Être aphone: arrêt maladie justifié ou non ?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Être aphone: arrêt maladie justifié ou non ?

Message par elfiane le Mer 28 Sep 2011 - 23:00

Je ne l'ai fait qu'une seule fois, pendant mon année de stage. J'ai d'ailleurs été bien bête, je suis allée voir le CDE et je lui ai dit que ce n'était pas possible. Il m'a répondu : "si vous avez réellement de l'autorité, cela ne posera aucun problème".

Heureusement que j'étais aphone parce qu'un "co*****" a franchi mes lèvres juste en sortant de son bureau.

Depuis c'est niet !

elfiane
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être aphone: arrêt maladie justifié ou non ?

Message par Ruggera7 le Jeu 29 Sep 2011 - 16:04

Justement, ça m'arrive depuis hier!
Des trucs pour améliorer ma voix? J'ai déjà été abs la semaine dernière pour une gastro...

Ruggera7
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être aphone: arrêt maladie justifié ou non ?

Message par ysabel le Jeu 29 Sep 2011 - 16:27

@Ruggera7 a écrit:Justement, ça m'arrive depuis hier!
Des trucs pour améliorer ma voix? J'ai déjà été abs la semaine dernière pour une gastro...

ne pas parler.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être aphone: arrêt maladie justifié ou non ?

Message par Marie Laetitia le Jeu 29 Sep 2011 - 16:42

@elfiane a écrit:Je ne l'ai fait qu'une seule fois, pendant mon année de stage. J'ai d'ailleurs été bien bête, je suis allée voir le CDE et je lui ai dit que ce n'était pas possible. Il m'a répondu : "si vous avez réellement de l'autorité, cela ne posera aucun problème".

Heureusement que j'étais aphone parce qu'un "co*****" a franchi mes lèvres juste en sortant de son bureau.

Depuis c'est niet !


Shocked

voilà mon commentaire... même dans le sup avec une classe d'agneaux, sans voix, tu ne fais rien...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être aphone: arrêt maladie justifié ou non ?

Message par mimile le Jeu 29 Sep 2011 - 16:45

Pour prévenir les problèmes de voix, on peut aussi consulter un orthophoniste pour une rééducation : je fais un suivi orthophonique sur les conseils d'une collègue et ça aide vraiment pour parler fort, avoir une voix qui en impose sans crier, sans se bousiller les cordes vocales.

c'est remboursé par la sécu, il faut se le faire prescrire par son médecin traitant.

et si on est aphone suite à une infection, bien sûr on s'arrête. être prof, ça demande de la voix et de l'énergie...

mimile
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être aphone: arrêt maladie justifié ou non ?

Message par Marie Laetitia le Jeu 29 Sep 2011 - 16:46

@Ruggera7 a écrit:Justement, ça m'arrive depuis hier!
Des trucs pour améliorer ma voix? J'ai déjà été abs la semaine dernière pour une gastro...

à cause de quoi? Rhume et cie ? Ou fatigue, voix mal posée?

Si réponse 1: voir un médecin et insister pour avoir un produit désinfectant en bain de bouche, enfin de gorge + silence ABSOLU ce week-end

Si réponse 2: penser à consulter, ou s'inscrire dans une bonne chorale (quand on a le temps Rolling Eyes ) + gouttes du bolchoï (vendue notamment à Paris, pharmacie Raspail, blb Raspail, je crois qu'ils vendent par correspondance).

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être aphone: arrêt maladie justifié ou non ?

Message par Stora le Jeu 29 Sep 2011 - 20:33

L'hiver dernier, il m'est arrivé la même chose : une laryngite aigüe. Plus de voix du tout. Je me sentais parfaitement bien, j'avais la forme, mais aucune voix. Je suis allée une première fois chez le médecin qui a constaté et m'a donné un AM de deux jours + un super médoc à base de cortisone! Deux jours après toujours rien...je vais la revoir, à contre coeur, et elle me prolonge mon AM d'une journée. J'ai eu la chance d'enchaîner après avec le week-end, ce qui m'a permis de me soigner.
Tout ça pour dire que oui, tu as le droit de rester à la maison quand tu n'as plus de voix, même si ta conscience pro te dit le contraire! Tu n'imagines pas aller voir une pièce de théâtre avec un héros aphone! Et bah là, tu es l'héroïne et "tu ne sers à rien" si tu vas aphone en classe! C'est ce que me répétait mon mari l'année dernière!

Stora
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être aphone: arrêt maladie justifié ou non ?

Message par lene75 le Jeu 29 Sep 2011 - 21:39

Il n'y a que ma CDE pour penser qu'on peut se débrouiller pour faire cours quand même sans voix. Ce qui ne m'a pas empêchée d'aller voir mon médecin pour avoir un arrêt.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être aphone: arrêt maladie justifié ou non ?

Message par Ruggera7 le Jeu 29 Sep 2011 - 23:07

Les gouttes Bolchoï? Quelle est leur composition?

Ruggera7
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être aphone: arrêt maladie justifié ou non ?

Message par Emeraldia le Jeu 29 Sep 2011 - 23:32

@Ruggera7 a écrit:Justement, ça m'arrive depuis hier!
Des trucs pour améliorer ma voix? J'ai déjà été abs la semaine dernière pour une gastro...
Prendre des cours de chant pour apprendre à respirer par le ventre et ne plus tirer sur ses cordes vocales, se chauffer la voix ds la voiture...et arrêter de parler si on est aphone. Des pastilles à la propolis sont efficaces, la tisane voxsana aussi.

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être aphone: arrêt maladie justifié ou non ?

Message par Ruggera7 le Ven 30 Sep 2011 - 6:49

Merci!!

Ruggera7
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être aphone: arrêt maladie justifié ou non ?

Message par Marie Laetitia le Ven 30 Sep 2011 - 9:11

@Ruggera7 a écrit:Les gouttes Bolchoï? Quelle est leur composition?

une préparation phytothérapeutique appelée « gouttes du Bolchoï » qu’utilisent les gens de la Comédie française et de l’Opéra …

Les gouttes sont en vente à la pharmacie du Palais Royal 164 rue St Honoré 75001 Paris (c’est une production locale !) ou à la pharmacie indiquée plus haut, 131 boulevard Raspail – 75006 Paris (à l’angle de la rue Sainte Beuve). Envoi par courrier possible. Le mieux est de leur demander en leur téléphonant.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être aphone: arrêt maladie justifié ou non ?

Message par Ruggera7 le Ven 30 Sep 2011 - 16:10

Merci, mon mari se rend à Paris pour le boulot de temps en temps, je lui demanderai d'aller voir!!!

Ruggera7
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être aphone: arrêt maladie justifié ou non ?

Message par Camille87 le Ven 30 Sep 2011 - 18:32

Ma voix est revenue ! Hier j'ai fait cours aphone, enfin "fait cours" est un grand mot: j'ai distribué des photocopies qu'ils ont dû recopier pendant 2h ! je n'ai pas ouvert la bouche. Et aujourd'hui j'ai pu reparler, donc c'est bon. Je suis enrouée mais ça va. Je ne sais pas si c'est le traitement du médecin, ou si c'est l'homéovox que j'ai acheté hier, mais ça a marché.



Camille87
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être aphone: arrêt maladie justifié ou non ?

Message par La Jabotte le Ven 30 Sep 2011 - 19:07

Camille,
je n'aurai qu'un seul conseil à vous donner : changez de médecin traitant.
Si, pour votre premier réel ennui en tant qu'enseignant, il n'a pas compris que votre métier est particulier, vous courez au devant des emm... les plus nombreuses avec lui.
Vous auriez pu perdre votre voix, si vous n'êtes pas en passe de le faire.
Lorsqu'on force sur des cordes malades, on développe des nodules. Je suis alarmiste volontairement, parce que si on en arrive à ce stade, c'est des mois d'arrêt, opération et réorientation professionnelle. Tout ça parce qu'un médecin considère que vous pouvez distribuer des photocopies et que vous êtes payée pour ça ?

En passant, je crois que nous devrions nous battre un peu pour la reconnaissance de nos maladies professionnelles (allergies développées à la craie ou autre chose, problèmes de voix et... perso... une belle tendinite qui ne disparaîtra jamais parce que mon cartable sera toujours gonflé par les copies et les manuels, et qu'en collège il faudra toujours écrire au tableau).

Bon courage, Camille, et suivez les conseils donnés : économisez votre voix, apprenez à la placer, au moindre signe de gêne foncez sur l'homéovox ou l'homéogène selon le problème à régler + les autres trucs qu'on vous a conseillés et que je ne connaissais pas.

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être aphone: arrêt maladie justifié ou non ?

Message par La Jabotte le Ven 30 Sep 2011 - 19:09

PS : bien entendu, vous constaterez que tous ces trucs qui nous aident coûtent cher, ne sont pas remboursés, et je ne sais même pas s'ils passeraient en frais professionnels.

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être aphone: arrêt maladie justifié ou non ?

Message par Camille87 le Ven 30 Sep 2011 - 19:11

Merci pour ces conseils. Oui, je vais changer de médecin traitant. Mais j'imagine que je vais devoir en changer encore et encore avant de trouver le bon ! Car comment savoir à l'avance s'il va ou non prendre au sérieux les problèmes de voix...

Camille87
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être aphone: arrêt maladie justifié ou non ?

Message par La Jabotte le Ven 30 Sep 2011 - 19:13

Il ne faut pas être pessimiste : la plupart des médecins connaissent le métier de prof. Ou peut-être que je suis tombée sur des gens intelligents, tout simplement.

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être aphone: arrêt maladie justifié ou non ?

Message par Camille87 le Ven 30 Sep 2011 - 19:13

PS: je ne sais plus qui avait parlé des infusions de thym, mais je confirme. J'en prends toujours au moindre signe de maladie, et avec un peu de chance, le simple fait de boire 2 litres de tisane peut enrayer le processus. Par contre, pour la voix, ça n'a rien fait pour moi. C'était sans doute trop tard !

Camille87
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être aphone: arrêt maladie justifié ou non ?

Message par Oudemia le Ven 30 Sep 2011 - 19:14

Camille: ce qu'il faut surtout c'est consulter un ORL. Même guérie aujourd'hui, ou passant pour, il serait bon d'avoir son avis de spécialiste, connaitre la conduite à tenir pour prévenir une récidive etc


Dernière édition par Oudemia le Ven 30 Sep 2011 - 19:21, édité 1 fois

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être aphone: arrêt maladie justifié ou non ?

Message par Camille87 le Ven 30 Sep 2011 - 19:17

Oui, je pense que je suis tombée sur un médecin bizarre...j'étais dans un état vraiment difficile quand je suis allée le voir (aphone + crise de larmes devant lui car le fait d'être sans voix m'a rappelée subitement et inconsciemment mon père, décédé il y a quelques mois, et qui était lui aussi très enroué avant de mourir, cancer du poumon oblige). Et bien j'ai dû m'excuser de fondre en larmes devant lui car il avait l'air de trouver ça inconvenant ! Alors que j'étais toute embêtée en ayant ma crise de larmes, j'avais peur qu'il ne croie que je sois en dépression (ce qui n'est pas le cas)...pas du tout.

Camille87
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être aphone: arrêt maladie justifié ou non ?

Message par Camille87 le Ven 30 Sep 2011 - 19:17

Ok, je vais prévoir un rdv chez l'ORL. Merci !

Camille87
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être aphone: arrêt maladie justifié ou non ?

Message par InvitéMA le Ven 30 Sep 2011 - 19:38

Il faut demander au généraliste de prescrire des séances chez l'orthophoniste, pour apprendre à placer sa voix et ne pas l'abimer!
Si c'est prescrit, c'est remboursé par la sécu, non?

InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être aphone: arrêt maladie justifié ou non ?

Message par ysabel le Ven 30 Sep 2011 - 21:08

@Camille87 a écrit:Oui, je pense que je suis tombée sur un médecin bizarre...j'étais dans un état vraiment difficile quand je suis allée le voir (aphone + crise de larmes devant lui car le fait d'être sans voix m'a rappelée subitement et inconsciemment mon père, décédé il y a quelques mois, et qui était lui aussi très enroué avant de mourir, cancer du poumon oblige). Et bien j'ai dû m'excuser de fondre en larmes devant lui car il avait l'air de trouver ça inconvenant ! Alors que j'étais toute embêtée en ayant ma crise de larmes, j'avais peur qu'il ne croie que je sois en dépression (ce qui n'est pas le cas)...pas du tout.

effectivement, drôle de médecin car souvent ce genre de crise de larmes montre plutôt un état dépressif... c'est bien un gros con.
tes collègues n'ont pas un "vrai" médecin à te conseiller ?

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être aphone: arrêt maladie justifié ou non ?

Message par lene75 le Ven 30 Sep 2011 - 21:31

@Camille87 a écrit:Et bien j'ai dû m'excuser de fondre en larmes devant lui car il avait l'air de trouver ça inconvenant !

affraid

La fois où ça m'est arrivé chez un médecin, non seulement il m'a réconfortée (alors qu'à la base c'était un type hyper froid) mais il m'a collé une semaine d'arrêt d'office et m'a demandé si personne ne pouvait venir me chercher en voiture parce qu'il avait peur que je rentre toute seule à pieds. J'étais enceinte, ça a peut-être contribué à le faire flipper, mais quand même, quel différence avec le tien !!!

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Être aphone: arrêt maladie justifié ou non ?

Message par Ruggera7 le Ven 30 Sep 2011 - 22:25

Rien à voir mais un médecin m'a dit un jour, constatant que ma colonne vertébrale était tordue (vertèbres déplacées): allez, c'est bientôt les vacances! Et je suis ressortie avec .... un seul jour d'arrêt! :mitrailler:

Ruggera7
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum