2nde bavarde, difficultés à réagir

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: 2nde bavarde, difficultés à réagir

Message par snow le Sam 24 Sep 2011 - 10:15

@ysabel a écrit:Prépare-toi psychologiquement avant d'entrer en classe pour être en rogne que tu diffuses des phéromones. (si, si... ils le sentent)


Absolument d'accord avec çà: rien de mieux que de rentrer dans la classe vraiment convaincue qu'on ne va rien laisser passer et qu'ils vont plier parce qu'il n'y a pas d'autre choix. Ils le sentent, c'est clair. J'attaque dès la 1e occasion qui m'est donnée et en général, c'est efficace.J'insiste beaucoup sur les rituels de début de cours: on entre en silence, on attend en silence l'autorisation de s'asseoir et ensuite on démarre sans bruit.
Il me semble bien plus facile d'empêcher le bruit de s'installer, que d'obtenir le silence après.

snow
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2nde bavarde, difficultés à réagir

Message par GD le Sam 24 Sep 2011 - 10:19

@Nasopi a écrit:Et s'ils ne répondent pas, ou si on tombe sur le répondeur, l'effet est raté !

Non, tu peux laisser un message , ça marche aussi. Le prof est un déglingo il est capable de tout.

GD
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2nde bavarde, difficultés à réagir

Message par elfiane le Mer 28 Sep 2011 - 18:31

Quelques nouvelles du front. Ils ont pris leur interro en début d'heure (5 équations dont 4 qui avaient été faites en classe au cours précédent et 1 qui était à faire à la maison).
J'ai renvoyé à la vie sco le chiant de redoublant qui arrive 5minutes après les autres et il a mis 15 minutes à se faire un visa, je lui ai donc dis que c'était trop tard et qu'il n'était pas accepté. Pas content le gamin mais rien a faire.

Un silence plus ou moins relatif mais des conditions meilleures déjà. Même si je sais qu'avec eux je serai vachement en retard par rapport à mon autre seconde.

Bref, Reste à assurer le cours de 16 à 18 demain, parce que c'est pas maintenant que je dois lacher hein !

elfiane
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2nde bavarde, difficultés à réagir

Message par Artémis le Mer 28 Sep 2011 - 19:07

Tiens bon ! Wink
Pas de meilleurs conseils que ceux qui ont déjà été donnés. Ici, des 2ndes bavards, mais gentils. Après un plan de classe et des menaces, les choses sont rentrées dans l'ordre.
Ne lâche rien !!!

Artémis
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2nde bavarde, difficultés à réagir

Message par elfiane le Mer 28 Sep 2011 - 23:05

Oui reste encore à découvrir qui est la cpe des secondes (je connais son nom mais absolument pas son visage et pas de bol, je ne la vois jamais dans son bureau !) pour régler le problème de l'individu chiant.

Mais je dois avouer que sans lui la classe tournait déjà mieux, même si ca reste une classe avec un esprit collégien, certains sont capables au milieu d'une équation des trucs genre "madame, pourquoi la cantine elle est pas encore ouverte ?"

Actuellement je réponds uniquement avec un regard navré et je continue ce que je fais.

elfiane
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2nde bavarde, difficultés à réagir

Message par elfiane le Jeu 29 Sep 2011 - 22:23

Toujours pas trouvé la cpe ("elle est au don du sang", "elle a piscine" pfff)
Aujourd'hui grâce à la météo, j'ai fonctionné au chantage et ça a bien marché. Dès que j'avais trop de bruit, fermeture des portes et des fenêtres jusqu'à accalmie conséquente de leur part. J'ai fermé la porte 2 fois en 2 h et je n'ai pas eu à fermer les fenêtres. C'était assez comique de les voir s'éventer comme il pouvait et de leur dire que non, l'atmosphère n'était pas encore suffisamment au travail pour que la porte se rouvre.

C'est pas bien mais ça a marché donc ça me va.

elfiane
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2nde bavarde, difficultés à réagir

Message par elfiane le Jeu 13 Oct 2011 - 18:54

HHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA
Je viens de passer deux heures qui font partie (et en bonne place) de mon top 5 des cours les plus horribles. J'ai envie de les vomir tellement j'en ai mal au ventre et à la poitrine. Des gamins vicieux qui parlent à haute voix et qui trouvent ça normal, qui commence à dire "de toute façon ya pas à travailler c'est le bordel" alors que c'est eux qui le foutent. En 2h, j'ai corrigé une petite question, une minuscule interro et 2 exercices. Et c'est tout !

J'ai préparé un rapport pour la classe et demain que j'ai cours ou pas, tant que j'ai pas rencontré cette CPE à la c** pour qu'elle me dise un peu comment on s'organise en vie scolaire en cas de problème en classe (retard, exclusion, retenue, autre sanctions, ......), je n'irai pas faire cours parce que je peux pas continuer à fonctionner comme ça, je vais implosé. J'en peu vraiment plus de cette classe.

elfiane
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2nde bavarde, difficultés à réagir

Message par eliam le Jeu 13 Oct 2011 - 19:29

Courage ! fleurs

eliam
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2nde bavarde, difficultés à réagir

Message par elfiane le Jeu 13 Oct 2011 - 19:48

Merci Eliam, ça fait plaisir de sentir un peu de soutien.

elfiane
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2nde bavarde, difficultés à réagir

Message par *Fifi* le Jeu 13 Oct 2011 - 20:16

Je ne sais que te dire, mais bon courage à toi. Tiens bon, ne craque pas ! fleurs

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement

*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2nde bavarde, difficultés à réagir

Message par pg73 le Jeu 13 Oct 2011 - 22:07

Avant d'être dans un lycée bisounours, j'ai fait 7 ans de TZR. Dans ce boulot, j'ai appris au moins un truc qui continue de me servir, c'est qu'il ne faut pas espérer de miracles de la vie scolaire ou du CDE.

Quelques colles bien ciblées organisées en interne dans un autre de tes cours où ça marche bien suffit à refroidir les ardeurs des plus téméraires, mais il faut le faire en plein milieu de la journée entre deux cours où la classe est en perm'.

Assurer soi-même le service après vente des colles sans en référer à quiconque, ça permet de garder toute l'autorité sur tes élèves. Si l'élève ne se présente pas à la colle t'en touche un mot à un surveillant qui l'intercepte à la fin du cours qui précède sa colle et il te le ramène. Et seulement dans le cas où l'élève ne veut pas régler ça d'un commun accord avec moi, je règle ça avec le CPE qui me connait, et qui double ou triple la dose initialement prévue. En lycée, où les élèves ne vont pas en étude pendant les trous d'EDT, tu peux user et abuser de cette méthode sans même en parler au CPE.

Et si tu n'as pas de cours dans une autre classe tranquille au moment où les fautifs sont en perm, tu les colles quand même sous ta surveillance et tu viens avec tes copies en leur montrant ostensiblement combien tu n'en a rien à f... Tu leur fais reprendre tous les cours non pris, chercher tous les exos non faits et tu leur pourris la vie au maximum tant que ça n'est pas fait, tout en étant hyper cool avec les élèves de la classe sans problème. Il faut à tout prix montrer que les problèmes sont avec les perturbateurs et pas avec la classe...

Cette année dans mon lycée bisounours j'ai réussi quand même à tirer le gros lot avec LA classe de pétasse en 2de, qu'on avait pas vu depuis longtemps. En 3 semaines je les ai mis à genou avec ces méthodes, les 5 ou 6 élèves qui se montraient désagréables ou qui ne faisait pas leur boulot, je me suis mis à les faire venir de 11h à 12h tous les mardi dans la classe de mes TS jusqu'à totale amélioration. Ils ont refait l'intégralité de leur cahiers, et venaient 1 heure au premier oubli. Une vingtaines de colles en tout, dont une où j'ai fait intervenir un pote surveillant pour une élève qui a oublié de se présenter une fois et qui est donc venue trois fois accompagnée avec les TS. En deux, trois semaines c'était plié.

J'ai maintenant une paix royale. ça bosse pas lourd mais j'entends les mouches voler quand je parle. Ils comprennent très vite quand on les prive des rares moment de liberté aux moments stratégiques de la journée, et qu'on fait preuve de détermination et d'une grande force de détachement... Je leur explique bien à chaque fois que c'est purement professionnel, et pas personnel !

De toute façon, y a forcément un moment dans l'année où vient le rapport de force et où il faut se faire respecter par tous les moyens. Il m'est aussi fréquemment arrivé de téléphoner directement aux parents à la fin de mes cours pour des élèves au comportement infect quand j'étais remplaçant.

Après tout est question de dosage, de souplesse... Rien ne sert de coller dix personnes quand c'est le bordel généralisé, et de toute façon c'est injuste et impossible à faire. Donc il faut pas hésiter à balancer un grand coup de trieur sur le bureau qui claque bien dès le début d'heure, annoncer les nouvelles règles. Et LE premier qui l'ouvre, tu le vires chez un collègue qui a cours à côté et tu le colles la fin de l'heure, et tu annonces que pour le prochain, c'est coup de fil à papa-maman en live à la fin du cours ! En général ça calme. Le problème c'est que les promesses qu'on leur fait il faut toujours les tenir, surtout en début d'année où ils testent notre crédibilité...

Bon courage, et ne lâche rien.




_________________
In tartiflette i trust...

pg73
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum