nov 2008 - 21:03

Moi on est cinq profs de LM dans mon collège, et je leur pose souvent de petites questions comme ça en passant mais ça s'arrête là. Pas de vraie relation du tout avec eux. Je pense ressembler à mes collègues sauf un qui ne fait que très peu de grammaire, qui n'annote pas les copies (on le voit au brevet blanc!) et note très largement... Mais je n'entretiens aucune véritable relation avec mes collègues que je ne vois pas en dehors du collège. Enfin ça m'est déjà arrivé de très bien m'entendre avec des collègues auparavant (ce qui me rassure sur ma capacité à avoir des relations sociales!! Very Happy ) et d'avoir gardé contact alors que je n'ai fait que passer dans ces établissements...

Et moi aussi je me sens très bien dans ce forum et très proche des préoccupations de beaucoup. Dès que j'ai une question, je viens la poser immédiatement sur le forum! I love you

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: êtes-vous proches de vos collègues ?

Message par Esméralda le Jeu 27 Nov 2008 - 21:14

J'ai de bonnes relations avec mes collègues en général, mais côté profs de lettres, on bosse plutôt dans nos coins, sauf rares exeptions où on se passe des trucs. On est 6 et une stagiaire cette année. Sinon je m'entends très bien avec une collègue d'histoire et une EPS qui font le club théâtre avec moi. J'aime bien mes collègues dans l'ensemble, bien sûr il y en a qui exaspèrent mais bon ... Je parle facilement à tout le monde, mais je ne fréquente pas forcément les gens à l'extérieur. Il y a beaucoup de "copinages" chez nous, un petit groupe qui fait très souvent des fiesta à n'en plus finir, qui fait du sport ensemble, qui se voit tout le temps ... Moi, je trouve que c'est bien aussi de voir d'autres gens que tes collègues profs; Déjà je vis avec l'un d'entre eux ! Sinon, c'est vrai que je passe bien plus souvent par le forum pour poser mes questions. C'est sans doute à cause de l'anonymat que c'est plus facile pour nous tous de venir ici !

Esméralda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: êtes-vous proches de vos collègues ?

Message par Nestya le Jeu 27 Nov 2008 - 21:29

Dan mon collègue, l'ambiance en salle des profs est... déplorable. Des clans se sont formés et même si j'ai essayé de me tenir à l'écart quand je suis arrivée l'an dernier, je me suis plus ou moins retrouvée obligée de prendre parti. Me voilà donc intégrée à l'un des clans même si j'essaye de garder contact avec les autres collègues. Dans le clan en question, on s'entend plutôt bien surtout entre jeunes profs. Ils nous arrivent d'aller au resto le vendredi midi ou de faire les musées parisiens pendant les vacances.
Mais j'avoue que je préfère nettement l'ambiance qui règne sur Neoprofs cheers

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: êtes-vous proches de vos collègues ?

Message par nuages le Ven 28 Nov 2008 - 7:19

Il y a une bonne ambiance entre professeurs dans notre petit lycée , en lettres on s'entend correctement mais , comme vous, j'ai des liens plus personnels avec des collègues d'autres matières , aussi bien au lycée (j'aime le travail interdisciplinaire, je ne travaille pas avec des collègues de ma matière car on n'a pas forcément la même approche) que dans des activités culturelles en-dehors des cours (avec collègues d'histoire et de musique) . Les collègues que je vois à l'extérieur font aussi d'autres matières (histoire, anglais...) Une collègue d'histoire est une amie proche.

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: êtes-vous proches de vos collègues ?

Message par Reine Margot le Ven 28 Nov 2008 - 8:20

étant tzr je suis passé par pas mal d'étb et je constate de grosses différences d'ambiance, certains bahuts où l'atmosphère est à couper au couteau, d'autres où on s'entend comme larrons en foire mais se tire dans les pattes, d'autres où les gens s'entendent bien...généralement comme je suis bavarde on me remarque vite, et je discutee assez bien avec les collègues, mais ça s'arrête là. je ne me vois pas, comme vous, passer mes soirées entre profs.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: êtes-vous proches de vos collègues ?

Message par Hamlette le Ven 28 Nov 2008 - 9:17

A cause de la mutation, mes seuls amis sont des collègues. D'abord de mon établissement, et puis d'autres grâce aux TZR, et maintenant de l'établissement de mon conjoint.

Mais bizarrement, il s'agit en majeure partie de collègues d'autres disciplines. Comme si la discussion virait inévitablement boulot avec les collègues de lettres. Cela dit justement, je leur demande assez souvent des avis sur le travail, même si je ne sais pas tout ce qu'elles font en cours.

Hamlette
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: êtes-vous proches de vos collègues ?

Message par sara0705 le Ven 28 Nov 2008 - 10:21

Je vous rassure, il existe des bahuts où les collègues deviennent des amis!!
Pour ma seule année, en poste fixe, il y a deux ans, j'ai trouvé une équipe super, 19 nouveaux jeunes profs, qui débarquaient, dans un collège assez rude, et ça a fini en soirées sympas, et en farces en tous genres en salle des profs! Je n'ai pas retrouvé ça depuis, mais les collègues qui sont toujours là bas me disent que ça s'est nettement dégradé.

Sinon depuis deux ans de TZR, j'ai tout connu. Un équipe agréable en lycée l'an dernier; dans mon rad, en lettres, personne ne bosse ensemble, on se parle gentiment; et dans mon nouveau lycée, comme ça fait juste un mois que je suis là, je ne peux pas trop dire....Des collègues très sympas en espagnol, et avec une collègue de SES avec qui je fais le théâtre, et des collègues d'HG.

Sinon, oui, je pense qu'en Lettres, on a vraiment du mal à bosser ensemble, c'est dommage, chacun est dans son coin, et c'est vraiment propre à notre matière.

_________________
"I don't wanna work today, maybe I just want to stay, just take it easy cause there's no stress"

sara0705
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: êtes-vous proches de vos collègues ?

Message par Carabas le Ven 28 Nov 2008 - 11:26

@Angua a écrit:Que je n'ai pas fini de digérer complètement mon année de stage (il y a 6 ans pourtant!) où une formatrice m'a mise dans le crâne que je n'étais pas faite pour ce métier. Du coup, j'ai toujours la crainte d'être prise en défaut. Oui, je sais, c'est idiot.
Cela fait pourtant 6 ans que tu prouves que cette formatrice avait tort.

Mais j'éprouve le même sentiment que toi en cours particuliers. Ma tutrice m'avait dit que je ne savais pas faire une explication de texte, du coup, je doute toujours de moi quand je dois faire un commentaire composé ou une lecture analytique (alors que j'adore ce type d'exercice.) Dés que le texte me résiste un peu, je me dis que c'est normal, vu que je ne sais pas faire une explication de texte (après tout, ne dit-on pas qu'il n'y a que la vérité qui vexe?). Je ne me sens pas vraiment légitime, surtout en ayant démissionné. C'est fou comme une remarque désobligeante peut pourrir la vie. humhum

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: êtes-vous proches de vos collègues ?

Message par Tidjani le Ven 28 Nov 2008 - 11:58

Dans mon ancien établissement, l'ambiance était GENIALE : jeunes et moins jeunes (même vieux!) se retrouvaient régulièrement au resto le soir, se faisaient des blagounettes, piquaient des fous rires ! Nous avions tous les âges, mais je crois que nous avions un point commun : personne n'avait tellement de famille à charge (pas d'enfants, enfnats en pension ou grands enfants)

Dans mon nouvel établissement, l'ambiance est "gentille" (sauf quelques gueguerres avec des irréductibles), mais pas fun. On se parle tous, on fait un ou deux diner au collège ensemble, mais c'est tout. Pas de fous rire, pas de gens avec qui je partirais en vacances. L'épuipe de français ? les jeunes sont sympas, mais les deux "vieilles"... il faut leur courir après pour parvenir à leur adresser la parole !

Tidjani
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: êtes-vous proches de vos collègues ?

Message par Pierre_au_carré le Ven 28 Nov 2008 - 13:57

@carabas a écrit:
@Angua a écrit:Que je n'ai pas fini de digérer complètement mon année de stage (il y a 6 ans pourtant!) où une formatrice m'a mise dans le crâne que je n'étais pas faite pour ce métier. Du coup, j'ai toujours la crainte d'être prise en défaut. Oui, je sais, c'est idiot.
Cela fait pourtant 6 ans que tu prouves que cette formatrice avait tort.

Mais j'éprouve le même sentiment que toi en cours particuliers. Ma tutrice m'avait dit que je ne savais pas faire une explication de texte, du coup, je doute toujours de moi quand je dois faire un commentaire composé ou une lecture analytique (alors que j'adore ce type d'exercice.) Dés que le texte me résiste un peu, je me dis que c'est normal, vu que je ne sais pas faire une explication de texte (après tout, ne dit-on pas qu'il n'y a que la vérité qui vexe?). Je ne me sens pas vraiment légitime, surtout en ayant démissionné. C'est fou comme une remarque désobligeante peut pourrir la vie. humhum

Qui est vraiment fait pour le métier, dès le 1er jour, 1er mois,etc. ?

J'avais eu des remarques désobligeantes d'une formatrice... alors qu'elle s'était fait "virer" de l'enseignement en classe, pour une "promotion" à l'IUFM...

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: êtes-vous proches de vos collègues ?

Message par Invité le Ven 28 Nov 2008 - 17:40

Si j'ai bien compris, carabas, tu repasses le concours pour redevenir prof ?
(bon, je peux bien détourner mon propre sujet, pour la bonne cause ?)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: êtes-vous proches de vos collègues ?

Message par Marie-Noire le Ven 28 Nov 2008 - 17:50

Bon alors moi, je dois vraiment être dans un collège exceptionnel ! Mon collège, c'est le collège fou-fou-fou ! Very Happy L'équipe est assez jeune et l'ambiance très sympa. D'ailleurs les mauvais matins, on se serre les coudes au sens littéral : chacun tient le coude de son voisin ! En ce qui concerne l'équipe de français, on ne travaille pas forcément ensemble, mais on parle beaucoup de nos pratiques, de notre façon d'aborder telle ou telle chose, on s'échange parfois des poly, des exercices, des cours ou des séquences... J'ai l'impression d'apprendre beaucoup au contact de mes collègues, pas seulement ceux de lettres, il y a toujours une oreille attentive quand qqch s'est mal passé en cours et qu'on se sent frustré ou désemparé.

Marie-Noire
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: êtes-vous proches de vos collègues ?

Message par Angua le Ven 28 Nov 2008 - 18:08

@Pierre_au_carré a écrit:
@carabas a écrit:
@Angua a écrit:Que je n'ai pas fini de digérer complètement mon année de stage (il y a 6 ans pourtant!) où une formatrice m'a mise dans le crâne que je n'étais pas faite pour ce métier. Du coup, j'ai toujours la crainte d'être prise en défaut. Oui, je sais, c'est idiot.
Cela fait pourtant 6 ans que tu prouves que cette formatrice avait tort.

Mais j'éprouve le même sentiment que toi en cours particuliers. Ma tutrice m'avait dit que je ne savais pas faire une explication de texte, du coup, je doute toujours de moi quand je dois faire un commentaire composé ou une lecture analytique (alors que j'adore ce type d'exercice.) Dés que le texte me résiste un peu, je me dis que c'est normal, vu que je ne sais pas faire une explication de texte (après tout, ne dit-on pas qu'il n'y a que la vérité qui vexe?). Je ne me sens pas vraiment légitime, surtout en ayant démissionné. C'est fou comme une remarque désobligeante peut pourrir la vie. humhum

Qui est vraiment fait pour le métier, dès le 1er jour, 1er mois,etc. ?

J'avais eu des remarques désobligeantes d'une formatrice... alors qu'elle s'était fait "virer" de l'enseignement en classe, pour une "promotion" à l'IUFM...

Pour l'anecdote, je sais depuis que cette formatrice a été remerciée à l'issue de l'année où j'étais stagiaire, suite à un certain nombre de problèmes.
Et par la suite, je suis tombée pour un an et demi dans un établissement où elle avait enseigné bien avant moi... où j'en ai entendu de belles à son sujet!
Rationnellement, je sais que sa parole ne mérite pas qu'on s'y arrête.
D'autant plus ques les arguments de poids étaient là le jour de la commission de validation, où tout le monde était bien enuyé d'avoir en main des rapports excellents et d'autres assassins à mon sujet: elle a tranché en avançant que je n'étais pas prête puisque "je m'habillais comme une adolescente" et que je "parlais mal aux élèves: à plusieurs reprises, durant sa visite, je leur avais répondu ouais"...
Oui, je sais, ça laisse songeur...

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: êtes-vous proches de vos collègues ?

Message par Pierre_au_carré le Ven 28 Nov 2008 - 18:22

@lulamae a écrit:Si j'ai bien compris, carabas, tu repasses le concours pour redevenir prof ?
(bon, je peux bien détourner mon propre sujet, pour la bonne cause ?)

euh, je ne pense pas...
Elle a fait un IUT métiers du livre et cherche dans le domaine des bilbiothèques.

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: êtes-vous proches de vos collègues ?

Message par Abraxas le Ven 28 Nov 2008 - 20:03

Dans mon lycée, l'ambiance est excelente (pots nombreux, amicale très efficace, etc.), donc, personne ne se dit rien, parce que c'est un très bon bahut, et nous sommes tous supposés exceller dans notre matière. Vieux profs, dans l'ensemble. Gentille morgue, si vous voyez ce que je veux dire. Je préfère ne pas penser au sentiment d'imposture qui doit, certains jours, envahir les néotitulaires de passage, regroupés entre eux autour de la machine à café, et incapables de demander quoi que ce soit (je suis idiot, c'est qu'au fond, ils n'ont rien à demander).

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: êtes-vous proches de vos collègues ?

Message par Pseudo le Ven 28 Nov 2008 - 20:29

Et bien moi je suis en pleine remise en cause de ce point de vue, et je ne suis pas loin d'être extrèmement décue. Il est vrai que si je me sens un peu à l'écart cette année, je l'ai bien voulu (pour ma santé mentale). Donc, je ne mange plus à la cantine, haut lieu de la convivialité professorale ! Du coup je vois beaucoup, mais alors beaucoup moins, les collègues. Mais il y a encore quelques années, même ceux qui ne mangeaient pas à la cantine je les connaissais. Cette année, queutchi, nada, des queues. J'ai l'impression que les nouveaux sont peu communicatifs, peu intégrés (il faut dire que le trun over ces deux dernières années est consternant). J'ai l'impression que les anciens se replient sur leur quant à soi. J'ai même repéré certains mouvements d'humeur peu amènes (et même impolis) de leur part. Bref, une équipe qui était soudée et sympa est en train de partir en brioche. Je sens que je ne vais pas y faire de vieux os. Tant qu'a voir des gens se tirer la tronche autant que ça soit dans un établissement moins difficile.

Sinon j'ai connu aussi un lycée rural qui fonctionnait un peu en vase clos, compte tenu des possibilités locales : pas de sorties culturelles ou de lieux de rencontres extérieurs au lycée. On se faisait des supers potes qu'on ne quittait plus, on y baisait en circuit fermé, on s'y mariait, on y divorcait. Et je ne vous parle pas des repas de fin d'année où tout le monde finissait bourré dans la salle polyvalente à danser la danse du tapis... Je vous parle d'un temps ou se faire coller toute la soirée par l'OP dégoulinant de sueur, rouge aubergine, puant le pastis, et qui tente de vous mettre la main au cul ne s'appelait pas encore "harcellement"... Ah ! Souvenir, souvenir...

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: êtes-vous proches de vos collègues ?

Message par Reine Margot le Ven 28 Nov 2008 - 21:04

ben écoute pseudo...tant pis pour eux, que le cul leur pèle et que les bras leur raccourcissent! (encore une occasion de la remplacer celle-là! Razz )

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: êtes-vous proches de vos collègues ?

Message par Carabas le Ven 28 Nov 2008 - 21:43

@Pierre_au_carré a écrit:
@lulamae a écrit:Si j'ai bien compris, carabas, tu repasses le concours pour redevenir prof ?
(bon, je peux bien détourner mon propre sujet, pour la bonne cause ?)

euh, je ne pense pas...
Elle a fait un IUT métiers du livre et cherche dans le domaine des bilbiothèques.
Pierre a tout bon. Non, je ne retente pas le concours (pour être confrontée aux mêmes problèmes? )
Mais je donne toujours des cours particuliers en attendant d'avoir un poste en bibliothèque, si j'en ai un un jour. humhum
L'art de rater sa vie professionnelle en moins de 2 ans...

@Angua a écrit:je "parlais mal aux élèves: à plusieurs reprises, durant sa visite, je leur avais répondu ouais"...
Oui, je sais, ça laisse songeur...
Oui, j'y ai eu droit aussi, de la part de ma formatrice. J'avais dit (puristes, veuillez passer votre chemin) au sujet de Perceval tuant le chevalier vermeil "il le tue direct", ce qui certes n'est pas correct, mais de là à figurer dans mon rapport... heu
En fait, le problème lors de cette année de stage, c'est que je n'y arrivais pas avec les élèves et que ma tutrice comme ma formatrice étaient incapables de m'aider. J'ai suivi leurs "conseils" (je n'en ai presque pas eu) : être plus ferme, faire de meilleurs cours (sachant qu'à l'IUFM, on nous disait plus ce qu'il ne fallait pas faire que ce qu'il fallait vraiment faire). Voilà, c'est tout ce que j'ai eu comme conseils. Donc la situation s'est dégradée et tutrice et formatrice m'ont accablée de reproches dans leurs rapports respectifs histoire de justifier mon incompétence. En fait, je les souponne de ne pas avoir vraiment su déceler ce qui clochait. Je ne dis pas que ce n'était pas de ma faute. Si d'ailleurs je l'avais pensé, je n'aurais pas démissionné. Je crois que c'était un ensemble, que c'était flou, dilué, dans ma façon d'être, mon attitude, mon caractère aussi. Je ne sais pas gérer l'oral, donner une dynamique, je ne sais pas m'imposer, je me fais tout de suite déborder. Il y a sûrement d'autres éléments, mais que je n'ai pas su détecter. Or, comment remédier à un pb dont la cause n'est pas connue? Mais, quoiqu'il en soit, on ne traite pas quelqu'un en difficulté de cette manière. J'étais sérieuse, motivée, mais perdue. Quand j'ai définitivement perdu ma classe, je me suis accrochée, malgré mon découragement. Je n'ai jamais été aussi seule que cette année-là.

Donc, pour revenir habilement à la question du topic, l'ambiance était mielleuse par devant, détestable par derrière. Surtout chez les profs de français. Les profs de matières scientifiques étaient sympas mais venaient peu en salle des profs en raison de l'ambiance.


Dernière édition par carabas le Ven 28 Nov 2008 - 23:38, édité 1 fois

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum