Septembre 2011 : Polémique après le suicide d'une professeur stagiaire à Grenoble

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Septembre 2011 : Polémique après le suicide d'une professeur stagiaire à Grenoble

Message par guiz le Mar 6 Sep 2011 - 13:13

Je ne voudrais plomber la rentrée de personne mais je pense que ça doit être su. Triste nouvelle No

http://www.ledauphine.com/isere-sud/2011/09/05/polemique-apres-le-suicide-d-une-professeur-stagiaire

_________________
“You know when you've found it, that's something I learned, coz' you feel it when they take it away” ...
avatar
guiz
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Septembre 2011 : Polémique après le suicide d'une professeur stagiaire à Grenoble

Message par leyade le Mar 6 Sep 2011 - 13:25


Quelle tristesse.... pale
Aucun boulot ne mérite qu'on se tue pour lui...

"Le recteur de l’académie de Grenoble Olivier Audéoud
[...]
Pour lui, un soutien exceptionnel lui a été apporté avec un nombre de visites dans sa classe et de journées d’observation bien supérieur aux autres professeurs-stagiaires."

>> Moi j'appelle ça une pression supplémentaire, pendant mon année de stage j'ai eu droit à une "visite" supplémentaire, on m'a bien fait comprendre que c'était parce que je n'étais pas assez bien selon leurs critères....

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.
avatar
leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Septembre 2011 : Polémique après le suicide d'une professeur stagiaire à Grenoble

Message par Emeraldia le Mar 6 Sep 2011 - 13:31

Ca me désole, c'est un métier déjà difficile mais c'est vrai qu'on peut se retrouver bien seul. Qd on lit qu'on a tout fait pour l'aider, je repense à tous les remplacements q j'ai faits et où je ne pouvais compter que sur moi... Et il y a des élèves très difficiles, qui testent en plus les "nouveaux", et la mauvaise foi de ceux qui donnent des conseils à la noix...
avatar
Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Septembre 2011 : Polémique après le suicide d'une professeur stagiaire à Grenoble

Message par mimilou le Mar 6 Sep 2011 - 13:33

C'est affreux... pale
Mais pourquoi n'a-t-elle pas eu droit à une seconde chance ?
avatar
mimilou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Septembre 2011 : Polémique après le suicide d'une professeur stagiaire à Grenoble

Message par Audrey le Mar 6 Sep 2011 - 13:35

Et quelqu'un qui ne serait vraiment pas fait pour ce métier, il faut lui donner une seconde chance quand même? Je ne parle pas de ce cas précis, mais je suis perplexe face à une position qui consiste à laisser forcément une deuxième chance à tout le monde...

Triste histoire en tout cas...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Septembre 2011 : Polémique après le suicide d'une professeur stagiaire à Grenoble

Message par kimy le Mar 6 Sep 2011 - 13:36

Une jeune fille souriante qui se tue à cause de son métier ... C'est pale .
Et le recteur de se justifier ... Pfff
avatar
kimy
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Septembre 2011 : Polémique après le suicide d'une professeur stagiaire à Grenoble

Message par Thalia de G le Mar 6 Sep 2011 - 13:37

Et m***e. Je suis de Grenoble et avant même d'avoir lu l'article cela me rend triste et révoltée pour tous ces stagiaires qu'on peut envoyer au casse-pipe.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie.
Et l'été un goût de cendres.
Amer automne.
avatar
Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Septembre 2011 : Polémique après le suicide d'une professeur stagiaire à Grenoble

Message par Carabas le Mar 6 Sep 2011 - 13:41

@Audrey a écrit:Et quelqu'un qui ne serait vraiment pas fait pour ce métier, il faut lui donner une seconde chance quand même? Je ne parle pas de ce cas précis, mais je suis perplexe face à une position qui consiste à laisser forcément une deuxième chance à tout le monde...

Triste histoire en tout cas...
Disons que vu la difficulté du concours, vu les sacrifices qu'imposent cette formation, ces études, oui, je trouve qu'on peut. Surtout que les conditions sont loin d'être idéales pour apprendre... Paroifs, ça peut être une question de temps. 5 ou 6 ans d'études pour se faire remercier au bout d'un an, je trouve ça hardos.

Et c'est quoi, "être fait pour ce métier"? Je me souviens d'un sondage que j'avais fait à ce sujet. Si tout le monde, ou presque, s'entendait pour dire que tout le monde n'est pas fait pour ce métier, personne n'a été en mesure de dire ce que c'était, que d'être "fait pour"...


Dernière édition par Carabas le Mar 6 Sep 2011 - 13:44, édité 1 fois

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell
avatar
Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Septembre 2011 : Polémique après le suicide d'une professeur stagiaire à Grenoble

Message par Thalia de G le Mar 6 Sep 2011 - 13:43

@Audrey a écrit:Et quelqu'un qui ne serait vraiment pas fait pour ce métier, il faut lui donner une seconde chance quand même? Je ne parle pas de ce cas précis, mais je suis perplexe face à une position qui consiste à laisser forcément une deuxième chance à tout le monde...

Triste histoire en tout cas...
Je comprends ta réaction, après avoir réagi à chaud. Mais je pense que les conditions actuelles du stage mettent une telle pression que cette jeune femme n'a pu envisager ni trouver d'autre solution.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie.
Et l'été un goût de cendres.
Amer automne.
avatar
Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Septembre 2011 : Polémique après le suicide d'une professeur stagiaire à Grenoble

Message par noel le Mar 6 Sep 2011 - 13:50

Le vieux classique de "l'école sans histoire" Rolling Eyes

noel
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Septembre 2011 : Polémique après le suicide d'une professeur stagiaire à Grenoble

Message par Condorcet le Mar 6 Sep 2011 - 13:56

Outre la tragédie personnelle, ce suicide pose à nouveau le problème de la reconversion dans l'Education nationale : je trouve que d'autres postes auraient du lui être proposés à la fin de son année de stage dans la fonction publique d'Etat. "Seconde chance" oui et peut-être bien dans un cadre professionnel plus favorable à ses aspirations comme à ses aptitudes du moment. Toutes mes condoléances à sa famille Sad 😢 fleurs
avatar
Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Septembre 2011 : Polémique après le suicide d'une professeur stagiaire à Grenoble

Message par Carabas le Mar 6 Sep 2011 - 13:58

@condorcet a écrit:Outre la tragédie personnelle, ce suicide pose à nouveau le problème de la reconversion dans l'Education nationale : je trouve que d'autres postes auraient du lui être proposés à la fin de son année de stage dans la fonction publique d'Etat.
Quand j'ai demandé si une reconversion de ce type était possible, on m'a ri au nez : "c'est à vous de vous prendre par la main, on ne va pas tout vous apporter sur un plateau d'argent, mais qu'est-ce que vous attendez de nous?"

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell
avatar
Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Septembre 2011 : Polémique après le suicide d'une professeur stagiaire à Grenoble

Message par Condorcet le Mar 6 Sep 2011 - 14:00

@Carabas a écrit:
@condorcet a écrit:Outre la tragédie personnelle, ce suicide pose à nouveau le problème de la reconversion dans l'Education nationale : je trouve que d'autres postes auraient du lui être proposés à la fin de son année de stage dans la fonction publique d'Etat.
Quand j'ai demandé si une reconversion de ce type était possible, on m'a ri au nez : "c'est à vous de vous prendre par la main, on ne va pas tout vous apporter sur un plateau d'argent, mais qu'est-ce que vous attendez de nous?"

J'ai connu aussi ce problème Rolling Eyes .
avatar
Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Septembre 2011 : Polémique après le suicide d'une professeur stagiaire à Grenoble

Message par lenidji le Mar 6 Sep 2011 - 14:31

Quelle tristesse... Oui, aucun boulot ne vaut qu'on se tue pour lui. Même si je comprends son désarroi, je suis stagiaire aussi et on est jeté dans la fosse aux lions sans formation de gladiateur...
avatar
lenidji
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Septembre 2011 : Polémique après le suicide d'une professeur stagiaire à Grenoble

Message par Raoul Volfoni le Mar 6 Sep 2011 - 14:36

@leyade a écrit:
Quelle tristesse.... pale
Aucun boulot ne mérite qu'on se tue pour lui...

"Le recteur de l’académie de Grenoble Olivier Audéoud
[...]
Pour lui, un soutien exceptionnel lui a été apporté avec un nombre de visites dans sa classe et de journées d’observation bien supérieur aux autres professeurs-stagiaires."

>> Moi j'appelle ça une pression supplémentaire, pendant mon année de stage j'ai eu droit à une "visite" supplémentaire, on m'a bien fait comprendre que c'était parce que je n'étais pas assez bien selon leurs critères....

+1 avec Leyade. J'ai eu droit à ce "soutien exceptionnel" lors de mon stage en tant que certifiée, et j'ai surtout eu le sentiment d'être mise sous pression. (J'ai aussi pensé qu'on me déployait toute la panoplie pour parer à un éventuel recours au TA). J'avais l'impression de ne jamais me sortir des visites, bilans et autres merdes du genre. Parfois, je me comparais à un taureau en pleine corrida... chaque visite, chaque rapport était une nouvelle banderille, contribuait à me faire baisser l'échine pour l'estocade finale.
Et quand j'ai appris mon licenciement, moi aussi je l'ai très mal vécu. Je comprends le geste de cette jeune collègue, pour avoir pensé commettre le même. Il ne s'agit pas comme quelqu'un l'écrivait de "se tuer pour un boulot". Mais dans mon cas, il y avait eu un tel travail de sape de mon moral que je n'avais plus aucune estime de moi-même. J'étais détruite, psychologiquement, à force de prendre des baffes. Et ce n'était pas seulement mon "moi prof" qui était détruit, mais toute ma personne (si je me fais bien comprendre). Les capacités de nuisance et de destruction de notre institution ne doivent pas être sous-estimées.
avatar
Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Septembre 2011 : Polémique après le suicide d'une professeur stagiaire à Grenoble

Message par Carabas le Mar 6 Sep 2011 - 14:45

Kruella a écrit:+1 avec Leyade. J'ai eu droit à ce "soutien exceptionnel" lors de mon stage en tant que certifiée, et j'ai surtout eu le sentiment d'être mise sous pression. (J'ai aussi pensé qu'on me déployait toute la panoplie pour parer à un éventuel recours au TA). J'avais l'impression de ne jamais me sortir des visites, bilans et autres merdes du genre. Parfois, je me comparais à un taureau en pleine corrida... chaque visite, chaque rapport était une nouvelle banderille, contribuait à me faire baisser l'échine pour l'estocade finale.
Et quand j'ai appris mon licenciement, moi aussi je l'ai très mal vécu. Je comprends le geste de cette jeune collègue, pour avoir pensé commettre le même. Il ne s'agit pas comme quelqu'un l'écrivait de "se tuer pour un boulot". Mais dans mon cas, il y avait eu un tel travail de sape de mon moral que je n'avais plus aucune estime de moi-même. J'étais détruite, psychologiquement, à force de prendre des baffes. Et ce n'était pas seulement mon "moi prof" qui était détruit, mais toute ma personne (si je me fais bien comprendre). Les capacités de nuisance et de destruction de notre institution ne doivent pas être sous-estimées.
Tu n'imagines même pas à quel point je te comprends. Et j'ai pris la décision de démissionner pour ne pas être licenciée. Je n'aurais pas supporté ça. C'est idiot, surtout financièrement, mais recevoir une lettre de licenciement, c'était au-dessus de mes forces.
Et franchement, je sais que ça peut paraître excessif, mais je ne me suis jamais complètement remise de mes échecs. J'ai un peu remonté la pente, je ne me prends plus pour une grosse merde, mais ce n'est pas la confiance en moi et en l'avenir qui m'étouffe. En tout cas, je suis changée. Et pas en bien.

Donc qu'on en vienne à de telles extrémités, je le déplore, mais je le comprends, hélas!


Dernière édition par Carabas le Mar 6 Sep 2011 - 14:55, édité 1 fois

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell
avatar
Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Septembre 2011 : Polémique après le suicide d'une professeur stagiaire à Grenoble

Message par Raoul Volfoni le Mar 6 Sep 2011 - 14:51

@Carabas a écrit:
En tout cas, je suis changée. Et pas en bien.

Voilà, c'est exactement ce que je ressens. topela

Spoiler:
EEn parcourant le forum, je me disais qu'après le livre "Sarko m'a tuer" on pourrait bien en écrire un, à nous tous... "l'EN m'a tuer"
avatar
Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Septembre 2011 : Polémique après le suicide d'une professeur stagiaire à Grenoble

Message par Carabas le Mar 6 Sep 2011 - 14:54

Et encore, Kruella, tu as trouvé la force de retenter un concours, de ressubir un stage... non, vraiment, je t'admire. Je n'ai plus l'énergie de faire ça. Et je n'ai pas de M2 et aucune envie de le passer. Et de toute façon, je ne saurai pas mieux y faire avec des collégiens.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell
avatar
Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Septembre 2011 : Polémique après le suicide d'une professeur stagiaire à Grenoble

Message par Condorcet le Mar 6 Sep 2011 - 14:54

Entre le passage à l'acte (le suicide) et le retour à plus de raison, le fossé est très mince. Encore une vie pleine de promesses gâchée ! Ce recteur est d'une insensibilité qu'on espère rare.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
avatar
Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Septembre 2011 : Polémique après le suicide d'une professeur stagiaire à Grenoble

Message par Condorcet le Mar 6 Sep 2011 - 14:56

Au fait, Kruella, si tu as besoin de conseils ou de documents, n'hésite pas I love you

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
avatar
Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Septembre 2011 : Polémique après le suicide d'une professeur stagiaire à Grenoble

Message par Hermiony le Mar 6 Sep 2011 - 14:57

[quote="Kruella"]
@leyade a écrit:
Quelle tristesse.... pale
Aucun boulot ne mérite qu'on se tue pour lui...

"Le recteur de l’académie de Grenoble Olivier Audéoud
[...]
Pour lui, un soutien exceptionnel lui a été apporté avec un nombre de visites dans sa classe et de journées d’observation bien supérieur aux autres professeurs-stagiaires."

>> Moi j'appelle ça une pression supplémentaire, pendant mon année de stage j'ai eu droit à une "visite" supplémentaire, on m'a bien fait comprendre que c'était parce que je n'étais pas assez bien selon leurs critères....

J'ai eu droit à la même chose Leyade et moi non plus je n'ai pas ressenti ça comme du soutien mais comme une preuve supplémentaire de ma prétendue incompétence...J'ai eu du bol, ça s'est bien passé. Je ne peux pas en dire autant de la dernière visite, qui s'est elle, très mal déroulée et qui m'a fait me sentir plus nulle que jamais (et qui m'a bien fait stresser pour ma titularisation).

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être
avatar
Hermiony
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Septembre 2011 : Polémique après le suicide d'une professeur stagiaire à Grenoble

Message par Aliceinwonderland le Mar 6 Sep 2011 - 16:28

Kruella a écrit:
@leyade a écrit:
Quelle tristesse.... pale
Aucun boulot ne mérite qu'on se tue pour lui...

"Le recteur de l’académie de Grenoble Olivier Audéoud
[...]
Pour lui, un soutien exceptionnel lui a été apporté avec un nombre de visites dans sa classe et de journées d’observation bien supérieur aux autres professeurs-stagiaires."

>> Moi j'appelle ça une pression supplémentaire, pendant mon année de stage j'ai eu droit à une "visite" supplémentaire, on m'a bien fait comprendre que c'était parce que je n'étais pas assez bien selon leurs critères....

+1 avec Leyade. J'ai eu droit à ce "soutien exceptionnel" lors de mon stage en tant que certifiée, et j'ai surtout eu le sentiment d'être mise sous pression. (J'ai aussi pensé qu'on me déployait toute la panoplie pour parer à un éventuel recours au TA). J'avais l'impression de ne jamais me sortir des visites, bilans et autres merdes du genre. Parfois, je me comparais à un taureau en pleine corrida... chaque visite, chaque rapport était une nouvelle banderille, contribuait à me faire baisser l'échine pour l'estocade finale.
Et quand j'ai appris mon licenciement, moi aussi je l'ai très mal vécu. Je comprends le geste de cette jeune collègue, pour avoir pensé commettre le même. Il ne s'agit pas comme quelqu'un l'écrivait de "se tuer pour un boulot". Mais dans mon cas, il y avait eu un tel travail de sape de mon moral que je n'avais plus aucune estime de moi-même. J'étais détruite, psychologiquement, à force de prendre des baffes. Et ce n'était pas seulement mon "moi prof" qui était détruit, mais toute ma personne (si je me fais bien comprendre). Les capacités de nuisance et de destruction de notre institution ne doivent pas être sous-estimées.


Idem, les visites supplémentaires, se sentir le "mouton noir" des stagiaires... et puis dire qu'ils veulent t'aider...Mes visites conseils ont été des massacres en règle, qui m'ont définitivement discréditée auprès des élèves. Si elle a vécu la même chose pour finalement être ajournée, je pense que l'EN a une responsabilité indéniable.


Dernière édition par Aliceinwonderland le Mar 6 Sep 2011 - 16:37, édité 1 fois
avatar
Aliceinwonderland
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Septembre 2011 : Polémique après le suicide d'une professeur stagiaire à Grenoble

Message par Dani le Mar 6 Sep 2011 - 16:34

Quand l'EN veut te venir en aide, prépare ton testament.

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Septembre 2011 : Polémique après le suicide d'une professeur stagiaire à Grenoble

Message par Malaga le Mar 6 Sep 2011 - 16:54

C'est cela le véritable problème. Il est évident que tout le monde n'est pas fait pour ce métier, comme pour chaque métier, d'ailleurs.
Mais le manque total d'humanité, d'empathie dont fait preuve l'EN envers les stagiaires ou les collègues en difficulté n'est pas excusable. Quand on entend parfois le discours de certains IPR à l'issue d'inspection ou de visites-conseil, c'est effrayant. On se ferait immédiatement lyncher si on parlait de la même façon à nos élèves.
avatar
Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Septembre 2011 : Polémique après le suicide d'une professeur stagiaire à Grenoble

Message par Nasopi le Mar 6 Sep 2011 - 16:58

Même expérience pour moi ! Je n'ai pas été licenciée, mais j'ai dû refaire mon année de stage, et je l'ai très mal vécu. Pour ma deuxième année, j'ai eu la chance de tomber sur des gens humains et sympa ; mais pour ma première année, on a travaillé à me détruire psychologiquement du début à la fin, sous prétexte de "m'aider".
Je n'aurais certainement pas supporté d'être licenciée, moi non plus. C'est vrai que ça a été très dur pendant les premières années ; mais maintenant, ça va beaucoup mieux, et j'aime mon métier. Comme toi, Carabas, je ne peux pas faire autre chose qu'enseigner. On ne peut pas juger les gens sur un an.

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)
avatar
Nasopi
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum