Elèves en difficulté

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Elèves en difficulté

Message par Letizuqui le Jeu 1 Sep 2011 - 14:15

@Celeborn a écrit:
@Thalia de G a écrit:Oui mais, Celeborn, tu as suffisamment d'expérience pour savoir que les difficultés peuvent génèrer un comportement perturbateur, dit celle qui a eu cette année en 3è un illettré qui a fichu la m***e dans toutes les matières.

Et dans ce cas, c'est "ouste du cours". C'est pas « mon petit chéri, on va te faire un devoir rien que pour toi. Tu veux un verre de lait et des Prince de LU, aussi ? »

Encore faut-il que l'administration suive !

Letizuqui
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves en difficulté

Message par Loubdalou le Jeu 1 Sep 2011 - 14:17

Alors Provence, tu fais comment face à une classe comme celle que je t'ai décrite ?
Je suis là pour apprendre... Suspect

Il n'empêche que chaque gamin est différent, et que ça a pu marcher de donner parfois des exo différents. Pas sur tous, mais déjà, le gamin qui se rendait compte que je me cassais la tête pour lui, il a cessé de me casser les pieds, et il a même collaboré de temps en temps. Je dis LE, mais il y en a eu plusieurs.

Loubdalou
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves en difficulté

Message par Celeborn le Jeu 1 Sep 2011 - 14:20

@Letizuqui a écrit:
Encore faut-il que l'administration suive !

Entièrement d'accord. Ensuite, il faut parfois savoir « faire suivre » l'administration (par exemple, le premier qui s'aviserait à me ramener un élève exclu verrait incontestablement du pays).

Ensuite, Loubdalou, dans les cas extrêmes où de toute manière le gamin ne peut pas suivre, oui, un bon BLED, une bonne batterie d'exercices pour lui qu'il fait en cours, très bien. Mais pas des notes spéciales pour lui, en revanche.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves en difficulté

Message par Loubdalou le Jeu 1 Sep 2011 - 14:21

@Celeborn a écrit:
@Loubdalou a écrit:Le pb, c'est quand ce sont les mêmes, ceux en difficulté et ceux qui mettent le bazar. Et s'ils mettent le bazar parce qu'ils sont en difficulté ?

Et ils seront toujours autant en difficulté même si tu "adaptes l'évaluation", car ils seront toujours aussi nuls.

Et ils le savent, mais ils auront travaillé, un peu, ils auront eu une mauvaise note, et une autre peut-être meilleure, peut-être une bonus. Mais je ne leur aurai pas menti en disant "tiens mon chéri, c'est bien !" Non Suspect C'est simplement que pour gérer les élèves difficiles l'exclusion et les punitions ne sont franchement pas les seules solutions. Et notez bien que ces élèves là en ont eu pas mal !

Loubdalou
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves en difficulté

Message par Provence le Jeu 1 Sep 2011 - 14:22

@Celeborn a écrit:

Ensuite, Loubdalou, dans les cas extrêmes où de toute manière le gamin ne peut pas suivre, oui, un bon BLED, une bonne batterie d'exercices pour lui qu'il fait en cours, très bien. Mais pas des notes spéciales pour lui, en revanche.

alatienne

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves en difficulté

Message par Thalia de G le Jeu 1 Sep 2011 - 14:27

@Celeborn a écrit:
@Thalia de G a écrit:Oui mais, Celeborn, tu as suffisamment d'expérience pour savoir que les difficultés peuvent génèrer un comportement perturbateur, dit celle qui a eu cette année en 3è un illettré qui a fichu la m***e dans toutes les matières.

Et dans ce cas, c'est "ouste du cours"
. C'est pas « mon petit chéri, on va te faire un devoir rien que pour toi. Tu veux un verre de lait et des Prince de LU, aussi ? »
C'est ce que nous fîmes, au maximum, sachant qu'il fichait aussi les perms en l'air. Admiration de la principale quand j'arrivais à le garder mes 2 h consécutives...

Mais c'était un cas hors-norme : illettré, menteur, manipulateur et amoral et je pèse mes mots. J'ai eu le bonheur d'être sa pp affraid
J'ai évoqué plusieurs fois la possibilité d'un conseil de disc, mais le pauvre chéri arrivait chez nous suite à un conseil de disc et il risquait de se retrouver à la rue et il se débrouillait pour ne jamais franchir une certaine limite.
Bref, nous l'avons pris en charge toute l'année, avec des absences fréquentes quand nous arrivions à le caser dans un stage et tenez-vous bien : moyenne en français 0, idem en math, en HG, en LV1 et LV2.
Bref, forte de cette expérience et même si je ne serai plus pp, je me débrouillerai pour que de tels spécimens gagnent au plus vite la porte de sortie, pour que je sois plus attentive avec ceux qui sont de bonne volonté mais sont plus lents à comprendre.



Dernière édition par Thalia de G le Jeu 1 Sep 2011 - 14:39, édité 1 fois

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves en difficulté

Message par Loubdalou le Jeu 1 Sep 2011 - 14:28

@Celeborn a écrit:
@Letizuqui a écrit:
Encore faut-il que l'administration suive !

Entièrement d'accord. Ensuite, il faut parfois savoir « faire suivre » l'administration (par exemple, le premier qui s'aviserait à me ramener un élève exclu verrait incontestablement du pays). Mais tu crois que toutes les administrations se laissent faire ?? Je ne vais pas me battre avec le surveillant devant les élèves pour qu'il accepte le fauteur de trouble en perm Shocked

Ensuite, Loubdalou, dans les cas extrêmes où de toute manière le gamin ne peut pas suivre, oui, un bon BLED, une bonne batterie d'exercices pour lui qu'il fait en cours, très bien. Mais pas des notes spéciales pour lui, en revanche.

Les élèves auxquels je pense, ils ne les faisaient pas ces boulots supplémentaires, sauf s'il y avait une note à la clef. Alors je peux toujours lui donner du travail, s'il refuse de le faire soit je le convaincs en lui donnant envie de le faire, soit quoi ? Je lui en fous une ou voir qui est le chef ??


Tu sais, une note sur 5 coeff 0,5 alors que le devoir (raté) est coeff 3, ça ne pèse pas lourd, et les autres le savent, et lui aussi. Mais pour l'élève la satisfaction de réussir un exercice, même avec la règle de grammaire à côté, si ça peut me sauver une ambiance de classe, moi je dis oui !

Loubdalou
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves en difficulté

Message par Celeborn le Jeu 1 Sep 2011 - 14:42

@Loubdalou a écrit:
Tu sais, une note sur 5 coeff 0,5 alors que le devoir (raté) est coeff 3, ça ne pèse pas lourd, et les autres le savent, et lui aussi. Mais pour l'élève la satisfaction de réussir un exercice, même avec la règle de grammaire à côté, si ça peut me sauver une ambiance de classe, moi je dis oui !

Là, ça me semble effectivement beaucoup plus gérable, à partir du moment où la note n'a au final aucune importance (ou presque aucune, ce qui revient au même).

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum