24-25 septembre : "Ces profs qui refusent de sacrifier leurs élèves" dans "l'Humanité Dimanche"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

24-25 septembre : "Ces profs qui refusent de sacrifier leurs élèves" dans "l'Humanité Dimanche"

Message par John le Sam 24 Sep 2011 - 17:43

Cinq pages sont consacrées à l'école dans l'Humanité Dimanche de ce dimanche 25 septembre : http://www.journaux.fr/lhumanite-dimanche_actualite-generale_actualite_107249.html

Au sommaire de ce dossier :

1) "Le 27 septembre, une grève pour donner un vrai avenir aux jeunes". (2 pages)

2) "Au final, qu'est-ce que la droite veut faire du système éducatif français ?" (2 pages)
Cinq mauvais coups en vue :
1 - Manager l'école comme une boîte
2 - Les profs pourraient bien bosser deux heures de plus par semaine !
3 - Et puis leur rajouter deux élèves par classe, ça change quoi ?
4 - Des parents consommateurs, c'est pratique
5 - Ceci n'est pas un élève, c'est une compétence !

3) "Trois axes pour une écolez qui fait progresser tous les élèves... et la société" (1 page)


_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 24-25 septembre : "Ces profs qui refusent de sacrifier leurs élèves" dans "l'Humanité Dimanche"

Message par Karine B. le Sam 24 Sep 2011 - 17:48

@John a écrit:Cinq pages sont consacrées à l'école dans l'Humanité Dimanche de ce dimanche 25 septembre : http://www.journaux.fr/lhumanite-dimanche_actualite-generale_actualite_107249.html

Au sommaire de ce dossier :

1) "Le 27 septembre, une grève pour donner un vrai avenir aux jeunes". (2 pages)

2) "Au final, qu'est-ce que la droite veut faire du système éducatif français ?" (2 pages)
Cinq mauvais coups en vue :
1 - Manager l'école comme une boîte
2 - Les profs pourraient bien bosser deux heures de plus par semaine !
3 - Et puis leur rajouter deux élèves par classe, ça change quoi ?
4 - Des parents consommateurs, c'est pratique
5 - Ceci n'est pas un élève, c'est une compétence !

3) "Trois axes pour une écolez qui fait progresser tous les élèves... et la société" (1 page)


La silhouette par terre en photo, c'est moi qui l'ai faite l'an dernier sur le pavé parisien !

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: 24-25 septembre : "Ces profs qui refusent de sacrifier leurs élèves" dans "l'Humanité Dimanche"

Message par sand le Sam 24 Sep 2011 - 18:20

Tu es une artiste ! Laughing

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 24-25 septembre : "Ces profs qui refusent de sacrifier leurs élèves" dans "l'Humanité Dimanche"

Message par A Tuin le Sam 24 Sep 2011 - 18:43

Punaise mais quand tu vois les tronches des profs choisis pour la pub de la page, quand même ils doivent les choisir exprès quoi.
Des prototypes. Il manque juste le prototype à longue barbe façon Robert Hue et on est bon ! Razz

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: 24-25 septembre : "Ces profs qui refusent de sacrifier leurs élèves" dans "l'Humanité Dimanche"

Message par freche le Sam 24 Sep 2011 - 18:47

Le seul problème est que l'article est dans l'huma, pas là que ceux qui en auraient le plus besoin iront le lire...

freche
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: 24-25 septembre : "Ces profs qui refusent de sacrifier leurs élèves" dans "l'Humanité Dimanche"

Message par Thalia de G le Sam 24 Sep 2011 - 18:48

@A Tuin a écrit:Punaise mais quand tu vois les tronches des profs choisis pour la pub de la page, quand même ils doivent les choisir exprès quoi.
Des prototypes. Il manque juste le prototype à longue barbe façon Robert Hue et on est bon ! Razz
Ben oui, on est tous canons !

J'emprunterai l'HD à une copine et je vous dirai quoi.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 24-25 septembre : "Ces profs qui refusent de sacrifier leurs élèves" dans "l'Humanité Dimanche"

Message par La Jabotte le Sam 24 Sep 2011 - 19:22

Pour ce qui est des prototypes, c'est n'importe quoi : celui de gauche pourrait très bien être artisan, chef d'entreprise ou employé dans l'usine du coin - ou médecin retraité, celle de derrière pourrait être vendeuse, employée de banque ou caissière au supermarché, et celle du premier plan pourrait être... prof d'HG ou de lettres, certes, mais aussi secrétaire (médicale, ou pas), etc. Ce sont juste des gens. Vous les rencontrez partout. Et le délégué syndical barbu, y'en a pas que chez les profs. Justement, celui-là, ils l'ont évité.

Mais bon, personne ne leur a jamais dit, chez l'huma, qu'on ne dit pas "au final", en français ? A la rigueur, on dit "finalement".
Le final, c'est la dernière partie d'une composition musicale. L'équivalent de l'envoi, quoi.

J'en ai marre de ces expressions qui remplacent des mots déjà existants. C'est moche en plus.

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: 24-25 septembre : "Ces profs qui refusent de sacrifier leurs élèves" dans "l'Humanité Dimanche"

Message par Rouletabille le Sam 24 Sep 2011 - 19:55

En fait, l'Humanité Dimanche (HD) paraît le jeudi...

Donc, le numéro en question date du jeudi 23 septembre et est en vente jusqu'à mercredi prochain.

Plutôt intéressant ce dossier.

A noter que dans l'Humanité version quotidienne de ce week-end (daté du vendredi 23 et en vente jusqu'à demain soir), une tribune de Janine Reichstadt sur l'école et les classes populaires.

Rouletabille
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: 24-25 septembre : "Ces profs qui refusent de sacrifier leurs élèves" dans "l'Humanité Dimanche"

Message par John le Sam 24 Sep 2011 - 20:13

Punaise mais quand tu vois les tronches des profs choisis pour la pub de la page, quand même ils doivent les choisir exprès quoi.
Des prototypes.
Je ne partage pas du tout ce point de vue, et je le trouve assez désobligeant pour les collègues interrogés. De l'art de créer les clichés en une phrase...

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 24-25 septembre : "Ces profs qui refusent de sacrifier leurs élèves" dans "l'Humanité Dimanche"

Message par Thalia de G le Dim 25 Sep 2011 - 6:36

@John a écrit:
Punaise mais quand tu vois les tronches des profs choisis pour la pub de la page, quand même ils doivent les choisir exprès quoi.
Des prototypes.
Je ne partage pas du tout ce point de vue, et je le trouve assez désobligeant pour les collègues interrogés. De l'art de créer les clichés en une phrase...
+ 1. D'où mon ironique réaction.
Cela la discussion ne doit pas porter sur ce point, mais sur le contenu.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 24-25 septembre : "Ces profs qui refusent de sacrifier leurs élèves" dans "l'Humanité Dimanche"

Message par Ramoneur le Dim 25 Sep 2011 - 20:57

@La Jabotte a écrit:

Mais bon, personne ne leur a jamais dit, chez l'huma, qu'on ne dit pas "au final", en français ? A la rigueur, on dit "finalement".
Le final, c'est la dernière partie d'une composition musicale. L'équivalent de l'envoi, quoi.

Tu veux dire le finale ? Wink

_________________
Si ton ennemi te sodomise, ne bouge surtout pas. Tu risquerais de le faire jouir...
San Antonio

Ramoneur
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: 24-25 septembre : "Ces profs qui refusent de sacrifier leurs élèves" dans "l'Humanité Dimanche"

Message par La Jabotte le Dim 25 Sep 2011 - 21:09

Euh... comme il y a le smiley mais que je suis nulle en smiley, je ne sais pas si tu clin d'oeil une erreur ou si tu fais de l'humour. Alors bon, je réponds sérieusement : oui, le finale, qui peut aussi s'écrire le final (je ne sais pas pourquoi). Et on disait bien "au finale nous avons entendu un magnifique patati patata". Et c'est devenu "au final" comme finalement, et je ne sais pas pourquoi. Et ça m'agace.
Un petit lien :
http://www.cnrtl.fr/definition/final

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: 24-25 septembre : "Ces profs qui refusent de sacrifier leurs élèves" dans "l'Humanité Dimanche"

Message par Ramoneur le Dim 25 Sep 2011 - 21:56

C'est de l'humour. Ceci dit, je n'ai jamais vu le mot finale sans le e final, et dieu sait que j'en ai bouffé de la partoche et du programme de concert.
Dans le lien, il est d'ailleurs écrit qu'on peut écrire final, mais sans aucun exemple.
Et puis, au final, c'est tellement classe de parler italien sans le savoir... Razz

_________________
Si ton ennemi te sodomise, ne bouge surtout pas. Tu risquerais de le faire jouir...
San Antonio

Ramoneur
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: 24-25 septembre : "Ces profs qui refusent de sacrifier leurs élèves" dans "l'Humanité Dimanche"

Message par La Jabotte le Dim 25 Sep 2011 - 22:12

Ah si, hein, y'a des exemples (je les ai cherchés, même) !
Tiens, les voilà :
Archéologie intéressée et passionnelle, elle [une philologie partisane] écrit bravement le final des symphonies inachevées (Jankél., Je-ne-sais-quoi, 1957, p. 144)
Le final du second acte, morceau plein de chaleur et de caractère, est aussi l'un des plus vigoureux qu'ait écrit l'auteur de la Muette (Musset ds Revue des Deux Mondes, 1832, p. 242).
Le final allait se jouer (La Varende, Cadoudal, 1952, p. 303)

Mais bon, c'est mieux en italien, c'est sûr.

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum