Prolétarisation des professeurs

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Prolétarisation des professeurs

Message par cavecattum le Sam 17 Sep 2011 - 19:48

Tu es trop défaitiste Patissot...Et c'est raide de dire que c'est en échouant lamentablement que l'on devient prof!

cavecattum
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prolétarisation des professeurs

Message par olivier-np30 le Sam 17 Sep 2011 - 19:54

@Patissot a écrit:Après avoir assister à l'un de mes cours en fin de journée. Cela me conforte dans l'idée de quitter le métier au plus vite, même si le chômage est la seule perspective de carrière qui m'est offerte.

Salut Patissot surtout ne démissionne pas, il ne faut jamais faire ça sur un coup de tête. Moi je me suis vautré, jeune, comme stagiaire et le fait d'avoir fait deux ans m'a bien dépanné pour la suite (indemnités chômage).

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain

olivier-np30
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prolétarisation des professeurs

Message par ysabel le Sam 17 Sep 2011 - 20:09

@John a écrit:L'avenir, c'est le prof technicien-exécutant, aux ordres d'un cde-cadre qui définira une politique d'établissement.

Dubet le répète à tout le monde : le prof, il est fait pour enseigner, point. Le prof d'histoire n'est pas un historien, le prof de maths n'est pas un mathématicien, etc. Le prof est un technicien de l'enseignement.

D'où d'ailleurs la légitimité des sciences de l'éducation : il y aura des cadres scientifiques de l'éducation (CdE, IA-IPR, IG...), des gestionnaires de l'éducation (administration des EPLE et des rectorats qui existe déjà) et des techniciens chargés d'exécuter ce qui leur sera demandé par les cadres et l'administration.

Le prof érudit est devenu le repoussoir absolu des modèles récents d'éducation depuis une bonne vingtaine d'années. Place à l'employé-technicien.

tu veux qu'on se pende dès ce we ?

:colere:

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prolétarisation des professeurs

Message par Hannibal le Sam 17 Sep 2011 - 20:41

@John a écrit:L'avenir, c'est le prof technicien-exécutant, aux ordres d'un cde-cadre qui définira une politique d'établissement.
Le prof érudit est devenu le repoussoir absolu des modèles récents d'éducation depuis une bonne vingtaine d'années. Place à l'employé-technicien.

Le problème c'est que ça arrange aussi des gens chez les profs... ou alors dites-moi que ce n'est qu'une impression et qu'il n'y a pas de servitude volontaire.

Hannibal
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prolétarisation des professeurs

Message par Igniatius le Sam 17 Sep 2011 - 20:41

@Patissot a écrit:Au fond il n'a pas tord, si je n'avais pas si lamentablement échoué je ne serai jamais devenu prof. J'ai simplement du mal à faire le deuil de ma vie.

Ouais bon en effet, il faut que tu réfléchisses avant de persévérer !

Moi c'est parce que j'ai tout réussi que je suis devenu prof.

Qu'aurais-tu voulu faire ?

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prolétarisation des professeurs

Message par Igniatius le Sam 17 Sep 2011 - 20:42

@Hannibal a écrit:
@John a écrit:L'avenir, c'est le prof technicien-exécutant, aux ordres d'un cde-cadre qui définira une politique d'établissement.
Le prof érudit est devenu le repoussoir absolu des modèles récents d'éducation depuis une bonne vingtaine d'années. Place à l'employé-technicien.

Le problème c'est que ça arrange aussi des gens chez les profs... ou alors dites-moi que ce n'est qu'une impression et qu'il n'y a pas de servitude volontaire.

Bien d'accord, et ce n'est pas parti pour s'arranger..

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prolétarisation des professeurs

Message par doublecasquette le Sam 17 Sep 2011 - 20:48

@John a écrit:
Cela me fait penser à cette odieuse maxime anglaise: "Those who can do, those who can't teach"...
and those who can't teach control and check !

lol! sorciere2

(Je comprends l'anglais ! Je comprends l'anglais !)

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prolétarisation des professeurs

Message par Patissot le Sam 17 Sep 2011 - 20:48

@olivier-np30 a écrit:
@Patissot a écrit:Après avoir assister à l'un de mes cours en fin de journée. Cela me conforte dans l'idée de quitter le métier au plus vite, même si le chômage est la seule perspective de carrière qui m'est offerte.

Salut Patissot surtout ne démissionne pas, il ne faut jamais faire ça sur un coup de tête. Moi je me suis vautré, jeune, comme stagiaire et le fait d'avoir fait deux ans m'a bien dépanné pour la suite (indemnités chômage).

Actuellement je n'en ai pas la possibilité. De plus avant de démissionner il faudrait que j'ai un vague plan de reconversion...

_________________
« Déjà, certaines portions de ma vie ressemblent aux salles dégarnies d'un palais trop vaste, qu'un propriétaire appauvri renonce à occuper tout entier. »

Patissot
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prolétarisation des professeurs

Message par sand le Sam 17 Sep 2011 - 21:12

@John a écrit: Le prof érudit est devenu le repoussoir absolu des modèles récents d'éducation depuis une bonne vingtaine d'années. Place à l'employé-technicien.
Comme tu as tristement raison !

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prolétarisation des professeurs

Message par Daphné le Dim 18 Sep 2011 - 10:07

@John a écrit:
Cela me fait penser à cette odieuse maxime anglaise: "Those who can do, those who can't teach"...
and those who can't teach control and check !



lol!

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum