Ma rentrée de néotit

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ma rentrée de néotit

Message par pitchounette le Sam 24 Sep 2011 - 19:52

lalila pas mieux

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma rentrée de néotit

Message par Crazy Cow le Sam 24 Sep 2011 - 20:04

Pffffffffffffffffffff fatiguée moi... Je suis PPd'une 4ème qui marche bien, même très bien, alors c'est mon petit rayon de soleil! MAIS à côté de ça, j'ai 2 classes (5èmes et 4èmes) remplies de cas sociaux!!!! Durs à tenir, pas au niveau.... Je galère avec eux! De quoi vous dégoûter du boulot!
Heureusement que sur mes 7 classes, j'en ai 4 que j'aime bien parce que sinon ... :boum:

Par rapport à l'année de stage, cette année, je me sens plus sûre de moi et surtout, j'aime bien mon boulot finalement.
Enfin, j'aime bien le collège surtout. Les lycéens me sortaient par les yeux!!!!

_________________
We should never allow our fears or the expectations of others to set the frontiers of our destiny.

Crazy Cow
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma rentrée de néotit

Message par lalilala le Sam 24 Sep 2011 - 20:41

J'aimerais bien tenter le collège parce qu'effectivement le lycée.... Et moi je me sens bien moins sûre de moi que l'année dernière. J'ai l'impression (et je pense que ce n'est pas qu'une impression) que je suis nulle et ennuyeuse....et je me sens seule.

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma rentrée de néotit

Message par Crazy Cow le Sam 24 Sep 2011 - 20:52

Ben au collège, la préparation des cours est moins difficile je trouve et puis, tu peux encore faire appel à leur imagination. Les lycéens, eux, sont blasés et parfois soporifiques. Et puis les collégiens, ceux qui ont un bon fond, sont choupinous. Des fois, j'ai droit à "madaaaaaaaaaaaaame, vous êtes belle!" ou "madaaaaaaaaaaaaame, j'adore vos boucles d'oreilles". Ils sont spontanés et j'adoore!!

_________________
We should never allow our fears or the expectations of others to set the frontiers of our destiny.

Crazy Cow
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma rentrée de néotit

Message par sand le Sam 24 Sep 2011 - 20:53

Kroko ne donne plus de nouvelles, c'est un peu inquiétant.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma rentrée de néotit

Message par pitchounette le Sam 24 Sep 2011 - 20:56

j'entame que ma 3eme année, j'ai le meme sentiment que vous. (je compte pas l'année de stage). J'ai passé deux bonnes années dans un lycée encourageant Smile, sympathique...Là jen ai changé et je ne me régale pas du tout.
et je n'ai pas de motivation comme vous...Mais bon un prof quin'a pas le moral, qui n'est plus motivé à faire sa matière...C'est "normal" voyons, personne nous croit que le métier a bien changé.

_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma rentrée de néotit

Message par Crazy Cow le Sam 24 Sep 2011 - 20:57

Elle a décidé de s'éloigner un peu de néo. Elle l'avait dit dans un autre post.

_________________
We should never allow our fears or the expectations of others to set the frontiers of our destiny.

Crazy Cow
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma rentrée de néotit

Message par sand le Sam 24 Sep 2011 - 21:01

Merci Thonmais.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma rentrée de néotit

Message par Séréna le Sam 24 Sep 2011 - 23:12

Pour moi, cette rentrée qui s'annonçait sous de mauvais auspices (année de neotit en ECLAIR, enjoy) s'avère finalement pas si mal. Mes 5èmes ont ri aux éclats mardi quand je leur ai lu un fabliau, et mes 3èmes DRA ne sont finalement pas si terribles. Je mets nettement moins de temps à préparer mes cours, et je trouve qu'ils fonctionnent mieux. Et je n'ai pas crié une seule fois depuis la rentrée...J'ose faire du cours magistral, sans avoir peur que l'IPR déchaîne ses foudres, et devinez quoi, les élèves adorent. J'ai l'impression qu'ils apprécient qu'on assume de leur apporter du contenu et pas de leur faire "construire leur savoir" (en ZEP, la bonne blague. Ils sont complètement perdus et ne comprennent pas ce qu'on attend d'eux).
En revanche, pour trouver des sujets de rédac, c'est toujours le casse-tête pour moi!

Séréna
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma rentrée de néotit

Message par Condorcet le Dim 25 Sep 2011 - 0:30

thonmais a écrit:Elle a décidé de s'éloigner un peu de néo. Elle l'avait dit dans un autre post.

Dans le topic " [...] Je suis triste parce que", Kroko a dit : "Je vous laisse un temps les néos, ça me chagrine mais il faut que je m'aère.".

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma rentrée de néotit

Message par sand le Dim 25 Sep 2011 - 7:40

Merci Condorcet. Ca ne va pas dissiper mon inquiétude.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma rentrée de néotit

Message par mimile le Dim 25 Sep 2011 - 11:01

j'aime toujours enseigner et je me sens surtout plus sûre de moi : le fait d'avoir du recul sur les programmes, ça aide beaucoup ! le fait d'être libérée de la pression de la titularisation aussi...

côté gestion de classe, pour l'instant, ils se tiennent à peu près (enfin, mes vendredi après midi sont déjà bien fatigants !). j'ai déjà sévi sur les téléphones portables. pour les bavardages, je pense en placer certains, j'espère que ça va suffire à les calmer au moins un temps.

ce qui me gêne le plus dans ma rentrée de néotit, ce sont tous les tracas du TZR : l'impression d'être un bouche trou, mon edt qui change toutes les semaines en ce moment... et aussi quand je recroise ma tutrice dans mon RAD qui me considère toujours comme "la prof à problèmes". C'est très agaçant.

mimile
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma rentrée de néotit

Message par lalilala le Dim 25 Sep 2011 - 11:14

ah oui c'est emmerdant ça mimile...j'aimerais pas retrouver ma tutrice n°1 moi...


Et pour les tracas du TZR, m'en parle pas....en plus je n'ai pas d'affectation à l'année, je suis un vrai bouche-trou là. Normalement mon remplacement se termine aux vacances de la Toussaint mais mes collègues me disent que celle que je remplace va être prolongée....ils n'arrêtent pas de me le répéter, j'ai envie de chialer parce qu'il me tarde la fin de ce remplacement et ils en rajoutent une couche en permanence mais je ne me vois pas leur dire que j'en ai plein le c**! J'en ai marre de ce boulot mais à part sur ce forum je ne sais pas à qui je peux me confier... j'ai l'impression que c'est un peu le sujet tabou, alors je fais genre "j'adore ce que je fais, ce lycée est trop cool et c'est trop bien d'avoir ramassé tous les niveaux, c'est intéressant", et formateur comme dirait l'IUFM... En attendant j'aimerais bien être fixée sur la fin du remplacement et je prie tous les jours pour qu'il n'y ait pas de prolongation.... Je m'ennuie trop, je compte les minutes en cours et je ne m'en sors pas au niveau des préparations, j'improvise complètement pour certains cours, je ne supporte pas cette situation.

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma rentrée de néotit

Message par mimile le Dim 25 Sep 2011 - 11:18

lali, ce rempla ne sera pas éternel

heureusement j'ai des collègues cools dans mon étab. d'AFA : on a des discussions très intéressantes sur la c*nn*r** de la méthode inductive.

mimile
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma rentrée de néotit

Message par lalilala le Dim 25 Sep 2011 - 11:23

oui il ne sera pas éternel mais franchement je sais pas si je vais supporter un mois comme ça...et puis je ne vais pas supporter d'être TZR bien longtemps non plus....déjà que ce boulot ne m'a jamais emballée, mais dans ces conditions, c'est même pas la peine....pourtant en espagnol, je suis partie pour être TZR pendant plusieurs années.

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma rentrée de néotit

Message par Séréna le Dim 25 Sep 2011 - 11:45

@lalilala a écrit:j'ai l'impression que c'est un peu le sujet tabou, alors je fais genre "j'adore ce que je fais, ce lycée est trop cool et c'est trop bien d'avoir ramassé tous les niveaux, c'est intéressant", et formateur comme dirait l'IUFM...

Je suis bien d'accord avec toi.

Séréna
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma rentrée de néotit

Message par Nita le Dim 25 Sep 2011 - 11:48

@lalilala a écrit:ah oui c'est emmerdant ça mimile...j'aimerais pas retrouver ma tutrice n°1 moi...


Et pour les tracas du TZR, m'en parle pas....en plus je n'ai pas d'affectation à l'année, je suis un vrai bouche-trou là. Normalement mon remplacement se termine aux vacances de la Toussaint mais mes collègues me disent que celle que je remplace va être prolongée....ils n'arrêtent pas de me le répéter, j'ai envie de chialer parce qu'il me tarde la fin de ce remplacement et ils en rajoutent une couche en permanence mais je ne me vois pas leur dire que j'en ai plein le c**! J'en ai marre de ce boulot mais à part sur ce forum je ne sais pas à qui je peux me confier... j'ai l'impression que c'est un peu le sujet tabou, alors je fais genre "j'adore ce que je fais, ce lycée est trop cool et c'est trop bien d'avoir ramassé tous les niveaux, c'est intéressant", et formateur comme dirait l'IUFM... En attendant j'aimerais bien être fixée sur la fin du remplacement et je prie tous les jours pour qu'il n'y ait pas de prolongation.... Je m'ennuie trop, je compte les minutes en cours et je ne m'en sors pas au niveau des préparations, j'improvise complètement pour certains cours, je ne supporte pas cette situation.

coeurs fleurs2 fleurs

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma rentrée de néotit

Message par MelanieSLB le Dim 25 Sep 2011 - 11:54

lalilala, topela , copine de déprime.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma rentrée de néotit

Message par Invité le Dim 25 Sep 2011 - 11:56

@lalilala a écrit:oui il ne sera pas éternel mais franchement je sais pas si je vais supporter un mois comme ça...et puis je ne vais pas supporter d'être TZR bien longtemps non plus....déjà que ce boulot ne m'a jamais emballée, mais dans ces conditions, c'est même pas la peine....pourtant en espagnol, je suis partie pour être TZR pendant plusieurs années.

Et pourquoi pas un poste dans le supérieur? Tu es agrégée non?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma rentrée de néotit

Message par lalilala le Dim 25 Sep 2011 - 12:18

Je suis dégoûtée de l'enseignement je crois...ça ne me dit pas plus d'être dans le supérieur. Là j'ai de bonnes classes (les sections euro), de petits effectifs, bref, les conditions sont idéales je dirais mais ça ne me plaît pas. Je n'aime pas préparer les cours et je n'aime pas non plus faire cours. En plus pour un poste dans le supérieur il faudrait que je termine mon M2 et que je me lance dans une thèse. Je n'en ai pas forcément envie là, je râle parce que ce job empiète trop sur ma vie privée, parce que je n'en sors jamais, ce n'est pas pour en rajouter une couche avec un travail de recherches....j'ai déjà donné beaucoup pour ce boulot entre les années de concours et les deux années de stage, j'ai besoin de vivre un peu, d'avoir du temps pour moi et d'avoir une situation stable (et près de mon copain bien sûr).

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma rentrée de néotit

Message par Invité le Dim 25 Sep 2011 - 12:42

Les postes de PRAG ou de PRCE ne sont pas couplés à de la recherche. Je ne sais pas quelle est la situation en espagnol, mais je ne suis pas certaine qu'une thèse soit nécessaire.

L'année dernière, j'ai très sérieusement pensé à une reconversion: je n'aimais pas enseigner à des ados (c'est toujours vrai), mon statut de TZR bouche-trou, couplé à des remplacements illégaux, dans une discipline où il est difficile d'obtenir un poste fixe, me faisait vomir, j'étais dans une région paumée, la discipline dans mon établissement était inexistante, j'ai appris à porter plainte...
Je pensais me tourner vers l'orthophonie ou l'orthoptie. Pas par goût, mais pour l'indépendance de ces métiers: pas de chefs au-dessus de toi a priori. J'aurais dû reprendre mes études, retourner vivre chez papa-maman. Pas forcément très simple à mon âge. Mais c'était ça ou la dépression.

Tu as pensé à ce que tu voudrais faire? Tu as regardé les formations, les débouchés, etc. ? Si tu dois te reconvertir, c'est maintenant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma rentrée de néotit

Message par Raoul Volfoni le Dim 25 Sep 2011 - 13:09

J'aimerais bien être TZR sans poste à l'année moi... ça voudrait dire que j'aurais une chance de ne plus voir tous ces baltringues au bout d'un moment (les élèves mais aussi certains collègues qui m'énervent).
Bref, j'ai rien de prêt pour demain et rien qu'à l'idée de devoir m'y mettre, j'ai envie de pleurer...

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma rentrée de néotit

Message par Loubdalou le Dim 25 Sep 2011 - 13:33

@ Mélanie, Lalilala : je suis sincèrement peinée pour vous, j'espère que vous trouverez vite un intérêt à ce boulot, que vous vous plairez bientôt dans ce métier ! fleurs2

J'aime ce boulot car il est quand même très gratifiant Embarassed J'ai honte de dire ça, mais c'est vrai ! Les loulous de mon collège ZEP APV qui fait peur, ils sont certes agités, certes il faut cadrer, appeler les parents, dialoguer à la fin du cours, perdre du temps le soir jusqu'à 18h15 à faire des rapports et préparer des heures de colle, il faut trouver des tactiques pour obtenir le silence, les calmer, etc. Mais le résultat est tellement encourageant ! Certains caïds qui se calment, des nénettes horribles qui sont hyper attentives et enthousiastes, les gamins qui font la tronche quand je ne les ai pas interrogés, des gamins très faibles qui veulent être au 1er rang et qui veulent absolument participer et progresser alors qu'ailleurs ils dorment... Franchement, j'adore !

Il a fallu installer un vidéo-proj, faire mes propres documents en incluant les célébrités qui les intéressent, instaurer des points de participation, collaborer avec les collègues pour le plan de classe, collaborer avec les CPE pour les colles non-faites...

Mais c'est tellement chou quand un 3° m'apporte des origamis tout petits tous les jours, quand je me pointe en perm discrètement et que tous les élèves me sourient jusqu'aux oreilles pour me dire "¡Hola señorita!", que dans la cour j'entends des "Ah c'est elle Madame Loubdalou!", que dans le couloir même les caïds me lancent des grands "¡Buenos días!". J'adore !!!

Pour obtenir ça, j'en ai bavé... Mais en souriant souvent, en punissant aussi souvent, et en dialoguant pas mal aussi, j'y suis arrivée yesyes

Loubdalou
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma rentrée de néotit

Message par Mehitabel le Dim 25 Sep 2011 - 13:44

fleurs Kruella, courage.

Mehitabel
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma rentrée de néotit

Message par MelanieSLB le Dim 25 Sep 2011 - 15:00

Loubdalou, je ne suis pas exactement dans la même situation que Lalilala parce que j'aime préparer des cours et j'aime enseigner, ... mais pas dans l’éducation nationale - où on nous met des bâtons dans les roues à chaque fois qu'on veut exercer son métier correctement, et où on nous demande de faire en sorte que les gamins en savent de moins en moins - et encore moins dans l’établissement de tarés où je suis tombée (un peu le même genre de situation que Kruella).

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma rentrée de néotit

Message par Mehitabel le Dim 25 Sep 2011 - 15:27

@MelanieSLB a écrit:Loubdalou, je ne suis pas exactement dans la même situation que Lalilala parce que j'aime préparer des cours et j'aime enseigner, ... mais pas dans l’éducation nationale - où on nous met des bâtons dans les roues à chaque fois qu'on veut exercer son métier correctement, et où on nous demande de faire en sorte que les gamins en savent de moins en moins - et encore moins dans l’établissement de tarés où je suis tombée (un peu le même genre de situation que Kruella).
topela

C'est aussi ce que je ressens, après 8 ans à l'étranger, le choc du retour en France est très dur.

Mehitabel
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum