Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Docteur OX
Grand sage

Et si on arrêtait de dire que les profs sont des glandeurs ?

par Docteur OX le Mer 14 Sep 2011 - 17:25
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/192733;et-si-on-arretait-de-dire-que-les-profs-sont-des-glandeurs.html

avec des extraits du livre de Bayrou:

"Les enseignants ont encaissé offense sur offense, traités de fainéants, d’absentéistes, d’incompétents, par tout ce que l’univers politique et médiatique compte de juges et de procureurs à la petite semaine", rappelle-t-il, avant justement d’évoquer ce fameux temps de travail.
"Les enseignants ont perdu même le goût de se défendre [...] avec des salaires qui sont parmi les plus bas d’Europe ! Demain c’est leur temps de travail qui sera attaqué, à la suite, 'naturellement', d’une 'large concertation'. Dont on connaît le résultat à l’avance puisqu’il a été décidé à l’avance [...]. Personne pour expliquer qu’une heure de cours, ce sont des heures de préparation, de corrections, de lectures, de butinage intellectuel, pour essayer tous les jours un peu mieux, de comprendre ce qu’on enseigne, et de mieux l’enseigner. C’est comme si on disait que les journalistes, à dater de l’année prochaine, devront être plus présents en permanence au journal, ou les députés en permanence à l’Assemblée, ou les comédiens 35 heures sur la scène. Où trouveraient-ils, auprès de qui, la matière de leurs articles, la substance de leurs discours, l’émotion de leur jeu ?"
Et le président du MoDem de conclure : "Il est des métiers pour qui le travail, c’est la présence effective. Et d’autres pour qui la présence au poste de travail n’est que l’accomplissement de toute une préparation extérieure."
cavecattum
Érudit

Re: Et si on arrêtait de dire que les profs sont des glandeurs ?

par cavecattum le Mer 14 Sep 2011 - 17:35
Comparaisons finales d'autant plus pertinentes, je trouve, que nous devons écrire ces cours, comme le journaliste, discourir devant public comme le député et jouer la comédie comme un acteur...Et tout ça, pour le moment, me laisse bien fatiguée...
- mais c'est quand même moins drôle que jouer la comédie tout court!-

alazare
Niveau 5

Re: Et si on arrêtait de dire que les profs sont des glandeurs ?

par alazare le Mer 14 Sep 2011 - 17:48
Il est joli le discours de Bayrou, maintenant on attend son programme. :acc:
avatar
Marcelle Duchamp
Fidèle du forum

Re: Et si on arrêtait de dire que les profs sont des glandeurs ?

par Marcelle Duchamp le Mer 14 Sep 2011 - 17:48
Que dire...?
Le jour où on comprendra que ce n'est pas un métier de glandeurs n'est pas prêt d'arriver si on continue à voir ce type de reportage sur France 2...
olivier-np30
Habitué du forum

Re: Et si on arrêtait de dire que les profs sont des glandeurs ?

par olivier-np30 le Mer 14 Sep 2011 - 19:39
Tous les gens ne pensent pas comme ça : qd je dis que j'ai été prof de maths, les yeux des gens brillent assez souvent.

Je n'ai jamais rencontré du dédain, ni des profs à l'université où j'aimais suivre les cours par contre de l'EN oui.

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain
avatar
Pierre_au_carré
Guide spirituel

Re: Et si on arrêtait de dire que les profs sont des glandeurs ?

par Pierre_au_carré le Mer 14 Sep 2011 - 22:28
@Docteur OX a écrit:http://leplus.nouvelobs.com/contribution/192733;et-si-on-arretait-de-dire-que-les-profs-sont-des-glandeurs.html

avec des extraits du livre de Bayrou:

"Les enseignants ont encaissé offense sur offense, traités de fainéants, d’absentéistes, d’incompétents, par tout ce que l’univers politique et médiatique compte de juges et de procureurs à la petite semaine", rappelle-t-il, avant justement d’évoquer ce fameux temps de travail.
"Les enseignants ont perdu même le goût de se défendre [...] avec des salaires qui sont parmi les plus bas d’Europe ! Demain c’est leur temps de travail qui sera attaqué, à la suite, 'naturellement', d’une 'large concertation'. Dont on connaît le résultat à l’avance puisqu’il a été décidé à l’avance [...]. Personne pour expliquer qu’une heure de cours, ce sont des heures de préparation, de corrections, de lectures, de butinage intellectuel, pour essayer tous les jours un peu mieux, de comprendre ce qu’on enseigne, et de mieux l’enseigner. C’est comme si on disait que les journalistes, à dater de l’année prochaine, devront être plus présents en permanence au journal, ou les députés en permanence à l’Assemblée, ou les comédiens 35 heures sur la scène. Où trouveraient-ils, auprès de qui, la matière de leurs articles, la substance de leurs discours, l’émotion de leur jeu ?"
Et le président du MoDem de conclure : "Il est des métiers pour qui le travail, c’est la présence effective. Et d’autres pour qui la présence au poste de travail n’est que l’accomplissement de toute une préparation extérieure."

"Butinage intellectuel", c'est pas le style de Bayrou ça ...
avatar
Pierre_au_carré
Guide spirituel

Re: Et si on arrêtait de dire que les profs sont des glandeurs ?

par Pierre_au_carré le Mer 14 Sep 2011 - 22:30
@olivier-np30 a écrit:Tous les gens ne pensent pas comme ça : qd je dis que j'ai été prof de maths, les yeux des gens brillent assez souvent.

Je n'ai jamais rencontré du dédain, ni des profs à l'université où j'aimais suivre les cours par contre de l'EN oui.

Oui, c'est assez vrai... Enfin pas tout a fait les yeux qui brillent quand même (ou des pleurs alors Laughing ).
avatar
Emeraldia
Érudit

Re: Et si on arrêtait de dire que les profs sont des glandeurs ?

par Emeraldia le Mer 14 Sep 2011 - 22:44
@cavecattum a écrit:Comparaisons finales d'autant plus pertinentes, je trouve, que nous devons écrire ces cours, comme le journaliste, discourir devant public comme le député et jouer la comédie comme un acteur...Et tout ça, pour le moment, me laisse bien fatiguée...
- mais c'est quand même moins drôle que jouer la comédie tout court!-

C'est ça, comme si le présentateur météo ne travaillait QUE 5 minutes par jour !
frankenstein
Vénérable

Re: Et si on arrêtait de dire que les profs sont des glandeurs ?

par frankenstein le Mer 14 Sep 2011 - 22:59
@Pierre_au_carré a écrit:
@Docteur OX a écrit:http://leplus.nouvelobs.com/contribution/192733;et-si-on-arretait-de-dire-que-les-profs-sont-des-glandeurs.html

avec des extraits du livre de Bayrou:

"Les enseignants ont encaissé offense sur offense, traités de fainéants, d’absentéistes, d’incompétents, par tout ce que l’univers politique et médiatique compte de juges et de procureurs à la petite semaine", rappelle-t-il, avant justement d’évoquer ce fameux temps de travail.
"Les enseignants ont perdu même le goût de se défendre [...] avec des salaires qui sont parmi les plus bas d’Europe ! Demain c’est leur temps de travail qui sera attaqué, à la suite, 'naturellement', d’une 'large concertation'. Dont on connaît le résultat à l’avance puisqu’il a été décidé à l’avance [...]. Personne pour expliquer qu’une heure de cours, ce sont des heures de préparation, de corrections, de lectures, de butinage intellectuel, pour essayer tous les jours un peu mieux, de comprendre ce qu’on enseigne, et de mieux l’enseigner. C’est comme si on disait que les journalistes, à dater de l’année prochaine, devront être plus présents en permanence au journal, ou les députés en permanence à l’Assemblée, ou les comédiens 35 heures sur la scène. Où trouveraient-ils, auprès de qui, la matière de leurs articles, la substance de leurs discours, l’émotion de leur jeu ?"
Et le président du MoDem de conclure : "Il est des métiers pour qui le travail, c’est la présence effective. Et d’autres pour qui la présence au poste de travail n’est que l’accomplissement de toute une préparation extérieure."

"Butinage intellectuel", c'est pas le style de Bayrou ça ...

Hé, hé ...ce n'est peut-être pas de lui...

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.
avatar
Frisouille
Devin

Re: Et si on arrêtait de dire que les profs sont des glandeurs ?

par Frisouille le Mer 14 Sep 2011 - 23:00
@Emeraldia a écrit:
@cavecattum a écrit:Comparaisons finales d'autant plus pertinentes, je trouve, que nous devons écrire ces cours, comme le journaliste, discourir devant public comme le député et jouer la comédie comme un acteur...Et tout ça, pour le moment, me laisse bien fatiguée...
- mais c'est quand même moins drôle que jouer la comédie tout court!-

C'est ça, comme si le présentateur météo ne travaillait QUE 5 minutes par jour !

Je doute que Cave' faisait référence au présentateur météo... Rolling Eyes
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Et si on arrêtait de dire que les profs sont des glandeurs ?

par Celadon le Mer 14 Sep 2011 - 23:03
Magnifique, le discours. Juste un peu décalé, car justement, il n'est plus besoin de butinage intellectuel, les 35 h ne sont pas requises pour en extraire la substantifique moelle mais pour jouer aux gardiens, assistantes sociales, psychologues, infirmiers, et bientôt balayeurs et éboueur.
avatar
Fourseasons
Vénérable

Re: Et si on arrêtait de dire que les profs sont des glandeurs ?

par Fourseasons le Mer 14 Sep 2011 - 23:09
@Docteur OX a écrit:http://leplus.nouvelobs.com/contribution/192733;et-si-on-arretait-de-dire-que-les-profs-sont-des-glandeurs.html

avec des extraits du livre de Bayrou:

"Les enseignants ont encaissé offense sur offense, traités de fainéants, d’absentéistes, d’incompétents, par tout ce que l’univers politique et médiatique compte de juges et de procureurs à la petite semaine", rappelle-t-il, avant justement d’évoquer ce fameux temps de travail.
"Les enseignants ont perdu même le goût de se défendre [...] avec des salaires qui sont parmi les plus bas d’Europe ! Demain c’est leur temps de travail qui sera attaqué, à la suite, 'naturellement', d’une 'large concertation'. Dont on connaît le résultat à l’avance puisqu’il a été décidé à l’avance [...]. Personne pour expliquer qu’une heure de cours, ce sont des heures de préparation, de corrections, de lectures, de butinage intellectuel, pour essayer tous les jours un peu mieux, de comprendre ce qu’on enseigne, et de mieux l’enseigner. C’est comme si on disait que les journalistes, à dater de l’année prochaine, devront être plus présents en permanence au journal, ou les députés en permanence à l’Assemblée, ou les comédiens 35 heures sur la scène. Où trouveraient-ils, auprès de qui, la matière de leurs articles, la substance de leurs discours, l’émotion de leur jeu ?"
Et le président du MoDem de conclure : "Il est des métiers pour qui le travail, c’est la présence effective. Et d’autres pour qui la présence au poste de travail n’est que l’accomplissement de toute une préparation extérieure."

Je me rappelle avoir entendu une autre comparaison : les 10 secondes du sprinteur...

Mais mais mais pourquoi on nous zen veut ? Et pas à eux ? C'est pô zuste ! calimero

avatar
Pierre_au_carré
Guide spirituel

Re: Et si on arrêtait de dire que les profs sont des glandeurs ?

par Pierre_au_carré le Mer 14 Sep 2011 - 23:55
@frankenstein a écrit:
@Pierre_au_carré a écrit:
@Docteur OX a écrit:http://leplus.nouvelobs.com/contribution/192733;et-si-on-arretait-de-dire-que-les-profs-sont-des-glandeurs.html

avec des extraits du livre de Bayrou:

"Les enseignants ont encaissé offense sur offense, traités de fainéants, d’absentéistes, d’incompétents, par tout ce que l’univers politique et médiatique compte de juges et de procureurs à la petite semaine", rappelle-t-il, avant justement d’évoquer ce fameux temps de travail.
"Les enseignants ont perdu même le goût de se défendre [...] avec des salaires qui sont parmi les plus bas d’Europe ! Demain c’est leur temps de travail qui sera attaqué, à la suite, 'naturellement', d’une 'large concertation'. Dont on connaît le résultat à l’avance puisqu’il a été décidé à l’avance [...]. Personne pour expliquer qu’une heure de cours, ce sont des heures de préparation, de corrections, de lectures, de butinage intellectuel, pour essayer tous les jours un peu mieux, de comprendre ce qu’on enseigne, et de mieux l’enseigner. C’est comme si on disait que les journalistes, à dater de l’année prochaine, devront être plus présents en permanence au journal, ou les députés en permanence à l’Assemblée, ou les comédiens 35 heures sur la scène. Où trouveraient-ils, auprès de qui, la matière de leurs articles, la substance de leurs discours, l’émotion de leur jeu ?"
Et le président du MoDem de conclure : "Il est des métiers pour qui le travail, c’est la présence effective. Et d’autres pour qui la présence au poste de travail n’est que l’accomplissement de toute une préparation extérieure."

"Butinage intellectuel", c'est pas le style de Bayrou ça ...

Hé, hé ...ce n'est peut-être pas de lui...

Oui, j'avais cru comprendre... Les mots le trahissent. Very Happy
frankenstein
Vénérable

Re: Et si on arrêtait de dire que les profs sont des glandeurs ?

par frankenstein le Jeu 15 Sep 2011 - 1:48





_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.
Cath
Esprit sacré

Re: Et si on arrêtait de dire que les profs sont des glandeurs ?

par Cath le Jeu 15 Sep 2011 - 13:28
Dommage que Bayerou n'ait pas été plus efficace quand il était à l'EN: il ne m'a pas laissé un souvenir impérissable.
avatar
Pierre_au_carré
Guide spirituel

Re: Et si on arrêtait de dire que les profs sont des glandeurs ?

par Pierre_au_carré le Jeu 15 Sep 2011 - 15:47
cath5660 a écrit:Dommage que Bayerou n'ait pas été plus efficace quand il était à l'EN: il ne m'a pas laissé un souvenir impérissable.

C'est très positif, au moins ce n'est pas un souvenir désastreux. Very Happy
avatar
John
Médiateur

Re: Et si on arrêtait de dire que les profs sont des glandeurs ?

par John le Jeu 15 Sep 2011 - 22:20
Françoise Machin, l'une des journalistes qui interroge les candidats PS pour la primaire, sur France 2 en veut beaucoup aux enseignants...

Ca fait trois fois qu'elle demande si on augmentera enfin notre temps de présence...

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Condorcet
Oracle

Re: Et si on arrêtait de dire que les profs sont des glandeurs ?

par Condorcet le Jeu 15 Sep 2011 - 22:25
@John a écrit:Françoise Machin, l'une des journalistes qui interroge les candidats PS pour la primaire, sur France 2 en veut beaucoup aux enseignants...

Ca fait trois fois qu'elle demande si on augmentera enfin notre temps de présence...

Qui aime bien châtie bien. Razz
avatar
Emeraldia
Érudit

Re: Et si on arrêtait de dire que les profs sont des glandeurs ?

par Emeraldia le Jeu 15 Sep 2011 - 22:45
@Frisouille a écrit:
@Emeraldia a écrit:
@cavecattum a écrit:Comparaisons finales d'autant plus pertinentes, je trouve, que nous devons écrire ces cours, comme le journaliste, discourir devant public comme le député et jouer la comédie comme un acteur...Et tout ça, pour le moment, me laisse bien fatiguée...
- mais c'est quand même moins drôle que jouer la comédie tout court!-

C'est ça, comme si le présentateur météo ne travaillait QUE 5 minutes par jour !

Je doute que Cave' faisait référence au présentateur météo... Rolling Eyes
J'avais compris : C'est moi qui ai rajouté présentateur météo au journaliste et à l'acteur...(ce ne st pas de simples animateurs), je disais ça pour ceux qui penseraient qu'ils ne travaillent que 5 minutes par jour. Rolling Eyes
avatar
verdurin
Habitué du forum

Re: Et si on arrêtait de dire que les profs sont des glandeurs ?

par verdurin le Jeu 15 Sep 2011 - 23:23
cath5660 a écrit:Dommage que Bayerou n'ait pas été plus efficace quand il était à l'EN: il ne m'a pas laissé un souvenir impérissable.
Je garde de M. Bayrou un souvenir impérissable, c'est un des très rares ministres qui n'a pas fait de réforme.
Lao Tseu a écrit: On gouverne un grand état comme on fait frire un petit poisson
Commentaire : il ne faut pas le retourner trop souvent.

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.
Cath
Esprit sacré

Re: Et si on arrêtait de dire que les profs sont des glandeurs ?

par Cath le Jeu 15 Sep 2011 - 23:31
[quote="verdurin"]
cath5660 a écrit:Dommage que Bayerou n'ait pas été plus efficace quand il était à l'EN: il ne m'a pas laissé un souvenir impérissable.
Je garde de M. Bayrou un souvenir impérissable, c'est un des très rares ministres qui n'a pas fait de réforme.

C'est vrai.
Je dis souvent: "Qu'on nous f... la paix!"
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum