"Pédagogie différenciée ?"

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "Pédagogie différenciée ?"

Message par Mufab le Sam 17 Sep 2011 - 11:41

@Al a écrit:Que fais-tu comme évaluation Mufab?

Continue.

(Mais je me laisse aussi aller au diktact de l'évaluation de fin de séquence, type "exam", à contre-coeur, puisqu'elle ne m'/leur apporte pas grand chose. Il me faudrait revenir sur les notions non intégrées par la majorité, ce que je ne fais pas par manque de temps. Alors j'en fais quelques-une quand ça me prend, ou quand il faut rendre un bulletin -et encore : je préfère un bulletin verbal- et je les oublie, et on passe à autre chose. C'est pourquoi, dans mon cas, elles sont inutiles, et uniquement culturelles.)


Dernière édition par Mufab le Sam 17 Sep 2011 - 12:01, édité 2 fois (Raison : dictat ou diktat ?)

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pédagogie différenciée ?"

Message par Mufab le Sam 17 Sep 2011 - 11:45

@Chocolat a écrit:
@Mufab a écrit:Oui, même constat concernant la compréhension des consignes. C'est pourquoi je fais très peu d'éval en autonomie. C'est une perte de temps sur les apprentissages, pour moi. C'est très personnel - et assez mal-vu, je crois. (Du coup je ne le crie pas sur les toits de la SDM).
Je ne veux pas lancer un débat sur l'évaluation sommative, mais puisqu'on en parle... Quel intérêt ?

Nos élèves ne savent réfléchir que par petits bouts, sans être confrontés à la nécessité d'avoir une vision d'ensemble des apprentissages et quittent l'école obligatoire sans être capables de raisonner correctement, et sans savoir mobiliser leurs connaissances au service du développement d'un esprit critique digne de ce nom.

Résultat: une société de moutons individualistes !

Je ne comprends pas bien Embarassed : les évaluations sommatives permettraient de développer l'esprit critique des enfants ?

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pédagogie différenciée ?"

Message par Igniatius le Sam 17 Sep 2011 - 12:38

@Mufab a écrit:Oui, même constat concernant la compréhension des consignes. C'est pourquoi je fais très peu d'éval en autonomie. C'est une perte de temps sur les apprentissages, pour moi. C'est très personnel - et assez mal-vu, je crois. (Du coup je ne le crie pas sur les toits de la SDM).
Je ne veux pas lancer un débat sur l'évaluation sommative, mais puisqu'on en parle... Quel intérêt ?

Qu'ils trouvent un objectif a apprendre ?

Pour une grande majorité de nos élèves, et pour les plus faibles en tous cas, le fait de progresser et de stocker des connaissances n'a pas grand intérêt : c'est notre devoir de leur donner ces connaissances contre leur gré.
Le devoir permet de vérifier ce qu'ils ont retenu, et de repérer ceux qui n'ont pas travaillé assez bien, ou pas suffisamment.
L'évaluation continue me parait faussée, en tous cas en Lycee : combien d'eleves me donnent l'impression de comprendre qd je les fais travailler en classe et s'effondrent totalement lors d'une synthèse...

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pédagogie différenciée ?"

Message par Chocolat le Sam 17 Sep 2011 - 13:07

@Mufab a écrit:
Je ne comprends pas bien Embarassed : les évaluations sommatives permettraient de développer l'esprit critique des enfants ?

L'évaluation sommative doit pouvoir inciter les élèves à sélectionner parmi les connaissances&méthodes de travail acquises celles qu'ils doivent convoquer pour répondre à une consigne plus globale que celles des évaluations formatives.

La nécessité d'avoir une vision d'ensemble des apprentissages contribue (entre autres) au développement de l'esprit critique.
Je me suis heurtée plus d'une fois à l'incapacité de mes étudiants à savoir piocher la bonne info pour réaliser un travail donné - ils ont trop souvent une approche dite "scolaire", et que j'ai très envie d'appeler "bébé". Et des tas d'adultes fonctionnent exactement de la même manière.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Toujours HS. Pardon, Oiseau...

Message par Mufab le Sam 17 Sep 2011 - 13:18

@Chocolat a écrit:
@Mufab a écrit:
Je ne comprends pas bien Embarassed : les évaluations sommatives permettraient de développer l'esprit critique des enfants ?

L'évaluation sommative doit pouvoir inciter les élèves à sélectionner parmi les connaissances&méthodes de travail acquises celles qu'ils doivent convoquer pour répondre à une consigne plus globale que celles des évaluations formatives.

La nécessité d'avoir une vision d'ensemble des apprentissages contribue (entre autres) au développement de l'esprit critique.
Je me suis heurtée plus d'une fois à l'incapacité de mes étudiants à savoir piocher la bonne info pour réaliser un travail donné - ils ont trop souvent une approche dite "scolaire", et que j'ai très envie d'appeler "bébé". Et des tas d'adultes fonctionnent exactement de la même manière.

Oui, bien sûr : l'exemple qui me vient à l'esprit, à mon niveau, est celui de la sélection d'une opération pour résoudre un problème -ce que l'on fait.
Ou alors, demander de trier des textes en fonction d'un type recherché - c'est-à-dire, en gros, toute tâche qui ne relève plus de l'application de la notion actuellement en jeu, mais demande des connaissances éparses qu'il s'agit de mobiliser.
Mais ces exercices ne sont pas à proprement parler spécifiques aux éval...

Une fonction de sélection, de classement, et de motivation pour s'en tirer au mieux dans celui-ci, d'accord; de vérification de la mémorisation à long terme, en différé, d'accord aussi.
D'apprentissage, je doute vraiment.

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pédagogie différenciée ?"

Message par ML184 le Mar 16 Avr 2013 - 19:27

Bonjour à tous,

Je suis convaincue par l'idée qu'il est nécessaire de faire une pédagogie différenciée. Toutefois, je ne vois pas concrètement comment la mettre en place ?
Si vous la pratiquez, vous la pratiquez de préférence pour les séances outils de langue, pour les séances de lecture, pour les deux...
Et comment, amenez-vous la chose ? Les élèves travaillent-ils individuellement ou en groupe ? Et comment se passe la correction ?

Comme vous le voyez, beaucoup de motivation, beaucoup de questions mais très très peu de réponse :-(

Merci d'avance pour votre aide ! ;-)

ML184
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pédagogie différenciée ?"

Message par Invité le Mar 16 Avr 2013 - 19:52

Je ne vais pas beaucoup t'aider, mais un numéro des Cahiers pédagogiques est consacré (l'avant-dernier) à ce sujet.
On y constate que le concept fait encore débat et que c'est difficile à mettre en oeuvre. C'est un numéro assez riche, je te conseille d'y jeter un oeil.
http://www.cahiers-pedagogiques.com/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pédagogie différenciée ?"

Message par JPhMM le Mar 16 Avr 2013 - 20:59

@ML184 a écrit:Je suis convaincue par l'idée qu'il est nécessaire de faire une pédagogie différenciée. Toutefois, je ne vois pas concrètement comment la mettre en place ?
Pédagogie différenciée ou différentiation pédagogique ? ce n'est pas du tout la même chose.

PS : désolé pour le "t", je suis prof de maths. Embarassed

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pédagogie différenciée ?"

Message par ML184 le Mar 16 Avr 2013 - 21:38

Bah là, tu me poses une colle... J'ignorais qu'il y avait une différence entre les deux termes...

ML184
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pédagogie différenciée ?"

Message par Olympias le Mer 17 Avr 2013 - 15:43

Cripure a écrit:Je crois, du moins en voyant comment travaille mon copain, que les instits font beaucoup d'efforts pour différencier (sans aller jusqu'à individualiser) les façons de faire travailler. Avec de petits groupes de LA, je tente de le pratiquer aussi (mais j'ai déjà 2e, 1re et T dans le même groupe...). Mais comment faire avec des classes multiples de plus de trente et des programmes de plus en plus ambitieux ? Vous dites "injonction", je dirais presque "incantation" !
Au fond, le rêve des pédagogues, c'est le cours particulier Smile Bien sûr, bien sûr... Laughing

Mais n'est-ce pas ce que les parents ont compris avec l'Accompagnement personnalisé de la réforme du cher Chatel, que choupinouchéri aurait pratiquement un précepteur au lycée, ce qui explique pourquoi les FCPE et autres ont applaudi ????? P-----, quelle usine à gaz !!!!



Dernière édition par Ergo le Mer 17 Avr 2013 - 15:44, édité 1 fois (Raison : Balises de citation)

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum