Un premier cours en suppléance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un premier cours en suppléance

Message par donny le Mar 16 Aoû 2011 - 13:44

Bonjour à tous,
voilà je m'attends à être appelé pour des remplacements à partir de la rentrée, collège ou lycée. Ca fait un peu peur...les niveaux sont tellement différents. C'est le flou total. On peut etre appelé du jour au lendemain et prendre un poste...bah le lendemain :-) Je suppose que pour un premier cours (alors que l'année scolaire a déjà debuté), il ne faut peut être pas suivre le programme ou alors il faudrait une capacité d'adaptation enorme. Donc est ce que certains et certaines ont déjà donnés des cours passe-partout ? Un avis sur cette experience me serait très utile !

donny
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un premier cours en suppléance

Message par Xana le Mar 16 Aoû 2011 - 13:58

@donny a écrit:
il ne faut peut être pas suivre le programme ou alors il faudrait une capacité d'adaptation enorme.

Bonjour donny,

Pour entrer dans le vif du sujet: oui, il faut être conforme au programme ( mais tu as une grande marge de manœuvre pour le faire) et oui, il faut une capacité d'adaptation énorme. Tu as déjà fait le grand écart?... Non, je plaisante...

Soit tu as eu contact avec la personne que tu remplaces et tu suis/continues/enchaînes sur une nouvelle séquence en lien avec ce qu'elle a entamé. Soit il n'y a rien eu avant toi ou une très longue absence et là, tu démarres avec ce que tu as. Je ne sais pas quelle est ta discipline mais si c'est les lettres, tu peux faire une séance de langue - une dictée non notée, corrigée en classe, c'est sûr que les élèves ne pourront pas te dire "on l'a déjà faite!", à moins d'être malchanceuse- ou si le manuel est à peu près convenable, tu suis le manuel. Pas de photocopie à faire, c'est un avantage. Si tu peux prévenir les élèves qu'il faut l'avoir dès le premier cours, c'est mieux. L'exemple de la dictée n'est valable qu'en collège, bien sûr, la variante au lycée, toujours pour les lettres, serait un texte que tu maîtrises bien et sur lequel tu poserais des questions qui les fasse et réfléchir et rédiger. En fait, je propose toujours un exercice qui varie les plaisirs (oral/écrit) et qui occupe bien deux heures pour me laisser le temps d'imaginer la suite.

Bon courage!

Xana
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un premier cours en suppléance

Message par donny le Mar 16 Aoû 2011 - 14:06

merci ! C'est de la suppléance en histoire / géo. Et oui si le programme doit etre suivi, c'est le premier cours qui est un peu flippant. Si je reprends tel quel je vais faire croire aux eleves qu'en fait un prof est un robot que l'on peut remplacer comme ça :-)

Un cours passe partout pourrait plus facilement se faire en géo je suppose....mais sans empiéter sur le programme...je suppose que je ne peux pas faire un cours sur habiter une telle ville s'ils voient cela beaucoup plus tard. L'idée de la dictée et du texte est excellente pour les lettres, faut trouver quelque chose de ce genre en histoire / géo...

donny
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un premier cours en suppléance

Message par Gryphe le Mar 16 Aoû 2011 - 14:09

Bonjour donny et bienvenue sur Neoprofs.org. Tu trouveras ici tout un réseau d'aide et d'entraide, qui allie professionnalisme et bonne humeur. Welcome ! Very Happy

Peut-être peux-tu préciser un peu le contexte. Vu la partie du forum dans laquelle tu as posté, j'imagine que c'est pour des vacations en histoire-géographie ?

Ta capacité d'adaptation sera d'autant plus grande que tu anticipes.

Vers Rennes, il y a, semble-t-il, des classes un peu moins dures que dans d'autres coins de France. Malgré tout, la "tenue de classe" est un aspect à ne pas négliger.

Dans l'ordre des choses à faire, je verrais...

- Regarder les programmes sur Eduscol, comme ça, pour voir, sans tout imprimer et ingurgiter avant de savoir où tu vas aller, mais juste pour avoir une première idée. En parallèle, prendre des échos auprès de profs de ta matière pour discuter, et voir concrètement comment ils s'y prennent. Feuilleter aussi un ou deux manuels scolaires pour te faire une idée.
- Lorsqu'on te propose un poste, prendre contact avec l'établissement, et "tâter le terrain" : poser des questions sur l'établissement et son fonctionnement, sur les élèves, demander les coordonnées ou au minimum les noms des profs de ta matière et des profs principaux des classes qu'on te confie. Cela montre que tu t'intéresses, et cela te donnera des repères pour la suite.
- Lorsque tu prends les classes en charge, la première des priorités est d'"établir un premier contact", qui pose ton autorité, que tu auras par la force des choses, parce que c'est juste indispensable dans ce métier : qualité de l'appel, placement des élèves, regards, ton de la voix. Il y a toute une partie théâtrale qui est parfois difficile à vivre, mais qui peut aussi être presque drôle si on le prend comme un jeu (oui, au mois d'août, on oublie tout... me criez pas dessus les Neos !)
- Pour tes premiers cours, si tu n'a pas le temps de faire des choses élaborées, un remplacement se produisant souvent un peu dans l'urgence, tu peux prévoir des choses assez basiques, en géo un quizz pays-capitales, une "étude de cas" sur un thème que tu maîtrises... Histoire de poser les choses. Puis, ben tu suis le programme... Si tu as un contact avec la personne que tu remplaces, tu peux lui demander où il/elle en est, sinon, tu peux regarder le cahier de textes de la classe ou des cahiers d'élèves (les cahiers d'élèves ont l'immense avantage de te donner une idée de leur niveau).

Voilà pour quelques premières impressions...
Bonne chance !

Very Happy

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un premier cours en suppléance

Message par Adri le Mar 16 Aoû 2011 - 14:11

euh demander 48h de délai de préparation, essayer d'avoir les coordonnées du prof remplacé s'il est joignable, se faire prêter le manuel en usage, faire appel aux autres collègues de la matière de l'établissement... et puis piocher plus que de coutume peut-être dans le manuel, il n'y a pas de honte, à quoi ça sert que des auteurs se décarcassent si personne ne s'en sert ? (bon évidemment, il faut que les élèves aient un manuel qui tiennent la route !)

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un premier cours en suppléance

Message par donny le Mar 16 Aoû 2011 - 14:21

merci pour ces bons conseils.
Je lis les messages de titulaires sur ce forum...la complexité de la programmation et de la préparation des cours. J'imagine arrivé pour un remplacement à un niveau inconnu donc difficile de preparé quelque chose de solide...et bam, vas y, donne des docs, fais faire des exercices, pose ton autorité. Je ne panique pas mais je crois que ca va être la 4eme dimension quand meme :-) Ce que je vais faire c'est preparer 4/5 cours différents (pour l'ensemble du secondaire) au cas à où...
Bon si je vois que le manuel est bon, que le ou la collègue est joignable et a bien travaillé sic , je ne vais pas perdre de temps et me lancer directement...

donny
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un premier cours en suppléance

Message par boris vassiliev le Mar 16 Aoû 2011 - 14:25

Bonjour
Comme TZR, cela m'est arrivé à deux reprises de prendre des classes du jour au lendemain :
-en 2009, appelé le 14 septembre, premiers cours le surlendemain avec des 2ndes et des 1ères, en remplacement d'une remplaçante (!) finalement affectée ailleurs. Assez tranquille finalement car des niveaux que j'avais déjà eu une ou deux fois donc des cours plus ou moins prêts (et possibilité de joindre la première remplaçante pour savoir où elle en était), et dans un lycée très sympa d'Aix où j'avais déjà travaillé l'année d'avant, donc pas de temps perdu pour les aspects matériels.
- en 2005, beaucoup plus chaud : ma première "rentrée" titulaire, appelé le 21 septembre pour prendre dès le lendemain des 6e, 5e et 3e dans deux collèges style ZEP. Le prof remplacé n'avait fait que la prérentrée et la rentrée des 6e dont il était PP avant de se mettre en arrêt maladie. Donc au bout de trois semaines les élèves n'avaient encore jamais eu HG, et inutile de dire que la Principale n'était pas disposée à accorder un "délai pédagogique" pour préparer les premiers cours vu la pression des parents (et ce n'était pas mon genre de me "rebeller"...). Pendant mon année de stage je n'avais eu que des 5e et des 4e donc dans l'urgence j'avais attaqué les premiers chapitres de 6e et 3e le soir après avoir découvert les deux collèges dans la journée, pris les manuels, clés, ... => cours pas terrible, page d'un manuel de 3e avec des questions et fiche d'activité Hatier 6e Sad .
De bien mauvais souvenirs donc, mais on finit par retomber sur ses pattes Neutral

PS : si tu es TZR, tu peux encore être affecté jusqu'à la rentrée (ça m'est arrivé en 2006, affecté le 31 août et informé le 1er septembre en arrivant dans mon établissement de rattachement => vite vite dans le collège du remplacement furieux )

A bientôt

_________________
La politique, c'est du show business ! Du show business !!

boris vassiliev
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un premier cours en suppléance

Message par Gryphe le Mar 16 Aoû 2011 - 14:31

@donny a écrit:Je ne panique pas mais je crois que ca va être la 4eme dimension quand meme :-)
C'est vrai, c'est certainement très difficile, et les élèves ne font en général "pas de cadeau" au remplaçant, autant le savoir.

En revanche, et ceci compense un peu cela, il y a souvent une pression un peu moins forte des adultes autour sur la progression, la rapidité des thèmes traités et la présence (ou non) aux multiples réunions d'un établissement scolaire ("bah déjà, on est content parce qu'il y a un remplaçant, et on sait que c'est difficile pour lui, alors laissons-le faire ce qu'il peut"). Dans certaines limites bien sûr, puisqu'il y a quand même un programme, et que tu peux être amené à remplacer sur des classes à examen.

Courage !

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un premier cours en suppléance

Message par Flic-Flac le Mar 16 Aoû 2011 - 15:43

Bonjour Donny,
Je comprends tout à fait ton stress puisque je suis également passée par la case remplacement comme bon nombre de nos collègues.
C'est effectivement un exercice difficile car tu dois arriver au pied levé pour remplacer un collègue (une fois on m'a même appelé le matin vers 9h pour commencer à 11h... mission impossible!) et surtout prendre en charge des classes que tu ne connais pas.
Le plus souvent, j'ai réussi à rencontrer ou à contacter par téléphone l'enseignant que je remplaçais, ça permet de savoir où il s'est arrêté. Certains te prêteront même leurs cours pour t'aider, surtout ne les reprend pas tels quels, il faut toujours s'approprier le travail des autres. Qui plus est les élèves s'en rendront compte très rapidement, ce qui ne joue pas en ta faveur, question de crédibilité.
Si tu veux préparer quelques cours ou activités, choisis des thèmes avec lesquels tu es à l'aise et que tu maîtrises bien, là encore les élèves remarquent très rapidement nos failles. Tant pis si tu fais quelque chose de simple au début, tu pourras tout le temps te rattraper après.
Surtout ais confiance en toi, ce n'est pas parce que tu es remplaçant que tu es moins bien que le prof titulaire. Les élèves te le feront certainement sentir au début (comme le dit Gryphe, ils ne font pas de cadeaux) mais ils savent aussi être reconnaissant quand tu as fait tes preuves.
Bon courage

Flic-Flac
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un premier cours en suppléance

Message par Xana le Mar 16 Aoû 2011 - 17:16

@Gryphe a écrit: Vu la partie du forum dans laquelle tu as posté, j'imagine que c'est pour des vacations en histoire-géographie ?


Embarassed Je me suis lancée bille en tête dans un exemple de cours de français sans même regarder où donny avait posté...


Bien sûr, tout ce qu'a recommandé Gryphe sur la prise de contact est essentiel! Je dirais même que ça prime sur le contenu du cours! Si, si. Parce que même s'il va de soi que plus le cours est solide, mieux tu tiens la classe, il est parfois difficile de sauver une atmosphère de classe mal définie par mégarde. Sois ferme et claire dès le début. Si tu annonces quelque chose, il faut t'y tenir. Quelques principes auxquels on ne pourra jamais déroger et le reste suivra. (Exemple: si la leçon est à apprendre par cœur au mot près, c'est au mot près.) Essaie de penser à des rituels simples, par exemple faire réciter la leçon du cours précédent à chaque début d'heure. Ne commence pas ton cours si tu n'as pas encore le calme complet. N'hésite pas à demander aux collègues ce qu'ils font et comment ils s'y prennent.

Xana
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un premier cours en suppléance

Message par Provence le Mar 16 Aoû 2011 - 18:54

@donny a écrit: Et oui si le programme doit etre suivi, c'est le premier cours qui est un peu flippant. Si je reprends tel quel je vais faire croire aux eleves qu'en fait un prof est un robot que l'on peut remplacer comme ça :-)

Non, ça les élèves ne le penseront pas et ils n'en auront rien à faire. En revanche, ils vont vite te jauger: ont-ils, face à eux, quelqu'un qui a l'air solide, qui sait où il va? Aie l'air sûr de toi, que tu le sois ou non.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum