"Le téléphone sonne" (France Inter) sur la rentrée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Le téléphone sonne" (France Inter) sur la rentrée

Message par John le Jeu 1 Sep 2011 - 22:54

http://www.franceinter.fr/emission-le-telephone-sonne-ecole-college-lycee-questions-sur-la-rentree-scolaire-les-effectifs-la-f

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le téléphone sonne" (France Inter) sur la rentrée

Message par Iliana le Jeu 1 Sep 2011 - 23:25

Je ne sais plus qui était la dame qui s'est exprimée au début pour expliquer que les chiffres concernant les stagiaires n'étaient vraiment pas moins bons que les autres années.
Avant de dire que le ministère ne fournirait ses statistiques qu'en octobre, et qu'on ne disposait pas encore des chiffres.
Voilà qui était très utile, et très convainquant.

_________________
http://www.librairiedialogues.fr/livre/2029239-un-seul-jour-un-seul-mot-le-roman-familial-d--annette-hippen-gondelle-l-harmattan

J'ai besoin que tu sois mille femmes, pour les hanches, les caresses, les gestes ! Pour tes mains, comme les mains de mille femmes... Sois mille femmes et je t'aimerai entière.
J'ai besoin que tu sois mille anges, mille anges pour emplir mes rêves ! Tes caresses, comme la grâce de mille anges... Viens, sauve-moi et je t'aimerai sans trêve.
Debout sur la terre, tous, ils me regardaient : j’étais trempée et fière, l’orage était tombé. C’était moi que la peine avait voulu noyer, j’avais bu la rivière et maintenant je chantais.
Sous le poids d’un chagrin on m’avait enterrée, serrée dans mes poings, la terre avait germé. Mes yeux s’étaient ouverts apeurés, délavés, et mon chant sonnait clair dans ma bouche étonnée.
J'ai besoin que tu sois mille bouches, oh tends tes cordes et chante notre amour ! Et ta voix, comme la voix de mille bouches... sois mille bouches et je t'aimerai toujours.

Iliana
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum