Limoges : colère des chefs d'établissement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Limoges : colère des chefs d'établissement

Message par John le Mar 30 Aoû 2011 - 22:10

Hier à Limoges, la réunion de rentrée organisée par le recteur à l'attention des chefs d'établissement a tourné court. Proviseurs et principaux déplorent incertitudes et manque de moyens.

Environ 70 proviseurs de lycées, principaux de collège ou adjoints avaient répondu à l'invitation du recteur. Mais cette réunion de rentrée organisée à l'ENSIL dans l'après-midi d'hier a tourné court. Au bout d'une heure trente, et alors qu'aucun dialogue n'a pu s'amorcer entre les chefs d'établissement et leur administration, les nombreux représentants du SNPDEN (*), le syndicat majoritaire, ont quitté la salle. Comme en juin, ils dénoncent un manque de moyens et trop d'incertitudes.

«Alors que les emplois du temps sont faits, toutes les affectations de professeurs ne sont pas encore connues, donc tous les enseignants ne savent pas encore où ils iront lundi. Ce qui a une incidence évidente sur l'organisation de l'enseignement à six jours de la rentrée», expliquent les responsables du syndicat, Catherine Saule, Daniel Marchand et Olivier Guimbaud.

Certes, pour faire face aux effectifs en 6e et éviter les conséquences d'un contingentement en 1re, des ouvertures de divisions ont bien été accordées. «Mais elles interviennent tardivement et dans un contexte qui est loin d'être serein» , précise Olivier Guimbaud. «L'objectif de 29 élèves maximum en 6e est respecté, mais là où il faut 28 heures pour monter un emploi du temps pour une classe, il n'y en a que 18» , déplore Catherine Saule.

Seule avancée selon le SNPDEN, une réunion de travail aura lieu désormais tous les mois avec les chefs d'établissement et les services rectoraux. La première est prévue le 8 septembre. Pour le reste, les chefs d'établissement attendent toujours la réponse aux demande de projets pédagogiques déposées depuis mars. «Qu'ils soient scientifiques, culturels, artistiques, tous sont restés lettre morte alors qu'ils devraient être mis en oeuvre dans quelques jours» .

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Limoges : colère des chefs d'établissement

Message par ysabel le Mar 30 Aoû 2011 - 22:12

C'est bien que les CdE commencent à se plaindre sérieusement !

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
ysabel
Devin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Limoges : colère des chefs d'établissement

Message par Jim Thompson le Mar 30 Aoû 2011 - 22:15

Après le figaro qui râle, les chefs
les profs c'est pour quand?

_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU
avatar
Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum