article du figaro sur le latin...

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: article du figaro sur le latin...

Message par Rikki le Sam 17 Sep 2011 - 6:18

@Celeborn a écrit:Chez nous, on n'a pas le droit de faire bilangue et latin.

C'est con, parce que la bilangue, c'est anglais/allemand. Ça avait l'air combo, allemand + latin.

Au collège (ZEP) de mes enfants, les élèves qui prenaient bilangue faisaient presque tous latin. Je n'ai jamais obligé mes enfants à faire latin au lycée, mais je leur ai dit qu'il fallait en faire 3 ans au collège pour avoir quelques bases tout de même. Je dois dire que les enfants appréciaient aussi un peu ces quelques heures (allemand et latin) en plus petit effectif, et "sans les relous" !

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: article du figaro sur le latin...

Message par doctor who le Sam 17 Sep 2011 - 6:47

Ce qui fait du mal au latin, c'est que c'est une option. Je ne vois pas comment on peut espérer le sauver autrement qu'en réclamant qu'il soit obligatoire pour la moitié supérieure des élèves (ceux destinés à des études "générales").

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: article du figaro sur le latin...

Message par invitéW le Sam 17 Sep 2011 - 6:50

@Dhaiphi a écrit:
@kiwi a écrit:-la vision négative des parents... qui ont fait du latin il y a trèèèèèèèèès longtemps et qui ont été rebutés par les déclinaisons et autres aspects grammaticaux.
Bah oui, j'en fais partie... pale

je n'en ai aucun mauvais souvenir, mais très peu de reste non plus (si ce n'est un voyage dans la baie de Naples Smile)

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: article du figaro sur le latin...

Message par Derborence le Sam 17 Sep 2011 - 6:52

Cripure a écrit:
@Dhaiphi a écrit:
@kiwi a écrit:-la vision négative des parents... qui ont fait du latin il y a trèèèèèèèèès longtemps et qui ont été rebutés par les déclinaisons et autres aspects grammaticaux.
Bah oui, j'en fais partie... pale
Si l'on veut bien être honnête, il n'y a quand même pas des tonnes de choses à apprendre pour pouvoir lire du latin. Si le prof veut bien faire l'effort de trier ce qui est utile de ce qui est de l'ordre du détail, on s'en sort à peu de frais.
topela

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: article du figaro sur le latin...

Message par Thalia de G le Sam 17 Sep 2011 - 6:52

@doctor who a écrit:Ce qui fait du mal au latin, c'est que c'est une option. Je ne vois pas comment on peut espérer le sauver autrement qu'en réclamant qu'il soit obligatoire pour la moitié supérieure des élèves (ceux destinés à des études "générales").
Je suis assez d'accord sur le principe, mais l'application me paraît plutôt difficile.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: article du figaro sur le latin...

Message par Thalia de G le Sam 17 Sep 2011 - 6:54

Will.T a écrit:
@Dhaiphi a écrit:
@kiwi a écrit:-la vision négative des parents... qui ont fait du latin il y a trèèèèèèèèès longtemps et qui ont été rebutés par les déclinaisons et autres aspects grammaticaux.
Bah oui, j'en fais partie... pale

je n'en ai aucun mauvais souvenir, mais très peu de reste non plus (si ce n'est un voyage dans la baie de Naples Smile)

De mon temps c'était sérieux ! Pas de voyages scolaires. J'aurais bien aimé, pourtant.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: article du figaro sur le latin...

Message par Fourseasons le Sam 17 Sep 2011 - 7:19

Cripure a écrit:
@Dhaiphi a écrit:
@kiwi a écrit:-la vision négative des parents... qui ont fait du latin il y a trèèèèèèèèès longtemps et qui ont été rebutés par les déclinaisons et autres aspects grammaticaux.
Bah oui, j'en fais partie... pale
Si l'on veut bien être honnête, il n'y a quand même pas des tonnes de choses à apprendre pour pouvoir lire du latin. Si le prof veut bien faire l'effort de trier ce qui est utile de ce qui est de l'ordre du détail, on s'en sort à peu de frais.

Mais moi quand j'étais élève, 4ème et 3ème, je ne trouvais pas que ca surchargeait mon edt et je trouvais les déclinaisons et les traductions assez ludiques en fait. J'en garde un bon souvenir.

Et on avait fait un voyage à Rome Very Happy.

Fourseasons
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: article du figaro sur le latin...

Message par Dhaiphi le Sam 17 Sep 2011 - 15:56

@Thalia de G a écrit:Pas de voyages scolaires. J'aurais bien aimé, pourtant.
Pareil ! Sad

C'est le plus vieux tango du monde
Celui que les têtes blondes
Ânonnent comme une ronde
En apprenant leur latin
C'est le tango du collège
Qui prend les rêves au piège
Et dont il est sacrilège
De ne pas sortir malin.
/.../
C'est le tango des forts en thème
Boutonneux jusqu'à l'extrême
Et qui recouvrent de laine
Leur cœur qui est déjà froid
C'est le tango des forts en rien
Qui déclinent de chagrin
Et qui seront pharmaciens
Parce que papa ne l'était pas...

J.Brel

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: article du figaro sur le latin...

Message par Vudici le Dim 18 Sep 2011 - 16:07

@Dhaiphi a écrit:
@Thalia de G a écrit:Pas de voyages scolaires. J'aurais bien aimé, pourtant.
Pareil ! Sad

C'est le plus vieux tango du monde
Celui que les têtes blondes
Ânonnent comme une ronde
En apprenant leur latin
C'est le tango du collège
Qui prend les rêves au piège
Et dont il est sacrilège
De ne pas sortir malin.
/.../
C'est le tango des forts en thème
Boutonneux jusqu'à l'extrême
Et qui recouvrent de laine
Leur cœur qui est déjà froid
C'est le tango des forts en rien
Qui déclinent de chagrin
Et qui seront pharmaciens
Parce que papa ne l'était pas...

J.Brel

Tiens, tiens ... en 5e, je m'étais servie de la chanson pour étudier la première déclinaison... Moyennant les changements de prononciation, c'était bien plus rapide... Wink

Remarquez que le problème est identique chez nous: horaires limités à 32 h par semaine (j'en avais 39) font que le latin reste souvent sur le carreau à partir de la 3e ..., au mieux de la première.

Mon fils débute en 5e. Pour l'instant, ils ont vu les mots latins du français et le latin dans les publicités...

Vudici
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: article du figaro sur le latin...

Message par deroute le Mar 20 Sep 2011 - 14:15

Je commence aussi comme ça. Travail sur l'étymologie et première interro de vocabulaire. La première personne au présent et la conjugaison de ESSE ont déjà été abordées! (et enregistrées pour presque tous les élèves Rolling Eyes )

deroute
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum