Triplement des frais d'inscription universitaires : à l'attaque !

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Triplement des frais d'inscription universitaires : à l'attaque !

Message par yseult le Mer 24 Aoû 2011 - 20:59

@Leclochard a écrit: C'est peut-être un raisonnement basique mais si j'étais lycéen, je préférerais payer cher des études et être sûr d'avoir un bon job, qu'avoir des frais d'inscription quasi-gratuits et avoir 9 "chances" sur 10 de subir un an ou deux de chômage, trois ans en stage sans rémunération et gagner finalement le smic durant plusieurs années avant de trouver un CDI...
Tous les ans, les magazines sortent des unes du genre "Les écoles qui marchent", "les études qui donnent un emploi" sortent, ce n'est pas un hasard. Les familles bien informées savent quelles filières, il faut éviter.

Je suis étonnée de votre raisonnement (pas seulement le tien!) mais on parle bien d'études universitaires. Cela ne vous choque pas de payer 1000 euros pour un master??
D'ailleurs le master durant 2 ans, n'est-ce pas plutôt 2000 euros???
Le problème n'est pas de savoir si on préfère payer cher des études pour avoir un travail mais le fait que les études vont devenir hors de prix pour un bon nombre de famille!!!

yseult
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Triplement des frais d'inscription universitaires : à l'attaque !

Message par Leclochard le Mer 24 Aoû 2011 - 21:06

@yseult a écrit:
@Leclochard a écrit: C'est peut-être un raisonnement basique mais si j'étais lycéen, je préférerais payer cher des études et être sûr d'avoir un bon job, qu'avoir des frais d'inscription quasi-gratuits et avoir 9 "chances" sur 10 de subir un an ou deux de chômage, trois ans en stage sans rémunération et gagner finalement le smic durant plusieurs années avant de trouver un CDI...
Tous les ans, les magazines sortent des unes du genre "Les écoles qui marchent", "les études qui donnent un emploi" sortent, ce n'est pas un hasard. Les familles bien informées savent quelles filières, il faut éviter.

Je suis étonnée de votre raisonnement (pas seulement le tien!) mais on parle bien d'études universitaires. Cela ne vous choque pas de payer 1000 euros pour un master??
D'ailleurs le master durant 2 ans, n'est-ce pas plutôt 2000 euros???
Le problème n'est pas de savoir si on préfère payer cher des études pour avoir un travail mais le fait que les études vont devenir hors de prix pour un bon nombre de famille!!!

Inversement, donner l'équivalent de 80/100 euros par mois pour étudier à l'université, disposer de la bibiothèque, des locaux, des cours dispensés par des professeurs hautement qualifiés, ça te semble beaucoup ? Shocked

Evidemment, en reprenant mon raisonnement, si ces 1000 euros ne te permettent pas d'obtenir un boulot qui correspond au niveau d'études, c'est beaucoup.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Triplement des frais d'inscription universitaires : à l'attaque !

Message par freche le Mer 24 Aoû 2011 - 21:11

@Leclochard a écrit:
Inversement, donner l'équivalent de 80/100 euros par mois pour étudier à l'université, disposer de la bibiothèque, des locaux, des cours dispensés par des professeurs hautement qualifiés, ça te semble beaucoup ? Shocked

Evidemment, en reprenant mon raisonnement, si ces 1000 euros ne te permettent pas d'obtenir un boulot qui correspond au niveau d'études, c'est beaucoup.

C'est trop si ça t’empêche de faire des études.

freche
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Triplement des frais d'inscription universitaires : à l'attaque !

Message par yseult le Mer 24 Aoû 2011 - 21:13

Leclochard, à terme si cela s'applique, les étudiants trouveront un travail après avoir payé 1000 euros leur année, ça c'est sûr!! Suis mon raisonnement :
il y aura moins d'étudiants (beaucoup ne pouvant se payer des études à ce prix!) et donc moins de personnes qualifiées décrochant le diplôme et donc moins de candidats pour les postes qualifiés et donc plus de chance de décrocher ce job.
Après rien ne dit que ce job sera bien payé...

yseult
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Triplement des frais d'inscription universitaires : à l'attaque !

Message par Reine Margot le Mer 24 Aoû 2011 - 21:16

@Leclochard a écrit: C'est peut-être un raisonnement basique mais si j'étais lycéen, je préférerais payer cher des études et être sûr d'avoir un bon job, qu'avoir des frais d'inscription quasi-gratuits et avoir 9 "chances" sur 10 de subir un an ou deux de chômage, trois ans en stage sans rémunération et gagner finalement le smic durant plusieurs années avant de trouver un CDI...
Tous les ans, les magazines sortent des unes du genre "Les écoles qui marchent", "les études qui donnent un emploi", ce n'est pas un hasard. Les familles bien informées savent quelles filières, il faut éviter.

le souci c'est que le problème c'est le chômage. Et ce 'nest pas en ayant moins de gens qualifiés qu'on va le résorber...et avec ces frais certaines familles ne pourront pas envoyer leur enfant en fac.

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Triplement des frais d'inscription universitaires : à l'attaque !

Message par Leclochard le Mer 24 Aoû 2011 - 21:17

@freche a écrit:
@Leclochard a écrit:
Inversement, donner l'équivalent de 80/100 euros par mois pour étudier à l'université, disposer de la bibiothèque, des locaux, des cours dispensés par des professeurs hautement qualifiés, ça te semble beaucoup ? Shocked

Evidemment, en reprenant mon raisonnement, si ces 1000 euros ne te permettent pas d'obtenir un boulot qui correspond au niveau d'études, c'est beaucoup.

C'est trop si ça t’empêche de faire des études.

Pour 1000 euros par an, tu fais un emprunt à la banque ou auprès des parents, s'ils ont été assez prévoyants. Tu peux aussi travailler durant l'été.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Triplement des frais d'inscription universitaires : à l'attaque !

Message par Reine Margot le Mer 24 Aoû 2011 - 21:19

le problème c'est qu'il y a tout le reste: loyer, bouffe, etc.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Triplement des frais d'inscription universitaires : à l'attaque !

Message par Leclochard le Mer 24 Aoû 2011 - 21:22

@Reine Margot a écrit:
@Leclochard a écrit: C'est peut-être un raisonnement basique mais si j'étais lycéen, je préférerais payer cher des études et être sûr d'avoir un bon job, qu'avoir des frais d'inscription quasi-gratuits et avoir 9 "chances" sur 10 de subir un an ou deux de chômage, trois ans en stage sans rémunération et gagner finalement le smic durant plusieurs années avant de trouver un CDI...
Tous les ans, les magazines sortent des unes du genre "Les écoles qui marchent", "les études qui donnent un emploi", ce n'est pas un hasard. Les familles bien informées savent quelles filières, il faut éviter.

le souci c'est que le problème c'est le chômage. Et ce 'nest pas en ayant moins de gens qualifiés qu'on va le résorber...et avec ces frais certaines familles ne pourront pas envoyer leur enfant en fac.

topela On est d'accord. Le problème n'est pas le coût, c'est ce que permet d'obtenir l'investissement humain et financier réalisé durant les études.
Le problème n'est pas d'être très ou peu qualifié, c'est d'avoir fait des études qui sont en adéquation avec le marché de l'emploi.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Triplement des frais d'inscription universitaires : à l'attaque !

Message par Leclochard le Mer 24 Aoû 2011 - 21:23

@Reine Margot a écrit:le problème c'est qu'il y a tout le reste: loyer, bouffe, etc.

C'est déjà le cas, non ?

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Triplement des frais d'inscription universitaires : à l'attaque !

Message par Pierre_au_carré le Mer 24 Aoû 2011 - 21:25

@marc44 a écrit:Un rapport du think-tank (pense-bidon) Terra Nova, réputé proche du PS, a proposé hier le triplement des frais d'inscription :

- 500 E/an en licence
- 1000E/an en master
- 1500E/an en doctorat

Je rappelle qu'outre-Manche, on a commencé ainsi et on a fini à des tarifs explosif et des mécanismes complètement "de marché".

Dès aujourd'hui, les équipes d'Arnaud Montebourg, de Martine Aubry et le secrétariat national du PS à l'enseignement supérieur et la recherche ont exprimé une opposition sans ambiguité à ces propositions. Si vous avez 5 minutes pour aller participer à obtenir de l'équipe de F.Hollande une expression claire et écrite contre ces propositions, merci !

Tu oublies (sciemment ?) un gros détails : ils proposent aussi une allocation autonomie de 500 €/mois aux étudiants... (plafonnée à 25 000 € je crois soit 50 mois)

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Triplement des frais d'inscription universitaires : à l'attaque !

Message par marc44 le Mer 24 Aoû 2011 - 21:35


@Leclochard : tout dépend comment on envisage l'université : un choix personnel, un investissement personnel, ou un service financé par la nation. Avec les tarifs annoncés, ça reste à 95% financé par l'argent public. Le problème, c'est que les arguments du rapport Terra Nova sont ceux qui sont employés par les promoteurs de GROS frais d'inscription et les partisans clairs de la grande marchandisation - il suffit de lire les think tank de droite, et surtout la presse étrangère depuis des années.

Quand l'université anglaise était à 3000 L/an, finalement ça n'était pas assez : vous auriez lu tous ces articles du Times qui expliquaient que sans augmentation massive, l'université anglaise risquait la décadence, la chute de sa place dans le monde. Même discours il y a 2 ans, pour passer de à 9000 L/an : ils avaient perdu 1 place à Shanghai..... remarquons que les présidents d'universités anglaises s'étaient auto-augmentés : environ 200000 L/an de revenu, soit le triple d'un président d'université française. C'est qu'il faut attirer les meilleurs, dit-on.... (sous-entendu, les meilleurs sont assez voraces)

marc44
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Triplement des frais d'inscription universitaires : à l'attaque !

Message par marc44 le Mer 24 Aoû 2011 - 21:38

Il y a des prêts, mais ça devient un business.

C'est l'intérêt du business de l'enseignement supérieur de permettre au maximum de gens de faire des études, puisque ce sont des clients. Il faut s'arranger pour qu'ils soient solvable. Hop, cofinoga etc...

Voir par ex, posté ce matin sur SLU :
http://www.theatlantic.com/business/archive/2011/08/chart-of-the-day-student-loans-have-grown-511-since-1999/243821/

marc44
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Triplement des frais d'inscription universitaires : à l'attaque !

Message par Raizel le Mer 24 Aoû 2011 - 21:43

Il y a peut-être aussi trop de monde à la fac et pas toujours dans les filières adaptées... Et les prêts pour étudiants, ce n'est pas du Cofinoga.On peut très bien avoir des prêts à taux très intéressants. Mon frère a pu faire une excellente école de commerce avec un père au chômage, et il y a plein d'exemples comme le sien. Seulement il faut aussi vouloir

Raizel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Triplement des frais d'inscription universitaires : à l'attaque !

Message par freche le Mer 24 Aoû 2011 - 21:50

OK, c'est bien, il faut en arriver comme aux USA où les frais de scolarité sont de plusieurs dizaines de milliers de dollars par an, et où des médecins remboursent leurs prêts pendant 10 ans. Si tu n'es pas riche ou sportif ou très brillant, tu vas bosser après le bac.

freche
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Triplement des frais d'inscription universitaires : à l'attaque !

Message par marc44 le Mer 24 Aoû 2011 - 21:54

D'accord sur les problèmes d'orientation, mais doit-on mélanger les questions de financement et de sélection ?

Pierre disait plus haut que le rapport propose aussi une alloc de 500 euros/mois.
C'est très juste, donc les étudiants seront largement financés. Attention, en échange, très certainement fin de l'APL pour étudiants et diverses bourses.
Ce qui m'ennuie, c'est que c'est la porte ouverte à beaucoup de dérives dans les années à venir.

Tripler les frais d'inscription seraient le moyen d'apporter un enseignement de qualité et s'assurer un emploi ? Je n'y crois pas vraiment.


marc44
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Triplement des frais d'inscription universitaires : à l'attaque !

Message par Raizel le Mer 24 Aoû 2011 - 21:56

Ce serait stupide d'en arriver là. Mais faut reconnaître que beaucoup sont à la fac sans véritable raison et n'aboutissent à rien (et ça coûte cher)!

Raizel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Triplement des frais d'inscription universitaires : à l'attaque !

Message par Raizel le Mer 24 Aoû 2011 - 21:59

C'est gentil de proposer une alloc aux étudiants, mais je ne comprends pas pourquoi on ne conditionne pas plus le montant des bourses/alloc aux résultats. Je trouve qu'il devrait y avoir une corrélation entre les deux parce qu'autrement c'est injuste

Raizel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Triplement des frais d'inscription universitaires : à l'attaque !

Message par marc44 le Mer 24 Aoû 2011 - 22:02

Le rapport dit que l'alloc est conditionnée à l'effectitivité des études.....
Bon, peut-être que toutes ces questions sont hors sujet sur neoprofs

marc44
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Triplement des frais d'inscription universitaires : à l'attaque !

Message par Condorcet le Mer 24 Aoû 2011 - 22:05

Je pense que l'augmentation des frais d'inscription dont beaucoup sont exemptés (enfants de notaires, d'agents de l'université concernée, titulaires d'un contrat doctorale) ne résoudrait pas les problèmes de l'enseignement supérieur pas plus que le versement inconditionnel d'une allocation étudiant qui ravirait les bailleurs prompts à l'augmentation tarifaire... Il faudrait redonner de la crédibilité à la licence en durcissant ses conditions de délivrance, ce qui serait impopulaire (idem pour le master).

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Triplement des frais d'inscription universitaires : à l'attaque !

Message par steph1103 le Mer 24 Aoû 2011 - 22:08

@Raizel a écrit:C'est gentil de proposer une alloc aux étudiants, mais je ne comprends pas pourquoi on ne conditionne pas plus le montant des bourses/alloc aux résultats. Je trouve qu'il devrait y avoir une corrélation entre les deux parce qu'autrement c'est injuste

C'est déjà le cas : en cas de doublement, il faut pouvoir justifier de la validation d'un certain nombre d'UE pour voir sa bourse maintenue, via un formulaire que la fac en question doit remplir et retourner au CROUS.

steph1103
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Triplement des frais d'inscription universitaires : à l'attaque !

Message par Raizel le Mer 24 Aoû 2011 - 22:12

Certes, mais je ne comprends pas pourquoi ceux qui sont de milieux (très modestes) et bossent ne reçoivent pas bcp plus

Raizel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Triplement des frais d'inscription universitaires : à l'attaque !

Message par steph1103 le Mer 24 Aoû 2011 - 22:16

Tout simplement parce que le principe de méritocratie s'applique une fois un diplôme obtenu : il existe une bourse au mérite délivrée en fonction des résultats du bac, et une autre en fonction des résultats de la licence. Le hic c'est qu'elles sont vraiment très peu nombreuses, et pas suffisantes pour couvrir des années d'études supplémentaires (la bourse au mérite à la sortie de la licence est versée... pendant le master... donc pas de valorisation des résultats au fur et à mesure).

steph1103
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Triplement des frais d'inscription universitaires : à l'attaque !

Message par ysabel le Mer 24 Aoû 2011 - 22:52

@steph1103 a écrit:
@Raizel a écrit:C'est gentil de proposer une alloc aux étudiants, mais je ne comprends pas pourquoi on ne conditionne pas plus le montant des bourses/alloc aux résultats. Je trouve qu'il devrait y avoir une corrélation entre les deux parce qu'autrement c'est injuste

C'est déjà le cas : en cas de doublement, il faut pouvoir justifier de la validation d'un certain nombre d'UE pour voir sa bourse maintenue, via un formulaire que la fac en question doit remplir et retourner au CROUS.

mais avant c'était plus dur : si on redoublait, on perdait sa bourse. En outre on ne pouvait faire son DEUG en plus de 3 ans (sauf dérogation) et ce sur tous les DEUG. Ainsi, impossible de faire 1année de psycho puis une année de science du langage puis etc.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Triplement des frais d'inscription universitaires : à l'attaque !

Message par Lornet le Mer 24 Aoû 2011 - 22:59

@marc44 a écrit:

Dès aujourd'hui, les équipes d'Arnaud Montebourg, de Martine Aubry et le secrétariat national du PS à l'enseignement supérieur et la recherche ont exprimé une opposition sans ambiguité à ces propositions. Si vous avez 5 minutes pour aller participer à obtenir de l'équipe de F.Hollande une expression claire et écrite contre ces propositions, merci !

Mais quand ils auront fini leur primaire, ils feront un programme commun, non ?
Les perdants ne deviendront pas ministres ? heu
Sarkozy a des ministres du PS mais Hollande ne pourra pas nommer Montebourg et Aubry ministres ?
Descartes

_________________
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Triplement des frais d'inscription universitaires : à l'attaque !

Message par marc44 le Mer 24 Aoû 2011 - 23:04

ben moi, je voudrais voter pour un projet précis, donc je choisirai le nom en fonction du projet. Je trouve malhonnête de proposer au peuple un choix sur des phrases générales et blabla généreux.

Demain sort le livre de F Hollande, gratos sur son internet (pdf).
Il sera intéressant de lire les parties sur l'éducation.....

marc44
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Triplement des frais d'inscription universitaires : à l'attaque !

Message par Condorcet le Mer 24 Aoû 2011 - 23:12

@marc44 a écrit:ben moi, je voudrais voter pour un projet précis, donc je choisirai le nom en fonction du projet. Je trouve malhonnête de proposer au peuple un choix sur des phrases générales et blabla généreux.

Demain sort le livre de F Hollande, gratos sur son internet (pdf).
Il sera intéressant de lire les parties sur l'éducation.....

+ 1000. Les trente points du projet PS sont beaucoup trop elliptiques.

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum