Le calendrier du collectif "Ecole dépouillee" : Des profs à nu pour la défense de l'école

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le calendrier du collectif "Ecole dépouillee" : Des profs à nu pour la défense de l'école

Message par invitéW le Ven 16 Sep 2011 - 20:24

ah, 5eme message sur le même sujet Smile

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calendrier du collectif "Ecole dépouillee" : Des profs à nu pour la défense de l'école

Message par John le Ven 16 Sep 2011 - 20:25

Les profs à poil, ça plaît Very Happy

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calendrier du collectif "Ecole dépouillee" : Des profs à nu pour la défense de l'école

Message par invitéW le Ven 16 Sep 2011 - 20:26

@John a écrit:Les profs à poil, ça plaît Very Happy

surtout en février Smile

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calendrier du collectif "Ecole dépouillee" : Des profs à nu pour la défense de l'école

Message par Hervé Hervé le Ven 16 Sep 2011 - 20:33

Will.T a écrit:ah, 5eme message sur le même sujet Smile


C'est pas ma fôte, j'ai appris à lire avec la méthode globale Evil or Very Mad

Hervé Hervé
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calendrier du collectif "Ecole dépouillee" : Des profs à nu pour la défense de l'école

Message par freche le Ven 16 Sep 2011 - 22:12

Will.T a écrit:
@John a écrit:Les profs à poil, ça plaît Very Happy

surtout en février Smile

c'est toi ? Very Happy

freche
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calendrier du collectif "Ecole dépouillee" : Des profs à nu pour la défense de l'école

Message par Monalisa le Ven 16 Sep 2011 - 22:17

Ah ..;les modes changent...
Il y a qqs années quand un prof de philo avait fait un jeu où s'était déshabillé en cours, il avait eu, souvenez-vous, de drôles de problèmes...

Monalisa
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calendrier du collectif "Ecole dépouillee" : Des profs à nu pour la défense de l'école

Message par Modulo le Sam 17 Sep 2011 - 0:56

Will.T a écrit:
@John a écrit:Les profs à poil, ça plaît Very Happy

surtout en février Smile

+1 !

Modulo
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calendrier du collectif "Ecole dépouillee" : Des profs à nu pour la défense de l'école

Message par frankenstein le Sam 17 Sep 2011 - 1:40

Franchement, ça vous plait ? Personnellement je trouve ça nul...Désolé.
Spoiler:
Puis ils sont pas beaux

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calendrier du collectif "Ecole dépouillee" : Des profs à nu pour la défense de l'école

Message par frankenstein le Sam 17 Sep 2011 - 1:49

Exemple:
L’école est dépouillée quand le gouvernement tarit les concours de recrutement de professeurs, quand il n’assure plus la relève des enseignants retraités, ni les remplacements de professeurs malades ou en congé, et qu’il fait appel à des « viviers de vacataires » non formés et corvéables à merci.
Pour moi l'école est dépouillée quand les salaires sont asséchés ! Aucune revendication sur ce point ! On peut se mettre à poil tant qu'on veut, du moment qu'on serre violemment ses fesses ou au contraire qu'on mette de la vaseline, pas de risques majeurs (de changements) avec une capote idéologique ! professeur

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

théâtre dépouillé AUSSI

Message par Palombella Rossa le Sam 17 Sep 2011 - 6:38

Théâtre dépouillé AUSSI :

injuste

Vous qui pédagogez du côté du sud-Vendée ou de la Charente-Maritime, vous connaissez sans doute le "Jean-Baptiste" à Chaillé les Marais.
Hervé Labori, son fondateur, un vrai militant de terrain pour une éducation populaire au sens le plus noble du mot (je le connais car il est intervenu pendant des années dans le cadre de mon club-théâtre au lycée polyvalent de Luçon ), est sacrifié sur l'autel de la rigueur par la région Pays de Loire (PS) et le conseil général (droite)...
On est sidéré de voir que, pour une misère de 21.000 € (peanuts quand on pense au prix d'un rond-point !) des années de travail sont fichues en l'air.

Même si vous n'êtes pas basé sans cette région, n'hésitez pas à diffuser la pétition,et signez massivement en faveur de ce vaillant petit théâtre, qui n'a pas démérité.
Il suffit de faire un copié-collé de la phrase " Je, soussigné : commune : profession :
demande aux élus de trouver les moyens de sa survie au Théâtre le Jean-Baptiste" (en complétant, naturellement)
et d'envoyer ce courriel aux trois adresses indiquées à la fin : .cc-isles-marais-poitevin@wanadoo.fr,
groupe.ps@paysdelaloire.fr , et t.p.j.b@orange.fr

Merci pour eux !
bisous


Théâtre de Poche le Jean-Baptiste
44 rue du onze novembre
85450 Chaillé-les-Marais


PÉTITION CONTRE LA MORT DU THEATRE LE JEAN-BAPTISTE


Ouvert en novembre 1996, le théâtre le Jean-Baptiste creuse le sillon de la culture en milieu rural en répondant à une convention de développement culturel signée avec la Communauté de Communes : spectacles Jeune Public, spectacles Tout Public, ateliers, expositions…

Son modeste fonctionnement est essentiellement assuré par la Région Pays de Loire, le Conseil Général de Vendée et la Communauté de Communes, et les recettes.

En 2011, le Conseil Général réduit de 10% sa subvention.

Pour 2012, la Région décide de ne plus lui apporter son soutien.

La Communauté de Communes n’estime pas opportun de compenser cette perte.

Si nous ne parvenons pas à convaincre nos élus, le Jean-Baptiste va mourir fin 2011.

Outre la perte de ce travail de développement culturel mené depuis quinze ans en direction des Jeunes et des amateurs de théâtre de notre milieu rural, ce sont 2 emplois et demi que nos élus font disparaître.

Aussi nous demandons aux élus de la Région et à ceux de la Communauté de Communes de travailler ensemble pour trouver les 21 000 € qui font défaut pour les prochains budgets.

Vous pouvez nous aider à les convaincre en envoyant cette pétition à la Région Pays de Loire ainsi qu’à la Communauté de Communes des Isles du Marais Poitevin.

Je, soussigné : commune : profession :

demande aux élus de trouver les moyens de sa survie au Théâtre le Jean-Baptiste.

Pour cela, votre en-tête vous identifiant, il vous suffit de réexpédier ce courrier à :

- cc-isles-marais-poitevin@wanadoo.fr

- groupe.ps@paysdelaloire.fr à l’attention de Monsieur Hugues Fourage

- t.p.j.b@orange.fr


Nous vous en remercions.



Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calendrier du collectif "Ecole dépouillee" : Des profs à nu pour la défense de l'école

Message par Ruthven le Sam 17 Sep 2011 - 8:16

@Monalisa a écrit:Ah ..;les modes changent...
Il y a qqs années quand un prof de philo avait fait un jeu où s'était déshabillé en cours, il avait eu, souvenez-vous, de drôles de problèmes...

Bon, en même temps, il avait fait cela en COURS, pas dans une aciton militante !!!! C'était un vrai pédago en chef ... furieux ... qui a beaucoup oeuvré pour le sérieux de la philosophie :colere: :colere: :colere: . Mode ironie off.

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calendrier du collectif "Ecole dépouillee" : Des profs à nu pour la défense de l'école

Message par invitéW le Sam 17 Sep 2011 - 8:36

@freche a écrit:
Will.T a écrit:
@John a écrit:Les profs à poil, ça plaît Very Happy

surtout en février Smile

c'est toi ? Very Happy

non mais ça ne m’empêche pas d'apprécier Very Happy

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calendrier du collectif "Ecole dépouillee" : Des profs à nu pour la défense de l'école

Message par Botentoush le Sam 17 Sep 2011 - 8:55

Il ne manquait plus que ça!! Le monde se barre en couilles!!
La seule idée qu'ils ont c'est de se mettre à poil, c'est vraiment la preuve qu'ils n'ont rien dans la tête!!

_________________
Faites gaffe au bottage en touche!!
docco est toujours en moi!

Botentoush
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calendrier du collectif "Ecole dépouillee" : Des profs à nu pour la défense de l'école

Message par retraitée le Sam 17 Sep 2011 - 14:57

@Ruthven a écrit:
@Monalisa a écrit:Ah ..;les modes changent...
Il y a qqs années quand un prof de philo avait fait un jeu où s'était déshabillé en cours, il avait eu, souvenez-vous, de drôles de problèmes...

Bon, en même temps, il avait fait cela en COURS, pas dans une aciton militante !!!! C'était un vrai pédago en chef ... furieux ... qui a beaucoup oeuvré pour le sérieux de la philosophie :colere: :colere: :colere: . Mode ironie off.

je confirme! pour un peu, il aurait fait une carte Defrance!

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calendrier du collectif "Ecole dépouillee" : Des profs à nu pour la défense de l'école

Message par retraitée le Sam 17 Sep 2011 - 14:59

Ils auraient pu faire une variante, dans leur calendrier :
à partir de mai 2012, il est possible de se rhabiller, en offrant une jolie veste au dépouilleur en chef.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calendrier du collectif "Ecole dépouillee" : Des profs à nu pour la défense de l'école

Message par Thalia de G le Sam 17 Sep 2011 - 14:59

@retraitée a écrit:
@Ruthven a écrit:
@Monalisa a écrit:Ah ..;les modes changent...
Il y a qqs années quand un prof de philo avait fait un jeu où s'était déshabillé en cours, il avait eu, souvenez-vous, de drôles de problèmes...

Bon, en même temps, il avait fait cela en COURS, pas dans une aciton militante !!!! C'était un vrai pédago en chef ... furieux ... qui a beaucoup oeuvré pour le sérieux de la philosophie :colere: :colere: :colere: . Mode ironie off.

je confirme! pour un peu, il aurait fait une carte Defrance !

lol!

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calendrier du collectif "Ecole dépouillee" : Des profs à nu pour la défense de l'école

Message par Raoul Volfoni le Dim 18 Sep 2011 - 22:27

Le ministre est choqué...

Enseignement. Chatel "choqué" par le calendrier des profs nus

18 septembre 2011 à 14h02

Luc Chatel s'est dit "choqué" par le calendrier sexy publié cette semaine par un collectif de professeurs décidés à protester contre la politique actuelle menée au sein de l'Education nationale. Le ministre précise cependant que ces enseignants ne seront pas sanctionnés.

Un collectif d'enseignants a décidé en cette rentrée scolaire de publier un calendrier pour protester contre les récentes réformes de l'Education nationale. Signe particulier : douze enseignants posent nus dans leur salle de classe. Les images sont relativement prudes, les parties intimes des corps exposés étant soigneusement dissimulées derrière un pupitre ou un livre. Ce qui n'empêche pas Luc Chatel, le ministre de l'Education nationale, de fustiger cette opération de contestation médiatique.

"Atteinte à l'image même du professeur"
"Ça me choque parce que le rôle d'un professeur (...) c'est de valoriser son institution" et "j'ai une trop haute estime du professeur, de l'image du professeur, de ce qu'il représente dans notre pays et dans la République, pour accepter un tel dénigrement", a-t-il déclaré sur France 3 avant d'ajouter : "On a le droit de critiquer ma politique, je l'accepte, on a le droit d'être militant syndical (...), par contre je suis choqué que l'on puisse porter atteinte à l'image même du professeur". Les professeurs impliqués encourent-ils une sanction disciplinaire ? "Non", promet le ministre.

Si c'est la seule "atteinte à l'image du professeur" qui soit à déplorer, ça va...

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calendrier du collectif "Ecole dépouillee" : Des profs à nu pour la défense de l'école

Message par ysabel le Dim 18 Sep 2011 - 22:34

Quel grand pudique notre ministre...

rhaa ! rien que d'imaginer sa tête j'ai envie de le baffer, avec son sourire qui me hérisse.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calendrier du collectif "Ecole dépouillee" : Des profs à nu pour la défense de l'école

Message par JLB le Lun 19 Sep 2011 - 23:13

Une action hyper efficace médiatiquement (http://www.ecole-depouillee.net/spip.php?article14 ), mais aussi un texte d'appel qui se tient carrément http://www.ecole-depouillee.net/spip.php?article1, et une volonté de structurer quelque chose (liste de diffusion, appel à des actions locales...).
Bravo aux collègues !!

A lire aussi le communiqué en réponse à Châtel : http://www.ecole-depouillee.net/spip.php?article16

JLB
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calendrier du collectif "Ecole dépouillee" : Des profs à nu pour la défense de l'école

Message par John le Sam 1 Oct 2011 - 13:26

Entretien sur vousnousils avec la dame qui pose pour avril :

Pour quelle rai­son avez-vous décidé de poser nus sur un calen­drier ?

L'idée est née du ras-le-bol face aux condi­tions de tra­vail qui se dété­riorent, pour nous mais sur­tout pour les élèves, et aussi d'une bou­tade lan­cée en avril 2011 lors d'une réunion : nous nous sommes dit qu'avec les réformes appli­quées à l'Education natio­nale, nous étions vrai­ment "à poil". Au début, il n'y avait que deux ou trois volon­taires et fina­le­ment d'autres ont suivi. Nous tenions à ce que les cli­chés, pris par un pho­to­graphe ami, soient pudiques pour pou­voir conti­nuer à ensei­gner sans souci. Nous sommes pour la plu­part des ensei­gnants syn­di­qués. Notre objec­tif était de remo­bi­li­ser face au déses­poir en salles des profs, car beau­coup d'enseignants ne croient plus à la grève.
L'initiative a cho­qué Luc Chatel, ministre de l'Education natio­nale, qui estime que cela porte atteinte à l'image du pro­fes­seur. N'avez-vous pas été trop loin ?

Je pense que s'insurger était pour lui le moyen de ne pas répondre sur le fond. La forme le choque alors que nous avons vrai­ment été très atten­tifs à mon­trer de belles pho­tos qui ne heurtent pas, y com­pris nos propres parents. Nous croyons encore que l'école doit jouer son rôle d'ascenseur social alors que nos diri­geants s'en fichent de plus en plus. On a l'impression qu'ils se disent que les dif­fi­cul­tés vont sur­tout péna­li­ser les CSP (caté­go­ries socio­pro­fes­sion­nelles) "moins" et qu'après tout, les autres conti­nue­ront de s'en sor­tir. C'est très méprisant.
Cette forme d'action n'est-elle pas une façon de céder à la poli­tique spec­tacle, au risque de se détour­ner des ques­tions de fond ?

Effectivement, nous étions très conscients du fait que nous vivons dans une société de l'image. Mais nous avons rédigé un mani­feste ! Le calen­drier, c'est juste le visuel de notre texte qui a déjà été signé par plus de 26 000 per­sonnes. C'est aussi pour cette rai­son que nous ne vou­lons pas don­ner nos noms et répondre aux invi­ta­tions des télé­vi­sions, pour ne pas ris­quer de deve­nir des clowns. J'ai prêté mon image pour défendre l'école. Et puis ce mode d'action per­met de tou­cher plus lar­ge­ment, notam­ment les parents d'élèves. Pour une fois, ils se sentent proches de nous ! Quand on fait grève, beau­coup de gens ont l'impression d'un mou­ve­ment cor­po­ra­tiste. Je suis pas­sion­née par les maths et par mon métier mais dans les faits c'est ingé­rable. Pour prendre un exemple, on a beau­coup parlé de "l'accompagnement per­son­na­lisé", c'était très ven­deur. Mais sur le ter­rain, on se retrouve avec des classes de 30 élèves, ce qui n'a plus rien de "per­son­na­lisé", et on nous retire des heures d'aide indi­vi­dua­li­sée qui nous per­met­taient de tra­vailler en petits groupes.
Comment définiriez-vous la dégra­da­tion de vos condi­tions de travail ?

Dans mon lycée, nous avons de plus en plus d'élèves, jusqu'à 35 par classe, dont beau­coup sont en dif­fi­cul­tés. Et on nous demande de faire tou­jours plus, notam­ment de l'aide à l'orientation alors que je n'y suis pas for­mée, de sur­veiller leurs devoirs en dehors des cours, de récu­pé­rer les attes­ta­tions d'assurance. Le rôle de prof prin­ci­pal est de plus en plus mul­ti­tâche, sauf qu'on ne peut pas se démul­ti­plier. Quant aux pro­grammes sco­laires, ils sont élabo­rés en dépit du bon sens... Dans le cadre de la réforme, on a reçu les pro­grammes de seconde avant même de savoir ce qu'on ensei­gne­rait en pre­mière et en ter­mi­nale. Je suis déso­lée mais j'ai besoin de recul pour ensei­gner. En série STI (sciences et tech­no­lo­gies indus­trielles), on demande à des profs de phy­sique appli­quée de faire de la chi­mie : ils n'en ont pas fait depuis la ter­mi­nale ! Enseigner ça ne s'improvise pas. Les sta­giaires ont direc­te­ment 18h de cours et ils ont les plus grandes dif­fi­cul­tés à s'en sor­tir. Lorsque j'étais sta­giaire, j'avais 6h de cours et je pou­vais réflé­chir à la pra­tique de mon métier. Résultat : j'ai été plus vite opérationnelle.
Comment vos élèves per­çoivent votre action ? L'avez-vous reven­di­quée devant eux et vos collègues ?

Devant les col­lègues oui, mais pas devant les élèves. Si cer­tains membres du col­lec­tif ont eu des remarques, ils ont pro­posé d'en par­ler à la fin du cours. Pour ma part, je n'ai eu aucun com­men­taire, ni de retour néga­tif des parents d'élèves. Quant aux col­lègues, cer­tains trou­vaient que c'était une idée idiote mais beau­coup en sont reve­nus, com­pre­nant que c'est un acte poli­tique contre le dénue­ment de l'école.

Charles Centofanti

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calendrier du collectif "Ecole dépouillee" : Des profs à nu pour la défense de l'école

Message par Malaga le Sam 1 Oct 2011 - 13:45

@Modulo a écrit:
Will.T a écrit:
@John a écrit:Les profs à poil, ça plaît Very Happy

surtout en février Smile

+1 !

J'aime mieux le mois de mars!! nutella

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum