Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Celeborn
Esprit sacré

Re: [grammaire] forme/voix pronominale + qux sub. interrogative indirecte en page 3

par Celeborn le Mar 30 Aoû 2011 - 2:31
Cripure a écrit:J'ai toujours analysé cette phrase comme une indépendante. En plus, comme on faisait du latin en même temps et que dans cette phrase latine, il n'y a pas d'infinitif, c'était encore plus simple Smile

Néanmoins la proposition infinitive existe en latin pour des tas d'autres verbes (avec son sujet à l'accusatif). Ce serait plutôt un argument pour qu'elle existât en français quand, de la même manière, l'infinitif a un sujet exprimé.

C'est dur d'enseigner la grammaire quand les différents acteurs peuvent avoir 40 ans de différence. Je me demande si, en maths, la définition du cercle varie tous les dix ans humhum

J'ai trouvé la mention de la proposition infinitive dans mes deux grammaires scolaires de référence, respectivement de 1957 et de 1971. C'est justement un point qui n'a pas varié.

Bon, on n'a toujours pas dit ce qu'on fait des int.ind. introduites par "si" Laughing

La même chose que les autres, non ? COD du verbe qu'elles complètent… Vous voudriez en faire quoi ?
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: [grammaire] forme/voix pronominale + qux sub. interrogative indirecte en page 3

par Thalia de G le Mar 30 Aoû 2011 - 5:49
Cripure, la participiale c'est l'Abl absolu en latin et le Gén absolu en grec et vous le savez mieux que moi et j'ai eu à connaître les participiales et les propositions infinitives quand j'étais élève.

@Celeborn a écrit:
Cripure a écrit:C'est dur d'enseigner la grammaire quand les différents acteurs peuvent avoir 40 ans de différence. Je me demande si, en maths, la définition du cercle varie tous les dix ans humhum

J'ai trouvé la mention de la proposition infinitive dans mes deux grammaires scolaires de référence, respectivement de 1957 et de 1971. C'est justement un point qui n'a pas varié.
Dieu merci, tout ne change pas.


_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: [grammaire] forme/voix pronominale + qux sub. interrogative indirecte en page 3

par Iphigénie le Mar 30 Aoû 2011 - 9:15
[quote="Cripure"]
@Celeborn a écrit:
Cripure a écrit:
En fait , je ne me rappelle pas avoir jamais considéré participiales et infinitives comme des propositions.

Ça dépend des approches grammaticales. Mais dans "j'entends les oiseaux chanter", la grammaire traditionnelle a tendance à considérer "les oiseaux chanter" comme une propositions infinitive. Et c'est plus vieux que vous, cher ami, ce qui n'est pas peu dire Razz
J

Ben voilà je suis d'accord, c'est aussi vieux que moi en tout cas Laughing

C'est même cette analyse qui fonde la différence d'orthographe entre:
les musiciens que j'ai entendus jouer:proposition infinitive cod :accord
et la symphonie que j'ai entendu jouer: pas de prop infinitive, mais "la symphonie" est le cod de jouer et non d'entendre.

(j'ai édité, j'avais mis la règle à l'envers :pale:suis pas encore au top niveau dans les starting-blocks, moè )
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: [grammaire] forme/voix pronominale + qux sub. interrogative indirecte en page 3

par User5899 le Mar 30 Aoû 2011 - 20:15
@Celeborn a écrit:
Cripure a écrit:J'ai toujours analysé cette phrase comme une indépendante. En plus, comme on faisait du latin en même temps et que dans cette phrase latine, il n'y a pas d'infinitif, c'était encore plus simple Smile

Néanmoins la proposition infinitive existe en latin pour des tas d'autres verbes (avec son sujet à l'accusatif). Ce serait plutôt un argument pour qu'elle existât en français quand, de la même manière, l'infinitif a un sujet exprimé.

C'est dur d'enseigner la grammaire quand les différents acteurs peuvent avoir 40 ans de différence. Je me demande si, en maths, la définition du cercle varie tous les dix ans humhum

J'ai trouvé la mention de la proposition infinitive dans mes deux grammaires scolaires de référence, respectivement de 1957 et de 1971. C'est justement un point qui n'a pas varié.

Bon, on n'a toujours pas dit ce qu'on fait des int.ind. introduites par "si" Laughing

La même chose que les autres, non ? COD du verbe qu'elles complètent… Vous voudriez en faire quoi ?
Moi, rien. Mais "si" est une conjonction de subordination. Non ?
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: [grammaire] forme/voix pronominale + qux sub. interrogative indirecte en page 3

par User5899 le Mar 30 Aoû 2011 - 20:18
@Thalia de G a écrit:Cripure, la participiale c'est l'Abl absolu en latin et le Gén absolu en grec et vous le savez mieux que moi et j'ai eu à connaître les participiales et les propositions infinitives quand j'étais élève.

@Celeborn a écrit:
Cripure a écrit:C'est dur d'enseigner la grammaire quand les différents acteurs peuvent avoir 40 ans de différence. Je me demande si, en maths, la définition du cercle varie tous les dix ans humhum

J'ai trouvé la mention de la proposition infinitive dans mes deux grammaires scolaires de référence, respectivement de 1957 et de 1971. C'est justement un point qui n'a pas varié.
Dieu merci, tout ne change pas.

C'est marrant. Je m'en fiche un peu, parce que je ne l'enseigne pas, mais toutes mes analyses logiques de collège se faisaient sur la seule base des verbes conjugués à un mode personnel. En latin aussi, d'ailleurs.
avatar
Capessou
Habitué du forum

Re: [grammaire] forme/voix pronominale + qux sub. interrogative indirecte en page 3

par Capessou le Mar 30 Aoû 2011 - 22:30
"Si" peut avoir deux natures : soit conjonction de subordination, soit adverbe interrogatif... ce qui résout notre problème !
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: [grammaire] forme/voix pronominale + qux sub. interrogative indirecte en page 3

par User5899 le Mar 30 Aoû 2011 - 22:37
@Capessou a écrit:"Si" peut avoir deux natures : soit conjonction de subordination, soit adverbe interrogatif... ce qui résout notre problème !
yesyes
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum