Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
craie blanche
Niveau 1

Re: Remarque sur les "rythmes scolaires"

par craie blanche le Jeu 25 Aoû 2011 - 19:29
Ca fait plaisir de voir qu'il y a encore des parents qui couchent leurs enfants à des heures raisonnables.
Moi non plus, au collège, je ne regardais pas la télé le soir...
avatar
Spinoza1670
Esprit éclairé

Re: Remarque sur les "rythmes scolaires"

par Spinoza1670 le Mar 30 Aoû 2011 - 23:08
Nouveau concept pour assurer une privatisation plus profonde de l’Éducation nationale : le « temps global éducatif »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] samedi 11 juin 2011

C’est le nouveau concept qui va définir les nouveaux rythmes scolaires. C’est un peu comme le temps de cerveau disponible pour Coca cola...

« on parlera plutôt d’un temps global éducatif que l’Éducation nationale n’est pas seule à prendre en charge » (Extraits des propos de la commission)

Comme d’habitude, une fuite organisée pour un ballon d’essai dans l’opinion, auprès des organisations de parents et des organisations syndicales ? Attention rien avant 2013... euh 2012 ?

Il semblerait que les scénarii de la commission sur les rythmes scolaires ne soient pas encore tout à fait finalisés mais on s’oriente vers :

La fin de la semaine de 4 jours ;
L’horaire quotidien d’enseignement plafonné à l’école et au collège, « à cinq heures maximum en primaire, en 6e et en 5e » et à « six heures en 4e et en 3e ».
Un « temps d’accompagnement éducatif obligatoire » de deux heures, incluant l’aide aux devoirs, et sur le temps de service des enseignants. En primaire et jusqu’en 5e.
De l’ENT* pour tout et partout pour effacer les frontières entre l’école et les familles.
un « pacte éducatif » qui serait marqué par l’ouverture de l’École aux collectivités, aux parents, aux associations » afin de « reconnaître le rôle éducatif des différents partenaires »
Une aide personnalisée gérée par personnel « surnuméraire »qui permettrait dans chaque école la prise en charge de groupes au fil de la semaine. Ce personnel pourrait être un éducateur diplômé « pris en charge de façon partagée par les collectivités locales et l’Éducation nationale ». Il ferait « le lien avec les différents acteurs de projet éducatif global ».
changement des périodes de vacances.

Personne n’ose encore demander comment cela va se traduire sur le temps de travail des enseignants... Cela aurait-il donc une importance ?

Recrutés à bac +5, attendant 15 ans environ pour un salaire de 2000 euros nets par mois, rajoutant au temps de service préparations de cours et de copies (les 40 h sont déjà dépassées), sans oublier les conseils de classe et réunions de parents après 17 heures...

Ah... pour recruter il faudrait passer par Pôle Emploi ? Pour recruter des « plus » précaires ?

* ENT : environnement numérique de travail

source AEF via Education et Devenir (magnifique site Suspect) , via mammouth déchainé

---------
Documents joints :
Rythmes scolaires : la « fuite organisée (...)

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)

Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Remarque sur les "rythmes scolaires"

par doublecasquette le Mar 30 Aoû 2011 - 23:32
Mais quelle horreur, ce nouveau concept ! :mitrailler:

Ils ont pensé aux petits villages où personne, ni collectivités, ni parents, ni associations ne peuvent se reconnaître unrôle éducatif de partenaires ?

Non seulement, "personne n’ose encore demander comment cela va se traduire sur le temps de travail des enseignants", mais en plus, cela méconnaît totalement les capacités des milliers de petites communes qui ont encore une école, tant au point de vue financier qu'au point de vue de "l'offre" qu'elles pourront procurer aux élèves en terme de "projet éducatif global"...

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Papote aussi par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et puis par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Spinoza1670
Esprit éclairé

Re: Remarque sur les "rythmes scolaires"

par Spinoza1670 le Mar 30 Aoû 2011 - 23:50
Un des trucs qu'il faut à tout prix rejeter, c'est l'Environnement Numérique de Travail. Big Brother qui se promène de l'école à la chambre des gosses, qui revient à l'école, etc.
Avec en prime plus tous les dangers des outils multimedia pointés dans TV Lobotomie. Introduits trop tôt, ils transforment le rapport à la réalité, à soi, aux autres et à la parole des enfants et des adolescents.

On a l'impression que c'est une bonne idée : cela va permettre de suivre l'enfant, de s'adapter à son niveau en lui programmant un parcours individualisé. Si on creuse un peu ... on trouve du Cresson Allègre-ment.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)

Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.
avatar
Jacq
Doyen

Re: Remarque sur les "rythmes scolaires"

par Jacq le Mar 30 Aoû 2011 - 23:59
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Craie magique, c'est booooooooooooooooooooo ce que tu dis!!!!!!!!!!!!!!!!
Mais quel politicien va dire :
* les enfants sont fatigués car ils regardent tard la télé ou tchatchent tard dans leur chambre?
* les enfants ne savent pas lire et écrire car les parents ne les font pas lire, ni écrire en rentrant de l'école?
* le niveau baisse à cause du manque de suivi des parents à la maison (qui ne contrôlent pas que les devoirs sont faits!)?
Aucun politicien ne dira cela car aucun parent n'a envie d'entendre que les difficultés de son enfant sont en partie de sa faute. Non, c'est de la faute de l'école, et des profs! Bouh !! Méchant prof qui donne des leçons alors qu'il se tape 4 mois de vacances!!

Oui. Totalement d'accord.
Ajoutons ceux qui, un peu plus âgés traînent dehors jusqu'à point d'heure et finalement rentrent dans leur chambre pour jouer à la console tout en restant connectés à leur portable.
Par contre, pour les plus âgés (suis au lycée), j'en ai souvent qui travaillent le soir ou la nuit (Mc Do, usine souvent). Un autre problème !

Jacq.
avatar
sotimly
Niveau 4

Re: Remarque sur les "rythmes scolaires"

par sotimly le Mer 31 Aoû 2011 - 0:01
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Mais quelle horreur, ce nouveau concept ! :mitrailler:

Ils ont pensé aux petits villages où personne, ni collectivités, ni parents, ni associations ne peuvent se reconnaître unrôle éducatif de partenaires ?

Non seulement, "personne n’ose encore demander comment cela va se traduire sur le temps de travail des enseignants", mais en plus, cela méconnaît totalement les capacités des milliers de petites communes qui ont encore une école, tant au point de vue financier qu'au point de vue de "l'offre" qu'elles pourront procurer aux élèves en terme de "projet éducatif global"...

Je suis tout à fait d'accord!
Je suis dans un milieu rural. Il n'y a pas (ou très très peu) de périscolaire avant ou après la classe (voire parfois pas de cantine).
Et ce qui existe.... c'est parfois du bricolage.
Et des associations? Mais souvent ce sont des bénévoles qui les animent. Ils ne sont pas disponibles sur temps scolaire.
Je ne vois pas comment les communes pourraient toutes mettre celà en place.

Les devoirs en étude? En tant que parent ça me gènerait de ne pas savoir ce que mon gamin a fait, comment, avec ou sans difficultés....
Et le temps de travail des enseignants....?

Alors moins d'école pour plus de périscolaire, non, je ne pense pas que ce soit une solution. Au final, la journée pour les enfants dont les parents travaillent serait tout aussi longue. Quel est l'intérêt?

C'est vrai que mes enfants sont petits, mais j'ai vraiment eu l'impression cette année où je ne travaillais pas ce jour, que le mercredi était une coupure très appréciable. Mais fille en particulier était fatiguée, et, à 6 ans faisait même encore une sieste.(et oui, ils sont au lit à 20h30 au pls tard)
Alors des cours le mercredi matin....

Je préfèrerai vraiment le samedi matin. Dans mes ouvenirs d'élèves, ça se passait très bien ainsi.
Mais ne rêvons pas!


Sinon, en collège, il est n'est pas rare que les enfants regardent les émissions de 2ème partie de soirée (vive la télé-réalité qu'ils se racontent le lendemain) ou passent la nuit sur le net (quand ce n'est pas dehors pour les grands No ).
Pourtant on parle d'hygiène de vie aux parents des 6ème, mais l'impact est quasi-nul faible....
Contenu sponsorisé

Re: Remarque sur les "rythmes scolaires"

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum