Élèves ayant de graves difficultés de lecture à l'entrée en 6e

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Élèves ayant de graves difficultés de lecture à l'entrée en 6e

Message par coindeparadis le Mar 26 Juin 2012 - 21:15

Avez-vous regardé du côté des éditeurs d'ouvrages de SEGPA ? Ils ont l'avantage d'être adaptés à des ados.

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves ayant de graves difficultés de lecture à l'entrée en 6e

Message par ganoupfff le Mer 27 Juin 2012 - 17:05

Non je n'en avais pas eu l'idée. Je vais m'y intéresser. Merci!

ganoupfff
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves ayant de graves difficultés de lecture à l'entrée en 6e

Message par Lovizôle le Mer 27 Juin 2012 - 17:18

Tu nous diras, Ganoupfff ? Le sujet m'intéresse particulièrement.
Merci.

_________________
Quand les gens sont de mon avis, j'ai toujours le sentiment de m'être trompé. Oscar Wilde.

Pour être costaud, faut manger des épinards. Pour se lever tôt, il faut pas se coucher tard. Joe Dassin

Lovizôle
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves ayant de graves difficultés de lecture à l'entrée en 6e

Message par ganoupfff le Mer 27 Juin 2012 - 18:02

Bien sûr! Pour l'instant, l'idée est de sélectionner environ 12 élèves et de les faire travailler sur la grammaire pendant une heure chaque semaine ce qui leur permettrait ainsi de suivre plus facilement les cours en classe (heure de soutien) et, sur l'heure de module, reprendre des notions élémentaires de lecture (c'est sur cette heure que va intervenir ma collègue documentaliste). Mais par où commencer? Avec quelle méthode? C'est là que je suis en quête d'idées...

ganoupfff
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves ayant de graves difficultés de lecture à l'entrée en 6e

Message par Spinoza1670 le Mer 27 Juin 2012 - 18:19

Je te conseille comme doctor who de lire l'article
http://skhole.fr/dysorthographies-au-coll%C3%A8ge-par-marc-olivier-sephiha
et si la façon de faire te plaît, je pense que tu peux contacter facilement l'auteur à l'adresse mail qu'il a laissée dans les commentaires : mo.sephiha@yahoo.fr

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves ayant de graves difficultés de lecture à l'entrée en 6e

Message par doublecasquette le Mer 27 Juin 2012 - 19:35

@ganoupfff a écrit:Bonjour,

Je lis attentivement depuis plusieurs mois toutes les discussions riches en enseignements sans oser participer. (Mais je compte profiter des vacances pour me lancer!) J'enseigne en collège et, suite à une réunion de l'équipe avec le cde, nous avons réussi, après âpres discussions, à le convaincre d'ajouter une heure de module plus une heure de soutien en 6e pour les élèves en grandes difficultés. C'est notre collègue documentaliste qui va gérer le soutien (pas d'heure sup pour les professeurs de français). Je lui ai promis de lui donner les ressources nécessaires pour travailler en ayant en tête cette discussion. Doublecasquette, peux-tu m'en dire plus sur cette méthode pouvant permettre aux élèves très mauvais lecteurs de reprendre des bases de primaire qui ne sont pas acquises? Ou peut-être quelqu'un pourrait-il me proposer des pistes de travail, des expériences positives?
Merci d'avance! (Je vais de ce pas me présenter... si j'y arrive!)

Pourra-t-on en reparler un petit peu plus tard, s'il te plaît (genre, dans une à deux semaines, quand nous serons en vacances) ?
Parce que là, je viens juste de voir ton message et je vais avoir une fin de semaine horriblement chargée.
À moins bien sûr que les conseils des collègues aient répondu à tes questions et que tu n'aies plus besoin de cette aide. topela

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves ayant de graves difficultés de lecture à l'entrée en 6e

Message par coindeparadis le Mer 27 Juin 2012 - 20:17

Cela me trottait dans la tête sans pouvoir retrouver et ... ça y est. Une collègue utilisait avec des 12/15 ans cette méthode de lecture, initialement prévue pour les enfants et adolescents du voyage. Ce n'est pas du pur syllabique mais cela fonctionnait bien.
Voilà le lien avec les textes et le livret pédagogique d'accompagnement.

http://www.pedagogie.ac-nantes.fr/1177510907359/0/fiche___ressourcepedagogique/&RH=1159175688578

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves ayant de graves difficultés de lecture à l'entrée en 6e

Message par ganoupfff le Mer 27 Juin 2012 - 21:17

Merci Spinoza1670 pour le lien vers l'article de Marc Olivier Sephiha. C'est exactement ce que je voudrais réussir à mettre en place. Sachant que, je ne l'avais pas encore mentionné, nous allons également dédier 1 heure au soutien en 5e et une heure en 4e...
Il va falloir que je prenne le temps de bien relire: l'article est dense!
Il a le mérite de nous donner enfin l'espoir de réussir à faire progresser ces élèves en grandes difficultés. Parce que, les heures de soutien qui au final s'avèrent inutiles, j'ai déjà donné! humhum

Doublecasquette: pas de problème mais je reste désireuse d'en savoir plus sur ta méthode! Bon courage pour ta fin d'année Wink

ganoupfff
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves ayant de graves difficultés de lecture à l'entrée en 6e

Message par ganoupfff le Mer 27 Juin 2012 - 21:33

Je note tout! Ton lien, 21déjà, me fait penser que j'ai une ancienne collègue qui travaille maintenant avec les enfants du voyage. Je vais la recontacter et lui parler du projet.

ganoupfff
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves ayant de graves difficultés de lecture à l'entrée en 6e

Message par coindeparadis le Mer 27 Juin 2012 - 21:35

Par contre c'est un gros démarrage global. Mais il est possible de reprendre quelques exercices de discrimination visuelle et auditive et de combinatoire.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves ayant de graves difficultés de lecture à l'entrée en 6e

Message par Mareuil le Jeu 28 Juin 2012 - 22:44

Certes. Sauf que j'ai déjà eu l'occasion de signaler chez Brighelli et chez Cédelle les liens entre la pétition " permis de lire" et m'sieur Vanneste, et aussi avec SOS Éduc, et encore l'Opus Dei. Faut-il que je repasse le plat ?

Mareuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves ayant de graves difficultés de lecture à l'entrée en 6e

Message par doublecasquette le Ven 29 Juin 2012 - 8:01

21déjà a écrit:Par contre c'est un gros démarrage global. Mais il est possible de reprendre quelques exercices de discrimination visuelle et auditive et de combinatoire.

Avec des élèves de 6° qui ont "loupé le coche" de la combinatoire pendant leurs cinq années d'élémentaire, est-ce vraiment le mieux adapté, alors ?
Ils viennent de s'en payer cinq années de démarrage global et ils n'ont toujours pas réussi à enclencher le starter.

L'idéal serait en effet une méthode d'écriture-lecture, exclusivement alphabétique, à quelques mots près (est, et, elle, dans, avec, qui, que, quoi, quand,...), dont les thèmes s'approcheraient des intérêts des élèves déjà un peu grands.
Ça, je n'ai pas.
En revanche, j'offre (contre bons soins Wink ), une méthode alphabétique accélérée, conçue au départ pour mes élèves de CP, mais utilisée par plusieurs collègues d'élémentaire pour (re)mettre à flots leurs élèves de CE ou de CM non-lecteurs, non-scripteurs.

Les phrases en sont bêtement banales parce qu'étudiées par une orthophoniste qui s'en servait autant pour de jeunes enfants que pour des personnes plus âgées, ayant justement pour une raison ou une autre raté le coche de la combinatoire.

J'ai jusque là conseillé aux professeurs de collège qui souhaitaient l'utiliser en ateliers de soutien de partir de l'écrit et de la présenter comme une méthode "révolutionnaire et innovante" (pour ces élèves-là, c'est souvent le cas puisqu'ils n'ont jamais eu le droit d'apprendre à déchiffrer intelligemment) de rééducation de l'orthographe.
Au lieu de leur faire lire les pages pas très passionnantes de la méthode, on les leur dicte, lettre après lettre pour les premières pages, puis syllabe après syllabe, puis mot après mot et enfin phrase à phrase, en s'arrêtant bien sûr à chaque caillou du chemin, lorsqu'on en rencontre un.
Et comme ça, presque sans s'en rendre compte, j'espère qu'en écrivant et en apprenant à porter leur attention sur les lettres et leur combinaison, ils apprendront enfin à lire ou, tout du moins, combleront certaines de leurs lacunes.

Les premières leçons sont archi-simples (a, o, u, é, i, y ; fa, fo, fu, fé, ...). J'ose espérer que présentées comme "un bilan de ce que tu sais déjà et de ce qui a besoin d'être consolidé", elles ne vexeront pas, surtout si elles sont dictées (les oppositions f/v, ch/j, s/z permettront de plus d'affiner l'écoute de ceux qui sont "devenus dyslexiques" par manque d'exercices globaux associant écoute, écriture et relecture).

La suite avance pas à pas et intègre quelques règles d'accord très simples associées à l'étude d'une lettre (par exemple, la lettre t, où l'on apprend à écrire tu, donne prétexte à des dictées où les phrases sont très souvent à la deuxième personne du singulier, lors de l'étude du son "on", on voit la terminaison "ons" de la première personne du pluriel, etc.).
Cette méthode, que je ne vends pas, je le rappelle, peut donc aisément passer pour une méthode de dictées et non d'apprentissage de la lecture.

Voilà, finalement, ce matin, j'avais le temps. Pour les questions complémentaires, on attendra peut-être en revanche les vacances.

Pour l'envoyer, il me faut l'adresse mail par MP.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves ayant de graves difficultés de lecture à l'entrée en 6e

Message par coindeparadis le Ven 29 Juin 2012 - 10:18

@doublecasquette a écrit:
21déjà a écrit:Par contre c'est un gros démarrage global. Mais il est possible de reprendre quelques exercices de discrimination visuelle et auditive et de combinatoire.

Avec des élèves de 6° qui ont "loupé le coche" de la combinatoire pendant leurs cinq années d'élémentaire, est-ce vraiment le mieux adapté, alors ?
Ils viennent de s'en payer cinq années de démarrage global et ils n'ont toujours pas réussi à enclencher le starter.

L'idéal serait en effet une méthode d'écriture-lecture, exclusivement alphabétique, à quelques mots près (est, et, elle, dans, avec, qui, que, quoi, quand,...), dont les thèmes s'approcheraient des intérêts des élèves déjà un peu grands.
Ça, je n'ai pas.

En aucun cas je ne préconise d'utiliser une méthode globale ! J'ai suffisamment enseigné la lecture à des 11/15 ans pour savoir que seule l'alphabétique a raison de résistances bien installées face à une pseudo lecture qu'ils pratiquent depuis des années (qui n'est rien d'autre qu'une devinettes à la sauce discrimination visuelle de silhouettes).

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves ayant de graves difficultés de lecture à l'entrée en 6e

Message par doublecasquette le Ven 29 Juin 2012 - 17:54

21déjà a écrit:
@doublecasquette a écrit:
21déjà a écrit:Par contre c'est un gros démarrage global. Mais il est possible de reprendre quelques exercices de discrimination visuelle et auditive et de combinatoire.

Avec des élèves de 6° qui ont "loupé le coche" de la combinatoire pendant leurs cinq années d'élémentaire, est-ce vraiment le mieux adapté, alors ?
Ils viennent de s'en payer cinq années de démarrage global et ils n'ont toujours pas réussi à enclencher le starter.

L'idéal serait en effet une méthode d'écriture-lecture, exclusivement alphabétique, à quelques mots près (est, et, elle, dans, avec, qui, que, quoi, quand,...), dont les thèmes s'approcheraient des intérêts des élèves déjà un peu grands.
Ça, je n'ai pas.

En aucun cas je ne préconise d'utiliser une méthode globale ! J'ai suffisamment enseigné la lecture à des 11/15 ans pour savoir que seule l'alphabétique a raison de résistances bien installées face à une pseudo lecture qu'ils pratiquent depuis des années (qui n'est rien d'autre qu'une devinettes à la sauce discrimination visuelle de silhouettes).

Décidément, alors Embarassed ! Tu parlais d'un long démarrage global et de seulement quelques exercices de combinatoire. J'ai dû encore lire trop vite ! Toutes mes excuses. topela

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves ayant de graves difficultés de lecture à l'entrée en 6e

Message par pandora51 le Ven 29 Juin 2012 - 18:06

En collège, j'ai bidouillé avec plusieurs méthodes:
- retravailler les sons: je préparai des fiches de travail sur les sons (lecture et écriture)
- Logiciel savoir facile: propose un travail de lecture / écriture efficace
- j'ai testé des exos des manuels ARTHUR (même concepteur que pour savoir facile), très bien pour la vitesse de lecture.

Je vais retravailler tout ça pour la rentrée, on crée une classe à effectif réduit, élèves Dys, ancien enaf et élèves en difficulté. Je viendrai poster le fruit de mon dur labeur pour avoir des conseils.
Je peux envoyer mes fiches à titre d'exemple, ça vaut ce que ça vaut, je me suis formée "sur le tas".

pandora51
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves ayant de graves difficultés de lecture à l'entrée en 6e

Message par coindeparadis le Ven 29 Juin 2012 - 20:02

@pandora51 a écrit:
- j'ai testé des exos des manuels ARTHUR (même concepteur que pour savoir facile), très bien pour la vitesse de lecture.

Je l'ai aussi utilisé avec des ados (L'atelier de Lecture - Nathan) tel quel, ce qui est appréciable.

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves ayant de graves difficultés de lecture à l'entrée en 6e

Message par Lovizôle le Sam 30 Juin 2012 - 8:51

J'aime bien ARTHUR aussi, mais il ne concerne pas vraiment un apprentissage ou réapprentissage initial, je crois (même celui de niveau 1). Il peut néanmoins aider les élèves à gagner en rapidité et en compréhension.

Lovizôle
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves ayant de graves difficultés de lecture à l'entrée en 6e

Message par pandora51 le Sam 30 Juin 2012 - 9:29

On a aussi commandé des logiciel chez jokatop, pas directement pour l'apprentissage, mais qui peuvent aider: ELPE: travail sur l'oral et un autre de lecture dont j'ai zappé le nom.
Arthur, je l'ai utilisé dans un groupe de lecture où tous savaient déchiffrer, pour améliorer la vitesse de lecture. Effectivement, je ne sais pas ce que ça donnerait pour un vrai non lecteur.

pandora51
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves ayant de graves difficultés de lecture à l'entrée en 6e

Message par coindeparadis le Sam 30 Juin 2012 - 13:20

@pandora51 a écrit:On a aussi commandé des logiciel chez jokatop, pas directement pour l'apprentissage, mais qui peuvent aider: ELPE: travail sur l'oral et un autre de lecture dont j'ai zappé le nom.
Arthur, je l'ai utilisé dans un groupe de lecture où tous savaient déchiffrer, pour améliorer la vitesse de lecture. Effectivement, je ne sais pas ce que ça donnerait pour un vrai non lecteur.
Effectivement Arthur commence au CE1, il est fait pour des lecteurs.
Objectif lecture CP ( Hatier) est dans le même registre mais adapté aux débutants.

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves ayant de graves difficultés de lecture à l'entrée en 6e

Message par Lovizôle le Lun 16 Juil 2012 - 19:13

@doublecasquette a écrit:
L'idéal serait en effet une méthode d'écriture-lecture, exclusivement alphabétique, à quelques mots près (est, et, elle, dans, avec, qui, que, quoi, quand,...), dont les thèmes s'approcheraient des intérêts des élèves déjà un peu grands.
Ça, je n'ai pas.

Je suis en train de travailler à la fabrication-bricolage de cet outil.


Dernière édition par Lovizôle le Mer 18 Juil 2012 - 10:19, édité 2 fois

_________________
Quand les gens sont de mon avis, j'ai toujours le sentiment de m'être trompé. Oscar Wilde.

Pour être costaud, faut manger des épinards. Pour se lever tôt, il faut pas se coucher tard. Joe Dassin

Lovizôle
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves ayant de graves difficultés de lecture à l'entrée en 6e

Message par arcenciel le Lun 16 Juil 2012 - 19:19

Ca marche pas!

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves ayant de graves difficultés de lecture à l'entrée en 6e

Message par carolette le Lun 16 Juil 2012 - 19:19

Lovizôle, le lien nous mène à une page "Impossible de trouver la publication"... Crying or Very sad

carolette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves ayant de graves difficultés de lecture à l'entrée en 6e

Message par Lovizôle le Lun 16 Juil 2012 - 19:21

Zut... C'est sur Calaméo...

_________________
Quand les gens sont de mon avis, j'ai toujours le sentiment de m'être trompé. Oscar Wilde.

Pour être costaud, faut manger des épinards. Pour se lever tôt, il faut pas se coucher tard. Joe Dassin

Lovizôle
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves ayant de graves difficultés de lecture à l'entrée en 6e

Message par Lovizôle le Lun 16 Juil 2012 - 19:22

Comment ça se fait ?
Bon j'essaie de résoudre ça dans la soirée, suis désolée ! Quel boulet

_________________
Quand les gens sont de mon avis, j'ai toujours le sentiment de m'être trompé. Oscar Wilde.

Pour être costaud, faut manger des épinards. Pour se lever tôt, il faut pas se coucher tard. Joe Dassin

Lovizôle
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves ayant de graves difficultés de lecture à l'entrée en 6e

Message par carolette le Lun 16 Juil 2012 - 19:23

@Lovizôle a écrit:Zut... C'est sur Calaméo...

On arrive en effet sur Calaméo.

carolette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves ayant de graves difficultés de lecture à l'entrée en 6e

Message par Lovizôle le Lun 16 Juil 2012 - 19:26

Et là ?
Lien édité


Oh la quiche...


Dernière édition par Lovizôle le Mer 18 Juil 2012 - 10:18, édité 1 fois

_________________
Quand les gens sont de mon avis, j'ai toujours le sentiment de m'être trompé. Oscar Wilde.

Pour être costaud, faut manger des épinards. Pour se lever tôt, il faut pas se coucher tard. Joe Dassin

Lovizôle
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum