Le blues des copies

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le blues des copies

Message par Thalia de G le Sam 24 Sep 2011 - 17:02

Déjà pale
Je viens de terminer mes 1ères questions de brevet.
C'est mauvais !
Un exemple : "un courant invisible m'entraîne"
a/ Par quel mot est désignée la narratrice ?
Réponse : m'entraîne
b/ Quelle est sa fonction grammaticale ?
Réponse : au mieux pronom personnel, et j'ai aussi complément du nom.

En vous appuyant sur le paratexte *, dites à quel genre appartient cet extrait ? Une seule réponse exacte (l'autobiographie) alors que nous avons commencé un GT sur ce genre.

* lequel évoquait les mémoires de la narratrice et contient le titre de l'œuvre, Enfance

J'ai l'impression que je vais avoir du mal à boucler le programme si je dois bâtir sur du sable...



Dernière édition par Thalia de G le Sam 24 Sep 2011 - 17:08, édité 1 fois

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par Esméralda le Sam 24 Sep 2011 - 17:03

Thalia, c'était quel sujet ?

Esméralda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par Audrey le Sam 24 Sep 2011 - 17:04

(au passage, faute de frappe à corriger ptêt sur le sujet: par quel mot est désignée la narratrice?)

Sinon..... euh, comment dire... je compatis à notre malheur commun à tous...lol

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par Thalia de G le Sam 24 Sep 2011 - 17:08

@Audrey a écrit:(au passage, faute de frappe à corriger ptêt sur le sujet: par quel mot est désignée la narratrice?)

Sinon..... euh, comment dire... je compatis à notre malheur commun à tous...lol
Merci. C'est toujours comme ça quand le suis fatiguée et énervée. je ne me relis pas.

Esméralda, c'est ce passage :
"On a mis dans ma chambre une vieille commode achetée chez un brocanteur, elle est en bois sombre, avec une épaisse plaque de marbre noir, des tiroirs ouverts se dégage une forte odeur de renfermé, de moisi, ils contiennent plusieurs énormes volumes reliés en carton recouvert d'un papier noir à veinules jaunâtres... le marchand a oublié ou peut-être négligé de les retirer... c'est un roman de Ponson du Terrail, Rocambole.
Tous les sarcasmes de mon père... « C'est de la camelote, ce n'est pas un écrivain, il a écrit... je n'en ai, quant à moi, jamais lu une ligne... mais il paraît qu'il a écrit des phrases grotesques... "Elle avait les mains froides comme celles d'un serpent..." c'est un farceur, il se moquait de ses per­sonnages, il les confondait, les oubliait, il était obligé pour se les rappeler de les représenter par des poupées qu'il enfermait dans ses placards, il les en sortait à tort et à travers, celui qu'il avait fait mourir, quelques cha­pitres plus loin revient bien vivant... tu ne vas tout de même pas perdre ton temps... » Rien n'y fait... dès que j'ai un moment libre je me dépêche de retrouver ces grandes pages gondolées, comme encore un peu humides, parsemées de taches verdâtres, d'où émane quelque chose d'intime, de secret... une douceur qui ressemble un peu à celle qui plus tard m'enveloppait dans une maison de province, vétuste, mal aérée, où il y avait partout des petits escaliers, des portes dérobées, des passages, des recoins sombres...
Voici enfin le moment attendu où je peux étaler le volume sur mon lit, l'ouvrir à l'endroit où j'ai été forcée d'abandonner... je m'y jette, je tombe... impossible de me laisser arrêter, retenir par les mots, par leur ens, leur aspect, par le déroulement des phrases, un courant invisible m'entraîne avec ceux à qui de tout mon être imparfait mais avide de per­fection je suis attachée, à eux qui sont la bonté, la beauté, la grâce, la noblesse, la pureté, le courage mêmes... je dois avec eux affronter des désastres, courir d'atroces dangers, lutter au bord de précipices, recevoir dans le dos des coups de poignard, être séquestrée, maltraitée par d'affreuses mégères, menacée d'être perdue à jamais... "

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par sand le Sam 24 Sep 2011 - 18:24

Si tu voyais, Thalia, les rédactions de 6ème que je viens de lire ! Sur 28 élèves, un quart seulement écrit un texte lisible respectant les consignes données.
Je vais finir par croire que les OGM sont responsables !

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par Thalia de G le Sam 24 Sep 2011 - 18:37

@sand a écrit:Si tu voyais, Thalia, les rédactions de 6ème que je viens de lire ! Sur 28 élèves, un quart seulement écrit un texte lisible respectant les consignes données.
Je vais finir par croire que les OGM sont responsables !
Je ne les ai pas encore fait écrire, mes sixièmes, je crois que je retarde le moment du choc. (c'est surtout que je mets en route cette année plus de choses et qu'avec l'initiation au CDI il me manque 1 heure les 1ères semaines)

C'est vrai qu'on peut s'interroger sur le contenu et la forme en début d'année, mais je suis une éternelle optimiste malgré mes jéremiades et je constate presque toujours un progrès en cours d'année.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par LisaZenide le Sam 24 Sep 2011 - 18:39

J'ai arrêté mes corrections de dictée au bout de 5 copies.
Ca partait pourtant super bien... un 20/20 sur une dictée préparée... pour les autres, j'ai pas encore noté... respectivement 6,5 - 9,75 - 12,25 et 26 pts faute alors que je comptais noter sur 10 et multiplier par deux la note pour qu'elle soit sur 20... j'appréhende les 35 à venir (2 classes de 20) et les 20 de 3°...
Bouhou !!!

Le top pour l'instant ? "La nouvel enquette" et je crois que j'ai été gentille en n'enlevant que 0.5 pour "nouvel"

Et je les mets en rédac la semaine prochaine ???? je suis maso !!!
Allez on positive... sur les 3 classes, j'ai que 4-5 élèves qui n'écrivent pas lisiblement !!!! Youpi !!!

LisaZenide
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par CatLea le Dim 25 Sep 2011 - 9:00

Je déprime sec quand je lis les copies de mes premières : incapables de recopier totalement une correction que je fais avec eux, de réecrire correctement un mot scientifique écrit au tableau ou donné dans l'enoncé, faisant 10 fautes d'orthographe et de grammaire par ligne et ne comprenant pas pourquoi je m'énerve!! Donc ils sont au parfum : -2 points de présentation si les consignes données très clairement lundi dernier au tableau ne sont pas respectées et heure de colle si ça persiste pour me rendre quelque chose d'un minimum correct (d'ailleurs, ça a déjà été mis en pratique).

CatLea
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par Thalia de G le Dim 25 Sep 2011 - 9:10

Tu es bien exigeante, dark Twisted Evil
Moi je les ai prévenus qu'au delà de cinq fautes de copie de mots du texte ou des questions, j'enlevais un point. C'est le cas de pratiquement tous Twisted Evil furieux

Et pour la réécriture, il fallait transposer au passé composé. J'en ai eu un certain nombre au plus-que-parfait. Quant à l'accord des participes passés, c'est terra incognita humhum Va-t-il falloir que j'aille me plaindre auprès de mes collègues de n'avoir jamais fait ce point d'orthographe ? Wink

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par LisaZenide le Dim 25 Sep 2011 - 9:17

Verdict des premières corrections de dictées préparées en 4°.
Un 20, 6 notes entre 19 et 10,5, 5 notes en dessous de la moyenne, 5 zéros...
Le tout avec un barème divisé par deux... sinon j'en avais 4 qui avait la moyenne et 10 qui avaient 0...

Le meilleur étant l'élève qui a eu 22 points en moins pour 22 mots recopiés deux fois... bonjour l'attention ! ... et encore, j'ai pris la version où il n'avait pas fait une faute d'accord... Heureusement que je leur ai laissé 10 min de relecture ! Ca lui fait 0 alors qu'il aurait dû avoir 16 sans cette erreur (avec le barème divisé par 2, j'entends)

Je déprime, mais quand je me souviens de certaines copies de TL, bourrées de fautes, avec une syntaxe plus qu'approximative, voire même avec un listing non rédigé... je comprends mieux...
Pourquoi je me suis énervée contre l'élève qui m'avait écrit "aisseyiste" (sic) en terminale déjà ?

Va falloir reprendre les bases là...
Quelqu'un aurait des cours de Français niveau CE1 - CE2 ??? Crying or Very sad


Dernière édition par LisaZenide le Dim 25 Sep 2011 - 9:20, édité 1 fois

LisaZenide
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par sand le Dim 25 Sep 2011 - 9:17

@Thalia de G a écrit: Va-t-il falloir que j'aille me plaindre auprès de mes collègues de n'avoir jamais fait ce point d'orthographe ? Wink
Tu vas te faire appeler Rosalie ! Ca me fait penser à une liaison 3ème-2nde, quand un collègue du lycée nous a lancé : "Mais faites-leur faire de la conjugaison". J'ai failli l'égorger !

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par Takara le Dim 25 Sep 2011 - 9:32

Je me pose une question en voyant les collègues de lettres se plaindre du niveau des élèves (et à raison quand je vois la quantité de fautes d'orthographe dans les copies!).
En mathématiques, ce que je constate c'est que le niveau des élèves est meilleur aujourd'hui qu'il y a 7-8 ans quand j'ai commencé à enseigner.
Tous mes élèves arrivent en 6ème en sachant lire et écrire les grands nombres et en maîtrisant les 4 opérations, ce qui n'était pas le cas avant.
Sur mon premier contrôle que je fais assez simple pour tester leurs bases, j'ai une moyenne de classe à 15,2 avec deux élèves seulement qui n'ont pas la moyenne (et j'ai la même chose depuis 3 ans). Sur le même type de contrôle il y a 8 ans, j'avais autour de 13 de moyenne et plus d'élèves en difficulté.
Les profs de maths, avez-vous constaté la même chose chez vous?

Takara
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par kiwi le Dim 25 Sep 2011 - 10:59

@Takara a écrit:Je me pose une question en voyant les collègues de lettres se plaindre du niveau des élèves (et à raison quand je vois la quantité de fautes d'orthographe dans les copies!).
En mathématiques, ce que je constate c'est que le niveau des élèves est meilleur aujourd'hui qu'il y a 7-8 ans quand j'ai commencé à enseigner.
Tous mes élèves arrivent en 6ème en sachant lire et écrire les grands nombres et en maîtrisant les 4 opérations, ce qui n'était pas le cas avant.
Sur mon premier contrôle que je fais assez simple pour tester leurs bases, j'ai une moyenne de classe à 15,2 avec deux élèves seulement qui n'ont pas la moyenne (et j'ai la même chose depuis 3 ans). Sur le même type de contrôle il y a 8 ans, j'avais autour de 13 de moyenne et plus d'élèves en difficulté.
Les profs de maths, avez-vous constaté la même chose chez vous?

Enseignes-tu depuis 8ans au même endroit? Cela peut s'expliquer par un changement de maîtresse en Cm2, en poste maintenant depuis 8ans: peut-être qu'elle a fait une fac de maths avant de passer le CRPE. Peut-être qu'elle met l'accent sur cette matière. Auquel cas, les élèves auraient un meilleur niveau en maths.

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par User5899 le Dim 25 Sep 2011 - 11:17

@sand a écrit:
@Thalia de G a écrit: Va-t-il falloir que j'aille me plaindre auprès de mes collègues de n'avoir jamais fait ce point d'orthographe ? Wink
Tu vas te faire appeler Rosalie ! Ca me fait penser à une liaison 3ème-2nde, quand un collègue du lycée nous a lancé : "Mais faites-leur faire de la conjugaison". J'ai failli l'égorger !
C'est vrai que parfois, on se pose la question : mais que font-ils ?

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par sand le Dim 25 Sep 2011 - 11:18

Ehoooooooooooo ! Pas notre faute si les élèves n'apprennent pas leurs conjugaisons !

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par Jane le Dim 25 Sep 2011 - 11:24

Faut dire que tant que les élèves n'apprendront pas leurs leçons, on pourra faire et dire tout ce qu'on veut, on ne peut pas grand chose sans leur participation active !
Mes 3° n'ont pas su reconnaître une métaphore simple (1 élève sur 2 classes), ne savent pas expliquer la composition d'un mot (seuls 5 élèves ont réussi), font une faute à chaque mot, accordent comme bon leur semble et la moitié d'entre eux ne rédigent pas leurs réponses. A se demander qui ils avaient en 4° Rolling Eyes
(et dire que je suis dans un collège coté...)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par Provence le Dim 25 Sep 2011 - 11:29

Cripure a écrit:
@sand a écrit:
@Thalia de G a écrit: Va-t-il falloir que j'aille me plaindre auprès de mes collègues de n'avoir jamais fait ce point d'orthographe ? Wink
Tu vas te faire appeler Rosalie ! Ca me fait penser à une liaison 3ème-2nde, quand un collègue du lycée nous a lancé : "Mais faites-leur faire de la conjugaison". J'ai failli l'égorger !
C'est vrai que parfois, on se pose la question : mais que font-ils ?

Plusieurs explications:
- le faible niveau des élèves en arrivant au collège
- des programmes démentiels en littérature au regard du niveau en langue des élèves (même si les nouveaux programmes apportent, à mon sens, une amélioration).
- parfois aussi une régression des bons élèves au collège: horaires insuffisants pour entretenir les connaissances, adolescence... Certains gamins peu suivis à la maison, qui pouvaient progresser sous l'oeil attentif et sévère du maître unique, profitent de l'éclatement des cours au collège pour se disperser et passer plus ou moins entre les mailles du filet.
- Et n'oublions pas ceux qui passent en seconde GT alors qu'ils ne devraient pas...

Je ne me joins pas pour tout au choeur des pleureuses: depuis quelques années, nous constatons une amélioration du niveau des élèves entrant en 6e dans notre collège. Je pense qu'il y a dû y avoir du changement dans les écoles, mais j'ignore lesquels.


Dernière édition par Provence le Dim 25 Sep 2011 - 11:30, édité 2 fois

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par sand le Dim 25 Sep 2011 - 11:30

Le choeur des pleureuses ? Tu veux une prune ? :marteau:

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par Provence le Dim 25 Sep 2011 - 11:32

@sand a écrit:Le choeur des pleureuses ? Tu veux une prune ? :marteau:


C'est pour ça que mes élèves progressent: je ne vois pas leurs fautes! diable "C'est bien les enfants, vous avez tous 20/20!"

Spoiler:
Que j'ai honte de ma coquille, que j'ai honte... Lance-moi une prune, je la mérite...


Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par sand le Dim 25 Sep 2011 - 11:34

mdr

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par sand le Dim 25 Sep 2011 - 11:35

Spoiler:
Tu mérites même une tarte !

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par Hermiony le Dim 25 Sep 2011 - 11:40

@Jane a écrit:Faut dire que tant que les élèves n'apprendront pas leurs leçons, on pourra faire et dire tout ce qu'on veut, on ne peut pas grand chose sans leur participation active !
Mes 3° n'ont pas su reconnaître une métaphore simple (1 élève sur 2 classes), ne savent pas expliquer la composition d'un mot (seuls 5 élèves ont réussi), font une faute à chaque mot, accordent comme bon leur semble et la moitié d'entre eux ne rédigent pas leurs réponses. A se demander qui ils avaient en 4° Rolling Eyes
(et dire que je suis dans un collège coté...)

Voilà bien le souci! J'ai l'impression qu'il faut, tous les ans, tout leur réapprendre : les leçons ne sont apprises que pour le court terme / pas apprises du tout, il n'est pas toujours facile de toujours entretenir ce qui a été vu, bref, ce qui devrait être acquis ne l'est pas.
Un exemple : en 5è, petite interro de cours sur les articles (déjà vus en primaire / 6è ; seulement 4 listes d'articles...). Résultat : j'ai les 2/3 des élèves qui m'ont donné des listes incomplètes voire fausses. Et pourtant des articles, il n'y en a pas 36000...
Ils ne savent pas APPRENDRE pour retenir durablement. Et les parents font une tête de 3 pieds de long quand je leur dit que je veux du par coeur et pas du "je le redis à ma façon" (genre : c'est n'importe quoi).
Pire, j'ai l'impression qu'ils désapprennent au fur et à mesure des années....Mes 6è connaissent des choses que mes 4è ignoraient l'an dernier.
Ceci dit, consolation : j'ai une excellente 3è cette année, avec des bases solides...Du coup, je me repose sur leurs acquis pour passer plus vite sur les révisions...

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par ataraxie le Dim 25 Sep 2011 - 11:40

Pour les grands nombres, qui sont "étudiés" par la collègue de Maths de ma gentille 6ème à 17 (en difficulté), je peux dire que c'est loin d'être gagné! Elle corrigeait un DM (ou un DS) la dessus en SdP jeudi dernier et elle poussait soupir sur soupir!

Leur première éval. en anglais m'attend dans le sac (qui m'attend dans la voiture!)... J'ai pas trop envie de descendre le chercher!

(J'ai déjà passé les 45 minutes de voiture pour rentrer chez moi à me dire: "bon... qu'est-ce que j'ai mal fait? Ai-je été trop ambitieux? Pas assez clair dans ce que j'attendais?" bis repetita ad libitum/nauseam! Crying or Very sad )

Avez-vous aussi remarqué (collègues en LVE, peut-être) que les gamins étaient capables d'apprendre par coeur une petite trace écrite (disons 3 ou 4 phrases avec et / donc / alors / mais) mais que dès qu'il leur faut "réviser" pour une évaluation plus "large", il n'y a plus personne!

_________________
Great things are done when Men & Mountains meet
This is not Done by Jostling in the Street.
[list]
[*]William Blake, "Great Things Are Done" (c. 1807-1809), line 1
[/list:u]

ataraxie
Banni


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par MelanieSLB le Dim 25 Sep 2011 - 12:02

Ataraxie, j'ai 4 classes très faibles de 4eme et 3eme, je dois avoir 10/15 élèves max. qui connaissent 'be' et 'have' au présent en anglais. Alors, tu sais, j'en suis à me demander s'ils savent apprendre.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par Crazy Cow le Dim 25 Sep 2011 - 12:19

J'ai une classe de 4ème qui a à peine un niveau de 6ème.... Et le principal qui voudrait qu'ils aient le A2 l'an prochain..... affraid

_________________
We should never allow our fears or the expectations of others to set the frontiers of our destiny.

Crazy Cow
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum