edt pourri...

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: edt pourri...

Message par Lo le Ven 2 Sep 2011 - 22:23

@minnie a écrit:
@Lo a écrit:Pour un cours=une salle, c'est ce que j'ai toujours eu.
Tu enseignes depuis combien de temps?
Ca fait 10 ans que chéri est TZR, il en a marre d'être traité comme de la merde. Je le comprends.
Mais il y a pire, c'est vrai.

C'est ma 3ème année. Les élèves ont toujours eu leur salle (sauf pour les TP, l'EPS...)

Lo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: edt pourri...

Message par loup des steppes le Ven 2 Sep 2011 - 22:30

Courage à Trasy, Ava et les autres.. fleurs2

Le mien est dégueu aussi... sur 5 jours et un vrai gruyère... furieux

M'est avis que certains CDE font exprès de nous pourrir la vie davantage, alors que chacun sait qu'un prof "maltraité" via son emploi du temps fera un moins bon travail au final! Et que donc ce sont les élèves qui en pâtiront... Suspect

_________________
[i] "Là où sont mes pieds, je suis à ma place." prov. Amérindien
"Choose the words you use with care: they create the world around you"

loup des steppes
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: edt pourri...

Message par christophevan le Ven 2 Sep 2011 - 22:33

Dans le cas de l'EDT, je pense que le "choix idéologique" (faire travailler les profs du lundi matin au vendredi soir au collège) rencontre une volonté de ne pas se casser la tête de la part de certaines directions, voire même la justifie.

christophevan
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: edt pourri...

Message par Tournesol le Ven 2 Sep 2011 - 22:55

J'ai, pour ma part, rencontré quand même de nombreux cde qui tâchaient de faire au mieux pour ne pas pénaliser trop de profs...

En tant que TZR, je prenais évidemment ce qu'il y avait, mais je trouve que certains de nous exagèrent avec leurs souhaits (lorsqu'on leur demande leur avis en fin d'année). Le mercredi libéré, systématiquement, comme étant un dû, pour les mamans, ben, désolée, mais ça m'a toujours horripilée... Les collègues qui demandent, précisément, de ne pas travailler telle demi-journée, systématiquement, de ne commencer qu'à telle heure, pour des raisons d'organisation à la maison, de ne jamais finir après telle heure, pour pouvoir récupérer leurs enfants à l'école, etc., pas normal. Et je n'ai évidemment rien contre les profs mamans, cela va sans dire ! En tant que TZR, toujours, j'ai fréquemment eu mon mercredi matin...

_________________
J'habite près de mon silence
à deux pas du puits et les mots
morts d'amour doutant que je pense
y viennent boire en gros sabots
comme fantômes de l'automne
mais toute la mèche est à vendre
il est tari le puits, tari.

(G. Perros)

Vis comme si tu devais mourir demain, apprends comme si tu devais vivre toujours. (Gandhi)

Tournesol
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: edt pourri...

Message par CatLea le Sam 3 Sep 2011 - 8:25

Thrasy, je compatis car dans la même situation. J'avais expliqué à la pro adjointe que ma situation changeait et que j'avais de la route. info reçue visiblement car je viens....tous les jours sans exception au lycée et de préférence à 8 heures pour repartir à 18 heures sauf le lundi et mercredi alors que je fais ...19h30 devant élèves!!! Imagine un peu la belle tranche de gruyère qu'on m'a concocté.

CatLea
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: edt pourri...

Message par sand le Sam 3 Sep 2011 - 8:32

Je vous souhaite d'obtenir des améliorations dans les jours prochains. I love you

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: edt pourri...

Message par CatLea le Sam 3 Sep 2011 - 8:42

Moi je n'y crois plus. On a déjà réussi à faire en sorte que l'EDT des classes que j'ai tourne correctement (ce qui n'était pas le cas au départ) alors les convenances personnelles.....

CatLea
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: edt pourri...

Message par linotte le Sam 3 Sep 2011 - 8:50

Les collègues qui demandent, précisément, de ne pas travailler telle demi-journée, systématiquement, de ne commencer qu'à telle heure, pour des raisons d'organisation à la maison, de ne jamais finir après telle heure, pour pouvoir récupérer leurs enfants à l'école, etc., pas normal

Je ne comprends pas pourquoi confused Je suis dans ce cas, à 80 % mes voeux sont le mercredi ET ne pas commencer à 8h, c'est précis et à part ça tout me convient ( je ne crache pas bien sûr sur une 2ème et 3 ème 1/2 journée Very Happy ) Ca me ferait bien ch** de ne pas les avoir et d'obetenir à la place un vendredi après'm ou autre. Donner satisfaction à un prof ne signifie pas en léser un autre...d'ailleurs chez nous tout le monde a au moins 2 1/2 journées.
Peut-être est-ce aussi possible car dans mon petit collège nous sommes peu à avoir cette exigence confused le vendredi après'm étant le Graal.

linotte
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: edt pourri...

Message par Tournesol le Sam 3 Sep 2011 - 9:49

@linotte a écrit:
Les collègues qui demandent, précisément, de ne pas travailler telle demi-journée, systématiquement, de ne commencer qu'à telle heure, pour des raisons d'organisation à la maison, de ne jamais finir après telle heure, pour pouvoir récupérer leurs enfants à l'école, etc., pas normal

Je ne comprends pas pourquoi confused Je suis dans ce cas, à 80 % mes voeux sont le mercredi ET ne pas commencer à 8h, c'est précis et à part ça tout me convient ( je ne crache pas bien sûr sur une 2ème et 3 ème 1/2 journée Very Happy ) Ca me ferait bien ch** de ne pas les avoir et d'obetenir à la place un vendredi après'm ou autre. Donner satisfaction à un prof ne signifie pas en léser un autre...d'ailleurs chez nous tout le monde a au moins 2 1/2 journées.
Peut-être est-ce aussi possible car dans mon petit collège nous sommes peu à avoir cette exigence confused le vendredi après'm étant le Graal.


Si tel n'était pas le cas, les demandes/exigences systématiques des uns et des autres ne me gêneraient en rien... Rolling Eyes

_________________
J'habite près de mon silence
à deux pas du puits et les mots
morts d'amour doutant que je pense
y viennent boire en gros sabots
comme fantômes de l'automne
mais toute la mèche est à vendre
il est tari le puits, tari.

(G. Perros)

Vis comme si tu devais mourir demain, apprends comme si tu devais vivre toujours. (Gandhi)

Tournesol
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: edt pourri...

Message par Nasopi le Sam 3 Sep 2011 - 11:54

@Tournesol a écrit:J'ai, pour ma part, rencontré quand même de nombreux cde qui tâchaient de faire au mieux pour ne pas pénaliser trop de profs...

En tant que TZR, je prenais évidemment ce qu'il y avait, mais je trouve que certains de nous exagèrent avec leurs souhaits (lorsqu'on leur demande leur avis en fin d'année). Le mercredi libéré, systématiquement, comme étant un dû, pour les mamans, ben, désolée, mais ça m'a toujours horripilée... Les collègues qui demandent, précisément, de ne pas travailler telle demi-journée, systématiquement, de ne commencer qu'à telle heure, pour des raisons d'organisation à la maison, de ne jamais finir après telle heure, pour pouvoir récupérer leurs enfants à l'école, etc., pas normal. Et je n'ai évidemment rien contre les profs mamans, cela va sans dire ! En tant que TZR, toujours, j'ai fréquemment eu mon mercredi matin...

Ben en même temps, si le mercredi matin ne m'avait pas été accordé il y a quelques années, j'aurais été vraiment mal : enfants non pris en charge, et aucune solution pour les faire garder. En gros : je n'aurais pas pu faire cours, tout simplement.
Là, je suis à mi-temps et je travaille sur cinq jours, mais je m'en fiche : ça ne pose pas de problème par rapport à la garde des enfants, et c'est l'essentiel.
Il faut quand même savoir que quelquefois, quand on demande une demi-journée particulière, c'est vraiment indispensable, qu'on n'a pas d'autre solution...

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: edt pourri...

Message par Lenore le Dim 4 Sep 2011 - 21:48

@Nasopi a écrit:
@Tournesol a écrit:J'ai, pour ma part, rencontré quand même de nombreux cde qui tâchaient de faire au mieux pour ne pas pénaliser trop de profs...

En tant que TZR, je prenais évidemment ce qu'il y avait, mais je trouve que certains de nous exagèrent avec leurs souhaits (lorsqu'on leur demande leur avis en fin d'année). Le mercredi libéré, systématiquement, comme étant un dû, pour les mamans, ben, désolée, mais ça m'a toujours horripilée... Les collègues qui demandent, précisément, de ne pas travailler telle demi-journée, systématiquement, de ne commencer qu'à telle heure, pour des raisons d'organisation à la maison, de ne jamais finir après telle heure, pour pouvoir récupérer leurs enfants à l'école, etc., pas normal. Et je n'ai évidemment rien contre les profs mamans, cela va sans dire ! En tant que TZR, toujours, j'ai fréquemment eu mon mercredi matin...

Ben en même temps, si le mercredi matin ne m'avait pas été accordé il y a quelques années, j'aurais été vraiment mal : enfants non pris en charge, et aucune solution pour les faire garder. En gros : je n'aurais pas pu faire cours, tout simplement.
Là, je suis à mi-temps et je travaille sur cinq jours, mais je m'en fiche : ça ne pose pas de problème par rapport à la garde des enfants, et c'est l'essentiel.
Il faut quand même savoir que quelquefois, quand on demande une demi-journée particulière, c'est vraiment indispensable, qu'on n'a pas d'autre solution...

Là, c'est bien mon problème et je suis légèrement en panique car je ne sais pas comment je vais me débrouiller pour récupérer mon fils de 13 mois. Je bosse dans un bahut à 1h20 de chez moi. Les lundis et mardi, j'ai 4 et 3 heures de cours, je commence à 8h00 et je finis à... 17h00 ainsi que le vendredi (mais je commence plus tard). ça vous donne une bonne idée de la tranche de gruyère qu'on m'a donnée à gober, là ! Et comme je tomberai en plein dans les bouchons, je serai chez moi pour 19h00, environ (c'est beau, l'espoir). Sauf que ma nounou, quand elle a entendu ça, m'a bien fait comprendre que ça allait être limite... Que ce n'était pas trop choupinou pour le gosse de passer plus de 10h00 d'affilées chez elle. Et moi non plus je ne souhaite pas (Ah bon ? Pourquoi ? ...) récuper mon gosse aussi tard. En gros, je ne le verrai qu'une petite demi-heure, le soir avant qu'il ne dorme... Sympa, hein ? Et pas question de compter sur le papa : chef dans un restaurant, il bosse en coupure et tous les soirs à partir de 17h30. Et pas de famille proche pour aider...
Je ne sais pas comment je vais tenir le rythme (levée à 5h45 tous les matins et rentrée à plus de 19h00 3 soirs par semaine), je ne sais pas comment je vais supporter de ne plus voir mon enfant (Oh, ben t'as le week-end, quand même !!!), je ne sais pas comment je vais m'organiser pour la garde de mon fils. Alors quand je vois des collègues du bahut avec 21h00 de cours finir jamais plus tard que 16h00 ou ayant 2 demi-journées de libres, je comprends pas trop... Ah oui, suis TZR et paraît qu'on peut m'entuber à foison... Et ayant vu les bourdes monumentales dans les edt des classes, je ne pense pas que le PA va se fouler pour améliorer le mien mais qu'il s'est plutôt bien arraché les cheveux tout le week-end pour donner un edt cohérent aux élèves demain (et oui, lors de la prérentrée, nous apprîmes que les edt classe n'étaient pas tout à fait au point...)
Désolée de raconter ma petite vie, mais y'a vraiment trop de disparités lorsque j'ai comparé les edt. Et des gens qui habitent à 10/15 min du bahut finissent à 15h00 ou 14h00, ne viennent que 3/4 jours par semaine, alors que d'autres qui ont des km à se farcir bossent 5 jours par semaine et on un edt pourri.
Voilà, j'ai fini ma gueulante, encore désolée, mais ça fait du bien de vider son sac et son stress.

Lenore
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: edt pourri...

Message par ysabel le Dim 4 Sep 2011 - 22:00

@Lenore a écrit:
@Nasopi a écrit:
@Tournesol a écrit:J'ai, pour ma part, rencontré quand même de nombreux cde qui tâchaient de faire au mieux pour ne pas pénaliser trop de profs...

En tant que TZR, je prenais évidemment ce qu'il y avait, mais je trouve que certains de nous exagèrent avec leurs souhaits (lorsqu'on leur demande leur avis en fin d'année). Le mercredi libéré, systématiquement, comme étant un dû, pour les mamans, ben, désolée, mais ça m'a toujours horripilée... Les collègues qui demandent, précisément, de ne pas travailler telle demi-journée, systématiquement, de ne commencer qu'à telle heure, pour des raisons d'organisation à la maison, de ne jamais finir après telle heure, pour pouvoir récupérer leurs enfants à l'école, etc., pas normal. Et je n'ai évidemment rien contre les profs mamans, cela va sans dire ! En tant que TZR, toujours, j'ai fréquemment eu mon mercredi matin...

Ben en même temps, si le mercredi matin ne m'avait pas été accordé il y a quelques années, j'aurais été vraiment mal : enfants non pris en charge, et aucune solution pour les faire garder. En gros : je n'aurais pas pu faire cours, tout simplement.
Là, je suis à mi-temps et je travaille sur cinq jours, mais je m'en fiche : ça ne pose pas de problème par rapport à la garde des enfants, et c'est l'essentiel.
Il faut quand même savoir que quelquefois, quand on demande une demi-journée particulière, c'est vraiment indispensable, qu'on n'a pas d'autre solution...

Là, c'est bien mon problème et je suis légèrement en panique car je ne sais pas comment je vais me débrouiller pour récupérer mon fils de 13 mois. Je bosse dans un bahut à 1h20 de chez moi. Les lundis et mardi, j'ai 4 et 3 heures de cours, je commence à 8h00 et je finis à... 17h00 ainsi que le vendredi (mais je commence plus tard). ça vous donne une bonne idée de la tranche de gruyère qu'on m'a donnée à gober, là ! Et comme je tomberai en plein dans les bouchons, je serai chez moi pour 19h00, environ (c'est beau, l'espoir). Sauf que ma nounou, quand elle a entendu ça, m'a bien fait comprendre que ça allait être limite... Que ce n'était pas trop choupinou pour le gosse de passer plus de 10h00 d'affilées chez elle. Et moi non plus je ne souhaite pas (Ah bon ? Pourquoi ? ...) récuper mon gosse aussi tard. En gros, je ne le verrai qu'une petite demi-heure, le soir avant qu'il ne dorme... Sympa, hein ? Et pas question de compter sur le papa : chef dans un restaurant, il bosse en coupure et tous les soirs à partir de 17h30. Et pas de famille proche pour aider...
Je ne sais pas comment je vais tenir le rythme (levée à 5h45 tous les matins et rentrée à plus de 19h00 3 soirs par semaine), je ne sais pas comment je vais supporter de ne plus voir mon enfant (Oh, ben t'as le week-end, quand même !!!), je ne sais pas comment je vais m'organiser pour la garde de mon fils. Alors quand je vois des collègues du bahut avec 21h00 de cours finir jamais plus tard que 16h00 ou ayant 2 demi-journées de libres, je comprends pas trop... Ah oui, suis TZR et paraît qu'on peut m'entuber à foison... Et ayant vu les bourdes monumentales dans les edt des classes, je ne pense pas que le PA va se fouler pour améliorer le mien mais qu'il s'est plutôt bien arraché les cheveux tout le week-end pour donner un edt cohérent aux élèves demain (et oui, lors de la prérentrée, nous apprîmes que les edt classe n'étaient pas tout à fait au point...)
Désolée de raconter ma petite vie, mais y'a vraiment trop de disparités lorsque j'ai comparé les edt. Et des gens qui habitent à 10/15 min du bahut finissent à 15h00 ou 14h00, ne viennent que 3/4 jours par semaine, alors que d'autres qui ont des km à se farcir bossent 5 jours par semaine et on un edt pourri.
Voilà, j'ai fini ma gueulante, encore désolée, mais ça fait du bien de vider son sac et son stress.

quand on n'en peut plus, on va chez le médecin... fait pendant 2 ans quand j'étais à TZR à 100 km de chez moi et levée tous les jours à 5h et le samedi à 7 (parce que Fiston, il avait école le samedi).

Et puis, va gueuler pour faire des changements dans l'Edt, on arrive tjs à en faire qqn

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: edt pourri...

Message par Lenore le Dim 4 Sep 2011 - 22:10

Oui, Ysabel, bien sûr que j'irai gueuler ! Là, c'était mon lamento, parce que ça fait du bien de le dire, aussi. J'espère ne pas avoir en arriver aux AM, quand même. C'est que le début.

_________________

Lenore
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: edt pourri...

Message par AerisLike le Dim 4 Sep 2011 - 22:18

@Lenore a écrit:
@Nasopi a écrit:
@Tournesol a écrit:J'ai, pour ma part, rencontré quand même de nombreux cde qui tâchaient de faire au mieux pour ne pas pénaliser trop de profs...

En tant que TZR, je prenais évidemment ce qu'il y avait, mais je trouve que certains de nous exagèrent avec leurs souhaits (lorsqu'on leur demande leur avis en fin d'année). Le mercredi libéré, systématiquement, comme étant un dû, pour les mamans, ben, désolée, mais ça m'a toujours horripilée... Les collègues qui demandent, précisément, de ne pas travailler telle demi-journée, systématiquement, de ne commencer qu'à telle heure, pour des raisons d'organisation à la maison, de ne jamais finir après telle heure, pour pouvoir récupérer leurs enfants à l'école, etc., pas normal. Et je n'ai évidemment rien contre les profs mamans, cela va sans dire ! En tant que TZR, toujours, j'ai fréquemment eu mon mercredi matin...

Ben en même temps, si le mercredi matin ne m'avait pas été accordé il y a quelques années, j'aurais été vraiment mal : enfants non pris en charge, et aucune solution pour les faire garder. En gros : je n'aurais pas pu faire cours, tout simplement.
Là, je suis à mi-temps et je travaille sur cinq jours, mais je m'en fiche : ça ne pose pas de problème par rapport à la garde des enfants, et c'est l'essentiel.
Il faut quand même savoir que quelquefois, quand on demande une demi-journée particulière, c'est vraiment indispensable, qu'on n'a pas d'autre solution...

Là, c'est bien mon problème et je suis légèrement en panique car je ne sais pas comment je vais me débrouiller pour récupérer mon fils de 13 mois. Je bosse dans un bahut à 1h20 de chez moi. Les lundis et mardi, j'ai 4 et 3 heures de cours, je commence à 8h00 et je finis à... 17h00 ainsi que le vendredi (mais je commence plus tard). ça vous donne une bonne idée de la tranche de gruyère qu'on m'a donnée à gober, là ! Et comme je tomberai en plein dans les bouchons, je serai chez moi pour 19h00, environ (c'est beau, l'espoir). Sauf que ma nounou, quand elle a entendu ça, m'a bien fait comprendre que ça allait être limite... Que ce n'était pas trop choupinou pour le gosse de passer plus de 10h00 d'affilées chez elle. Et moi non plus je ne souhaite pas (Ah bon ? Pourquoi ? ...) récuper mon gosse aussi tard. En gros, je ne le verrai qu'une petite demi-heure, le soir avant qu'il ne dorme... Sympa, hein ? Et pas question de compter sur le papa : chef dans un restaurant, il bosse en coupure et tous les soirs à partir de 17h30. Et pas de famille proche pour aider...
Je ne sais pas comment je vais tenir le rythme (levée à 5h45 tous les matins et rentrée à plus de 19h00 3 soirs par semaine), je ne sais pas comment je vais supporter de ne plus voir mon enfant (Oh, ben t'as le week-end, quand même !!!), je ne sais pas comment je vais m'organiser pour la garde de mon fils. Alors quand je vois des collègues du bahut avec 21h00 de cours finir jamais plus tard que 16h00 ou ayant 2 demi-journées de libres, je comprends pas trop... Ah oui, suis TZR et paraît qu'on peut m'entuber à foison... Et ayant vu les bourdes monumentales dans les edt des classes, je ne pense pas que le PA va se fouler pour améliorer le mien mais qu'il s'est plutôt bien arraché les cheveux tout le week-end pour donner un edt cohérent aux élèves demain (et oui, lors de la prérentrée, nous apprîmes que les edt classe n'étaient pas tout à fait au point...)
Désolée de raconter ma petite vie, mais y'a vraiment trop de disparités lorsque j'ai comparé les edt. Et des gens qui habitent à 10/15 min du bahut finissent à 15h00 ou 14h00, ne viennent que 3/4 jours par semaine, alors que d'autres qui ont des km à se farcir bossent 5 jours par semaine et on un edt pourri.
Voilà, j'ai fini ma gueulante, encore désolée, mais ça fait du bien de vider son sac et son stress.

Courage... je suis un peu dans la même situation que toi, sans le bébé.
1H30 de route soit 3h au total, un emploi du temps plutôt pénible: lundi, je fais 8h30 - 17h40 (soit 8h de cours), mardi = pas cours (soulagement, je n'ai juste que 4 aller/retour par semaine), mercredi= journée cool aussi 9h30 - 12h30, jeudi = 8h30 - 17h40 (avec 4h de trou) et vendredi = 8h30 - 17h40 (avec 4h de trous). En plus de ça, on m'a mis PP. Je tomberai donc dans les bouchons...
Je me prends pas la tête: si je pète les plombs, ça sera un AM et puis c'est tout. Le plus dur sera les matins... mais bon, j'ai fais le choix d'avoir une vie privée (bah oui, on m'a conseillé de venir en région parisienne, de revendre notre maison qu'on vient d’acquérir et de laisser tomber mon homme pour en retrouver un autre...).

Ça fera la 3eme année... ce qui me fait le plus peur, c'est justement lorsque je voudrai un enfant... je sais pas comment tu fais mais 3h de route avec un enfant, tu m'impressionnes !!!
Hésite pas à aller gueuler, moi je l'ai fais et il y aura des changements normalement.
Courage !

AerisLike
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: edt pourri...

Message par plumedair le Dim 4 Sep 2011 - 22:44

@Lenore a écrit:
@Nasopi a écrit:
@Tournesol a écrit:J'ai, pour ma part, rencontré quand même de nombreux cde qui tâchaient de faire au mieux pour ne pas pénaliser trop de profs...

En tant que TZR, je prenais évidemment ce qu'il y avait, mais je trouve que certains de nous exagèrent avec leurs souhaits (lorsqu'on leur demande leur avis en fin d'année). Le mercredi libéré, systématiquement, comme étant un dû, pour les mamans, ben, désolée, mais ça m'a toujours horripilée... Les collègues qui demandent, précisément, de ne pas travailler telle demi-journée, systématiquement, de ne commencer qu'à telle heure, pour des raisons d'organisation à la maison, de ne jamais finir après telle heure, pour pouvoir récupérer leurs enfants à l'école, etc., pas normal. Et je n'ai évidemment rien contre les profs mamans, cela va sans dire ! En tant que TZR, toujours, j'ai fréquemment eu mon mercredi matin...

Ben en même temps, si le mercredi matin ne m'avait pas été accordé il y a quelques années, j'aurais été vraiment mal : enfants non pris en charge, et aucune solution pour les faire garder. En gros : je n'aurais pas pu faire cours, tout simplement.
Là, je suis à mi-temps et je travaille sur cinq jours, mais je m'en fiche : ça ne pose pas de problème par rapport à la garde des enfants, et c'est l'essentiel.
Il faut quand même savoir que quelquefois, quand on demande une demi-journée particulière, c'est vraiment indispensable, qu'on n'a pas d'autre solution...

Là, c'est bien mon problème et je suis légèrement en panique car je ne sais pas comment je vais me débrouiller pour récupérer mon fils de 13 mois. Je bosse dans un bahut à 1h20 de chez moi. Les lundis et mardi, j'ai 4 et 3 heures de cours, je commence à 8h00 et je finis à... 17h00 ainsi que le vendredi (mais je commence plus tard). ça vous donne une bonne idée de la tranche de gruyère qu'on m'a donnée à gober, là ! Et comme je tomberai en plein dans les bouchons, je serai chez moi pour 19h00, environ (c'est beau, l'espoir). Sauf que ma nounou, quand elle a entendu ça, m'a bien fait comprendre que ça allait être limite... Que ce n'était pas trop choupinou pour le gosse de passer plus de 10h00 d'affilées chez elle. Et moi non plus je ne souhaite pas (Ah bon ? Pourquoi ? ...) récuper mon gosse aussi tard. En gros, je ne le verrai qu'une petite demi-heure, le soir avant qu'il ne dorme... Sympa, hein ? Et pas question de compter sur le papa : chef dans un restaurant, il bosse en coupure et tous les soirs à partir de 17h30. Et pas de famille proche pour aider...
Je ne sais pas comment je vais tenir le rythme (levée à 5h45 tous les matins et rentrée à plus de 19h00 3 soirs par semaine), je ne sais pas comment je vais supporter de ne plus voir mon enfant (Oh, ben t'as le week-end, quand même !!!), je ne sais pas comment je vais m'organiser pour la garde de mon fils. Alors quand je vois des collègues du bahut avec 21h00 de cours finir jamais plus tard que 16h00 ou ayant 2 demi-journées de libres, je comprends pas trop... Ah oui, suis TZR et paraît qu'on peut m'entuber à foison... Et ayant vu les bourdes monumentales dans les edt des classes, je ne pense pas que le PA va se fouler pour améliorer le mien mais qu'il s'est plutôt bien arraché les cheveux tout le week-end pour donner un edt cohérent aux élèves demain (et oui, lors de la prérentrée, nous apprîmes que les edt classe n'étaient pas tout à fait au point...)
Désolée de raconter ma petite vie, mais y'a vraiment trop de disparités lorsque j'ai comparé les edt. Et des gens qui habitent à 10/15 min du bahut finissent à 15h00 ou 14h00, ne viennent que 3/4 jours par semaine, alors que d'autres qui ont des km à se farcir bossent 5 jours par semaine et on un edt pourri.
Voilà, j'ai fini ma gueulante, encore désolée, mais ça fait du bien de vider son sac et son stress.

Je suis dans le même cas que toi, beaucoup de route, un edt assez étendu (tout de même un peu mieux que toi, hein!), un bébé... Je compatis!

plumedair
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: edt pourri...

Message par Lenore le Dim 4 Sep 2011 - 22:45

@AerisLike a écrit:

Ça fera la 3eme année... ce qui me fait le plus peur, c'est justement lorsque je voudrai un enfant... je sais pas comment tu fais mais 3h de route avec un enfant, tu m'impressionnes !!!
Hésite pas à aller gueuler, moi je l'ai fais et il y aura des changements normalement.
Courage !

Bah le problème, c'est que moi non plus je ne sais pas comment je vais faire étant donné que l'année dernière c'était le pied, niveau edt (et papa gardait bébé en plus !). Mais un conseil, ne fais pas passer ta vie privée avant ton boulot. Je l'ai fait et j'y ai perdu beaucoup (un amour, mais c'est pas plus mal car j'ai rencontré THE amour of my life par la suite) et en conséquence, la passion de mon métier, que je rendais responsable du naufrage de ma vie privée. Alors, suis toujours tzr et j'ai voulu un enfant ??? On m'a dit attends d'avoir un poste fixe (soit dans une petite dizaine d'années, si tout va bien...). Sauf que dans 10 ans, j'aurai 40 ans. C'est un peu short, question horloge biologique, chez la femme, pour procréer... Donc, j'ai fait mon bébé avec THE amour of my life en sachant que ça allait pas être facile mais je ne regrette rien. Par contre, je ne serai pas contre un petit coup de pouce de l'administration, un chouïa de compréhension, quoi.
En tout cas, bon courage à toi pour cette année, ainsi qu'à tous ceux qui ont un edt de m***de (et pis les autres aussi Wink )

_________________

Lenore
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: edt pourri...

Message par Emeraldia le Dim 4 Sep 2011 - 22:59

@micaschiste a écrit:
@leyade a écrit:
@Mamino a écrit:
@thrasybule a écrit:Désolé de consacrer un topic uniquement à ma petite personne mais je suis désespéré: j'ai un emploi du temps sur 6 jours , tout cela pour caser 16 heures...je ne suis pas le seul, 80 pourcents de mes collègues sont au minimum sur cinq jours au mieux...ne parlons pas des heures de trou délirants, j'ai envie de tout envoyer péter...

Tu avais pris l'option "pension complète" ? "all inclusive" ?
Ou alors tu as un chef qui anticipe la prochaine réforme : 35 h présence hebdo dans l'établissement
!

j'ai élaboré, en accord avec moi-même, une théorie du complot selon laquelle depuis un an ou deux on voit les cde s'appliquer consciencieusement à pourrir de plus en plus les edt, et à coup de gruyère nous bloquer au bahut et du coup à nous refourguer des tonnes de réunions ou d'heures sup "ben puisque vous êtes là", pour nous faire passer la pilule, et nous amener progressivement aux 35h dans l'établissement.

J'y crois très sérieusement.

+1 Dans mon établissement, certains collègues avec des temps partiels de 12 heures se retrouvent à venir 5 jours!!! et pour les autres c'est très étalé.
+2
Pour moi aussi, c'est très pourri : je viens 5 jours, je fois faire 5h ds un autre collège pour une classe mais aucun effort n'a été fait, je dois avoir dix heures de trous ds la semaine, ça me fait des journées de 8H à 17H30... Si ça reste comme ça, ils me le paieront.

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: edt pourri...

Message par Emeraldia le Dim 4 Sep 2011 - 23:02

@loup des steppes a écrit:Courage à Trasy, Ava et les autres.. fleurs2

Le mien est dégueu aussi... sur 5 jours et un vrai gruyère... furieux

M'est avis que certains CDE font exprès de nous pourrir la vie davantage, alors que chacun sait qu'un prof "maltraité" via son emploi du temps fera un moins bon travail au final! Et que donc ce sont les élèves qui en pâtiront... Suspect
Je vais être absente, je vais le faire exprès.

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: edt pourri...

Message par Emeraldia le Dim 4 Sep 2011 - 23:03

@Tournesol a écrit:J'ai, pour ma part, rencontré quand même de nombreux cde qui tâchaient de faire au mieux pour ne pas pénaliser trop de profs...

En tant que TZR, je prenais évidemment ce qu'il y avait, mais je trouve que certains de nous exagèrent avec leurs souhaits (lorsqu'on leur demande leur avis en fin d'année). Le mercredi libéré, systématiquement, comme étant un dû, pour les mamans, ben, désolée, mais ça m'a toujours horripilée... Les collègues qui demandent, précisément, de ne pas travailler telle demi-journée, systématiquement, de ne commencer qu'à telle heure, pour des raisons d'organisation à la maison, de ne jamais finir après telle heure, pour pouvoir récupérer leurs enfants à l'école, etc., pas normal. Et je n'ai évidemment rien contre les profs mamans, cela va sans dire ! En tant que TZR, toujours, j'ai fréquemment eu mon mercredi matin...
+1
Qd tu vois q certains ont 3 ou 4 demi-journées, ou le mercredi + le vendredi aprèm et q toi tu es là, 5 jours sur 7, avec 3 niveaux, ds 2 collèges, tte la journée, ça dégoûte...surtt quand la Principale te sort : "tt le monde doit faire des efforts ! " Ah bon ?

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: edt pourri...

Message par AerisLike le Dim 4 Sep 2011 - 23:30

@Lenore a écrit:
@AerisLike a écrit:

Ça fera la 3eme année... ce qui me fait le plus peur, c'est justement lorsque je voudrai un enfant... je sais pas comment tu fais mais 3h de route avec un enfant, tu m'impressionnes !!!
Hésite pas à aller gueuler, moi je l'ai fais et il y aura des changements normalement.
Courage !

Bah le problème, c'est que moi non plus je ne sais pas comment je vais faire étant donné que l'année dernière c'était le pied, niveau edt (et papa gardait bébé en plus !). Mais un conseil, ne fais pas passer ta vie privée avant ton boulot. Je l'ai fait et j'y ai perdu beaucoup (un amour, mais c'est pas plus mal car j'ai rencontré THE amour of my life par la suite) et en conséquence, la passion de mon métier, que je rendais responsable du naufrage de ma vie privée. Alors, suis toujours tzr et j'ai voulu un enfant ??? On m'a dit attends d'avoir un poste fixe (soit dans une petite dizaine d'années, si tout va bien...). Sauf que dans 10 ans, j'aurai 40 ans. C'est un peu short, question horloge biologique, chez la femme, pour procréer... Donc, j'ai fait mon bébé avec THE amour of my life en sachant que ça allait pas être facile mais je ne regrette rien. Par contre, je ne serai pas contre un petit coup de pouce de l'administration, un chouïa de compréhension, quoi.
En tout cas, bon courage à toi pour cette année, ainsi qu'à tous ceux qui ont un edt de m***de (et pis les autres aussi Wink )

Merci Smile
Hum, je suis en train d'y réfléchir à ce projet mais j'attends le mariage (année prochaine). Je commence à en avoir envie et je suis en train de me dire que ça m'aidera à me rapprocher de mon conjoint. C'est presque triste de penser à ça... mais bon, comme tu dis, l'horloge tourne et j'ai pas envie d'attendre je ne sais quoi pour avoir un enfant. Puis merde, c'est un juste retour des choses après ces petits sacrifices Wink
Tant pis pour l'EN si je dois m’arrêter bien avant à cause de la route dans cette condition. Parce qu'il est clair que je pourrais pas aller au delà des 7 mois avec 3h de route/jour.
J'espère qu'ils feront un petit geste dans ton établissement, même si je me demande si certains ne le font pas exprès...

AerisLike
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: edt pourri...

Message par thrasybule le Sam 10 Sep 2011 - 8:49

En ce qui me concerne, le vent de la révolte gronde et nous avons déposé un préavis pour des grèves tournantes: il y a en plus moult dysfonctionnements, des problèmes de salles et je en parle pas de l'incompatibilté entre différentes options pour les élèves
Le proviseur m'a convoqué, tout sucré, et m'a dit qu'il avait déjà trouvé une solution pour ramener l'edt à 5 jours( trop aimable) et qu'il se débrouillerait pour le ramener au final à 4 ( là il a abordé des considérations techniques qui ont passé à des années-lumière au-dessus de ma pomme) mais je vais devoir me taper cet edt pourri jusqu"à la fin du mois...d'ailleurs je dois y aller là et je cache ma joie!

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: edt pourri...

Message par deroute le Sam 10 Sep 2011 - 9:19

C'est quoi le principe des grèves tournantes Thrasy? Vous faites grève chacun votre tour?

deroute
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: edt pourri...

Message par Igniatius le Sam 10 Sep 2011 - 10:22

Bravo Thrasy !

En vous organisant, vous devriez bien faire bouger les choses.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: edt pourri...

Message par frankenstein le Sam 10 Sep 2011 - 10:26

@thrasybule a écrit:En ce qui me concerne, le vent de la révolte gronde et nous avons déposé un préavis pour des grèves tournantes: il y a en plus moult dysfonctionnements, des problèmes de salles et je en parle pas de l'incompatibilté entre différentes options pour les élèves
Le proviseur m'a convoqué, tout sucré, et m'a dit qu'il avait déjà trouvé une solution pour ramener l'edt à 5 jours( trop aimable) et qu'il se débrouillerait pour le ramener au final à 4 ( là il a abordé des considérations techniques qui ont passé à des années-lumière au-dessus de ma pomme) mais je vais devoir me taper cet edt pourri jusqu"à la fin du mois...d'ailleurs je dois y aller là et je cache ma joie!
Ah oui, un samedi matin, c'est pas cool..
Compassion. trefle

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: edt pourri...

Message par Emeraldia le Sam 10 Sep 2011 - 10:47

C'est bien d'être solidaire, moi les collègues s'en fichent : une m'a sorti que c'était normal parce que je travaille sur deux établissements, elle m'a dit : "j'ai déjà travaillé du lundi au samedi, moi !" (ss entendu, te plains pas, ça aurait pu être pire). Je lui ai rétorqué que moi aussi, j'avais déjà travaillé 6 jours sur 7.

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: edt pourri...

Message par Leclochard le Sam 10 Sep 2011 - 11:08

@Emeraldia a écrit:C'est bien d'être solidaire, moi les collègues s'en fichent : une m'a sorti que c'était normal parce que je travaille sur deux établissements, elle m'a dit : "j'ai déjà travaillé du lundi au samedi, moi !" (ss entendu, te plains pas, ça aurait pu être pire). Je lui ai rétorqué que moi aussi, j'avais déjà travaillé 6 jours sur 7.

Et puis, la solidarité, c'est déjà ne pas favoriser au départ toujours les mêmes: les jeunes mères et les anciens. C'est presque normal maintenant que le célibataire, celui qui n'a pas d'enfant ou le nouveau/le remplaçant finisse plus tard, ait un emploi du temps à trou et se paye en prime les classes les plus pénibles (comme les 4ème). furieux

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum