Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Cécile
Niveau 5

Foenkinos, La délicatesse

par Cécile le Jeu 8 Sep 2011 - 17:46
Vous avez déjà certainement déjà dû parler de ce livre.
Je l'ai lu cet été et j'ai trouvé cela mortellement ennuyant, vraiment je ne comprends pas ce que l'on trouve à ce livre.
Vautrin
Niveau 1

Re: Foenkinos, La délicatesse

par Vautrin le Jeu 8 Sep 2011 - 17:48
Cela ne va pas chercher bien loin, mais c'est un univers plaisant, on retrouve bcp de petites touches propres à l'auteur, peut être des situations générationnelles, le jus d'abricot est bien vu par ex... Le potentiel érotique de ma femme est peut être plus percutant...
cavecattum
Érudit

Re: Foenkinos, La délicatesse

par cavecattum le Jeu 8 Sep 2011 - 17:53
@Cécile a écrit:Vous avez déjà certainement déjà dû parler de ce livre.
Je l'ai lu cet été et j'ai trouvé cela mortellement ennuyant, vraiment je ne comprends pas ce que l'on trouve à ce livre.

Je l'ai trouvé nul.
"Oui, un jus, c'est sympathique."
La plus belle phrase de toute la littérature française. Je pèse mes mots.

Marre de la littérature française indigente! Marre! Et c'est tarte en plus! Et psychologisant! Beurk.
avatar
Ornella
Vénérable

Re: Foenkinos, La délicatesse

par Ornella le Jeu 8 Sep 2011 - 17:59
rohhh, je viens de le commander.... :chat:
artaxerxes
Niveau 7

Re: Foenkinos, La délicatesse

par artaxerxes le Jeu 8 Sep 2011 - 18:01
c'est de qui?

_________________
L'homme crie où son fer le ronge
Et sa plaie engendre un soleil
Plus beau que les anciens mensonges.
Vautrin
Niveau 1

Re: Foenkinos, La délicatesse

par Vautrin le Jeu 8 Sep 2011 - 18:04
Foenkinos, prochainement au cinéma...
artaxerxes
Niveau 7

Re: Foenkinos, La délicatesse

par artaxerxes le Jeu 8 Sep 2011 - 18:06
merci !

_________________
L'homme crie où son fer le ronge
Et sa plaie engendre un soleil
Plus beau que les anciens mensonges.
avatar
Saloum
Habitué du forum

Re: Foenkinos, La délicatesse

par Saloum le Jeu 8 Sep 2011 - 21:36
Hihi ! Il faudrait lancer un topic du genre : Que pensez-vous de la littérature française contemporaine ?
Angot, berk !
Beigbeder re-berk !
Bobin, Delerm, re re-berk !
Etc.
cavecattum
Érudit

Re: Foenkinos, La délicatesse

par cavecattum le Jeu 8 Sep 2011 - 23:22
@Saloum a écrit:Hihi ! Il faudrait lancer un topic du genre : Que pensez-vous de la littérature française contemporaine ?
Angot, berk !
Beigbeder re-berk !
Bobin, Delerm, re re-berk !
Etc.

Tu vois, tu viens de créer, et de boucler le topic! Razz
avatar
Saloum
Habitué du forum

Re: Foenkinos, La délicatesse

par Saloum le Ven 9 Sep 2011 - 18:28
J'avais espéré quelques protestations énergiques !
avatar
Takara
Fidèle du forum

Re: Foenkinos, La délicatesse

par Takara le Ven 9 Sep 2011 - 18:33
Euh... moi j'ai bien aimé!
J'ai trouvé ça très léger et agréable à lire pendant les vacances.
avatar
Abraxas
Doyen

Re: Foenkinos, La délicatesse

par Abraxas le Ven 9 Sep 2011 - 19:30
Super article sur Foenkinos dans le Marianne sorti samedi dernier.
Normalement, il ne devrait pas s'en relever.
Mais une excellente analyse de comment on fait son trou dans le milieu éditorial en faisant croire que l'on a du talent.
cavecattum
Érudit

Re: Foenkinos, La délicatesse

par cavecattum le Ven 9 Sep 2011 - 19:33
@Abraxas a écrit:Super article sur Foenkinos dans le Marianne sorti samedi dernier.
Normalement, il ne devrait pas s'en relever.
Mais une excellente analyse de comment on fait son trou dans le milieu éditorial en faisant croire que l'on a du talent.

yesyes
avatar
John
Médiateur

Re: Foenkinos, La délicatesse

par John le Sam 10 Sep 2011 - 17:02
@Abraxas a écrit:Super article sur Foenkinos dans le Marianne sorti samedi dernier.
Normalement, il ne devrait pas s'en relever.
Mais une excellente analyse de comment on fait son trou dans le milieu éditorial en faisant croire que l'on a du talent.
Very Happy

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
helbell
Niveau 3

Re: Foenkinos, La délicatesse

par helbell le Sam 10 Sep 2011 - 19:01
D’un coup de griffe à son costume social, il y a toujours moyen de se relever. Mais d’un déboulonnage en règle de ses fondements artistiques, c’est plus difficile. Lisez plutôt, au sujet du dernier Foenkinos, la chronique définitive d'Eric Chevillard au titre évocateur : “Littérature pavillonnaire” (– vaste catégorie en effet de la littérature contemporaine...) :
http://www.lemonde.fr/livres/article/2011/08/25/litterature-pavillonnaire_1563321_3260.html
avatar
Ornella
Vénérable

Re: Foenkinos, La délicatesse

par Ornella le Sam 10 Sep 2011 - 19:11
j'en suis à la moitié du bouquin. Le début et certaines parties sont franchement mauvais mais ça se lit comme une lecture de vacances. Ce n'est pas le pire. Critiquer pour critiquer, bof...
avatar
Ornella
Vénérable

Re: Foenkinos, La délicatesse

par Ornella le Dim 11 Sep 2011 - 9:15
je viens de terminer le livre. Je nuance mes propos... j'ai du mal à comprendre les "dix prix littéraires" reçus. Pour certaines phrase ("beaucoup" plutôt), on se demande si ce n'est pas parodique.
affraid
avatar
Igniatius
Empereur

Re: Foenkinos, La délicatesse

par Igniatius le Dim 11 Sep 2011 - 9:35
C'est une bouse pseudo-sentimentale pour Harlequin.

C'est une fille qui m'a obligé a le lire, elle avait trouvé ça si romantique...

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
avatar
leyade
Bon génie

Re: Foenkinos, La délicatesse

par leyade le Dim 11 Sep 2011 - 10:07
Rhôôô, moi je l'ai vraiment apprécié, ce bouquin... Embarassed
Je l'ai trouvé tendre, touchant, bien vu, émouvant....
Et j'ai eu un coup de coeur justement pour cette page sur ce qu'elle commande au premier rendez-vous...

pingouin

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.
cavecattum
Érudit

Re: Foenkinos, La délicatesse

par cavecattum le Dim 11 Sep 2011 - 10:17
@Igniatius a écrit:C'est une bouse pseudo-sentimentale pour Harlequin.

C'est une fille qui m'a obligé a le lire, elle avait trouvé ça si romantique...

:colere:
Quand elles apprendront à lire, aussi, les filles! Toute une éducation à refaire... Rolling Eyes
avatar
Igniatius
Empereur

Re: Foenkinos, La délicatesse

par Igniatius le Dim 11 Sep 2011 - 10:19
@leyade a écrit:Rhôôô, moi je l'ai vraiment apprécié, ce bouquin... Embarassed
Je l'ai trouvé tendre, touchant, bien vu, émouvant....
Et j'ai eu un coup de coeur justement pour cette page sur ce qu'elle commande au premier rendez-vous...

pingouin


Midinette !

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
avatar
leyade
Bon génie

Re: Foenkinos, La délicatesse

par leyade le Dim 11 Sep 2011 - 10:29
Wi, je crois que c'est ça.... Embarassed

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.
avatar
Saloum
Habitué du forum

Re: Foenkinos, La délicatesse

par Saloum le Dim 11 Sep 2011 - 10:39
Et voilà, maintenant j'ai envie de le lire pour voir !
Exactement comme après m'être régalée avec La littérature à l'estomac de Jourde, j"ai voulu vérifier si les auteurs que je ne connaissais pas étaient si mauvais. Finalement, la polémique leur rend service, comme d'hab !
avatar
Igniatius
Empereur

Re: Foenkinos, La délicatesse

par Igniatius le Dim 11 Sep 2011 - 10:43
Ça se lit en trois heures : tu te feras ton idée très vite.


Mais c'est tellement beau l'amour...

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
cavecattum
Érudit

Re: Foenkinos, La délicatesse

par cavecattum le Dim 11 Sep 2011 - 10:45
@Saloum a écrit:Et voilà, maintenant j'ai envie de le lire pour voir !
Exactement comme après m'être régalée avec La littérature à l'estomac de Jourde, j"ai voulu vérifier si les auteurs que je ne connaissais pas étaient si mauvais. Finalement, la polémique leur rend service, comme d'hab !

Mais pourquoi? Il y a tellement de choses belles à lire, pourquoi s'enquiquiner à lire le médiocre?
Contenu sponsorisé

Re: Foenkinos, La délicatesse

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum