L'enfant ou Vipère au poing?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'enfant ou Vipère au poing?

Message par belodet le Lun 15 Aoû 2011 - 10:25

Hésitation, tentation, non, je ne vous refais pas Twilight, mais je suis tentée et j'hésite entre deux oeuvres pour les 3e : Vipère au poing ou l'enfant?
heu
J'ai préféré lire l'enfant mais je ne suis pas certaine que l'ironie soit perçue par mes élèves, Vipère au poing me semble plus accessible...

Vous feriez quoi vous?

belodet
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant ou Vipère au poing?

Message par manious le Lun 15 Aoû 2011 - 10:30

Une collègue fait Vipère au poing et leur fait voir en plus le film.

manious
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant ou Vipère au poing?

Message par mireli le Lun 15 Aoû 2011 - 10:40

...


Dernière édition par mireli le Mar 6 Déc 2011 - 21:55, édité 1 fois

mireli
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant ou Vipère au poing?

Message par celicalo59 le Lun 15 Aoû 2011 - 10:45

Vipère au poing plaît bien par l'histoire (une fois qu'elle est bien expliquée) mais les élèves sont souvent bloqués par le vocabulaire et la syntaxe parfois difficiles...

Cette année, je vais tenter La Place d'Annie ERNAUX, j'avais envie de changer, donc on verra bien !

celicalo59
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant ou Vipère au poing?

Message par Botticelli le Lun 15 Aoû 2011 - 20:23

Vipère au poing me semble plus accessible et l'adaptation avec Alice Sapricht est très bonne.

Botticelli
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant ou Vipère au poing?

Message par Triskel le Lun 15 Aoû 2011 - 20:59

Ah si l'on pouvait faire les deux ! Je les ai étudiés pour mon master 2/DEA, ce sont deux oeuvres incontournables sur l'enfance.
Vipère au Poing est plus accessible car plus récent, la contextualisation est plus évidente, notamment grâce aux films ( Ah ! Alice !! ).

L'Enfant me parle plus, cet ouvrage me renvoie toujours à Mort à Crédit de Céline, dans ce désir de dézinguer la littérature d'enfance, produite par les adultes bien pensants de leur époque respective. Cependant, l'ironie et les références culturelles évidentes au début de la IIIe République ne le sont plus guère...

A mon avis, VaP est une lecture à conseiller, l'E est à étudier en classe, justement pour expliquer les points obscurs. Et peut-être qu'au chapitre sur la découverte de Robinson, Jules fera des émules...

_________________
L'espoir des cantharides
Est un bien bel espoir.

Triskel
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum