Programmes d'histoire : les calembredaines de Dimitri Casali.

Page 5 sur 14 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Programmes d'histoire : les calembredaines de Dimitri Casali.

Message par Igniatius le Lun 15 Oct 2012 - 22:35

@John a écrit:Aurore, je pense que si tu écrivais une petite lettre à Wetzel ou à Casali, tu aurais l'occasion de rédiger un petit billet pour le FigMag de temps en temps sur l'histoire Very Happy

Je trouve ça un peu lourd : quand on voit les connaissances historiques actuelles de nos lycéens, on peut quand même s'interroger sur les programmes d'histoire et leur abandon de la chronologie, surtout en primaire, sans passer pour un suppôt du Fig-Mag quand même.

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes d'histoire : les calembredaines de Dimitri Casali.

Message par Al-qalam le Lun 15 Oct 2012 - 22:36

@Igniatius a écrit:
@Al-qalam a écrit:On a enlevé certains éléments (en 2de par exemple, les débuts du christianisme et la méditerranée au XIIe), mais on a surtout enlevé des heures pour traiter les programmes, avec ces fichus ACCPE et TPE et dédoublements méthodologiques.


C'est à mon avis le pb majeur, toutes matières confondues.

De mon temps, les programmes d'histoire étaient déjà infaisables et, même si j'adorais cette discipline, je ne suis pas certain qu'on nous donnait vraiment la capacité à critiquer l'époque par connaissance du passé. Mais les connaissances, dates, faits marquants dont on nous abreuvait m'ont malgré tout paru très structurants.
J'aurais désormais tendance à penser qu'au collège-lycée, on est trop jeune pour vraiment avoir du recul (à quelques rares exceptions près) donc être vaguement général comme cela semble être le cas aujourd'hui ne me semble pas une bonne idée : ceux des gamins qui voudront s'intéresser à l'histoire ultérieurement (sans en faire profession) manqueront de repères.
Enfin je crois.
Là-dessus, je suis tout à fait d'accord avec vous. On tente de donner aux élèves un regard critique beaucoup trop tôt. Certes, c'est important dans une société, et dans une vie, d'avoir un regard critique sur ce qu'on lit, ce qu'on voit, ce qu'on écoute. Mais je me retrouve avec des élèves qui sont capables de critiquer la forme dans un document, en partant de préjugés généraux vagues (tout est propagande, à les entendre, dès qu'on étudie une document et qu'on leur demande une critique !), mais qui ne réfléchissent jamais réellement au contenu, tout simplement parce qu'ils n'ont pas les connaissances pour l'appréhender.

Lorsque j'ai commencé à la fac en histoire de l'art, j'ai passé trois ans à ingurgiter des connaissances, sans jamais remettre en cause les manuels ou les profs. Cela, je n'ai commencé à le faire qu'en master. Et j'en suis parfaitement capable uniquement parce que j'ai créé dans ma tête des cadres à nuancer par la suite. Là, on voudrait faire critiquer aux élèves la vision de Clovis comme roi de Francs (exemple irréel, je sais, mais qui coïncide avec le débat ; si on prend les programmes de term avec le premier thème d'histoire, c'est flagrant), leur faire comprendre qu'il s'agit d'un roman national, avant même de leur expliquer qui était Clovis. A force de batailler contre d'anciens démons, l'histoire telle qu'enseignée au lycée tend à tomber dans l'hyper-critique, au lieu de donner aux élèves des repères solides à partir desquels ils pourront réfléchir dans leur vie d'adulte.


Dernière édition par Al-qalam le Lun 15 Oct 2012 - 22:39, édité 2 fois

Al-qalam
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes d'histoire : les calembredaines de Dimitri Casali.

Message par Collier de Barbe le Lun 15 Oct 2012 - 22:37

@Aurore a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Aurore a écrit:Ils s'éparpillent, tout en perdant de leur densité.

J'abandonne pour ce soir. Vous vous contredisez d'un post à l'autre, vous ne connaissez pas vraiment ce qu'enseignent les profs d'histoire.
Donc continuez sans moi de vous prétendre une spécialiste. Cela devient habituel.

Les programmes sont imparfaits, il y a beaucoup à leur reprocher, mais laissez-nous en juger d'abord, nous qui devons les faire passer aux élèves.
la discussion sur l'enseignement de l'histoire est réservée aux enseignants de cette matière, comme chacun sait. Et en particulier à ceux émargeant aux cahiers Péda ! yesyes

Je n'émarge pas dans la revue que vous mentionnez mais je confirme que vous n'y connaissez rien.

Et non, je ne crois pas que ceux d'aujourd'hui en savent moins en histoire géographie qu'il y a 15 ans, les connaissances et les méthodes ont évolué...

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes d'histoire : les calembredaines de Dimitri Casali.

Message par John le Lun 15 Oct 2012 - 22:39

on peut quand même s'interroger sur les programmes d'histoire et leur abandon de la chronologie, surtout en primaire
Mais je ne vois pas où Aurore s'interroge heu

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes d'histoire : les calembredaines de Dimitri Casali.

Message par Aurore le Lun 15 Oct 2012 - 22:41

@John a écrit:Aurore, je pense que si tu écrivais une petite lettre à Wetzel ou à Casali, tu aurais l'occasion de rédiger un petit billet pour le FigMag de temps en temps sur l'histoire Very Happy
On attend désespérément ton avis sur les évolutions des programmes depuis 1997.

Et les problèmes de lecture ne se trouvent pas que d'un côté :

"Il est bien entendu nécessaire de dénoncer la récupération et l'instrumentalisation quasi systématique de la critique des programmes d'histoire par l'ultra-droite.
Mais il est tout aussi impérieux de pointer le caractère destructuré et pédagogiquement contestable de ces mêmes programmes gruyère qui ne parviennent plus à installer des repères clairs dans l'esprit des élèves."

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes d'histoire : les calembredaines de Dimitri Casali.

Message par Aurore le Lun 15 Oct 2012 - 22:41

@John a écrit:
on peut quand même s'interroger sur les programmes d'histoire et leur abandon de la chronologie, surtout en primaire
Mais je ne vois pas où Aurore s'interroge heu
Sainter Roger, comme dirait feu Dugong ? Very Happy

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes d'histoire : les calembredaines de Dimitri Casali.

Message par Igniatius le Lun 15 Oct 2012 - 22:42

@John a écrit:
on peut quand même s'interroger sur les programmes d'histoire et leur abandon de la chronologie, surtout en primaire
Mais je ne vois pas où Aurore s'interroge heu

Ben elle remet quand même en cause les programmes actuels d'histoire, non ?

Ou c'est trop affirmatif pour toi ?

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes d'histoire : les calembredaines de Dimitri Casali.

Message par Aurore le Lun 15 Oct 2012 - 22:42

@Al-qalam a écrit:
@Igniatius a écrit:
@Al-qalam a écrit:On a enlevé certains éléments (en 2de par exemple, les débuts du christianisme et la méditerranée au XIIe), mais on a surtout enlevé des heures pour traiter les programmes, avec ces fichus ACCPE et TPE et dédoublements méthodologiques.


C'est à mon avis le pb majeur, toutes matières confondues.

De mon temps, les programmes d'histoire étaient déjà infaisables et, même si j'adorais cette discipline, je ne suis pas certain qu'on nous donnait vraiment la capacité à critiquer l'époque par connaissance du passé. Mais les connaissances, dates, faits marquants dont on nous abreuvait m'ont malgré tout paru très structurants.
J'aurais désormais tendance à penser qu'au collège-lycée, on est trop jeune pour vraiment avoir du recul (à quelques rares exceptions près) donc être vaguement général comme cela semble être le cas aujourd'hui ne me semble pas une bonne idée : ceux des gamins qui voudront s'intéresser à l'histoire ultérieurement (sans en faire profession) manqueront de repères.
Enfin je crois.
Là-dessus, je suis tout à fait d'accord avec vous. On tente de donner aux élèves un regard critique beaucoup trop tôt. Certes, c'est important dans une société, et dans une vie, d'avoir un regard critique sur ce qu'on lit, ce qu'on voit, ce qu'on écoute. Mais je me retrouve avec des élèves qui sont capables de critiquer la forme dans un document, en partant de préjugés généraux vagues (tout est propagande, à les entendre, dès qu'on étudie une document et qu'on leur demande une critique !), mais qui ne réfléchissent jamais réellement au contenu, tout simplement parce qu'ils n'ont pas les connaissances pour l'appréhender.

Lorsque j'ai commencé à la fac en histoire de l'art, j'ai passé trois ans à ingurgiter des connaissances, sans jamais remettre en cause les manuels ou les profs. Cela, je n'ai commencé à le faire qu'en master. Et j'en suis parfaitement capable uniquement parce que j'ai créé dans ma tête des cadres à nuancer par la suite. Là, on voudrait faire critiquer aux élèves la vision de Clovis comme roi de Francs (exemple irréel, je sais, mais qui coïncide avec le débat ; si on prend les programmes de term avec le premier thème d'histoire, c'est flagrant), leur faire comprendre qu'il s'agit d'un roman national, avant même de leur expliquer qui était Clovis. A force de batailler contre d'anciens démons, l'histoire telle qu'enseignée au lycée tend à tomber dans l'hyper-critique, au lieu de donner aux élèves des repères solides à partir desquels ils pourront réfléchir dans leur vie d'adulte.
+1000 !

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes d'histoire : les calembredaines de Dimitri Casali.

Message par Aurore le Lun 15 Oct 2012 - 22:43

@Collier de Barbe a écrit:
@Aurore a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Aurore a écrit:Ils s'éparpillent, tout en perdant de leur densité.

J'abandonne pour ce soir. Vous vous contredisez d'un post à l'autre, vous ne connaissez pas vraiment ce qu'enseignent les profs d'histoire.
Donc continuez sans moi de vous prétendre une spécialiste. Cela devient habituel.

Les programmes sont imparfaits, il y a beaucoup à leur reprocher, mais laissez-nous en juger d'abord, nous qui devons les faire passer aux élèves.
la discussion sur l'enseignement de l'histoire est réservée aux enseignants de cette matière, comme chacun sait. Et en particulier à ceux émargeant aux cahiers Péda ! yesyes

Je n'émarge pas dans la revue que vous mentionnez mais je confirme que vous n'y connaissez rien.

Et non, je ne crois pas que ceux d'aujourd'hui en savent moins en histoire géographie qu'il y a 15 ans, les connaissances et les méthodes ont évolué...
"Et la sôôôciétéé a changé"... Very Happy

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes d'histoire : les calembredaines de Dimitri Casali.

Message par Aurore le Lun 15 Oct 2012 - 22:44

@Collier de Barbe a écrit:
@Aurore a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Aurore a écrit:Ils s'éparpillent, tout en perdant de leur densité.

J'abandonne pour ce soir. Vous vous contredisez d'un post à l'autre, vous ne connaissez pas vraiment ce qu'enseignent les profs d'histoire.
Donc continuez sans moi de vous prétendre une spécialiste. Cela devient habituel.

Les programmes sont imparfaits, il y a beaucoup à leur reprocher, mais laissez-nous en juger d'abord, nous qui devons les faire passer aux élèves.
la discussion sur l'enseignement de l'histoire est réservée aux enseignants de cette matière, comme chacun sait. Et en particulier à ceux émargeant aux cahiers Péda ! yesyes

Je n'émarge pas dans la revue que vous mentionnez mais je confirme que vous n'y connaissez rien.

Je répondais à Isis39. Mais comme vous ramenez tout à votre auguste cas...
De plus, vous ne pourrez nier le fait que vous les fréquentez assidument sur TW***** ! yesyes


Dernière édition par Aurore le Lun 15 Oct 2012 - 22:45, édité 1 fois

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes d'histoire : les calembredaines de Dimitri Casali.

Message par Igniatius le Lun 15 Oct 2012 - 22:45

@Collier de Barbe a écrit:
@Aurore a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Aurore a écrit:Ils s'éparpillent, tout en perdant de leur densité.

J'abandonne pour ce soir. Vous vous contredisez d'un post à l'autre, vous ne connaissez pas vraiment ce qu'enseignent les profs d'histoire.
Donc continuez sans moi de vous prétendre une spécialiste. Cela devient habituel.

Les programmes sont imparfaits, il y a beaucoup à leur reprocher, mais laissez-nous en juger d'abord, nous qui devons les faire passer aux élèves.
la discussion sur l'enseignement de l'histoire est réservée aux enseignants de cette matière, comme chacun sait. Et en particulier à ceux émargeant aux cahiers Péda ! yesyes

Je n'émarge pas dans la revue que vous mentionnez mais je confirme que vous n'y connaissez rien.

Et non, je ne crois pas que ceux d'aujourd'hui en savent moins en histoire géographie qu'il y a 15 ans, les connaissances et les méthodes ont évolué...

Je n'ai pas d'avis d'expert sur l'enseignement en lui-même, je me contente de mes discussions avec les jeunes de ma famille et mes élèves lycéens : c'est pas joli-joli mais bon, admettons...
Il y a quand même un fait incontestable qui concourt à ce que les gamins en sachent moins : ils ont bcp mois d'heures d'HG qu'auparavant, non ?

C'est la même chose partout ceci dit : ils en savent moins en français, en maths etc.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes d'histoire : les calembredaines de Dimitri Casali.

Message par Aurore le Lun 15 Oct 2012 - 22:46

@Igniatius a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:
@Aurore a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Aurore a écrit:Ils s'éparpillent, tout en perdant de leur densité.

J'abandonne pour ce soir. Vous vous contredisez d'un post à l'autre, vous ne connaissez pas vraiment ce qu'enseignent les profs d'histoire.
Donc continuez sans moi de vous prétendre une spécialiste. Cela devient habituel.

Les programmes sont imparfaits, il y a beaucoup à leur reprocher, mais laissez-nous en juger d'abord, nous qui devons les faire passer aux élèves.
la discussion sur l'enseignement de l'histoire est réservée aux enseignants de cette matière, comme chacun sait. Et en particulier à ceux émargeant aux cahiers Péda ! yesyes

Je n'émarge pas dans la revue que vous mentionnez mais je confirme que vous n'y connaissez rien.

Et non, je ne crois pas que ceux d'aujourd'hui en savent moins en histoire géographie qu'il y a 15 ans, les connaissances et les méthodes ont évolué...

Je n'ai pas d'avis d'expert sur l'enseignement en lui-même, je me contente de mes discussions avec les jeunes de ma famille et mes élèves lycéens : c'est pas joli-joli mais bon, admettons...
Il y a quand même un fait incontestable qui concourt à ce que les gamins en sachent moins : ils ont bcp mois d'heures d'HG qu'auparavant, non ?

C'est la même chose partout ceci dit : ils en savent moins en français, en maths etc.
Mais si, voyons, puisque le niveau monte, et que l'accès au savoir tient désormais lieu de son assimilation !

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes d'histoire : les calembredaines de Dimitri Casali.

Message par Lefteris le Lun 15 Oct 2012 - 22:48

@Igniatius a écrit:
@John a écrit:Aurore, je pense que si tu écrivais une petite lettre à Wetzel ou à Casali, tu aurais l'occasion de rédiger un petit billet pour le FigMag de temps en temps sur l'histoire Very Happy

Je trouve ça un peu lourd : quand on voit les connaissances historiques actuelles de nos lycéens, on peut quand même s'interroger sur les programmes d'histoire et leur abandon de la chronologie, surtout en primaire, sans passer pour un suppôt du Fig-Mag quand même.
+1
Et de toute manière , on peut toujours dépasser le stade du repérage chronologique quand on le possède. J'azi appris l'histoire avec les pages en dessins colorés de Clovis, Sainte-Geneviève, Charlemagne, ça ne m'a pas plus traumatisé que ça ni empêché de dépasser ce stade (bien utile) de l'image d'Epinal.
Au contraire : connaître l'enchaînement des faits ne peut que permettre de mieux les réévaluer. ne rien savoir, comme nos élèves pour une grande majorité, ne permet certainement pas de s'y retrouver.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes d'histoire : les calembredaines de Dimitri Casali.

Message par Docteur OX le Lun 15 Oct 2012 - 22:51

@Igniatius a écrit:
@John a écrit:Aurore, je pense que si tu écrivais une petite lettre à Wetzel ou à Casali, tu aurais l'occasion de rédiger un petit billet pour le FigMag de temps en temps sur l'histoire Very Happy

Je trouve ça un peu lourd : quand on voit les connaissances historiques actuelles de nos lycéens, on peut quand même s'interroger sur les programmes d'histoire et leur abandon de la chronologie, surtout en primaire, sans passer pour un suppôt du Fig-Mag quand même.

+ 1000 %, l'Histoire a de moins en moins de jeunes passionnés dans nos collèges. On suit un thème choisi arbitrairement et on zappe, on flashe, on étudie un perso, un lieu, un évènement, un texte... C'est un cocktail sans saveur pour les mômes ou alors il faut être très doué pour faire tenir tout ça chronologiquement et géographiquement chez des jeunes qui ont de plus en plus de lacunes dès la 6ème dans ces domaines.


Dernière édition par Docteur OX le Lun 15 Oct 2012 - 22:59, édité 1 fois

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes d'histoire : les calembredaines de Dimitri Casali.

Message par John le Lun 15 Oct 2012 - 22:52

on peut toujours dépasser le stade du repérage chronologique quand on le possède. J'azi appris l'histoire avec les pages en dessins colorés de Clovis, Sainte-Geneviève, Charlemagne, ça ne m'a pas plus traumatisé que ça ni empêché de dépasser ce stade (bien utile) de l'image d'Epinal.
Ah ça, je suis d'accord : on déconstruit toujours mieux ce que l'on maîtrise et que l'on connaît, c'est vrai.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes d'histoire : les calembredaines de Dimitri Casali.

Message par Aurore le Lun 15 Oct 2012 - 22:55

@Lefteris a écrit:
@Igniatius a écrit:
@John a écrit:Aurore, je pense que si tu écrivais une petite lettre à Wetzel ou à Casali, tu aurais l'occasion de rédiger un petit billet pour le FigMag de temps en temps sur l'histoire Very Happy

Je trouve ça un peu lourd : quand on voit les connaissances historiques actuelles de nos lycéens, on peut quand même s'interroger sur les programmes d'histoire et leur abandon de la chronologie, surtout en primaire, sans passer pour un suppôt du Fig-Mag quand même.
+1
Et de toute manière , on peut toujours dépasser le stade du repérage chronologique quand on le possède. J'ai appris l'histoire avec les pages en dessins colorés de Clovis, Sainte-Geneviève, Charlemagne, ça ne m'a pas plus traumatisé que ça ni empêché de dépasser ce stade (bien utile) de l'image d'Epinal.
Au contraire : connaître l'enchaînement des faits ne peut que permettre de mieux les réévaluer. ne rien savoir, comme nos élèves pour une grande majorité, ne permet certainement pas de s'y retrouver.
topela veneration
Résultat des courses : toute cette agitation avec le clan Casali et Fig'Mag vs chercheurs "de gauche" sent le règlement de comptes, l'affrontement médiatico-idéologique et la récupération politique à plein nez : on se trouve à mille lieues d'un débat sur les contenus à enseigner...

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes d'histoire : les calembredaines de Dimitri Casali.

Message par Docteur OX le Lun 15 Oct 2012 - 22:57

Lefteris a raison. Moi c'est dans "Tout l'Univers", (une collection qui serait jugée bien rétrograde aujourd'hui Rolling Eyes ) que j'ai eu le virus pour l'Histoire...


Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes d'histoire : les calembredaines de Dimitri Casali.

Message par Collier de Barbe le Lun 15 Oct 2012 - 23:01

Non, non, c'est débat entre historiens (tout court) et idéologues d'extrême-droite...

Personne ne saute de joie en piétinant la chronologie & nombre d'entre nous critiquons plus d'un aspect des programmes actuels. Mais comme d'habitude, vous vous en saisissez pour faire dans la déploration caricaturale.

Heureusement que vous n'êtes pas devant trop d'élèves

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes d'histoire : les calembredaines de Dimitri Casali.

Message par John le Lun 15 Oct 2012 - 23:03

Personne ne saute de joie en piétinant la chronologie
Personne ici, en tout cas.
J'ai connu des formateurs interdisciplinaires qui étaient heureux de le faire, en disant que de toute façon, la chronologie, elle est disponible sur wikipedia ou sur la frise à la fin du manuel.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes d'histoire : les calembredaines de Dimitri Casali.

Message par Docteur OX le Lun 15 Oct 2012 - 23:04

@Collier de Barbe a écrit:Non, non, c'est débat entre historiens (tout court) et idéologues d'extrême-droite...

Personne ne saute de joie en piétinant la chronologie & nombre d'entre nous critiquons plus d'un aspect des programmes actuels. Mais comme d'habitude, vous vous en saisissez pour faire dans la déploration caricaturale.

Heureusement que vous n'êtes pas devant trop d'élèves

Amen. Sainte Barbe a parlé.

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes d'histoire : les calembredaines de Dimitri Casali.

Message par Aurore le Lun 15 Oct 2012 - 23:08

@Collier de Barbe a écrit:Non, non, c'est débat entre historiens (tout court) et idéologues d'extrême-droite...

Personne ne saute de joie en piétinant la chronologie & nombre d'entre nous critiquons plus d'un aspect des programmes actuels. Mais comme d'habitude, vous vous en saisissez pour faire dans la déploration caricaturale.

Heureusement que vous n'êtes pas devant trop d'élèves
Mais qu'en savez-vous ? Venant d'un historien, voilà un surprenant manque de rigueur dans votre démarche d'investigation ! Laughing

Des "historiens tout court" ? Comme chacun sait, le discours de l'historien est exempt de parti pris...

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes d'histoire : les calembredaines de Dimitri Casali.

Message par John le Lun 15 Oct 2012 - 23:09

@Collier de Barbe a écrit:Non, non, c'est débat entre historiens (tout court) et idéologues d'extrême-droite...

Personne ne saute de joie en piétinant la chronologie & nombre d'entre nous critiquons plus d'un aspect des programmes actuels. Mais comme d'habitude, vous vous en saisissez pour faire dans la déploration caricaturale.

Heureusement que vous n'êtes pas devant trop d'élèves

Amen. Sainte Barbe a parlé.

Casali est de droite dure, mais pas d'extrême-droite, effectivement.
Quant aux autres idéologues visés, je n'en sais rien moi-même.
Cela dit, Wetzel et les récents auteurs de livres sur l'histoire chez Bourin no votent sans doute pas pour Eva Joly...


Dernière édition par John le Lun 15 Oct 2012 - 23:10, édité 1 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes d'histoire : les calembredaines de Dimitri Casali.

Message par bruno09 le Lun 15 Oct 2012 - 23:10

@Docteur OX a écrit:Lefteris a raison. Moi c'est dans "Tout l'Univers", (une collection qui serait jugée bien rétrograde aujourd'hui Rolling Eyes ) que j'ai eu le virus pour l'Histoire...


Ah "Tout l'Univers"! "Tout l'Univers" m'a fait. Une zolie image pour mettre en appétit, un texte en béton et une au deux illustrations pour appuyer le texte. Simple, presque bête et tellement efficace! Et la progression savamment orchestrée des volumes. Les Romains au n° 1 et le Bauhaus au 21 (ou quelque chose comme ça). Mais il fallait quand même lire et aimer lire...
Tiens, je vais pleurer, moi...

bruno09
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes d'histoire : les calembredaines de Dimitri Casali.

Message par Docteur OX le Lun 15 Oct 2012 - 23:12

@Aurore a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:Non, non, c'est débat entre historiens (tout court) et idéologues d'extrême-droite...

Personne ne saute de joie en piétinant la chronologie & nombre d'entre nous critiquons plus d'un aspect des programmes actuels. Mais comme d'habitude, vous vous en saisissez pour faire dans la déploration caricaturale.

Heureusement que vous n'êtes pas devant trop d'élèves
Mais qu'en savez-vous ? Venant d'un historien, voilà un surprenant manque de rigueur dans votre démarche d'investigation ! Laughing

Des "historiens tout court" ? Comme chacun sait, le discours de l'historien est exempt de parti pris...

topela

« En histoire, il faut se résoudre à beaucoup ignorer. » Anatole France

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes d'histoire : les calembredaines de Dimitri Casali.

Message par Igniatius le Lun 15 Oct 2012 - 23:14

@Collier de Barbe a écrit:Non, non, c'est débat entre historiens (tout court) et idéologues d'extrême-droite...

Personne ne saute de joie en piétinant la chronologie & nombre d'entre nous critiquons plus d'un aspect des programmes actuels. Mais comme d'habitude, vous vous en saisissez pour faire dans la déploration caricaturale.

Heureusement que vous n'êtes pas devant trop d'élèves


Je ne comprends pas cette phrase.
Pour ma part, j'enseigne comme toi, et je pense avoir le droit d'exposer les faits que je constate.

D'ailleurs, je ne comprends pas que tu ne déplores pas toi aussi l'ignorance accentuée des élèves due au recul des horaires de ta discipline.
Je ne peux croire que tu les cautionnes.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes d'histoire : les calembredaines de Dimitri Casali.

Message par Collier de Barbe le Lun 15 Oct 2012 - 23:26

Tu ne comprends pas?
Relis les milliers de messages invraisemblables de notre amie Aurore, (elle est spécialiste de TOUT, elle sait ce qu'il faut faire dans TOUS les domaines) et surtout elle connait tous les complots qui nous menacent (je peux te dire que Peillon et Meirieu sont des suspects plus que prévisibles) bref notre amie a un contact assez distant avec la réalité.

Pour le reste Igantius, non je n'entonne guère la comptine si fréquente ici du déclin généralisé (pourquoi depuis 15 ans d'ailleurs?) mais je vous concède que les programmes 2010/2012 sont problématiques sous plusieurs aspects. J'ajoute que les sujets de bac sont souvent décevants.
Néanmoins j'ai la faiblesse de croire que mes collègues continuent à se donner un mal de chien pour faire de la qualité.

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 14 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum