cependant : conjonction ou adverbe ?

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: cependant : conjonction ou adverbe ?

Message par Hermiony le Lun 27 Fév 2012 - 19:14

@La Jabotte a écrit:

Par ailleurs, nouvelle question : les auteurs du XIXe adorent enchaîner le point-virgule et le mot coordonnant (et ou autre). Décidera-t-on de parler de proposition juxtaposée ou de coordonnée ? J'ai pour habitude de dire aux élèves que le "mot" est plus fort que la ponctuation, mais tout de même, face au point-virgule...


Je fais comme toi et Celeborn. A mon sens, pas besoin de rajouter de la difficulté...

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: cependant : conjonction ou adverbe ?

Message par La Jabotte le Lun 27 Fév 2012 - 19:18

Ben quand même, la situation se présente dans une phrase sur deux, et comme je fais de l'analyse systématique, je ne peux pas me permettre de changer d'avis d'un jour sur l'autre, ou de compter faux à mes élèves si c'est juste.
En vrai, ce qui m'importe le plus, c'est qu'ils sachent délimiter les propositions et reconnaître une subordonnée, mais bon.


Dernière édition par La Jabotte le Lun 27 Fév 2012 - 19:20, édité 2 fois

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: cependant : conjonction ou adverbe ?

Message par V.Marchais le Lun 27 Fév 2012 - 19:19

@Celeborn a écrit:
@La Jabotte a écrit:
Mon problème, en fait, c'est que je me fiche totalement de savoir comment appeler puis, alors, cependant et alt. Ce qui m'importe, c'est de savoir si oui ou non on va parler de proposition coordonnée.
Oui, on parle de proposition coordonnée.

On, je ne sais pas, mais moi, non. Je reste plus évasive. Les adverbes de liaison relient les phrases entre elles, ils ont un rôle essentiel sur le plan logique, mais un rôle assez souple sur le plan syntaxique.
La conjonction au sens strict du terme se situe au début d'une proposition qu'elle relie à une autre (seul donc effectivement pose parfois problème, mais ce n'est pas une raison suffisante à mon goût pour revenir sur des décennies de grammaire).
Bien sûr, on peut, à la fac, discuter des heures sur la mobilité et le rôle de cependant ou d'autres adverbes de liaison. Mais pour un élève de collège, je ne trouve pas que cela simplifie les choses que de lui dire que dans "Elle était devenue très différente, il fut cependant ravi de la revoir", la conjonction se baladerait au milieu de la proposition (voire à la fin si l'on écrit : "Elle était devenue très différente, il fut ravi de la revoir, cependant"), ou pire, que dans "Elle était devenue très différente, il fut cependant ravi de la revoir", on aurait un adverbe, mais dans "Elle était devenue très différente, cependant il fut ravi de la revoir", on aurait une conjonction. scratch

Je ne prétends pas que ce soit une vérité irréfragable, mais au collège, pour moi, foin de conjonction de coordination hors ce bon vieil Ornicar. Et ça tourne pas mal comme ça.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: cependant : conjonction ou adverbe ?

Message par La Jabotte le Lun 27 Fév 2012 - 19:22

Ben voilà.
J'aurais vraiment dû brûler un cierge.
Et comment je fais, moi ? J'ai déjà fait barrer plein de phrases dans les leçons de grammaire du manuel, il faut aussi que je me passe de certains exercices...

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: cependant : conjonction ou adverbe ?

Message par V.Marchais le Lun 27 Fév 2012 - 19:29

Zut ! C'est TDL qui merdoie comme ça ? Embarassed On essaie de faire attention, pourtant (adV. de liaison) , et de ne pas donner ce genre de trucs à l'analyse. Tu me signales les exercices problématiques, STP ?

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: cependant : conjonction ou adverbe ?

Message par Celeborn le Lun 27 Fév 2012 - 19:34

@V.Marchais a écrit:
@Celeborn a écrit:
@La Jabotte a écrit:
Mon problème, en fait, c'est que je me fiche totalement de savoir comment appeler puis, alors, cependant et alt. Ce qui m'importe, c'est de savoir si oui ou non on va parler de proposition coordonnée.
Oui, on parle de proposition coordonnée.

On, je ne sais pas, mais moi, non. Je reste plus évasive. Les adverbes de liaison relient les phrases entre elles, ils ont un rôle essentiel sur le plan logique, mais un rôle assez souple sur le plan syntaxique.
La conjonction au sens strict du terme se situe au début d'une proposition qu'elle relie à une autre (seul donc effectivement pose parfois problème, mais ce n'est pas une raison suffisante à mon goût pour revenir sur des décennies de grammaire).
Bien sûr, on peut, à la fac, discuter des heures sur la mobilité et le rôle de cependant ou d'autres adverbes de liaison. Mais pour un élève de collège, je ne trouve pas que cela simplifie les choses que de lui dire que dans "Elle était devenue très différente, il fut cependant ravi de la revoir", la conjonction se baladerait au milieu de la proposition (voire à la fin si l'on écrit : "Elle était devenue très différente, il fut ravi de la revoir, cependant"), ou pire, que dans "Elle était devenue très différente, il fut cependant ravi de la revoir", on aurait un adverbe, mais dans "Elle était devenue très différente, cependant il fut ravi de la revoir", on aurait une conjonction. scratch

Je ne prétends pas que ce soit une vérité irréfragable, mais au collège, pour moi, foin de conjonction de coordination hors ce bon vieil Ornicar. Et ça tourne pas mal comme ça.

En même temps, « il mangea puis il sortit », à part dire que les propositions sont des indépendantes coordonnées, je ne vois pas très bien ce que l'on va pouvoir en faire. Je suis d'accord avec toi qu'il y a un moment où ça se complique quand l'adverbe de liaison n'est pas en tête de gondole et/ou quand il commence à prendre un sens légèrement plus circonstanciel ou modalisateur.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: cependant : conjonction ou adverbe ?

Message par V.Marchais le Lun 27 Fév 2012 - 19:37

Je sais bien que ça existe, ce type d'enchaînement, mais en général, il y a une virgule, ce qui permet de dire juxtaposée. Sinon, perso, je botte en touche. J'évite comme d'hab de donner ces exemples à l'analyse. Si vraiment ça m'a échappé, je commente brièvement et on passe.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: cependant : conjonction ou adverbe ?

Message par Hermiony le Lun 27 Fév 2012 - 19:40

@V.Marchais a écrit:Je sais bien que ça existe, ce type d'enchaînement, mais en général, il y a une virgule, ce qui permet de dire juxtaposée. Sinon, perso, je botte en touche. J'évite comme d'hab de donner ces exemples à l'analyse. Si vraiment ça m'a échappé, je commente brièvement et on passe.

Tu veux dire que dans une phrase telle que celle que donne Celeborn, avec "puis", tu dis que c'est juxtaposé?
Je leur dis que c'est coordonné par un adverbe... Embarassed

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: cependant : conjonction ou adverbe ?

Message par V.Marchais le Lun 27 Fév 2012 - 19:41

Non. Je ne dis rien. Je n'en parle pas. Si possible.
Mais en général, puis est précédé d'une virgule. Alors, je parle de juxtaposition, oui, pour les raisons évoquées plus haut (même si l'adverbe puis n'a pas la même mobilité que les autres adverbes de liaison, mais on ne peut pas faire des règles au cas par cas).

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: cependant : conjonction ou adverbe ?

Message par Celeborn le Lun 27 Fév 2012 - 19:44

@Hermiony a écrit:
@V.Marchais a écrit:Je sais bien que ça existe, ce type d'enchaînement, mais en général, il y a une virgule, ce qui permet de dire juxtaposée. Sinon, perso, je botte en touche. J'évite comme d'hab de donner ces exemples à l'analyse. Si vraiment ça m'a échappé, je commente brièvement et on passe.

Tu veux dire que dans une phrase telle que celle que donne Celeborn, avec "puis", tu dis que c'est juxtaposé?
Je leur dis que c'est coordonné par un adverbe... Embarassed

Je fais comme toi, et je mets les adverbes de liaisons dans les mots qui servent à coordonner les propositions. Moi, ce sont les exemples où ils vadrouillent que j'évite. On n'a de toute manière aucune solution parfaite en la matière.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: cependant : conjonction ou adverbe ?

Message par Hermiony le Lun 27 Fév 2012 - 19:45

@V.Marchais a écrit:Non. Je ne dis rien. Je n'en parle pas. Si possible.
Mais en général, puis est précédé d'une virgule. Alors, je parle de juxtaposition, oui, pour les raisons évoquées plus haut (même si l'adverbe puis n'a pas la même mobilité que les autres adverbes de liaison, mais on ne peut pas faire des règles au cas par cas).

Ok.
J'ai fait bosser cette leçon à mes 5è juste avant les vacances.
Pour te donner un exemple, dans leur fichier de grammaire, ils expliquent que deux propositions peuvent être coordonnées par Ornicar ou un adverbe de liaison. Par conséquent, je me suis rangée à l'avis du fichier...
Tiens, question, "c'est pourquoi", cela appartient à quelle classe grammaticale?

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: cependant : conjonction ou adverbe ?

Message par Chocolat le Lun 27 Fév 2012 - 19:51

Cripure a écrit:
L'horreur, c'est "cependant", adverbe. Non seulement c'est un non-sens, mais je ne pense pas avoir eu mon agreg en 1859 Smile

scratch
Je ne vois pas très bien ce que vient faire ton agreg ici...


I.− Adverbe
A.− Littér. Exprime la concomitance :
1. J'entrai dans un salon fort beau, je demandai le maître, on alla voir s'il était visible. Cependant je parcourus l'appartement, il était délicieux. Janin, L'Âne mort et la femme guillotinée,1829, p. 192.

2. Les valets entrent avec des flambeaux. Le duc les range sur deux haies jusqu'à la porte du fond. Cependant Dona Sol s'approche lentement d'Hernani. Le roi les épie tous deux. Hugo, Hernani,1830, I, 3, p. 28.

− Avec une nuance d'oppos.; marque une rupture, le passage à une étape nouvelle :
3. Bref cette sorte de rhume sournois que je pris à Toulon m'inquiéta tout aussitôt au point que j'hésitai presque si je ne laisserais point Paul s'embarquer seul, quitte à le rejoindre un peu plus tard. Puis je m'abandonnai à mon destin, ce qui presque toujours est le plus sage. (...) Cependant Toulon accueillait l'escadre russe;... Gide, Si le grain ne meurt,1924, p. 553.

4. Au moment du thé, l'Étoile-des-mers était animé. Des couples tournaient dans le salon de danse, des jeunes filles chantaient, les musiciens faisaient montre aux pianos de leur virtuosité, les dames d'âge mûr parlaient du temps passé tandis que les hommes d'affaires discutaient les cours de la dernière bourse transmis par sans-fil. Cependant, la nuit vint, chassa tout le monde des ponts, et, derrière elle, cachés par elle, les fantômes de brume, continuant leur danse, se firent plus nombreux, plus épais,... Peisson, Parti de Liverpool,1932, p. 161.

5. Telles étaient mes réflexions pendant que je guidais les vieux maîtres vers leur fauteuil, dans lequel ils se laissaient choir comme des gens qui n'ont plus les articulations très libres. Puis sont venus les politiques de moyenne dimension. Cependant, la grande salle s'emplissait. On entendait croître, de minute en minute, un énorme souffle humain. G. Duhamel, Chronique des Pasquier,Les Maîtres, 1937, p. 224.

B.− Cour. Exprime l'oppos. :
6. Michaud. − Ô malédiction! Les archers étaient là et je n'ai pas su deviner cela!... C'était cependant bien facile... Guilbert de Pixerécourt, Coelina,1801, III, 7, p. 50.

7. Miss Foote est une grande femme mince, cependant bien prise dans sa taille. Delécluze, Journal,1827, p. 471.

8. Il semble que la porte soit fermée en dedans. Je crois bien cependant qu'Urbain n'en a pas la clef et voilà pourquoi je crains que ce ne soit quelque voleur. Camus, Les Esprits,adapté de P. de Larivey, 1953, p. 463.

Rem. 1. Cependant est souvent combiné avec un autre élément de liaison (et ou une autre conj. de coordination), avec un adv., avec une conj. de subordination :

9. ... nous devrons, jusqu'à un certain point, renoncer aux habitudes de style qui nous sont propres, pour revêtir celles du journal de manière cependant que l'individualité se conserve toujours, mais fondue et combinée avec les mœurs étrangères. M. de Guérin, Correspondance,1834, p. 120.

10. Justin faisait une manille avec les notables du village. Tous étaient graves, comme il convient dans un jeu bien mené; parfois cependant, pour se détendre, l'un d'eux émettait une remarque plaisante; les joueurs souriaient un instant, puis reprenaient leur sérieux. Arland, L'Ordre,1929, p. 466.

11. Moins que l'Américain de l'Ouest, mais cependant encore trop, le Newyorkais mélange tout cela sur une même assiette, commande son café en même temps que sa soupe et engloutit le repas cuit électriquement que lui expédient des domestiques pressés, qui ont envie d'aller danser. Morand, New York,1930, p. 145.

Rem. 2. Noter, avec une intention archaïsante, lors cependant que :

12. Lors cependant qu'à cette époque la génération laborieuse et ardente dont nous avons déjà parlé vint à étudier les Anciens avec la noble vue de les reproduire dans la littérature maternelle; lorsque épris de ces langues antiques où la poésie est un chant,... Sainte-Beuve, Tabl. hist. et crit. de la poésie fr. et du théâtre fr. au XVIes.,1828, p. 80.

Rem. 3. Cependant est appelé adv. de liaison et non conj. de coordination parce que sa place est variable; cette variabilité est d'ailleurs très limitée (cf. Wagner-Pinchon 1962, p. 417 et J. Dubois, R. Lagane, La Nouv. Gramm. du fr., Paris, Larousse, 1973, p. 144).

II.− Cependant que.Loc. conj. (var. de tandis que)
A.− Exprime la concomitance :
13. Sur son beau sein de neige Éros maître du monde Repose, et les anneaux de sa crinière blonde Brillent, et cependant qu'un doux zéphyr ami Caresse la guerrière et son fils endormi, Près d'eux gisent parmi l'herbe verte et la menthe Les traits souillés de sang et la torche fumante. Banville, Les Cariatides,Vénus couchée, 1842, p. 153.

14. Raboliot, toujours allongé, coula sans bruit sur la pente du talus, en arrière. Il s'accroupit au bas, se souleva doucement, cependant que sa main cherchait dans sa poche un caillou : ... Genevoix, Raboliot,1925, p. 299.

15. La voix de Bernard, cependant qu'il parlait, reprenait un peu d'assurance. Gide, Les Faux-monnayeurs,1925, p. 1034.

16. Dieux proches, dieux sanglants, faces peintes et closes! Sous l'orangerie des lampes à midi mûrit l'abîme le plus vaste. Et cependant que le flot monte à vos persiennes closes, l'été déjà sur son déclin, virant la chaîne de ses ancres, vire aux grandes roses d'équinoxe comme aux verrières des Absides. Saint-John Perse, Exil,Poème à l'étrangère, 1942, p. 288.

17. Le pilote a sauté en parachute à deux cents mètres à peine, cependant que son appareil percutait dans la Blies. Abellio, Heureux les pacifiques,1946, p. 286.

18. Nous étions maintenant grands copains, le mousse et moi, et tous les matins je quittais la barre pour venir bavarder avec lui cependant qu'il préparait ses cafés turcs, ... Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 177.

− Avec un suj. de 1reou 2epers. :
19. Épuisez, cependant que vous êtes fidèles, La chaude déraison, Vous ne garderez pas vos amours éternelles Jusqu'à l'autre saison. A. de Noailles, Le Cœur innombrable,Le Baiser, 1901, p. 11.

20. Un esprit qui ne sait plus obéir m'arrache hors de la courbe! L'épouvante dans mon cœur se met à chanter et lui danse sur cette musique! Cependant que j'ai encore ma raison, je proteste, ô les amis, ... Claudel, Les Choéphores,trad. d'Eschyle, 1920, p. 943.

B.− Exprime l'oppos. :
21. Et d'ailleurs j'ai un dégoût extrême à revenir sur mon passé, cependant que ma curiosité impitoyable demande à tout creuser et à tout fouiller jusqu'aux dernières vases. Flaubert, Correspondance,1845, p. 166.

22. L'italien est parfaitement phonétique, cependant que le français, qui est riche, possède deux manières d'écrire f, quatre manières d'écrire k, deux d'écrire z, etc. Valéry, Variété III,1936, p. 280.

http://www.cnrtl.fr/definition/cependant

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: cependant : conjonction ou adverbe ?

Message par Celeborn le Lun 27 Fév 2012 - 19:54

@Hermiony a écrit:
Tiens, question, "c'est pourquoi", cela appartient à quelle classe grammaticale?

Je le considèrerais comme une locution adverbiale.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: cependant : conjonction ou adverbe ?

Message par Hermiony le Lun 27 Fév 2012 - 19:55

@Celeborn a écrit:
@Hermiony a écrit:
Tiens, question, "c'est pourquoi", cela appartient à quelle classe grammaticale?

Je le considèrerais comme une locution adverbiale.

Ok! Il me pose toujours problème celui-là....

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: cependant : conjonction ou adverbe ?

Message par La Jabotte le Lun 27 Fév 2012 - 19:57

@V.Marchais a écrit:Zut ! C'est TDL qui merdoie comme ça ? Embarassed On essaie de faire attention, pourtant (adV. de liaison) , et de ne pas donner ce genre de trucs à l'analyse. Tu me signales les exercices problématiques, STP ?

Ah non, ce n'est pas dans dans TDL, malheureuse !
Si j'avais TDL, moi, mais je crierais au miracle, déjà ! Bien sûr que rien n'est jamais parfait, mais tout de même, pas à ce point là...

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: cependant : conjonction ou adverbe ?

Message par La Jabotte le Lun 27 Fév 2012 - 20:02

@Celeborn a écrit:« il mangea puis il sortit », à part dire que les propositions sont des indépendantes coordonnées, je ne vois pas très bien ce que l'on va pouvoir en faire.

Alors justement, puisqu'on en parle...
Ce genre d'enchaînement, dans les copies d'élève, je relève comme lourd voire je leur dis qu'il manque une virgule. Mais comme je crois l'avoir dit plus haut, il paraît que je suis une fanatique de la virgule et que j'en mets trop partout.
Je dirais plutôt "Il mangea et sortit." ou "Il mangea, puis sortit."
Je ne saurais dire pourquoi.

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: cependant : conjonction ou adverbe ?

Message par V.Marchais le Lun 27 Fév 2012 - 20:17

Parce que "puis" n'est pas exactement une conjonction et qu'on se retrouve avec une construction hybride ? Wink

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: cependant : conjonction ou adverbe ?

Message par V.Marchais le Lun 27 Fév 2012 - 20:18

@La Jabotte a écrit:
@V.Marchais a écrit:Zut ! C'est TDL qui merdoie comme ça ? Embarassed On essaie de faire attention, pourtant (adV. de liaison) , et de ne pas donner ce genre de trucs à l'analyse. Tu me signales les exercices problématiques, STP ?

Ah non, ce n'est pas dans dans TDL, malheureuse !
Si j'avais TDL, moi, mais je crierais au miracle, déjà ! Bien sûr que rien n'est jamais parfait, mais tout de même, pas à ce point là...

Ouf ! Déjà l'erreur dans le corrigé, ça suffit comme ça. (Y a pas un smiley qui va se coller dans un trou de souris ?)

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: cependant : conjonction ou adverbe ?

Message par V.Marchais le Lun 27 Fév 2012 - 20:19

@Celeborn a écrit:
@Hermiony a écrit:
Tiens, question, "c'est pourquoi", cela appartient à quelle classe grammaticale?

Je le considèrerais comme une locution adverbiale.

Idem.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: cependant : conjonction ou adverbe ?

Message par V.Marchais le Lun 27 Fév 2012 - 20:20

@Hermiony a écrit: dans leur fichier de grammaire, ils expliquent que deux propositions peuvent être coordonnées par Ornicar ou un adverbe de liaison. Par conséquent, je me suis rangée à l'avis du fichier...

Ça ne me choque pas du tout. S'ils ont appris comme ça et que ça tourne, je ne vois pas de raison de revenir là-dessus, au risque de créer de la confusion là où il n'y en avait pas.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: cependant : conjonction ou adverbe ?

Message par Hermiony le Lun 27 Fév 2012 - 20:22

@V.Marchais a écrit:
@Hermiony a écrit: dans leur fichier de grammaire, ils expliquent que deux propositions peuvent être coordonnées par Ornicar ou un adverbe de liaison. Par conséquent, je me suis rangée à l'avis du fichier...

Ça ne me choque pas du tout. S'ils ont appris comme ça et que ça tourne, je ne vois pas de raison de revenir là-dessus, au risque de créer de la confusion là où il n'y en avait pas.

Nous sommes bien d'accord! Pour l'instant, croisons les doigts, ça a l'air de fonctionner! Wink

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Cependant, adverbe incontesté

Message par Ch. Bayeux le Dim 9 Nov 2014 - 13:51

Bonjour ! Il se trouve que je me suis posé la même question, et préparant le Capes cette année, je me suis vu donner quelques "filons" par des professeurs et étudiants ayant obtenu le concours...

Premier filon : au moindre doute, aller voir dans le TLFI, le dictionnaire Trésor de la Langue Française Informatisé, gratuit et surtout incontestablement le plus complet et le plus au fait des recherches grammaticales. Or, "cependant" y est incontestablement un adverbe (attention aux dictionnaires considérés comme sérieux au XIX° siècle comme le Littré, qui ne sont plus au fait des dernières recherches du XX° siècle...).

Deuxième filon : ne pas essayer de définir une classe grammaticale d'un point de vue sémantique, mais d'abord d'un point de vue morphosyntaxique (est-ce que le mot dépend d'un constituant ? est-il un lien entre deux constituants/propositions ? est-il invariable ?) ; ensuite, on peut agrémenter cette première définition morphosyntaxique de sous-critères syntaxiques (fonctions grammaticales pouvant être exercées) et sémantiques, mais ils permettent seulement de préciser la définition.

Pour en revenir à "cependant", il partage son sens avec la conjonction de coordination "mais", mais syntaxiquement, il existe trois différences majeures entre conjonction et adverbe :
- la conjonction n'est pas déplaçable, l'adverbe si (Il a mangé, cependant il a faim / Il a mangé, il a faim cependant  VS Il a mangé mais il a faim)
- la conjonction est un pur lien qui n'exerce jamais aucune fonction (l'adverbe est susceptible d'en exercer une, bien que "cependant" ne fasse pas partie de ceux qui exercent une fonction)
- la conjonction ne peut se combiner à une autre conjonction, alors que l'adverbe oui (Il a mangé une pomme en effet, cependant il a faim)

A noter aussi que "cependant" s'emploie toujours après une virgule, contrairement à "mais" qui est un véritable liant entre deux propositions. "Cependant" n'est pas un liant mais un indicateur d'opposition (or, la vocation de l'adverbe est bien de modifier le sens d'une phrase ou d'un constituant, pas de lier deux phrases/deux constituants)

En fait, la seule conjonction qui pose réellement problème est la conjonction "donc", que certains grammairiens réfutent en tant que telle et classent dans la catégorie des adverbes, car elle se déplace (Il a mangé donc il n'a plus faim / Il a mangé, il n'a donc plus faim / Il a mangé, il n'a plus faim, donc)... Certes elle n'exerce pas elle-même une fonction, mais on a vu que plusieurs adverbes n'en exerçaient pas non-plus. A la limite, le seul critère qui la maintien en tant que conjonction est le fait qu'elle lie bien deux propositions entre elles (puisqu'elle n'est pas nécessairement employée après une virgule), mais même là, elle peut quand-même s'employer après virgule (Il a mangé, donc il n'a plus faim). A moins qu'on fasse la distinction entre le "donc" conjonction, employé sans virgule comme liant entre cause et conséquence, et le "donc" adverbe, employé après virgule et ayant valeur d'adverbe argumentatif (Je dis qu'il a mangé, on ne peut par conséquent douter sur le fait qu'il n'a plus faim), ne servant plus à lier mais à nuancer le sens en y apportant un sens argumentatif.

Voilà, j'espère avoir pu vous éclairer un peu, bien que dans tous les cas, la grammaire ne soit jamais une science exacte et donne lieu à beaucoup d'ambiguïtés... On peut simplement en retenir qu'il vaut sans doute mieux ne rien changer aux codes que nous connaissons : "cependant" reste un adverbe, "mais" et "donc" restent des conjonctions...

Bonne journée et à très bientôt !

Cordialement, Charlotte.

Ch. Bayeux
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: cependant : conjonction ou adverbe ?

Message par nlm76 le Dim 9 Nov 2014 - 21:55

Charlotte, si vous préparez le CAPES, il vaut mieux que vous ne fréquentiez pas ce forum...

nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: cependant : conjonction ou adverbe ?

Message par Ch. Bayeux le Mar 11 Nov 2014 - 8:47

Au contraire ! Si je suis passée sur ce forum, c'est parce que tous les questionnements que j'y trouve font écho aux miens et de fil en aiguille, m'aident à clarifier des points complexes dans mes révisions. Les livres sont bien entendu les plus complets, mais pas toujours les plus accessibles... C'est une méthode de révision comme une autre et je suis bien loin d'y passer mes journées Wink
Cordialement.

Ch. Bayeux
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: cependant : conjonction ou adverbe ?

Message par Hervé Hervé le Mar 11 Nov 2014 - 9:46

Le vénérable Grevisse (§966, d) semble bien considérer cependant comme un adverbe. Le titre du paragraphe 966 est Observation sur diverse adverbes de temps.

"Alors que cependant est adversatif ("néanmoins") dans le français commun la langue littéraire lui donne encore le sens primitif "pendant ce temps, entre-temps". (...) Même quand le sens est temporel il y a souvent une nuance d'opposition,"

_________________
保持警惕

« Et je demande aux économistes politiques, aux moralistes, s’ils ont déjà calculé le nombre d’individus qu’il est nécessaire de condamner à la misère, à un travail disproportionné, au découragement, à l’infantilisation, à une ignorance crapuleuse, à une détresse invincible, à la pénurie absolue, pour produire un riche ? » (José Saramago).

Hervé Hervé
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: cependant : conjonction ou adverbe ?

Message par ycombe le Mar 11 Nov 2014 - 9:54

Moi qui croyais que la grammaire était une science exacte.

Toutes mes illusions s'envolent.

Sad

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum