Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Thalia de G
Médiateur

Re: Eloge de la récitation

par Thalia de G le Jeu 1 Sep 2011 - 9:19
on
Celeborn, rien que pour toi
Spoiler:
Off
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Eloge de la récitation

par Chocolat le Jeu 1 Sep 2011 - 9:46
@Loubdalou a écrit:Oui, ou plus de strophe à apprendre, ou punition etc...

Je ne sais pas comment vous faites avec les points en moins pour le comportement. J'ai testé l'année dernière, je me suis fait lynchée !!

Moi non plus, d'autant plus que c'est illégal... tandis qu'une rubrique "degré d'investissement", non. Twisted Evil
Je crois qu'il ne faut pas tomber dans ce genre de piège avec cet exercice; je préfère le présenter comme un privilège accordé avec parcimonie.
Cela marche très bien, en règle générale.

Quant au fait de leur demander de classer les prestations des uns et des autres (je ne sais plus qui évoquait l'inutilité de l'exercice) - mes élèves le font très sérieusement.
Mais il y a aussi des moments où l'on se contente de profiter des récitations les plus réussies - c'est un petit cadeau, de temps en temps, pendant les périodes où ils bossent bien et nous terminons un chapitre en ayant gagné 30 min ou 1h.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
Loubdalou
Expert spécialisé

Re: Eloge de la récitation

par Loubdalou le Jeu 1 Sep 2011 - 9:56
@ Chocolat : Une rubrique degré d'investissement ? Tu veux dire une note sur leur comportement ?

Merci pour tes conseils Hannibal Very Happy
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Eloge de la récitation

par Chocolat le Jeu 1 Sep 2011 - 10:03
Pas une note comportement, des points "degré d'investissement" pour les grilles d'évaluation des prestations orales.
Il faut qu'ils comprennent que le travail oral exige la mise en place d'un cadre qui favorise la concentration (et à ce propos, ils ont droit à un cours de méthodo sur le travail de l'acteur).
Et si des élèves perdent lesdits points, ils passent leur tour et font leur récitation pendant l'heure de colle; je n'ai eu à le faire qu'une fois, l'an dernier...

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
Loubdalou
Expert spécialisé

Re: Eloge de la récitation

par Loubdalou le Jeu 1 Sep 2011 - 10:16
OK, tu veux dire que s'ils ne se tiennent pas sages pendant que leur camarade récite, ils perdent des points sur le critère "investissement" et qu'une fois ce critère à 0 ils ont une heure de colle avec toi pour apprendre et réciter le texte ??
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Eloge de la récitation

par Chocolat le Jeu 1 Sep 2011 - 10:23
Ledit critère est rapidement à 0, à savoir après le premier avertissement.
Ils ont une heure de colle pour me réciter des poèmes que je choisis.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
MelanieSLB
Doyen

Re: Eloge de la récitation

par MelanieSLB le Jeu 1 Sep 2011 - 10:57
Loubdalou, pour les poèmes/textes à apprendre en LV, je le fais une fois le poème/texte étudié, même si on a commencé une nouvelle séquence, ça permet de garder les structures précédentes en mémoire, sinon, je trouve que les nouvelles structures chassent celles qu'ils viennent juste d'apprendre.
4 à 5 élèves par heure de cours en début d'heure (selon la longueur du texte, généralement pour moi, entre 5 -au tout début de 6e- et 20 lignes grand maximum); premier avertissement à celui qui fait l’imbécile, puis punition pour n'importe qui qui fait l’imbécile, que ce soit le même que le 1er ou pas.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
Loubdalou
Expert spécialisé

Re: Eloge de la récitation

par Loubdalou le Jeu 1 Sep 2011 - 12:25
Merci pour tes conseils Mélanie !
Hum hum... Que vais-je donc choisir ?? Je pense le leur donner à l'avance. Et que toute la classe y passe, en étalant ça 5 par 5, voire à la fin de l'heure s'ils ont fini de copier, puis sur les séances d'après même si c'est une autre séquence, jusqu'à ce que toute la classe ait été notée.

Chocolat, l'heure de colle pour réciter des poèmes me plaît, mais pourrais-je la mettre en place ? Ai-je le droit de le coller jusqu'à ce qu'il connaisse son poème (sinon, aucun intérêt) ? Peut-il vraiment apprendre le poème si je le colle sur une heure de cours, donc avec le bruit d'une autre classe ?

Je pense que je vais choisir la facilité et lui donner une bonne punition (recopier un texte, trouver les verbe, le temps du verbe, la personne, le sujet...)
Dulcinea
Niveau 10

Re: Eloge de la récitation

par Dulcinea le Jeu 1 Sep 2011 - 16:17
Hannibal, bravo pour ton texte, j'adhère. Je fais encore apprendre des poèmes par coeur au lycée, jusqu'en première, les élèves adorent et même si je ne mets pas la moyenne à tout le monde, ils se battent pour passer devant la classe!!!
Contenu sponsorisé

Re: Eloge de la récitation

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum