J'ai envie de hurler et personne ne veut réellement m'entendre?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

J'ai envie de hurler et personne ne veut réellement m'entendre?

Message par pitchounette le Mar 6 Sep 2011 - 21:31

Je suis TZR, prof éco gestion spécialité :en voie de disparition. Rappel de ma rentrée : j'étais sur deux établissements un quota d'heures chez l'un et le reste chez l'autre. Un des établissements m'a fait des difficultés pour avoir un edt...Au final j'apprends que je suis mise d'office à un des lycées. Je hurle je ne comprends pas comment on peut me déplacer comme ça? Et les autres élèves que j'aurais dû avoir? et vlan plus de prof, sympa pour commencer leur année de terminale.
On me montre l'emploi du temps et là je ne retiens plus mes larmes. Il me convient pas du tout. On me rassure et on me dit qu'il va évoluer (ouf une chose positive). Je fais entre temps l'accueil des élèves avec mes collègues qui se demandent "cest qui?". pendant le discours de rentrée du proviseur jai la tête qui tourne, les jambes ne me tiennent plus. j'ai besoin de m'asseoir. Je me présente à mes élèves qui se demandent encore une nouvelle???Je commence à m'épuiser moralement. Je veux voir mes collègues avec lesquels je partage des heures : j'interviens dans deux classes mais ils ont déjà un prof. Grosso modo je fais 30% du programme dans les deux classes : ils ne sont pas dispos pris par ce ci pris par celà.
On me donne mon emploi du temps oh joie ils ont trouvé une solution pour me permettre de profiter de bons weekend en famille (ca cest tres cool mais ca ne me remonte pas le moral)

Mais je ne supporte plus le système de PIONS. Non je ne suis pas d'accord d'être placée comme ça à droite à gauche. Qu'on me déplace sans même me prévenir.J'en ai marre de me savoir à chaque fois en "danger": je vais m'investir et après je dégage dans un bahut (si j'ai la chance den avoir un). J'en ai marre d'être un prof avec une spécialité en voie de disparition. Est ce mal de vouloir un peu de respect non un peu de considération

Résultat des courses ce soir je n'ai plus de motivation. On me dit oui tu as quand même un bon emploi du temps qui te permettra de rejoindre les tiens ca oui mais le reste on en fait quoi??? Après plusieurs litres de larmes coulées ce soir, je ne me sens pas prête à faire carrière dans cette spécialité toute mavie. J'ai vidé mon sac auprès de représentants syndicats en leur demandant concretement la reconversion j'ai quoi comme opportunités...Là ce soir je suis vraiment Sad et il va falloir une sacrée dose de motivation pour me relever.

L'an dernier javais connu une rentrée plus gaie. A la fin de l'année mon proviseur me dit vous avez toutes vos chances d'être là avec nous l'an prochain. Cetait quand meme une plus belle rentrée.

Pardon d'avoir été aussi bavarde mais là il fallait que j'explose

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai envie de hurler et personne ne veut réellement m'entendre?

Message par Derborence le Mar 6 Sep 2011 - 21:34

Lenou3132 a écrit:Je suis TZR, prof éco gestion spécialité :en voie de disparition. Rappel de ma rentrée : j'étais sur deux établissements un quota d'heures chez l'un et le reste chez l'autre. Un des établissements m'a fait des difficultés pour avoir un edt...Au final j'apprends que je suis mise d'office à un des lycées. Je hurle je ne comprends pas comment on peut me déplacer comme ça? Et les autres élèves que j'aurais dû avoir? et vlan plus de prof, sympa pour commencer leur année de terminale.
On me montre l'emploi du temps et là je ne retiens plus mes larmes. Il me convient pas du tout. On me rassure et on me dit qu'il va évoluer (ouf une chose positive). Je fais entre temps l'accueil des élèves avec mes collègues qui se demandent "cest qui?". pendant le discours de rentrée du proviseur jai la tête qui tourne, les jambes ne me tiennent plus. j'ai besoin de m'asseoir. Je me présente à mes élèves qui se demandent encore une nouvelle???Je commence à m'épuiser moralement. Je veux voir mes collègues avec lesquels je partage des heures : j'interviens dans deux classes mais ils ont déjà un prof. Grosso modo je fais 30% du programme dans les deux classes : ils ne sont pas dispos pris par ce ci pris par celà.
On me donne mon emploi du temps oh joie ils ont trouvé une solution pour me permettre de profiter de bons weekend en famille (ca cest tres cool mais ca ne me remonte pas le moral)

Mais je ne supporte plus le système de PIONS. Non je ne suis pas d'accord d'être placée comme ça à droite à gauche. Qu'on me déplace sans même me prévenir.J'en ai marre de me savoir à chaque fois en "danger": je vais m'investir et après je dégage dans un bahut (si j'ai la chance den avoir un). J'en ai marre d'être un prof avec une spécialité en voie de disparition. Est ce mal de vouloir un peu de respect non un peu de considération

Résultat des courses ce soir je n'ai plus de motivation. On me dit oui tu as quand même un bon emploi du temps qui te permettra de rejoindre les tiens ca oui mais le reste on en fait quoi??? Après plusieurs litres de larmes coulées ce soir, je ne me sens pas prête à faire carrière dans cette spécialité toute mavie. J'ai vidé mon sac auprès de représentants syndicats en leur demandant concretement la reconversion j'ai quoi comme opportunités...Là ce soir je suis vraiment Sad et il va falloir une sacrée dose de motivation pour me relever.

L'an dernier javais connu une rentrée plus gaie. A la fin de l'année mon proviseur me dit vous avez toutes vos chances d'être là avec nous l'an prochain. Cetait quand meme une plus belle rentrée.

Pardon d'avoir été aussi bavarde mais là il fallait que j'explose
fleurs2

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai envie de hurler et personne ne veut réellement m'entendre?

Message par sand le Mar 6 Sep 2011 - 21:34

Lenou, j'ai un mauvais souvenir de mes années de TZR. Comme je comprends ton désarroi !

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai envie de hurler et personne ne veut réellement m'entendre?

Message par Nasopi le Mar 6 Sep 2011 - 21:36

fleurs2 fleurs

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai envie de hurler et personne ne veut réellement m'entendre?

Message par Stered le Mar 6 Sep 2011 - 21:37

fleurs2
Je ne sais que te dire... Courage trefle
On t'a proposé une reconversion dans une matière voisine ? Par quoi l'éco gestion est-elle remplacée ? (je suis désolée, je ne connais pas bien les spécialités du lycée...)

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai envie de hurler et personne ne veut réellement m'entendre?

Message par gelsomina31 le Mar 6 Sep 2011 - 21:38

Wink Courage !!

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai envie de hurler et personne ne veut réellement m'entendre?

Message par Condorcet le Mar 6 Sep 2011 - 21:40

Une pluie de bises pour toi ! fleurs2 fleurs2 fleurs2 fleurs flower

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai envie de hurler et personne ne veut réellement m'entendre?

Message par illizia le Mar 6 Sep 2011 - 21:41

Tu as vécu une rentrée dure et mal organisée, c'est évident: là, tu as l'air à bout. Essaie peut-être, maintenant que les gros vrais problèmes du moment(edt, savoir où tu enseignes... sont réglés) de te détendre au maximum,de penser le moins possible au futur de ta matière...etc, notamment en pensant au week-end tout proche? Wink
Courage en attendant: trefle n'épuise pas (toute) l'énergie dont tu vas avoir bien besoin pour fulminer...non pas que ce soit infondé, mais quand tout déraille un peu, par expérience, je pense qu'il faut se ménager nerveusement.
Et quand ça va mieux...on se remet à râler parce que c'est n'importe nawak Razz


illizia
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai envie de hurler et personne ne veut réellement m'entendre?

Message par User5899 le Mar 6 Sep 2011 - 21:48

Bon, Lenou, d'abord, c'est bien de le dire ou de le crier. Il faut extérioriser cette pression qui angoisse et se transforme en malaise physique. Il faut y mettre des mots. Non, vous n'êtes pas une enfant gâtée qui pleurniche sans raison, on vous ôte une forme de dignité, et c'est ignoble.
Le système est conçu ainsi. Vous avez une alternative : vous prenez votre edt pas si mal et votre salaire, et en échange, sans vous investir émotionnellement, vous faites votre taf sans état d'âme ni surplus. Eventuellement, vous préparez l'agreg, vous vous dégagez du temps libre (c'est le luxe du métier) et vous en faites ce que vous aimez. Ou vous cherchez un autre travail, avec mes aléas que cela comporte. Dans les deux cas, il faut que vous fassiez un travail sur vous-même pour accepter ce que vous allez choisir. On peut être prof sans être passionné, on peut enseigner sans s'investir. En fait, la plupart des métiers s'exercent ainsi. Dites-vous que cette année, c'est comme ça, et recherchez toutes les conséquences positives possibles de cet état de fait.
Je vous souhaite bon courage. fleurs

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai envie de hurler et personne ne veut réellement m'entendre?

Message par pitchounette le Mar 6 Sep 2011 - 21:56

vous m'avez tellement touchée par vos petites attentions que les larmes me sont montées. Merci pour ca

Cripure a écrit:
Le système est conçu ainsi. Vous avez une alternative : vous prenez votre edt pas si mal et votre salaire, et en échange, sans vous investir émotionnellement, vous faites votre taf sans état d'âme ni surplus.
L'émotion voila mon gros probleme....


Eventuellement, vous préparez l'agreg, vous vous dégagez du temps libre (c'est le luxe du métier) et vous en faites ce que vous aimez.
Impossible j'ai pas mes 4 ans post-bac.

Ou vous cherchez un autre travail, avec mes aléas que cela comporte. Dans les deux cas, il faut que vous fassiez un travail sur vous-même pour accepter ce que vous allez choisir.
Chercher un autre travail, je n'en ai pas envie moi j'aime enseigner.
Déjà mon premier travail va être de gérer mes émotions


On peut être prof sans être passionné, on peut enseigner sans s'investir. En fait, la plupart des métiers s'exercent ainsi. Dites-vous que cette année, c'est comme ça, et recherchez toutes les conséquences positives possibles de cet état de fait.
Je vous souhaite bon courage. fleurs
Je suis passionnée, surement trop, je m'investis trop aux dires de mes anciens collègues. Le jour où je nai plus la passion je stoppe tout
Les conséquences positives pour l'instant je nai pas assez de recul pour les voir.

Les seules reconversions qui existent sont d'aller dans une autre spécialité d'éco-gestion (mais je n'en ai pas envie) ou de devenir Inspectrice

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai envie de hurler et personne ne veut réellement m'entendre?

Message par ysabel le Mar 6 Sep 2011 - 22:04

les conseils de Cripure sont excellents et puis on peut aimer enseigner, aimer être en classe sans s'investir émotionnellement. Profiter de ce qui est bon et oublier ce qui gêne.

Et profiter du temps libre pour vivre autre chose. Professeur c'est un métier pas un sacerdoce.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai envie de hurler et personne ne veut réellement m'entendre?

Message par miss terious le Mar 6 Sep 2011 - 22:21

fleurs2 Plein de courage !

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai envie de hurler et personne ne veut réellement m'entendre?

Message par Reine Margot le Mar 6 Sep 2011 - 23:04

fleurs fleurs2

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai envie de hurler et personne ne veut réellement m'entendre?

Message par Fourseasons le Mer 7 Sep 2011 - 8:20

Cripure a écrit:Bon, Lenou, d'abord, c'est bien de le dire ou de le crier. Il faut extérioriser cette pression qui angoisse et se transforme en malaise physique. Il faut y mettre des mots. Non, vous n'êtes pas une enfant gâtée qui pleurniche sans raison, on vous ôte une forme de dignité, et c'est ignoble.
Le système est conçu ainsi. Vous avez une alternative : vous prenez votre edt pas si mal et votre salaire, et en échange, sans vous investir émotionnellement, vous faites votre taf sans état d'âme ni surplus. Eventuellement, vous préparez l'agreg, vous vous dégagez du temps libre (c'est le luxe du métier) et vous en faites ce que vous aimez.
Ou vous cherchez un autre travail, avec mes aléas que cela comporte. Dans les deux cas, il faut que vous fassiez un travail sur vous-même pour accepter ce que vous allez choisir. On peut être prof sans être passionné, on peut enseigner sans s'investir. En fait, la plupart des métiers s'exercent ainsi. Dites-vous que cette année, c'est comme ça, et recherchez toutes les conséquences positives possibles de cet état de fait.
Je vous souhaite bon courage. fleurs

J'aime bien Cripure ... Et je suis quasi tout le temps d'accord avec lui ! Very Happy (et aussi Ysabel !)

Je suis TZR, Lenou, en éco gestion aussi, mais en LEGT, je ne sais pas si les perspectives d'un poste fixe sont les mêmes qu'en LP... c'est à dire quasi inexistantes ! Neutral

C'est ma 5ème année de TZR. J'ai à mon actif déjà entre autres : 2 remplacements hors spécialité dont 1 à 1H/1H15, 1 remplacement hors discipline avec menaces du rectorat, 1 remplacement à l'année sur 2 établissements éloignés d' 1h. Je connais le sentiment d'être un pion, un fantôme... d'être un larbin quand les chefs (les collègues aussi !) veulent faire de toi une assistante entre 2 remplacements.

Mais je positive après avoir râlé. J'ai toujours tiré du positif de chacun de mes remplacements, je me suis concentrée là dessus. Je tente de tirer avantage de ma fonction. Là j'ai décidé de préparer l'agreg'... c'est dur de se mettre à niveau, ca va prendre du temps, mais depuis que j'ai commencé je me sens mieux. Je ne veux plus végéter intellectuellement. Et être uniquement le pion du rectorat. Je lis beaucoup, je profite des gens que j'aime... j'ai fabriqué un meuble... etc

Quant à l'investissement... Je ne m'investis pas dans l'établissement (les établissements!), je me préserve, je ne suis que de passage. En revanche, je m'investis avec mes élèves, c'est pour eux que je travaille. J'adore mon travail face aux élèves. C'est toujours un plaisir de faire cours. Mais quand je ne suis plus devant eux je les oublie. Et je vis ma vie.
Voilà Lenou comment je vois et vis les choses. Du coup je ne vis pas trop mal mes années de tézédariat (jusque quand ? me direz vous Razz).

Bon courage ! fleurs

Aussi : Je dis souvent que je suis riche du temps... c'est précieux. Smile Wink

Fourseasons
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai envie de hurler et personne ne veut réellement m'entendre?

Message par leyade le Mer 7 Sep 2011 - 8:28

bon, moi je ne partage pas l'avis de Cripure, tout ce que je peux te dire, c'est d'essayer de te détendre, de souffler un bon coup, de voir comment tout cela va se décanter...
Bien sûr tu as été choquée, sous le coup de l'émotion etc, mais avec un peu de chance d'ici quelques jours ta situation va être plus claire, ton positionnement par rapport aux établissements/élèves va être mieux défini, et tu pourras reprendre le boulot de manière plus constructive que ce que l'on t'as montré là. fleurs

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai envie de hurler et personne ne veut réellement m'entendre?

Message par teutonette le Mer 7 Sep 2011 - 9:02

Courage Lenou fleurs2

teutonette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai envie de hurler et personne ne veut réellement m'entendre?

Message par Kroko le Mer 7 Sep 2011 - 9:13

Lenou3132 a écrit:vous m'avez tellement touchée par vos petites attentions que les larmes me sont montées. Merci pour ca

Cripure a écrit:
Le système est conçu ainsi. Vous avez une alternative : vous prenez votre edt pas si mal et votre salaire, et en échange, sans vous investir émotionnellement, vous faites votre taf sans état d'âme ni surplus.
L'émotion voila mon gros probleme....


Eventuellement, vous préparez l'agreg, vous vous dégagez du temps libre (c'est le luxe du métier) et vous en faites ce que vous aimez.
Impossible j'ai pas mes 4 ans post-bac.

Ou vous cherchez un autre travail, avec mes aléas que cela comporte. Dans les deux cas, il faut que vous fassiez un travail sur vous-même pour accepter ce que vous allez choisir.
Chercher un autre travail, je n'en ai pas envie moi j'aime enseigner.
Déjà mon premier travail va être de gérer mes émotions


On peut être prof sans être passionné, on peut enseigner sans s'investir. En fait, la plupart des métiers s'exercent ainsi. Dites-vous que cette année, c'est comme ça, et recherchez toutes les conséquences positives possibles de cet état de fait.
Je vous souhaite bon courage. fleurs
Je suis passionnée, surement trop, je m'investis trop aux dires de mes anciens collègues. Le jour où je nai plus la passion je stoppe tout
Les conséquences positives pour l'instant je nai pas assez de recul pour les voir.

Les seules reconversions qui existent sont d'aller dans une autre spécialité d'éco-gestion (mais je n'en ai pas envie) ou de devenir Inspectrice

1. tu peux passer l'agreg en tant que titulaire d'un concours, pas besoin des diplômes dans ce cas.
2. Tu aimes enseigner mais il y a peut être d'autres manières. Moins avantageuses ? Pour ma part, je profite que mon mari ait de bons contact avec l'école de commerce du coin pour essayer de me proposer en formatrice. Toi en éco-gestion, ça devrait pouvoir passer encore plus facilement.
3. si tu craques, tu craques, moi j'ai craqué vendredi, j'ai admis avoir craqué, et j'ai encore craqué hier, bin, oui, le médecin m'a arrêtée. Il m'a dit "aucun métier, aussi passionnant et beau soit-il, mérite qu'on ne tombe dans les pommes pour lui." Donc là j'essaie de me recentrer, de refaire des trucs que j'aime et ne PAS préparer des cours (j'adore préparer les cours). J'espère ainsi pouvoir être un peu ressourcée pour la rentrée.
Bref, courage, et repos !
fleurs

_________________
fools, said I, you do not know, silence like a cancer grows

Kroko
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai envie de hurler et personne ne veut réellement m'entendre?

Message par Mufab le Mer 7 Sep 2011 - 9:19

Si TZR c'est comme ZIL en primaire, je crois qu'il faudrait vraiment que ce soit un choix.
J'ai fait ça un moment au début, et franchement c'était pas pour moi : on t'appelle dans ton école de rattachement le matin pour faire un remplacement... ben tout de suite. Tu as ton plan de la ville, évidemment il y a de la circulation, et tu arrives dans la classe avec une heure de retard au mieux dans les dents : bonne impression auprès des élèves... qui d'ailleurs s'en fichent, tu n'es "qu'un" remplaçant.

Quand tu es en maternelle, logiquement pour la journée, et ben on peut te rappeler le midi : "cet après-midi vous allez en Cm2 à l'autre bout de la ville. L'élémentaire est prioritaire sur la maternelle." OK, je bouffe quand ? On fait quoi des minots de moyenne section ?

Oui, un pion, tu l'as dit.

J'espère sincèrement que tu auras des remplacements longs, où tu pourras t'investir...
Bon courage, plein de fleurs

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai envie de hurler et personne ne veut réellement m'entendre?

Message par roxanne le Mer 7 Sep 2011 - 9:23

Le problème c'est que c'est rarement un choix et que surtout ça peut durer....Je pense que faire deux ou trois ans de tzriat ça peut être formateur dans des conditions normales.Moi ça a duré 9 ans ....et là c'est long..

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai envie de hurler et personne ne veut réellement m'entendre?

Message par Fourseasons le Mer 7 Sep 2011 - 10:08

@roxanne a écrit:Le problème c'est que c'est rarement un choix et que surtout ça peut durer....Je pense que faire deux ou trois ans de tzriat ça peut être formateur dans des conditions normales.Moi ça a duré 9 ans ....et là c'est long..

Exactement. Si encore on pouvait avoir une année de sortie du tézédariat... Neutral Le tézédariat c'est de l'indéterminé. Laughing

Fourseasons
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai envie de hurler et personne ne veut réellement m'entendre?

Message par Mufab le Mer 7 Sep 2011 - 10:14

Pour que ce soit un choix, fait par des anciens, il faudrait en rendre l'exercice plus attractif, peut-être.

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai envie de hurler et personne ne veut réellement m'entendre?

Message par Fourseasons le Mer 7 Sep 2011 - 10:22

@Mufab a écrit:Pour que ce soit un choix, fait par des anciens, il faudrait en rendre l'exercice plus attractif, peut-être.

Forcément... Mais on s'acharne à faire exactement l'inverse ! C'est plus drôle hein ! Laughing

Fourseasons
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum