Socle, Livret de compétences , Cerise sur le gâteau !

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Socle, Livret de compétences , Cerise sur le gâteau !

Message par JEMS le Sam 28 Jan 2012 - 8:34

Ce livret est tout simplement hallucinatoire chez nous "en LP". L'élève doit, de lui même compléter les compétences acquises, faire sa propre analyse, expliquer les mécanismes afin d'y parvenir... Suspect Je ne résiste pas à vous mettre en fichier le "passeport professionnel" d'un élève de bac pro...
Fichiers joints
Passeport_pro.ppt Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(290 Ko) Téléchargé 27 fois

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle, Livret de compétences , Cerise sur le gâteau !

Message par vivi1982 le Sam 28 Jan 2012 - 11:29

Si vous ne le faites pas, en 3ème ça veut dire que vous validez toutes les compétences de tout le monde sans distinction puisque c'est obligatoire de le valider pour le brevet?

vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle, Livret de compétences , Cerise sur le gâteau !

Message par Celadon le Sam 28 Jan 2012 - 11:31

Eh bien cela suppose qu'ils savent parfaitement lire, écrire, mettre en relation les informations et les synthétiser. Bravo ! Wink

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle, Livret de compétences , Cerise sur le gâteau !

Message par malo21 le Sam 28 Jan 2012 - 13:23

on n'a aucune obligation nulle part d'évaluer par compétences, seul la validation ou non non du LPC est obligatoire. l'année passée c'est le chef qui a fait le boulot puisque on a refusé de le valider. cette année je ne sais pas comment on va se positionner. en français on continue à faire bloc contre le machin ce qui n'est pas le cas en maths par exemple chez nos collègues

malo21
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle, Livret de compétences , Cerise sur le gâteau !

Message par Provence le Sam 28 Jan 2012 - 13:32

@vivi1982 a écrit:Si vous ne le faites pas, en 3ème ça veut dire que vous validez toutes les compétences de tout le monde sans distinction puisque c'est obligatoire de le valider pour le brevet?

Je ne valide rien du tout. Le chef valide tout le monde automatiquement en fin d'année. Nous avons des choses sérieuses à faire durant l'année, nous n'avons pas de temps à perdre avec des âneries chronophages.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle, Livret de compétences , Cerise sur le gâteau !

Message par Thalia de G le Sam 28 Jan 2012 - 13:47

@Provence a écrit:
@vivi1982 a écrit:Si vous ne le faites pas, en 3ème ça veut dire que vous validez toutes les compétences de tout le monde sans distinction puisque c'est obligatoire de le valider pour le brevet?

Je ne valide rien du tout. Le chef valide tout le monde automatiquement en fin d'année. Nous avons des choses sérieuses à faire durant l'année, nous n'avons pas de temps à perdre avec des âneries chronophages.
Le chef ne validera pas, comme l'an dernier, les élèves notoirement insuffisants et qui, socle ou pas, n'auront pas leur brevet.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle, Livret de compétences , Cerise sur le gâteau !

Message par malo21 le Sam 28 Jan 2012 - 13:55

le chef fait bien ce qu'il veut au bout du compte, pas notre problème. je suis entièrement d'accord avec provence, on a bien d'autres choses à faire nettement plus intéressantes.

malo21
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle, Livret de compétences , Cerise sur le gâteau !

Message par GD le Dim 29 Jan 2012 - 18:31

@Presse-purée a écrit:Je relance le post en vous confiant mon dernier angle de réflexion concernant le socle:

*met sa casquette de syndiqué*

Je suis syndiqué, pas au SNALC, ni au SGEN, et je pense qu'il faut garder à l'esprit les conséquences que le S3C peut avoir sur nous, en tant qu'employés.
Souvent (et Milner le montre bien dès les années 80), il est dit que le professeur l'est par passion, et du coup la dimension des conditions de travail est minorée. Parler d'argent, pour un prof, c'est sale, puisqu'il est là par passion (voire par sacrifice); avoir des revendications catégorielles, c'est sale (alors que les médecins, qui exercent aussi une mission de service public, n'ont aucun scrupule à en avoir).

Or, le S3C peut - je dirai même "va", mais on pourrait me taxer de pessimisme, voire de cassandrisme, même si le terme est un affreux néologisme - être utilisé comme une arme contre nous en tant que catégorie professionnelle. Voyez comment marche l'évaluation des établissements aux USA par exemple. Pour ce faire, vous pouvez jeter un oeil à la saison 4 de The Wire, avec la fameuse réplique lancée à un prof de maths "You don't teach maths, you teach the test"...

Plus fondamentalement, comme le dit G. Chapelle dans Enseigner, que je citais précédemment, on passe d'une école "offre les mêmes chances à tous" à une "école qui garantit la réussite de chacun". La nuance est d'importance: l'élève est complètement déchargé de la responsabilité de sa propre réussite, qui n'incombe qu'aux profs. On reste dans l'idée de bureaucratisation extrême du système, bureaucratisation qui doit être comprise comme un moyen de contrôle de notre activité professionnelle par des administratifs éloignés de notre cadre d'exercice.

C'est aussi nous donner un pouvoir démesuré, et, curieusement, présenter les élèves comme des feuilles blanches sur lesquelles on écrit... ou, pour utiliser la figure géométrique, sortir du triangle pédagogique pour faire reposer la responsabilité de l'acte d'apprentissage uniquement sur un de ses angles.

Alors, en imaginant qu'un élève ne valide pas certaines compétences, c'est le professeur qui sera mis en cause.
Sa seule solution pour garder un niveau de salaire décent, voire son boulot, sera de se couvrir juridiquement parlant en montrant que sa responsabilité n'est pas en cause: "Mais regardez, j'ai fait x PPRE", "Tenez, voici le relevé des travaux non rendus avec les dates et motifs"... Les rapports profs/élèves, dans lesquels la confiance est parfois difficile à établir, risquent de s'en retrouver encore davantage dégradés, notamment avec les élèves les plus en difficulté, et donc les plus en rupture avec l'école.

On peut m'opposer que pour le moment, je suis dans la fiction... mais franchement, ça nous pend au nez.


Je crains que cela ne soit pas que de la fiction . . .

GD
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle, Livret de compétences , Cerise sur le gâteau !

Message par Presse-purée le Jeu 2 Fév 2012 - 22:04

J'en remets une couche:

Un papier sur Rochex, tiré du Mensuel du café (je souligne):

L'approche par compétences, par un lien jamais explicité avec les minimums , se nourrit d'une critique des curriculum disciplinaires considérés comme artificiels, démesurés, sans même examiner les curriculums réellement enseignés, leurs modes d'apprentissage dans les différents contextes sociaux. Comme le dit Crahay qualifiant les compétences de "caverne d'Ali-Baba conceptuel", les textes successifs mélangent à loisir les termes sans en définir une acception stabilisée, et le rapport entre connaissance, compétences et attitudes n'est jamais théoriquement défini. "Ne tombe-t-on pas parfois dans le registre de la contenance morale et comportementale plutôt que dans les missions de l'Ecole ?" interroge Rochex. En 1987, Forquin écrivait qu'on établissait une disjonction beaucoup trop forte entre les savoirs savants et les savoirs de la vie, par des compétences tellement générales qu'elle ne sont plus d'aucune utilité pour le pédagogue... "Résoudre des problèmes géométriques" fait partie de la compétence 3 du palier 1du socle, "résoudre des problèmes de construction" fait partie du palier 2. A ce niveau de généralité, évaluer par "acquis" ou "non acquis" devient impossible pour l'enseignant, et la compétence devient, comme jadis l'intelligence de Binet, ce qui est mesuré par le test...

On risque donc un déplacement du centre de l'activité de l'enseignant, avec un "teaching to the test"destiné à entrainer l'évaluation et un pilotage par les résultats, dont on sait que dans les pays anglo-saxons il amène a renforcer les tâches morcelées, à réduire les curriculums, à renforcer la tension entre programmes et socle, avec un dualisation des objectifs affichés :brevet pour les uns, Socle pour les autres ? "Sur le terrain, on laisse les enseignants se débrouiller avec cette double injonction. Au prétexte de ne pas être prescriptif, on dissout la norme scolaire. Comme on ne sait pas faire au ministère, on pense que chacun va inventer la réussite un niveau local. Par quelle magie ? Quand on laisse les gens se dépêtrer seuls, les confrontations d'habitus sociaux l'emportent.
Innovation n'est pas le synonyme de démocratisation
"


Dernière édition par Presse-purée le Jeu 2 Fév 2012 - 22:11, édité 1 fois

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle, Livret de compétences , Cerise sur le gâteau !

Message par Presse-purée le Jeu 2 Fév 2012 - 22:06

Je vous laisse méditer sur ces critiques émanant non pas d'un prof royaliste aigri par la société de maintenant mais d'un sociologue...

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle, Livret de compétences , Cerise sur le gâteau !

Message par Thalia de G le Jeu 2 Fév 2012 - 22:09

Ça fait froid dans le dos...

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle, Livret de compétences , Cerise sur le gâteau !

Message par Presse-purée le Lun 13 Fév 2012 - 21:19

*remonte un peu le fil*

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum