Gros problèmes d'orthographe, que faire ?

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Gros problèmes d'orthographe, que faire ?

Message par Kalliopé le Mer 2 Nov 2011 - 10:24

D'accord pour les fautes d'orthographe, mais qu'en est-il des contrôles de lecture, des contrôles de connaissance, des rédactions (en-dehors de l'aspect purement grammatical de la chose)?

J'ai des élèves qui n'écrivent même pas des phrases syntaxiquement correctes, ou qui mélangent tous les temps, ou encore qui écrivent des textes frisant l'incohérence (quand ils ne sont pas incohérents pour de bon). Alors dans ces cas-là, comment fais-tu pour les aider à se corriger, à progresser? Je ne peux pas expliquer oralement à tous mes 4° qu'il faut faire des phrases, avec une majuscule et un point quand même... Suspect

Et quand certains ont répondu à côté, n'ont pas bien compris un texte (le livre à lire en lecture cursive par exemple) ou que plusieurs n'ont visiblement pas compris une notion vue en cours (par exemple, l'ellipse pour mes 4°), tu réexpliques à toute la classe? Et tu passes sur ce qui a été globalement compris?

Tous les avis et conseils seront les bienvenus car étant stagiaire je n'ai pas du tout le recul nécessaire pour ce genre de choses (et d'autres d'ailleurs...).


Dernière édition par Kalliopé le Mer 2 Nov 2011 - 10:30, édité 1 fois

Kalliopé
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros problèmes d'orthographe, que faire ?

Message par La Jabotte le Mer 2 Nov 2011 - 10:27

Je réponds à la fois à Serge et Kalliopé :

les élèves se corrigent seuls grâce au code. Normalement, je ne réexplique rien à l'oral en classe, sauf si une règle n'est pas connue. Mais dans ce cas, je l'explique à un petit groupe d'élèves ou à un seul, car les erreurs communes pour la quasi-majorité sont rares, je trouve, sauf cas vraiment compliqué.
Mais si dans une dictée il y a un cas vraiment compliqué qu'ils ne peuvent pas connaître (sauf par intuition), je l'explique au moment de la dictée. Je ne vois pas l'intérêt des pièges.
Je trouve que la correction orale en début d'heure sur ce genre de travail fait perdre beaucoup de temps. De plus, elle ne me correspond pas, je ne m'y suis jamais sentie à l'aise (idem pour les rédactions), et comme ma méthode fonctionne, je la garde. Cela ne signifie pas qu'elle fonctionnera avec d'autres.

Sur les copies de dictée, je ne mets que les codes, c'est très rapide, sauf si une faute est due à la méconnaissance d'une règle de façon flagrante et qu'elle se répète. Dans ce cas, je rappelle la règle en rouge sur la copie, et généralement avec force points d'exclamation, manière d'attirer l'attention de l'élève.

Donc, finalement, mes codes correspondent au rouge et au vert de Serge, sauf qu'ils sont plus précis, ce qui m'évite de rappeler oralement toutes les semaines que n devient m devant mbp ou que sais-je encore. Ils ont des règles d'orthographe lexicale à apprendre régulièrement (voir liste de règles en fin de TDL 4e, par exemple).

Comme je le disais un peu plus haut, je trouve que leur rappeler systématiquement les règles les rend feignants : puisqu'on va leur redire, pourquoi réfléchir et s'en souvenir seuls ? D'où les codes : ils savent quel type de faute ils ont fait, à eux de réfléchir pour corriger.

Pour les très faibles en orthographe, je ne peux me dispenser de rester à leur côté pour tout réexpliquer, code après code, mais il n'y en a qu'un ou deux par classe - ou alors c'est que la dictée était mal ciblée.

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros problèmes d'orthographe, que faire ?

Message par La Jabotte le Mer 2 Nov 2011 - 10:30

Pour ce qui est des autres devoirs, je souligne toutes les fautes (je ne mets les codes qu'en dictée et rédaction) et quand une erreur revient plusieurs fois dans la même copie, je rappelle la règle à l'écrit sur la copie.

Il est clair que face à certains élèves, je suis complètement démunie, notamment en ce qui concerne les phrases mal construites : j'ai un cas cette année (que j'avais déjà l'an passé). L'élève ne construit pas une seule phrase correcte, c'est un vrai galimatias et pourtant sa pensée semble assez structurée, il y a vraiment un problème dans le passage à l'écrit et il m'est impossible de comprendre l'origine de ses erreurs, donc il est très difficile de lui expliquer comment faire autrement, sauf à tout reprendre de zéro... ce que j'ai essayé l'an passé en soutien, mais il ne comprenait même pas où était le problème dans les phrases simples que je lui présentais, ni la différence avec les siennes...

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros problèmes d'orthographe, que faire ?

Message par La Jabotte le Mer 2 Nov 2011 - 10:34

@Kalliopé a écrit:
J'ai des élèves qui n'écrivent même pas des phrases syntaxiquement correctes, ou qui mélangent tous les temps, ou encore qui écrivent des textes frisant l'incohérence (quand ils ne sont pas incohérents pour de bon). Alors dans ces cas-là, comment fais-tu pour les aider à se corriger, à progresser ? Je ne peux pas expliquer oralement à tous mes 4° qu'il faut faire des phrases, avec une majuscule et un point quand même... Suspect Ben si !!! ça ne prend pas de temps, ça et c'est bon de le rappeler ! D'ailleurs pour les rédactions, je te conseille d'y aller progressivement. Demande d'abord une ou deux phrases (si si) en exercice d'écriture, que tu peux vérifier et commenter en classe (tu en fais lire 5, tu en ramasses 5), puis un paragraphe. Sur un seul paragraphe de 5 à 7 phrases, tu peux pointer les erreurs grammaticales, rappeler les bases.

Et quand certains ont répondu à côté, n'ont pas bien compris un texte (le livre à lire en lecture cursive par exemple) ou que plusieurs n'ont visiblement pas compris une notion vue en cours (par exemple, l'ellipse pour mes 4°), tu réexpliques à toute la classe? Et tu passes sur ce qui a été globalement compris?oui

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros problèmes d'orthographe, que faire ?

Message par Kalliopé le Mer 2 Nov 2011 - 10:49

Bien sûr que je peux prendre 2 min pour rappeler qu'il faut mettre une majuscule au début d'une phrase et un point à la fin, mais mes élèves en grosse difficulté le savent bien, en théorie. C'est quand ils passent à la pratique que ça coince!

Ce que je voulais dire en réalité c'est que je ne peux pas reprendre en 4° les bases syntaxiques de manière un peu approfondie (pour aider les 4 qui sont perdus) alors que les 20 autres n'ont aucun problème de ce côté-là mais ont d'autres choses à apprendre pour progresser également.

Mon problème est que nous n'avons pas d'heure de soutien pour les 4°. Alors comment faire pour aider ces quatre-là et les faire progresser? Je ne veux pas les laisser au bord du chemin et continuer sans eux, mais je ne peux pas retarder toute la classe (on a déjà si peu de temps, et tellement de choses à voir!).

J'ai demandé à l'un d'eux de réécrire un texte qu'il m'avait rendu en attirant son attention sur quelques points précis. J'espère qu'il l'aura fait, et surtout qu'il aura été capable de le faire sans que je sois à côté de lui pour le guider...

Dieu qu'enseigner est difficile! Mais stimulant heureusement. Very Happy

Kalliopé
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros problèmes d'orthographe, que faire ?

Message par La Jabotte le Mer 2 Nov 2011 - 11:02

Ce que je voulais dire en réalité c'est que je ne peux pas reprendre en 4° les bases syntaxiques de manière un peu approfondie (pour aider les 4 qui sont perdus) alors que les 20 autres n'ont aucun problème de ce côté-là mais ont d'autres choses à apprendre pour progresser également.

Mon problème est que nous n'avons pas d'heure de soutien pour les 4°. Alors comment faire pour aider ces quatre-là et les faire progresser? Je ne veux pas les laisser au bord du chemin et continuer sans eux, mais je ne peux pas retarder toute la classe (on a déjà si peu de temps, et tellement de choses à voir!).

Il est certain que c'est un problème. C'est pour cette raison que la correction des rédactions me prend un temps fou : je sais que si je rends les copies en faisant un commentaire oral à chacun selon ses difficultés, j'arriverai à la fin de l'heure sans être allée voir certains, et il n'y aura pas eu de véritable correction effectuée par les élèves. J'écris donc beaucoup sur les copies de rédaction. A un moment, pour moins écrire et pour que les élèves ne soient pas perdus, j'utilisais les couleurs (noir pour la syntaxe, vert pour l'orthographe, rouge pour le respect du sujet et les incohérences, violet pour l'orthographe, orange pour les temps mal employés, et rose pour le style - quand ce n'est pas faux syntaxiquement mais que c'est lourd, redondant, maladroit, malvenu... ou au contraire très bien dit, sensible, efficace !)

Tu as aussi la possibilité de préparer ta correction (que de temps passé à la maison !) en faisant des groupes d'élèves : les 4 pour qui tu as besoin de reprendre les bases d'un côté, avec de petits exercices de ponctuation puis d'écriture ou correction de leurs phrases ; les meilleurs d'un autre côté avec des phrases maladroites à améliorer, des détails à ajouter pour rendre un texte déjà bon encore meilleur, ou simplement avec chacun leur copie à améliorer (vocabulaire plus expressif, reformulation de phrases maladroites, etc.), les groupes intermédiaires travaillant sur les points sur lesquels ils ont commis des erreurs. Cela signifie préparer je ne sais combien d'exercices pour une seule heure !!! Moi, je n'ai pas le temps.

Autre solution, adoptée par certains collègues : tu ne corriges dans chaque copie que ce qui est primordial. Cet élève fait des fautes, est hors-sujet, construit mal ses phrases, a un vocabulaire misérable ? Tu choisis un des quatre points et dans le texte en lui-même tu ne soulignes que ce qui se rapporte à ce point, et il doit corriger son travail uniquement pour améliorer cela. Bien sûr, sur la première page, dans tes commentaires, tu expliques qu'il y avait aussi des erreurs sur autre chose, pour justifier la note.

Autre solution encore : brouillon en classe ou à la maison, tu ramasses les brouillons, tu les corriges, tu les rends, mise au propre en classe. Je suggère cela parce qu'à mon avis, revenir sur un texte censé être terminé puisque déjà noté, c'est très difficile et les élèves n'en voient pas l'intérêt. Tu peux même donner une note au crayon "à la louche" au brouillon, afin de leur montrer qu'ils peuvent progresser en améliorant leur brouillon.

Autre manière de procéder : correction en classe entière de la rédaction, avec reprise des erreurs (voc, ortho, syntaxe) les plus fréquentes ou les plus flagrantes ou les plus importantes pour ce sujet précis : tu photocopies des passages de rédaction intéressants sur ces points, et tu fais travailler les élèves sur ces extraits de copie. Je n'aime pas trop parce que ça ne cible pas les problèmes individuels, parce qu'on présente aux élèves des choses erronées et parce que la moité de la classe attend que ça passe pendant que les autres essaient réellement...

J'ai demandé à l'un d'eux de réécrire un texte qu'il m'avait rendu en attirant son attention sur quelques points précis.
Je pense que c'est un bon moyen.

Voilà... Bon courage... Pour moi, la correction de l'écriture, c'est une souffrance permanente. Je pense en tout cas que la progressivité dans la quantité est primordiale, toute l'année.

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros problèmes d'orthographe, que faire ?

Message par LisaZenide le Mer 2 Nov 2011 - 11:07

@La Jabotte a écrit:Salut Lisa, j'avais loupé ce message.
Pour moi, la correction des dictées n'est pas un problème, c'est quand-même super rapide (je crains plus les rédactions... d'ailleurs j'ai toujours un paquet en attente !).

Je pense que tu peux aussi varier les procédés : une fois une petite dictée pour tout le monde, une fois quelques uns au tableau... Si tu as peur de ne pas suivre, tu peux aussi ne ramasser chaque fois que la moitié des copies. Par exemple, même : aujourd'hui, je ramasse 13 dictées, vous pouvez choisir de me la donner ou pas, mais ceux qui ne la donnent pas aujourd'hui sauront que je ramasserai la prochaine obligatoirement...

Ce que j'aime bien faire, c'est aussi dicter un passage d'un texte qu'on vient d'étudier en profondeur. S'il y a des difficultés vraiment insurmontables pour eux, je les aide pendant que je dicte, voire je donne l'orthographe d'un mot ou la structure d'une expression, mais comme ils ont lu et relu ce passage pendant l'étude, par imprégnation, ils sont aidés. Bon, faut dire qu'il m'arrive de passer vraiment beaucoup de temps sur un même texte, avec mes élèves lents.
Merci !
Je vais d'ailleurs me motiver pour corriger la dictée qu'il me reste et qui commence à dater quand même... mais ce sont les 3°, normalement moins catastrophiques que les 4°.
Pour l'alternance, c'est pas bête...

En fait, je pensais faire un exercice style mini-dictée au tableau suivi de l'étude approfondie du point de grammaire qui pose problème (dictées ciblées donc)... + exos
Ca pourrait être semaine 1 : dictée au tableau puis exos / semaine 2 : dictée sur le même point de grammaire mais sur feuille.

Pour aider à la prononciation, les élèves rient assez quand je les aide en dictant un "immmmmmmmmmédiatement" mais au moins tous mettent les 2 m... ou quand je précise un point de grammaire ou rappelle qu'il faut rechercher le sujet parce qu'il y a un piège... ou encore quand je prononce un "s" pour rappeler que c'est un pluriel...
Ils me disent généralement "mais madame, c'est bon, on sait"... et font la faute ou une faute pire encore sur un passage qui me semblait facile...
Ce qui m'énerve en dictée ce sont les élèves qui demandent "ça s'écrit comment" alors qu'ils savent que c'est le but de l'exercice de trouver comment ça s'écrit... Sad

Pour ce qui est des corrections, j'ai eu plus d'une fois (l'an passé et cette année) des élèves qui déchirent la copie parce que mauvaise note... sans même lire l'appréciation... et ce, que ce soit pour une dictée, pour une rédaction ou pour un devoir bilan ou de grammaire... Sad
Dans ces cas là, que faire ?
J'ai essayé de faire signer la copie... ça change rien et ils sèchent les colles que je peux donner...

Pour les rédactions (DM) en revanche, j'ai été agréablement surprise... j'ai passé 20 min à expliquer le sujet à fond mais ceux qui l'ont fait (j'ai quand même 15 zéros sur les 2 classes) on rendu des devoirs super... à l'exception d'un ou deux qui ont de gros gros problèmes de structure pour les phrases...

LisaZenide
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros problèmes d'orthographe, que faire ?

Message par Kalliopé le Mer 2 Nov 2011 - 11:50

Merci pour tes conseils La Jabotte.
En fait, dans tous les cas tu les fais revenir sur leur copie en essayant d'améliorer tel ou tel point? Bonne idée, et c'est sûrement ce qui est le plus formateur, mais comment les motiver pour le faire sérieusement, ou du moins pour essayer de le faire? Sans la carotte de la note, j'ai peur que plusieurs (beaucoup?) ne s'en donnent pas la peine.
Mais cela voudrait dire une nouvelle correction, et Dieu sait que c'est long! (surtout s'il faut comparer les deux états de la rédaction: avant et après amélioration...) Mais même sans augmenter la note, si je ne relis pas leur devoir amélioré, est-ce que c'est utile?
Ou alors je passe dans les rangs pendant qu'ils essaient d'améliorer leur copie, et on y consacre une heure? C'est peut-être ce qui sera le plus utile pour eux (je peux vérifier qu'ils travaillent et les aider à peu près individuellement) et qui me prendra au final le moins de temps. En l'écrivant je trouve çà assez tentant...

Kalliopé
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros problèmes d'orthographe, que faire ?

Message par La Jabotte le Mer 2 Nov 2011 - 13:14

@Kalliopé a écrit:
Ou alors je passe dans les rangs pendant qu'ils essaient d'améliorer leur copie, et on y consacre une heure? C'est peut-être ce qui sera le plus utile pour eux (je peux vérifier qu'ils travaillent et les aider à peu près individuellement) et qui me prendra au final le moins de temps. En l'écrivant je trouve çà assez tentant...

C'est ce que je fais en général. On ne peut pas aider tout le monde, mais un maximum. Et tu peux décider de ramasser la correction de seulement certains d'entre eux, en faisant varier d'une fois sur l'autre : 5 un jour, 5 pour la rédac suivante, etc. Tu peux mettre une petite note (sur 5) pour évaluer la qualité de l'amélioration, et entre ça et les petites notes sur 5 pour les petits exos d'écriture (quelques phrases que tu évalues oralement en classe le jour-même ou que tu ramasses), ça finit par donner une note sur 20.

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros problèmes d'orthographe, que faire ?

Message par Hermiony le Mer 2 Nov 2011 - 13:23

@La Jabotte a écrit:

Autre solution encore : brouillon en classe ou à la maison, tu ramasses les brouillons, tu les corriges, tu les rends, mise au propre en classe. Je suggère cela parce qu'à mon avis, revenir sur un texte censé être terminé puisque déjà noté, c'est très difficile et les élèves n'en voient pas l'intérêt. Tu peux même donner une note au crayon "à la louche" au brouillon, afin de leur montrer qu'ils peuvent progresser en améliorant leur brouillon.

Autre manière de procéder : correction en classe entière de la rédaction, avec reprise des erreurs (voc, ortho, syntaxe) les plus fréquentes ou les plus flagrantes ou les plus importantes pour ce sujet précis : tu photocopies des passages de rédaction intéressants sur ces points, et tu fais travailler les élèves sur ces extraits de copie. Je n'aime pas trop parce que ça ne cible pas les problèmes individuels, parce qu'on présente aux élèves des choses erronées et parce que la moité de la classe attend que ça passe pendant que les autres essaient réellement...


La 1ère solution, je la tente cette année : ok, j'aurais les copies à corriger 2 fois, mais j'y passerai plus de temps la 1ère que la seconde. Je n'ai pas trouvé encore la solution miracle, j'essaie des choses tous les ans, j'espère que cette méthode fonctionnera...
La seconde, c'est mon corrigé de rédac : je classe les erreurs les plus fréquentes, fais un rappel des règles, puis exo. Et , parfois, je retape un extrait de copie dans lequel il y a le même pb et on travaille dessus...

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros problèmes d'orthographe, que faire ?

Message par LM le Mer 2 Nov 2011 - 13:30

Je viens de corriger un paquet de dictées de 4ème. C'est la cata. Ils font déjà des fautes dans la présentation. Je ne vois pas du tout comment je peux faire pour les aider à progresser, c'est vraiment la grosse cata.
En plus, ils confondent tous les sons! Un horreur! "vulquérement", "crossier"...et j'en passe...j'ai même eu "dents" pour "temps".
Là, je suis épuisée car je corrige leurs rédactions, ils ne verront plus rien sur leurs copies car elles sont remplies de rouge...

Si vous avez des idées...

LM
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros problèmes d'orthographe, que faire ?

Message par La Jabotte le Mer 2 Nov 2011 - 13:39

Pour les dictées, LM, je pense que s'ils font tous les fautes que tu décris, tu peux commencer à leur apprendre à lire-écrire (sans rire, en repartant depuis le début).

Pour les rédactions, comme je le disais plus haut, quand il y a trop de choses à corriger ça devient illisible pour les élèves, tout ce rouge. J'ai deux solutions (moi j'ai opté pour la première) : soit utiliser des couleurs différentes selon les types de faute, soit ne corriger qu'un seul type de faute (que la syntaxe, que le voc,...).

Sinon, il y a aussi la possibilité de ne se concentrer, pour la correction précise et inscrite sur la copie, que sur le premier paragraphe (ou les 5 premières lignes s'ils ne savent toujours pas qu'on fait des paragraphes). En commentaire général, on donne notre avis sur la copie entière, mais on ne souligne/encadre/barre/fait des flèches/annote... que dans les premières lignes ou dans un paragraphe choisi, et c'est cela qu'ils devront corriger.

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros problèmes d'orthographe, que faire ?

Message par Mufab le Mer 2 Nov 2011 - 13:42

Pour les rédacs, il m'arrive de carrément recopier, sans erreurs, ce que l'enfant a écrit. Mais j'ai beaucoup moins de quantité que vous...

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros problèmes d'orthographe, que faire ?

Message par LM le Mer 2 Nov 2011 - 13:46

Il faut absolument que je m'invente un code couleurs avec eux alors! Que je le mémorise bien et que je leur donne!

Comment fais-tu La Jabotte pour leur apprendre à lire et écrire? J'ai l'impression qu'ils ont sauté une étape au primaire, ils ne font attention à rien, ils n'arrivent même pas à écrire "ne...plus" mais sans arrêt "pus"!

J'ai tout inscrit dans la marge pour cette grosse éval' finale (écrire une lettre): syntaxe, accord, mal dit, familier, homophones...

LM
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros problèmes d'orthographe, que faire ?

Message par LisaZenide le Mer 2 Nov 2011 - 14:03

@LM a écrit:Comment fais-tu La Jabotte pour leur apprendre à lire et écrire? J'ai l'impression qu'ils ont sauté une étape au primaire, ils ne font attention à rien, ils n'arrivent même pas à écrire "ne...plus" mais sans arrêt "pus"!
Eh ! Te plains pas... les tiens mettent le "s" final... les miens pas toujours...
Ma faute préférée restant quand même "ont n'a" pour "on a"... ce qui me désole et me rassure en même temps... il y a vaguement une réflexion pour la prononciation... pas sur le sens...

LisaZenide
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros problèmes d'orthographe, que faire ?

Message par La Jabotte le Mer 2 Nov 2011 - 14:25

ils n'arrivent même pas à écrire "ne...plus" mais sans arrêt "pus"!

Ça, c'est plutôt dû au fait qu'ils n'écrivent et ne lisent pas assez et qu'ils parlent mal à l'oral.

Pour les rédacs, il m'arrive de carrément recopier, sans erreurs, ce que l'enfant a écrit. Mais j'ai beaucoup moins de quantité que vous...
Je fais comme Mufab pour certains élèves très dysgraphiques ou très dyslexiques, car j'ai moi-même besoin d'avoir un texte "propre" sinon je n'arrive pas à me rendre compte si le contenu est bien ou pas.
Cela leur permet aussi de constater qu'ils ont quelque chose dans la tête mais qu'ils ne savent pas l'écrire donc pas le faire passer, et que c'est dommage. Cela peut en inciter certains à retrouver le goût de faire des efforts pour s'améliorer.

Comment fais-tu La Jabotte pour leur apprendre à lire et écrire?
Franchement ? Je ne sais pas. Je pense qu'il faut réussir à revenir aux correspondances grapho-phonétiques sans que ce soit enfantin pour autant, parce qu'en 4e on ne peut tout de même pas leur proposer les mêmes supports qu'en maternelle et CP. Et puis il faut dire aussi que c'est moins facile de réapprendre (donc d'oublier ce qu'on a fait avant, ne pas en tenir compte alors qu'on sait déjà lire...).

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros problèmes d'orthographe, que faire ?

Message par tita89 le Mer 2 Nov 2011 - 20:29

quand je lis tous ces messages et les fautes que font des 4ème j'hallucine ....d'un côté ça me rassure pour mes élèves mais je me dis que je vais persister dans les dictées quotidiennes ....
d'ailleurs aujourd'hui beaucoup de 0 faute , seule ma petite dyslexique a fait 5 fautes mais c'était lisible et compréhensible ,
la nouveauté : relire la dictée de son voisin et lui signaler les fautes pour qu'il se corrige .....

tita89
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros problèmes d'orthographe, que faire ?

Message par tita89 le Mer 2 Nov 2011 - 20:46

@La Jabotte a écrit:
@tita89 a écrit:j'intervient sur ce post
car j'ai le même problème avec mes CM
j'ai donné des listes de mots à apprendre , la liste Dubois Buyse pour être précise , nous avons commencé l'année par les échelons de 1 à 9 qui correspondent aux mots que doit connaitre un enfant de CE1 ..... il y a encore de nombreuses erreurs
je demande d'apprendre le mot mais aussi de l'utiliser dans une phrase , pour travailler le sens du mot .....
je fais une dictée tous les jours , une phrase le lundi et chaque jour j'ajoute une phrase ......avant de dicter , je lis 3 fois ,pour la compréhension et l'analyse ,on se pose des questions sur les accords à respecter etc.....
parfois ils ont la correction de la veille juste à côté , et bien il y a toujours des fautes ........je ne fais pas d'auto dictée , parce qu'ils ne réfléchissent pas à ce qu'ils doivent écrire ..... parfois je change un GN pluriel en singuler et ils mettent un s ........
je reprends la grammaire à 0 , la nature des mots, la notion de nom n'est pas encore acquise pour tous , et celle de verbe est encore confuse .....
j'ai bien différencié nature et fonction ( fonction c'est quand le mot est au travail , il a une mission , il joue son rôle .......dans la phrase )
mais du coup , on ne respecte pas le programme qui est fort dense .......
ce qui compte pour moi c'est qu'ils écrivent correctement ,et réussissent à exprimer ce qu'ils veulent dire .....
bref parfois je ne sais plus quoi faire , je vais m'obstiner , à les faire écrire ....même si parfois j'ai besoin d'un décodeur pour les relire .......

Tita, si tu étais au collège, je te dirais que tu les aides carrément trop et qu'il se reposent sur toi. C'est bien d'être progressif mais à ce point-là, je pense qu'ils n'ont toujours pas intégré la notion d'effort de réflexion et d'apprentissage, puisque pour ainsi dire tu fais tout à leur place.
Bon, ils sont en CM, c'est sûr qu'on ne peut pas être aussi "dur", mais pour ma part j'en serais déjà venue à criser voire à hurler en classe qu'ils se fichent vraiment de moi.
Lis la phrase une seule fois en leur disant d'être attentif car tu ne répèteras pas. Dicte-la une seule fois en précisant la même chose, et laisse-les se relire seuls en disant qu'ils doivent faire attention aux accords et que tu puniras ceux qui mettent un pluriel pour le singulier et vice-versa. (Enfin, j'utilise l'injonction, mais c'est manière de dire, hein...).
Juste pour voir, essaie au moins une fois de leur dicter une phrase non préparée, qui tombe comme un cheveu sur la soupe. Ils seront bien obligés de se concentrer pour entendre ce que tu dictes.

merci de ta réponse , j'ai commencé par des phrases non préparées , c'était l'horreur ......maintenant dès que je dis "phrase " ils savent et commencent par la majuscule et finissent par un point . On ne prépare pas vraiment les phrases ,on cherche à quoi il faut faire attention avant d'écrire ,comment on va l'écrire ,on réfléchit tous ensemble ,pour que cette pratique soit ensuite réinvestie individuellement ....je rêve peut-être ....

tita89
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros problèmes d'orthographe, que faire ?

Message par La Jabotte le Mer 2 Nov 2011 - 21:05

Le travail portera forcément ses fruits s'il est régulier - et ça semble être le cas ! Pour les négligents, je crois qu'on n'a pas d'autre solution que de punir... mais il faut faire attention à ne pas confondre difficultés réelles et négligences !

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros problèmes d'orthographe, que faire ?

Message par SoleilHiver le Jeu 3 Nov 2011 - 17:32

des dictées formatives, peut-être, inopinées

SoleilHiver
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum