Le coup de gueule des profs d’histoire

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le coup de gueule des profs d’histoire

Message par invitéW le Lun 26 Sep 2011 - 7:35

http://www.europe1.fr/France/Le-coup-de-gueule-des-profs-d-histoire-736929/

Une pétition circule pour protester contre le nouveau programme des classes de première.
L’Histoire de 1850 à nos jours. Voilà l’ambitieux programme
soumis cette année aux classes de première. Beaucoup trop dense,
dénoncent les enseignants d’histoire-géographie, qui interpellent le
ministère de l’Education à ce sujet, pétition à l’appui. 1.600
signataires ont déjà rejoint le mouvement, qui s’interroge sur la
capacité des élèves à engranger autant de savoir en une année. Et les
élèves des sections scientifiques passent l’épreuve d’histoire à la fin
de l’année.
"Une sorte de zapping"

Par
exemple, le ministère de l’Education nationale estime dans son
programme qu’il faudra 15 heures de cours pour étudier le chapitre
consacré à "la guerre au 20e siècle". En 15 heures de cours, les élèves
vont donc devoir assimiler la Première Guerre mondiale, la Seconde
Guerre mondiale, les génocides, la création de l'ONU, la guerre froide,
puis celle du Golfe, des Balkans, et même le 11 septembre 2001.
"Ces
programmes proposent une sorte de zapping, où il faudrait avoir vu un
ensemble de choses qui sont incontournables. Mais comme il faut les
avoir toutes vues, forcément, elles perdent complètement leur sens, en
tous cas elles perdent leur sens historique", peste Alice Cardoso,
professeur d'histoire-géographie, qui a lancé la pétition du SNES, le
premier syndicat d'enseignants. "Il y a deux possibilités : soit on fait
le programme et on laisse nos élèves loin derrière nous, soit on prend
le temps de faire correctement notre métier, c’est-à-dire bien leur
expliquer les choses, de faire en sorte qu’ils aient compris. Auquel
cas, on ne pourra pas le finir, ce programme", conclut-elle.
"Tout est déstructuré"

Le
risque, c'est donc que les élèves de première S arrivent à l'épreuve du
bac en n'ayant pas vu tout le programme. Du coup, certains
établissements ont pris les devants en rajoutant des heures de cours
d'histoire à leurs élèves. C'est le cas du lycée privé Franklin, dans le
16e arrondissement de Paris. "On va apprendre toute la chronologie des
deux guerres, parce qu’on ne le fait plus en temps normal", indique
Mahmoud, un élève. "On va travailler beaucoup plus sur Hitler et
l’ensemble des nazis. Et également sur toutes les républiques qui se
sont succédé en France. Donc, tout simplement, sur l’histoire
chronologique telle qu’on l’apprenait auparavant."
Son camarade
Pierre complète : "certains profs nous avaient dit l’année dernière que
si on n’a pas la chronologie dans nos têtes, pour cette année, on aurait
du mal en histoire, car tout est déstructuré."
Les professeurs
signataires de la pétition n’ont pas pour autant l’ambition de faire
refaire le programme. Celui-ci a été publié au Journal officiel, et il
ne peut plus être modifié. Les enseignants se contentent donc de
réclamer la clémence auprès du ministère de l’Education, et que les
élèves puissent faire des impasses. Dans un second temps en revanche,
pour l’année prochaine, ils réclament une refonte profonde du programme.

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coup de gueule des profs d’histoire

Message par cavecattum le Lun 26 Sep 2011 - 8:24

Je le comprends, c'est la même chose pour nous. "Poésie: La quête du sens du Moyen-Âge à nos jours"... Suspect

cavecattum
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coup de gueule des profs d’histoire

Message par thrasybule le Lun 26 Sep 2011 - 9:39

@cavecattum a écrit:Je le comprends, c'est la même chose pour nous. "Poésie: La quête du sens du Moyen-Âge à nos jours"... Suspect
Comme je n'ai plus de premières cette anée, j'ai regardé les "nouveautés" d'un oeil discret; mais c'est quoi cet intitulé complètement creux, qui s'apparente à la recherche d'un Saint Graal fait à la vitesse de la lumière, ou du neutrino?

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coup de gueule des profs d’histoire

Message par User5899 le Lun 26 Sep 2011 - 9:53

@thrasybule a écrit:
@cavecattum a écrit:Je le comprends, c'est la même chose pour nous. "Poésie: La quête du sens du Moyen-Âge à nos jours"... Suspect
Comme je n'ai plus de premières cette anée, j'ai regardé les "nouveautés" d'un oeil discret; mais c'est quoi cet intitulé complètement creux, qui s'apparente à la recherche d'un Saint Graal fait à la vitesse de la lumière, ou du neutrino?
C'est très très amusant, Thrasybule. Nous nous mettons tous à quatre pattes dans la salle et nous quérons le sens parmi la poussière en déclamant "Eh bien, régnez, Seigneur, contentez votre gloire !". C'est inédit.

Pour revenir au fil, tout de 1850 à nos jours, en histoire, c'était le programme de l'ENS Ulm au début des 80's. Mais comme le niveau monte, je ne suis pas surpris que ce soit dorénavant le programme de 1re S. Grâce à l'AP, c'est un jeu d'enfant.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coup de gueule des profs d’histoire

Message par thrasybule le Lun 26 Sep 2011 - 10:34

Cripure a écrit:
@thrasybule a écrit:
@cavecattum a écrit:Je le comprends, c'est la même chose pour nous. "Poésie: La quête du sens du Moyen-Âge à nos jours"... Suspect
Comme je n'ai plus de premières cette anée, j'ai regardé les "nouveautés" d'un oeil discret; mais c'est quoi cet intitulé complètement creux, qui s'apparente à la recherche d'un Saint Graal fait à la vitesse de la lumière, ou du neutrino?
C'est très très amusant, Thrasybule. Nous nous mettons tous à quatre pattes dans la salle et nous quérons le sens parmi la poussière en déclamant "Eh bien, régnez, Seigneur, contentez votre gloire !". C'est inédit.

Pour revenir au fil, tout de 1850 à nos jours, en histoire, c'était le programme de l'ENS Ulm au début des 80's. Mais comme le niveau monte, je ne suis pas surpris que ce soit dorénavant le programme de 1re S. Grâce à l'AP, c'est un jeu d'enfant.
Vous vous trompez, je crois, quand je l'ai passé dans les années 90, il était toujours en vigueur
Spoiler:
et ne parlons pas de l'évolution intérieure de plein de pays: une horreur pour moi qui n'a aucun esprit de synthèse ce qui m'a valu une magnifique prestation à l'oral sur l'industrie automobile aux USA: 2/20

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coup de gueule des profs d’histoire

Message par User5899 le Lun 26 Sep 2011 - 10:37

@thrasybule a écrit:
Cripure a écrit:
@thrasybule a écrit:
@cavecattum a écrit:Je le comprends, c'est la même chose pour nous. "Poésie: La quête du sens du Moyen-Âge à nos jours"... Suspect
Comme je n'ai plus de premières cette anée, j'ai regardé les "nouveautés" d'un oeil discret; mais c'est quoi cet intitulé complètement creux, qui s'apparente à la recherche d'un Saint Graal fait à la vitesse de la lumière, ou du neutrino?
C'est très très amusant, Thrasybule. Nous nous mettons tous à quatre pattes dans la salle et nous quérons le sens parmi la poussière en déclamant "Eh bien, régnez, Seigneur, contentez votre gloire !". C'est inédit.

Pour revenir au fil, tout de 1850 à nos jours, en histoire, c'était le programme de l'ENS Ulm au début des 80's. Mais comme le niveau monte, je ne suis pas surpris que ce soit dorénavant le programme de 1re S. Grâce à l'AP, c'est un jeu d'enfant.
Vous vous trompez, je crois, quand je l'ai passé dans les années 90, il était toujours en vigueur
Spoiler:
et ne parlons pas de l'évolution intérieure de plein de pays: une horreur pour moi qui n'a aucun esprit de synthèse ce qui m'a valu une magnifique prestation à l'oral sur l'industrie automobile aux USA: 2/20
J'apprécie beaucoup cette façon discrète que vous avez de me faire savoir que vous êtes plus jeune que moi :colere: :colere: :colere: :colere: :colere: :colere:

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coup de gueule des profs d’histoire

Message par Pandorafa le Lun 26 Sep 2011 - 14:35

Cripure a écrit: Mais comme le niveau monte, je ne suis pas surpris que ce soit dorénavant le programme de 1re S. Grâce à l'AP, c'est un jeu d'enfant.

lol!

Je confirme en 1ere S : soit on perd totalement les élèves avec des concepts complexes, en faisant du cours magistral alors qu'ils sont déjà incapables de prendre des notes, soit on prend le temps de les faire travailler sur des commentaires documents, des plans de composition, et des "réalisation graphiques" (puisque qu'ils faut qu'ils aient également acquis la maîtrise de ces exercices, alors qu'ils en ont peu fait en 2nde), et dans ce cas on explose le volume horaire de chaque thème...

Je ne parle même pas de l'incohérence de traiter le thème des totalitarisme APRES avoir traité celui sur les guerres au XXème siècle, sachant que les IPR nous imposent de respecter l'ordre des thèmes du programme...

A mes élèves qui redoutent d'être l'année "crash test", j'ai répondu que ce n'était de toute façon pas dans l'interet du ministère d'avoir des notes catastrophiques pour cette première année du bac HG en 1ere, et donc que les correcteurs seraient fortement "incités" à être indulgents... Descartes


Fichiers joints
VDM.png Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(10 Ko) Téléchargé 458 fois

Pandorafa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coup de gueule des profs d’histoire

Message par Condorcet le Lun 26 Sep 2011 - 15:03

Nous avions déjà évoqué ce sujet en avril au moment des premières propositions de mise en oeuvre des programmes de première en histoire. Ils sont beaucoup trop ambitieux sur le plan scientifique compte-tenu du niveau réel des élèves et tiennent plus de l'émiettement hasardeux que d'une véritable volonté pédagogique.
http://www.neoprofs.org/t32575-appel-aux-profs-d-histoire-en-1ere-mise-en-place-des-prog-2011

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coup de gueule des profs d’histoire

Message par Karine B. le Lun 26 Sep 2011 - 17:32

pandorafanny a écrit:

Je ne parle même pas de l'incohérence de traiter le thème des totalitarisme APRES avoir traité celui sur les guerres au XXème siècle, sachant que les IPR nous imposent de respecter l'ordre des thèmes du programme...


les IO ne l'imposent pas, je ne ferai pas les guerres avant les totalitarismes

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coup de gueule des profs d’histoire

Message par Bélinac le Lun 26 Sep 2011 - 18:31

Comme karine et pour les mêmes raisons , j ' exercerai ma liberté pédagogique.... Je crois d ' ailleurs savoir qu ' ici , dans l ' académie de Toulouse, les IPR ne l ' imposent pas....

Bélinac
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coup de gueule des profs d’histoire

Message par Reine Margot le Lun 26 Sep 2011 - 19:11

je ne suis pas prof d'histoire, mais ça m'a donné à réfléchir sur les programmes:

serait-il possible d'avoir un programme d'histoire au lycée qui fasse

- 2nde: l'Antiquité (notamment étude de la Grèce et de Rome approfondie, la démocratie athénienne, les empereurs romains) , le moyen-âge et le 16e siècle.

- 1ere: 17e, 18e, 19e: les règnes de Louis XIII et Louis XIV, la Révolution, et les régimes se succédant au 19e.

- Tle: le 20e siècle et le 21e tant qu'à faire, bien en détail.

faisable ou pas?

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coup de gueule des profs d’histoire

Message par cavecattum le Lun 26 Sep 2011 - 19:15

@thrasybule a écrit:
Cripure a écrit:
@thrasybule a écrit:
@cavecattum a écrit:Je le comprends, c'est la même chose pour nous. "Poésie: La quête du sens du Moyen-Âge à nos jours"... Suspect
Comme je n'ai plus de premières cette anée, j'ai regardé les "nouveautés" d'un oeil discret; mais c'est quoi cet intitulé complètement creux, qui s'apparente à la recherche d'un Saint Graal fait à la vitesse de la lumière, ou du neutrino?
C'est très très amusant, Thrasybule. Nous nous mettons tous à quatre pattes dans la salle et nous quérons le sens parmi la poussière en déclamant "Eh bien, régnez, Seigneur, contentez votre gloire !". C'est inédit.

Pour revenir au fil, tout de 1850 à nos jours, en histoire, c'était le programme de l'ENS Ulm au début des 80's. Mais comme le niveau monte, je ne suis pas surpris que ce soit dorénavant le programme de 1re S. Grâce à l'AP, c'est un jeu d'enfant.
Vous vous trompez, je crois, quand je l'ai passé dans les années 90, il était toujours en vigueur
Spoiler:
et ne parlons pas de l'évolution intérieure de plein de pays: une horreur pour moi qui n'a aucun esprit de synthèse ce qui m'a valu une magnifique prestation à l'oral sur l'industrie automobile aux USA: 2/20

D'acord sur l'intitulé pompeucreux, et le programme d'Ulm, en 2006, était le même encore... Razz Ah non. On commençait avec la guerre franco-prussienne...1870.

cavecattum
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coup de gueule des profs d’histoire

Message par Karine B. le Lun 26 Sep 2011 - 19:17

@Reine Margot a écrit:je ne suis pas prof d'histoire, mais ça m'a donné à réfléchir sur les programmes:

serait-il possible d'avoir un programme d'histoire au lycée qui fasse

- 2nde: l'Antiquité (notamment étude de la Grèce et de Rome approfondie, la démocratie athénienne, les empereurs romains) , le moyen-âge et le 16e siècle.

- 1ere: 17e, 18e, 19e: les règnes de Louis XIII et Louis XIV, la Révolution, et les régimes se succédant au 19e.

- Tle: le 20e siècle et le 21e tant qu'à faire, bien en détail.

faisable ou pas?

très franco français et très politique la 1ère : et l'âge industriel, les mutations sociales, les débuts de la colonisation ?

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coup de gueule des profs d’histoire

Message par Invité19 le Lun 26 Sep 2011 - 19:19

bah moi je suis dégoutée, notre formateur nous a bien dit qu'il ne fallait pas découper ce thème sur la guerre (ce qui implique donc de traiter les totalitarismes après), que les IPR étaient contre le léger redécoupage suggéré par les formateurs, et que donc, en tant que stagiaires, nous devions faire ainsi

Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coup de gueule des profs d’histoire

Message par Reine Margot le Lun 26 Sep 2011 - 19:21

on ne peut pas inclure ce que tu dis en plus?
Justement, je pensais à quelque chose d'approfondi, donc le 19e inclurait aussi ça (ça me rappelle le trimestre d'hypokhâgne passé à la France de 1848 à 1871, on avait la colonisation aussi dedans)

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coup de gueule des profs d’histoire

Message par Marie Laetitia le Lun 26 Sep 2011 - 19:22

@Reine Margot a écrit:je ne suis pas prof d'histoire, mais ça m'a donné à réfléchir sur les programmes:

serait-il possible d'avoir un programme d'histoire au lycée qui fasse

- 2nde: l'Antiquité (notamment étude de la Grèce et de Rome approfondie, la démocratie athénienne, les empereurs romains) , le moyen-âge et le 16e siècle.

- 1ere: 17e, 18e, 19e: les règnes de Louis XIII et Louis XIV, la Révolution, et les régimes se succédant au 19e.

- Tle: le 20e siècle et le 21e tant qu'à faire, bien en détail.

faisable ou pas?

le programme que tu envisages là est marqué de politique, et même les césures ne sont plus vraiment recevables. Les structures de l'État évoluent bcp à partir du XIVe siècle.

Le programme actuel a le mérite de faire de l'histoire politique sans faire que ça. Ça mérite d'être gardé.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coup de gueule des profs d’histoire

Message par Nita le Lun 26 Sep 2011 - 19:26

Est-ce que l'omission de la guerre d'Algérie et de la guerre d'Indochine se trouve dans les programmes (cette phrase est déplorable, mais je suis fatiguée), ou est-ce un oubli de l'article ?

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coup de gueule des profs d’histoire

Message par Thalia de G le Lun 26 Sep 2011 - 19:27

ON
Cripure a écrit:
@thrasybule a écrit:
Cripure a écrit:

Pour revenir au fil, tout de 1850 à nos jours, en histoire, c'était le programme de l'ENS Ulm au début des 80's. Mais comme le niveau monte, je ne suis pas surpris que ce soit dorénavant le programme de 1re S. Grâce à l'AP, c'est un jeu d'enfant.
Vous vous trompez, je crois, quand je l'ai passé dans les années 90, il était toujours en vigueur
Spoiler:
et ne parlons pas de l'évolution intérieure de plein de pays: une horreur pour moi qui n'a aucun esprit de synthèse ce qui m'a valu une magnifique prestation à l'oral sur l'industrie automobile aux USA: 2/20
J'apprécie beaucoup cette façon discrète que vous avez de me faire savoir que vous êtes plus jeune que moi :colere: :colere: :colere: :colere: :colere: :colere:
Que devrais-je dire ? Sèvres en 75. pale
OFF

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coup de gueule des profs d’histoire

Message par Rikki le Lun 26 Sep 2011 - 20:15

En attendant, ma fille est en Première S, et je suis totalement désorientée pour l'aider.

Elle se plaint de ce qu' « on fait tout dans le désordre, et pourtant je vois bien qu'on a une bonne prof qui essaye de tout nous réexpliquer mais dans le manuel y'a rien de chronologique et moi au bout d'un moment je ne sais plus quand se sont passées les choses".

Et ce fameux bac à la fin de l'année, où on n'a forcément pas d'annales puisque c'est tout nouveau, tout beau...

Ne me dites pas "Bah, le bac, maintenant, on le donne dans une pochette surprise", parce que j'ai bien l'intention d'inciter Miss Rikki Junior à ne pas seulement avoir le bac, mais un bon bac, avec des bonnes notes, et si possible (effet collatéral) à avoir un minimum de culture générale et de notion de ce qui s'est passé dans les monde dans les 150 dernières années.

Honnêtement, je ne sais plus bien par quel bout le prendre.

L'année dernière, avec le programme de Terminale L, "le monde de 1945 à nos jours", en gros, il y avait déjà eu largement de quoi s'occuper !

Là, c'est "le monde de 1850 à nos jours", avec des thématiques style "Sciences Po" et des gamins qui ont un an de moins et une année de lycée de moins dans les pattes.

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coup de gueule des profs d’histoire

Message par User5899 le Lun 26 Sep 2011 - 20:18

@Bélinac a écrit:Comme karine et pour les mêmes raisons , j ' exercerai ma liberté pédagogique.... Je crois d ' ailleurs savoir qu ' ici , dans l ' académie de Toulouse, les IPR ne l ' imposent pas....
Le rôle d'un IPR est d'inspecter, c'est-à-dire de jeter un oeil à l'intérieur. Pas de délivrer des oukases. Qui n'ont de valeur que ce que la sainte frousse des profs leur en confère.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coup de gueule des profs d’histoire

Message par Bélinac le Lun 26 Sep 2011 - 20:31

on n'a forcément pas d'annales puisque c'est tout nouveau, tout beau...

RIKKI ,
J ' ai reçu au lycée des " annales 2012 H/G Bac 2012" des éditions Nathan avec des sujets corrigés...... Certains inspirés des " sujets zero " .....Cela semble tout à fait correct.... A trouver probablement au CDI de l ' établissement...

Bélinac
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coup de gueule des profs d’histoire

Message par Rom1ratm le Lun 26 Sep 2011 - 23:35

Pas de totalitarisme après les guerres pour moi, déjà que j'ai failli perdre mes élèves au cours du chap 1 alors ...

Rom1ratm
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coup de gueule des profs d’histoire

Message par Pandorafa le Lun 26 Sep 2011 - 23:59

@Karine B. a écrit:
pandorafanny a écrit:

Je ne parle même pas de l'incohérence de traiter le thème des totalitarisme APRES avoir traité celui sur les guerres au XXème siècle, sachant que les IPR nous imposent de respecter l'ordre des thèmes du programme...


les IO ne l'imposent pas, je ne ferai pas les guerres avant les totalitarismes

Dans l'académie de Versailles, lors de la réunion de mai sur les nouveaux programmes, Mme Melina a beaucoup insisté sur l'importance de suivre les thèmes dans l'ordre... heu

Même sons de cloche, semble-t-il, répétés aux stagiaires des académies de Versailles et de Creteil lors de leur stage de pré-rentrée (confirmé par leurs formateurs affraid )

Bref, cette année je ne suis pas concernée (congé mater puis parental, sauvée par bébé Twisted Evil ). Mais si la question se pose pour mes prochaines années, je ferais comme vous les thèmes dans l'ordre que je veux, et tant pis pour l'inspection furieux

Pandorafa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coup de gueule des profs d’histoire

Message par Invité19 le Mar 27 Sep 2011 - 0:02

dès que je suis titularisée, je remet tout dans "le bon ordre" Laughing (soyons fous, soyons réacs !)

Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coup de gueule des profs d’histoire

Message par Condorcet le Mar 27 Sep 2011 - 0:08

@Rikki a écrit:En attendant, ma fille est en Première S, et je suis totalement désorientée pour l'aider.

Elle se plaint de ce qu' « on fait tout dans le désordre, et pourtant je vois bien qu'on a une bonne prof qui essaye de tout nous réexpliquer mais dans le manuel y'a rien de chronologique et moi au bout d'un moment je ne sais plus quand se sont passées les choses".

Et ce fameux bac à la fin de l'année, où on n'a forcément pas d'annales puisque c'est tout nouveau, tout beau...

Ne me dites pas "Bah, le bac, maintenant, on le donne dans une pochette surprise", parce que j'ai bien l'intention d'inciter Miss Rikki Junior à ne pas seulement avoir le bac, mais un bon bac, avec des bonnes notes, et si possible (effet collatéral) à avoir un minimum de culture générale et de notion de ce qui s'est passé dans les monde dans les 150 dernières années.

Honnêtement, je ne sais plus bien par quel bout le prendre.

L'année dernière, avec le programme de Terminale L, "le monde de 1945 à nos jours", en gros, il y avait déjà eu largement de quoi s'occuper !

Là, c'est "le monde de 1850 à nos jours", avec des thématiques style "Sciences Po" et des gamins qui ont un an de moins et une année de lycée de moins dans les pattes.

topela veneration

Rikki, il existe des fondamentaux en histoire qui restent valables quels que puissent être les thèmes :
- bien connaître la chronologie - et les dates charnières/ruptures - grâce aux fameux tableaux synoptiques (en reprenant d'anciens manuels pour identifier et classer ces dates par thème) ;
- bien connaître les biographies de quelques personnages-clés de la période (Erasme pour la Renaissance, Victor Hugo pour le XIXe siècle français, Gandhi..., Churchill, Charles de Gaulle, Mitterrand, Philippe Pétain, Adolph Hitler, Joseph Staline pour la période au programme cette année...);
- apprendre aussi par coeur des cartes (surtout concernant l'immigration en Europe ou les empires coloniaux) ;
- avoir en tête des ordres de grandeur pour éviter les grosses erreurs (concernant les vagues migratoires entre autres) ;
- apprendre (et bien comprendre aussi) les définitions des mots-clés.
Et autrement, les conseils habituels : apprendre par coeur le nom des chapitres, des parties, des sous-parties et identifier les exemples évoqués dans le cours pour pouvoir réutiliser les connaissances acquises....
Ces repères permettent une meilleure réussite des exercices historiques, quelle qu'en soit la nature.


Dernière édition par condorcet le Mar 27 Sep 2011 - 16:14, édité 4 fois (Raison : précision importante)

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum