Le blues des copies

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par Crazy Cow le Dim 25 Sep 2011 - 12:19

J'ai une classe de 4ème qui a à peine un niveau de 6ème.... Et le principal qui voudrait qu'ils aient le A2 l'an prochain..... affraid

Crazy Cow
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par Provence le Dim 25 Sep 2011 - 12:24

@sand a écrit:
Spoiler:
Tu mérites même une tarte !

N'exagérons pas! Je n'ai pas encore complètement sombré dans le vice!

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par Invité5 le Dim 25 Sep 2011 - 12:26

@Takara a écrit:Je me pose une question en voyant les collègues de lettres se plaindre du niveau des élèves (et à raison quand je vois la quantité de fautes d'orthographe dans les copies!).
En mathématiques, ce que je constate c'est que le niveau des élèves est meilleur aujourd'hui qu'il y a 7-8 ans quand j'ai commencé à enseigner.
Tous mes élèves arrivent en 6ème en sachant lire et écrire les grands nombres et en maîtrisant les 4 opérations, ce qui n'était pas le cas avant.
Sur mon premier contrôle que je fais assez simple pour tester leurs bases, j'ai une moyenne de classe à 15,2 avec deux élèves seulement qui n'ont pas la moyenne (et j'ai la même chose depuis 3 ans). Sur le même type de contrôle il y a 8 ans, j'avais autour de 13 de moyenne et plus d'élèves en difficulté.
Les profs de maths, avez-vous constaté la même chose chez vous?


En sixième, je pense que tout dépend de leur instit de CM2. Mes sixièmes viennent de deux classes de CM2, je vois nettement la différence de niveau.

Invité5
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par User5899 le Dim 25 Sep 2011 - 12:27

@sand a écrit:Ehoooooooooooo ! Pas notre faute si les élèves n'apprennent pas leurs conjugaisons !
Quand on bosse en lycée, surtout à la campagne, on a des secondes qui arrivent de plus de 10 collèges du secteur, chacun ayant au moins trois 3e, parfois plus. Alors bien sûr, il y a le défaut d'apprentissage. Mais je vous assure vraiment qu'il n'y a pas que. Et d'ailleurs, il suffit de voir sur ce forum ou sur des listes de diffusion à quelles contorsions amènent les questions basiques de grammaire ou de conjugaison. Les maîtres sont souvent déboussolés par une terminologie qui change sans raison, d'accord, mais pourquoi nier qu'un bon nombre d'instits et de profs certifiés voire agrégés sont désormais des quiches en langue française ? C'est un fait, c'est tout. Et je n'ai pas besoin d'aller chercher plus loin que mon copain, à qui je fais des cours de grammaire de base très régulièrement, et qui me fait relire tous ses polycopiés (et après, je le punis pour ses fautes diable).

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par ataraxie le Dim 25 Sep 2011 - 12:36

Mélanie (ça va, dans ton collège tout beau tout neuf!) et Thonmais, vous me rassurez...

Pour le A2, nous (= l'équipe on se demande si on va continuer à se casser le *** vu que de toutes façons, ils ont tous le DNB, validés ou non).

Vous les avez déjà évalués? Est-ce que vous distribuer aussi un document avec le "programme" de révision pour l'éval. (je dois savoir / je dois savoir "faire" / regarder à tel ou tel endroit du classeur/cahier) dans les classes autres que les 6èmes?


_________________
Great things are done when Men & Mountains meet
This is not Done by Jostling in the Street.
[list]
[*]William Blake, "Great Things Are Done" (c. 1807-1809), line 1
[/list:u]

ataraxie
Banni


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par Mufab le Dim 25 Sep 2011 - 12:37

@kiwi a écrit:
Enseignes-tu depuis 8ans au même endroit? Cela peut s'expliquer par un changement de maîtresse en Cm2, en poste maintenant depuis 8ans: peut-être qu'elle a fait une fac de maths avant de passer le CRPE. Peut-être qu'elle met l'accent sur cette matière. Auquel cas, les élèves auraient un meilleur niveau en maths.

Euh... L'apprentissage de la numération et des techniques opératoires commence bien avant le Cm2... Et point n'est besoin d'une licence de maths pour en faire une priorité, et respecter l'horaire officiel de 5 heures hebdo (+ AP éventuellement).

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par LisaZenide le Dim 25 Sep 2011 - 12:39

Cripure a écrit:Et je n'ai pas besoin d'aller chercher plus loin que mon copain, à qui je fais des cours de grammaire de base très régulièrement, et qui me fait relire tous ses polycopiés (et après, je le punis pour ses fautes diable).
+1
Mais à sa décharge il est dyslexique et fait des fautes que j'aimerai vraiment voir dans les copies de mes élèves !!! Il sait réfléchir !
Mes élèves, j'ai l'impression qu'en mode dictée, ils mettent le cerveau sur OFF... Crying or Very sad
Je vais d'ailleurs ouvrir un sujet pour ça, si vous avez des idées sur ce qu'il est possible de faire pour les faire progresser...

LisaZenide
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par Thalia de G le Dim 25 Sep 2011 - 12:40

@Hermiony a écrit:
Ils ne savent pas APPRENDRE pour retenir durablement. Et les parents font une tête de 3 pieds de long quand je leur dit que je veux du par coeur et pas du "je le redis à ma façon" (genre : c'est n'importe quoi).
Moi c'est pareil. Du par cœur. Et quand je l'ai dit en réunion parents-profs de 6e les parents ont acquiescé. Ce n'est pas pour autant qu'ils feront réciter les leçons à leur progéniture.
Le problème, c'est aussi le réinvestissement, qui devrait être sinon permanent du moins fréquent. Quand on a l'impression de courir tout le temps.

Ceci dit, consolation : j'ai une excellente 3è cette année, avec des bases solides...Du coup, je me repose sur leurs acquis pour passer plus vite sur les révisions... Tant mieux pour toi. Ce sont des latinistes et / ou germanistes ?

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par Provence le Dim 25 Sep 2011 - 12:41

@Tinkerbell a écrit:
En sixième, je pense que tout dépend de leur instit de CM2. Mes sixièmes viennent de deux classes de CM2, je vois nettement la différence de niveau.

Je vois la différence entre les écoles. Si j'avais des gamins à scolariser, je sais où je les mettrais et où je ne les mettrais pas. Je n'exagère pas.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par Thalia de G le Dim 25 Sep 2011 - 12:43

@Jane a écrit:Faut dire que tant que les élèves n'apprendront pas leurs leçons, on pourra faire et dire tout ce qu'on veut, on ne peut pas grand chose sans leur participation active !
Mes 3° n'ont pas su reconnaître une métaphore simple (1 élève sur 2 classes), ne savent pas expliquer la composition d'un mot (seuls 5 élèves ont réussi), font une faute à chaque mot, accordent comme bon leur semble et la moitié d'entre eux ne rédigent pas leurs réponses. A se demander qui ils avaient en 4° Rolling Eyes
(et dire que je suis dans un collège coté...)
Toi ?

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par freche le Dim 25 Sep 2011 - 12:45

@ataraxie a écrit:Mélanie (ça va, dans ton collège tout beau tout neuf!) et Thonmais, vous me rassurez...

Pour le A2, nous (= l'équipe on se demande si on va continuer à se casser le *** vu que de toutes façons, ils ont tous le DNB, validés ou non).

Vous les avez déjà évalués? Est-ce que vous distribuer aussi un document avec le "programme" de révision pour l'éval. (je dois savoir / je dois savoir "faire" / regarder à tel ou tel endroit du classeur/cahier) dans les classes autres que les 6èmes?


Chez nous, on a eu 4 élèves qui avaient la moyenne au brevet écrit, mais pas le socle, et qui n'ont pas eu le brevet. Je vous dis pas les coups de fil des parents interloqués.

freche
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par Mufab le Dim 25 Sep 2011 - 12:51

@Mufab a écrit:
@kiwi a écrit:
Enseignes-tu depuis 8ans au même endroit? Cela peut s'expliquer par un changement de maîtresse en Cm2, en poste maintenant depuis 8ans: peut-être qu'elle a fait une fac de maths avant de passer le CRPE. Peut-être qu'elle met l'accent sur cette matière. Auquel cas, les élèves auraient un meilleur niveau en maths.

Euh... L'apprentissage de la numération et des techniques opératoires commence bien avant le Cm2... Et point n'est besoin d'une licence de maths pour en faire une priorité, et respecter l'horaire officiel de 5 heures hebdo (+ AP éventuellement).

Je pense plutôt que, si les connaissances sont parfois moins fragiles à l'arrivée en 6ème, c'est en partie grâce à l'abandon progressif de méthodes (très intelligentes mais trop ambitieuses, et très en vogue il y a quelques années) qui vouaient l'essentiel du temps aux situations de découverte ou de recherche, au détriment de l'application, de l'entraînement et de l'acquisition d'automatismes.

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par ysabel le Dim 25 Sep 2011 - 13:15

Cripure a écrit:
@sand a écrit:Ehoooooooooooo ! Pas notre faute si les élèves n'apprennent pas leurs conjugaisons !
Quand on bosse en lycée, surtout à la campagne, on a des secondes qui arrivent de plus de 10 collèges du secteur, chacun ayant au moins trois 3e, parfois plus. Alors bien sûr, il y a le défaut d'apprentissage. Mais je vous assure vraiment qu'il n'y a pas que. Et d'ailleurs, il suffit de voir sur ce forum ou sur des listes de diffusion à quelles contorsions amènent les questions basiques de grammaire ou de conjugaison. Les maîtres sont souvent déboussolés par une terminologie qui change sans raison, d'accord, mais pourquoi nier qu'un bon nombre d'instits et de profs certifiés voire agrégés sont désormais des quiches en langue française ? C'est un fait, c'est tout. Et je n'ai pas besoin d'aller chercher plus loin que mon copain, à qui je fais des cours de grammaire de base très régulièrement, et qui me fait relire tous ses polycopiés (et après, je le punis pour ses fautes diable).

même situation chez nous, les gamins viennent d'une multitude de collège et en gros c'est "kif-kif"...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par Mufab le Dim 25 Sep 2011 - 13:24

Cripure a écrit:
@sand a écrit:Ehoooooooooooo ! Pas notre faute si les élèves n'apprennent pas leurs conjugaisons !
Quand on bosse en lycée, surtout à la campagne, on a des secondes qui arrivent de plus de 10 collèges du secteur, chacun ayant au moins trois 3e, parfois plus. Alors bien sûr, il y a le défaut d'apprentissage. Mais je vous assure vraiment qu'il n'y a pas que. Et d'ailleurs, il suffit de voir sur ce forum ou sur des listes de diffusion à quelles contorsions amènent les questions basiques de grammaire ou de conjugaison. Les maîtres sont souvent déboussolés par une terminologie qui change sans raison, d'accord, mais pourquoi nier qu'un bon nombre d'instits et de profs certifiés voire agrégés sont désormais des quiches en langue française ? C'est un fait, c'est tout. Et je n'ai pas besoin d'aller chercher plus loin que mon copain, à qui je fais des cours de grammaire de base très régulièrement, et qui me fait relire tous ses polycopiés (et après, je le punis pour ses fautes diable).

Pas d'acc. Les épreuves du CRPE sont suffisamment costaudes pour prouver le contraire.
Tu ne peux pas généraliser à partir d'un exemple.

Et si baisse de niveau il y a, cherchons-la plutôt dans la diminution du temps consacré aux lectures personnelles des enfants (au profit des écrans), qui est, selon moi, l'un des moyens fondamentaux de maîtriser la langue -par imprégnation- que dans l'incompétence des instits à l'enseigner.

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par Hermiony le Dim 25 Sep 2011 - 13:57

@Thalia de G a écrit:
@Hermiony a écrit:
Ils ne savent pas APPRENDRE pour retenir durablement. Et les parents font une tête de 3 pieds de long quand je leur dit que je veux du par coeur et pas du "je le redis à ma façon" (genre : c'est n'importe quoi).
Moi c'est pareil. Du par cœur. Et quand je l'ai dit en réunion parents-profs de 6e les parents ont acquiescé. Ce n'est pas pour autant qu'ils feront réciter les leçons à leur progéniture.
Le problème, c'est aussi le réinvestissement, qui devrait être sinon permanent du moins fréquent. Quand on a l'impression de courir tout le temps.

Ceci dit, consolation : j'ai une excellente 3è cette année, avec des bases solides...Du coup, je me repose sur leurs acquis pour passer plus vite sur les révisions... Tant mieux pour toi. Ce sont des latinistes et / ou germanistes ?

Ce sont pour les 2/3 des options euro (mais vraiment bons, hein, je sais qu'il y a aussi des sections euro pas terribles) + certains qui sont aussi latinistes.
Pour être honnête, c'est la 2è fois en 4 ans que j'ai une classe aussi bonne (avec mes tits 5è choupis de l'an dernier latinistes).
Et franchement, ça rassure et ça fait du bien. A côté de ça, j'ai deux classes de 5è pale...

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par sand le Dim 25 Sep 2011 - 14:05

@Mufab a écrit:
Cripure a écrit:
@sand a écrit:Ehoooooooooooo ! Pas notre faute si les élèves n'apprennent pas leurs conjugaisons !
Quand on bosse en lycée, surtout à la campagne, on a des secondes qui arrivent de plus de 10 collèges du secteur, chacun ayant au moins trois 3e, parfois plus. Alors bien sûr, il y a le défaut d'apprentissage. Mais je vous assure vraiment qu'il n'y a pas que. Et d'ailleurs, il suffit de voir sur ce forum ou sur des listes de diffusion à quelles contorsions amènent les questions basiques de grammaire ou de conjugaison. Les maîtres sont souvent déboussolés par une terminologie qui change sans raison, d'accord, mais pourquoi nier qu'un bon nombre d'instits et de profs certifiés voire agrégés sont désormais des quiches en langue française ? C'est un fait, c'est tout. Et je n'ai pas besoin d'aller chercher plus loin que mon copain, à qui je fais des cours de grammaire de base très régulièrement, et qui me fait relire tous ses polycopiés (et après, je le punis pour ses fautes diable).

Pas d'acc. Les épreuves du CRPE sont suffisamment costaudes pour prouver le contraire.
Tu ne peux pas généraliser à partir d'un exemple.

Et si baisse de niveau il y a, cherchons-la plutôt dans la diminution du temps consacré aux lectures personnelles des enfants (au profit des écrans), qui est, selon moi, l'un des moyens fondamentaux de maîtriser la langue -par imprégnation- que dans l'incompétence des instits à l'enseigner.
Il y a quand même des différences notables : les élèves que m'envoie une instit proche de la retraite savent beaucoup plus de choses que les autres, ils sont beaucoup plus à l'aise à l'écrit. Je n'ai d'ailleurs pas hâte qu'elle prenne sa retraite, elle si, parce que les parents se plaignent du travail qu'elle donne ! furieux

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par Mufab le Dim 25 Sep 2011 - 14:17

Cela signifierait-il que plus nous sommes jeunes et diplômés, plus nous sommes des quiches ?
Ne penses-tu pas que les priorités qu'elle donne sans doute aux apprentissages fondamentaux que sont le français et les maths (et pas à tout le fatras que l'on nous demande d'enseigner en plus, en moins d'heures, bien sûr), ainsi que la rigueur des méthodes qu'elle utilise, y sont aussi pour quelque chose ? (En plus de son expérience).


Dernière édition par Mufab le Dim 25 Sep 2011 - 14:24, édité 1 fois

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par kiwi le Dim 25 Sep 2011 - 14:18

@Mufab a écrit:
@kiwi a écrit:
Enseignes-tu depuis 8ans au même endroit? Cela peut s'expliquer par un changement de maîtresse en Cm2, en poste maintenant depuis 8ans: peut-être qu'elle a fait une fac de maths avant de passer le CRPE. Peut-être qu'elle met l'accent sur cette matière. Auquel cas, les élèves auraient un meilleur niveau en maths.

Euh... L'apprentissage de la numération et des techniques opératoires commence bien avant le Cm2... Et point n'est besoin d'une licence de maths pour en faire une priorité, et respecter l'horaire officiel de 5 heures hebdo (+ AP éventuellement).

Ce n'est pas ce que je voulais dire. Je me doute bien que les élèves apprennent à faire une addition avant le CM2...

L'instit est généraliste évidemment, mais il maîtrise logiquement mieux certains domaines que d'autres selon sa formation et ses goûts aussi. Ne me dis pas que les instits aiment TOUTES les matières qu'ils sont tenus d'enseigner... Il est normal de mieux enseigner la matière que l'on maîtrise le mieux. Et en ce cas, cela se ressent sur le niveau des élèves. Crois moi que quand l'instit est historien de formation, on s'en rend compte par rapport au niveau des gamins qui arrivent en 6ème. Je pensais qu'il en était de même si le collègue du primaire avait fait des maths ou des lettres ou... durant son cursus universitaire.

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par Mufab le Dim 25 Sep 2011 - 14:19

Et je précise une nouvelle fois que le Cm2 est l'aboutissement de la scolarité primaire, et non l'essentiel. Les connaissances d'un élève sont l'affaire d'une équipe, et non d'un enseignant.

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par Mufab le Dim 25 Sep 2011 - 14:22

@kiwi a écrit:
@Mufab a écrit:
@kiwi a écrit:
Enseignes-tu depuis 8ans au même endroit? Cela peut s'expliquer par un changement de maîtresse en Cm2, en poste maintenant depuis 8ans: peut-être qu'elle a fait une fac de maths avant de passer le CRPE. Peut-être qu'elle met l'accent sur cette matière. Auquel cas, les élèves auraient un meilleur niveau en maths.

Euh... L'apprentissage de la numération et des techniques opératoires commence bien avant le Cm2... Et point n'est besoin d'une licence de maths pour en faire une priorité, et respecter l'horaire officiel de 5 heures hebdo (+ AP éventuellement).

Ce n'est pas ce que je voulais dire. Je me doute bien que les élèves apprennent à faire une addition avant le CM2...

L'instit est généraliste évidemment, mais il maîtrise logiquement mieux certains domaines que d'autres selon sa formation et ses goûts aussi. Ne me dis pas que les instits aiment TOUTES les matières qu'ils sont tenus d'enseigner... Il est normal de mieux enseigner la matière que l'on maîtrise le mieux. Et en ce cas, cela se ressent sur le niveau des élèves. Crois moi que quand l'instit est historien de formation, on s'en rend compte par rapport au niveau des gamins qui arrivent en 6ème. Je pensais qu'il en était de même si le collègue du primaire avait fait des maths ou des lettres ou... durant son cursus universitaire.

Oui mais il y a des programmes et des horaires. On ne fait pas ce qu'on veut, et ce n'est pas parce que j'aime cuisiner (par exemple, hein - en vrai c'est faux) que je vais transformer ma classe en vaste laboratoire culinaire...
Notre liberté pédogogique est strictement circonscrite aux méthodes.

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par sand le Dim 25 Sep 2011 - 14:24

@Mufab a écrit:Cela signifierait-il que plus nous sommes jeunes et diplômés, plus nous sommes des quiches ?
Ne penses-tu pas que les priorités qu'elle donne sans doute aux apprentissages fondamentaux que sont le français et les maths (et pas à tout le fatras que l'on nous demande d'enseigner en plus, en moins d'heures, bien sûr), ainsi que la rigueur des méthodes qu'elle utilise, n'y sont pour rien ?
Non ! M'enfin Muf ! Je pense simplement que cette femme utilise des méthodes anciennes (celles qui ont marché pour toi et moi) et ne respecte pas les programmes puisqu'elle en fait plus que prévu. De plus, elle donne des devoirs à la maison, ce qui a forcément un résultat.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par Provence le Dim 25 Sep 2011 - 15:09

@sand a écrit:
@Mufab a écrit:Cela signifierait-il que plus nous sommes jeunes et diplômés, plus nous sommes des quiches ?
Ne penses-tu pas que les priorités qu'elle donne sans doute aux apprentissages fondamentaux que sont le français et les maths (et pas à tout le fatras que l'on nous demande d'enseigner en plus, en moins d'heures, bien sûr), ainsi que la rigueur des méthodes qu'elle utilise, n'y sont pour rien ?
Non ! M'enfin Muf ! Je pense simplement que cette femme utilise des méthodes anciennes (celles qui ont marché pour toi et moi) et ne respecte pas les programmes puisqu'elle en fait plus que prévu. De plus, elle donne des devoirs à la maison, ce qui a forcément un résultat.

Pareil pour la petite école à côté de chez moi. On voit les résultats.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par Jane le Dim 25 Sep 2011 - 15:11

@Thalia de G a écrit:
@Jane a écrit:Faut dire que tant que les élèves n'apprendront pas leurs leçons, on pourra faire et dire tout ce qu'on veut, on ne peut pas grand chose sans leur participation active !
Mes 3° n'ont pas su reconnaître une métaphore simple (1 élève sur 2 classes), ne savent pas expliquer la composition d'un mot (seuls 5 élèves ont réussi), font une faute à chaque mot, accordent comme bon leur semble et la moitié d'entre eux ne rédigent pas leurs réponses. A se demander qui ils avaient en 4° Rolling Eyes
(et dire que je suis dans un collège coté...)
Toi ?

Même pas lol! Ma remarque fait référence au fait que nous avons l'habitude de rejeter la faute du niveau de nos élèves (que nous jugeons insuffisant) sur nos collègues de primaire pour les profs de collège, de collège sur les profs de lycée, de lycée pour ceux qui enseignent en post bac.
Ceci étant, il y a des élèves que j'ai eu l'an passé qui ne savent pas identifier une métaphore ou accorder un adjectif avec un nom. Et pourtant, on l'a fait ! Rolling Eyes

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par User5899 le Dim 25 Sep 2011 - 20:36

@Mufab a écrit:Cela signifierait-il que plus nous sommes jeunes et diplômés, plus nous sommes des quiches ?
Pas dans l'absolu. Mais le recrutement par concours et non par examen, avec une moyenne exigée, permet la quichitude, dans une proportion non négligeable. N'oublions pas non plus les différents modules de fac qui, aujourd'hui, se compensent et permettent l'obtention d'un diplôme autrefois bien plus exigeant. Et le tout à l'avenant.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par Mufab le Dim 25 Sep 2011 - 20:39

(J'adore le mot "quichitude").

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues des copies

Message par Hermione0908 le Dim 25 Sep 2011 - 20:42

En sixième, je peux pratiquement dire quels sont les élèves qui viennent de la même école rien qu'en lisant leurs copies et en écoutant leurs réponses lorsqu'on fait de la langue. Et je remarque aussi très vite ceux qui ont travaillé "à l'ancienne" et ceux qui ont été au centre de la construction de leurs savoirs...

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum