Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ruggera7
Neoprof expérimenté

Re: Être aphone: arrêt maladie justifié ou non ?

par Ruggera7 le Ven 30 Sep 2011 - 22:25
Rien à voir mais un médecin m'a dit un jour, constatant que ma colonne vertébrale était tordue (vertèbres déplacées): allez, c'est bientôt les vacances! Et je suis ressortie avec .... un seul jour d'arrêt! :mitrailler:
avatar
Hermione0908
Modérateur

Re: Être aphone: arrêt maladie justifié ou non ?

par Hermione0908 le Sam 1 Oct 2011 - 1:30
@lene75 a écrit:
Camille87 a écrit:Et bien j'ai dû m'excuser de fondre en larmes devant lui car il avait l'air de trouver ça inconvenant !

affraid

La fois où ça m'est arrivé chez un médecin, non seulement il m'a réconfortée (alors qu'à la base c'était un type hyper froid) mais il m'a collé une semaine d'arrêt d'office et m'a demandé si personne ne pouvait venir me chercher en voiture parce qu'il avait peur que je rentre toute seule à pieds. J'étais enceinte, ça a peut-être contribué à le faire flipper, mais quand même, quel différence avec le tien !!!

Quand j'ai débarqué en larmes dans le bureau de ma toubib7h30, j'avais fondu en larmes mon sac sur l'épaule et la clef dans la porte, en m'excusant car je me trouvais ridicule devant elle, elle m'a dit que je n'avais pas à m'excuser, que ça arrivait et que "de toute façon, vous n'allez pas aller devant les élèves comme ça ! Rentrez chez vous, reposez-vous, ça ira mieux quand vous aurez dormi". Pourtant, elle n'est pas spécialement douce, mais là, elle n'a pas cherché à me culpabiliser de quoi que ce soit

_________________
Certaines rubriques de Neoprofs.org sont en accès restreint.
Pour en savoir plus, c'est par ici : http://www.neoprofs.org/t48247-topics-en-acces-restreint-forum-accessible-uniquement-sur-demande-edition-2018
avatar
mimile
Grand sage

Re: Être aphone: arrêt maladie justifié ou non ?

par mimile le Sam 1 Oct 2011 - 10:28
wlise a écrit:Il faut demander au généraliste de prescrire des séances chez l'orthophoniste, pour apprendre à placer sa voix et ne pas l'abimer!
Si c'est prescrit, c'est remboursé par la sécu, non?

tout à fait. je fais un suivi orthophonique et ça ne me coute que la franchise (0.5 ou 1€ par séance). ça me permet d'avoir la voix qui porte ce que je ne savais pas faire avant.
InvitéC8
Habitué du forum

Re: Être aphone: arrêt maladie justifié ou non ?

par InvitéC8 le Sam 1 Oct 2011 - 16:09
Merci pour toutes ces infos.
J'avais appris via le forum qu'il ne fallait pas donner au secrétariat du lycée la première feuille de l'arrêt-maladie (celle où est inscrit le motif d'arrêt). La semaine dernière quand j'ai été arrêtée 1 jour, j'ai donc transmis seulement les 2 feuilles suivantes. La secrétaire du proviseur m'a dit qu'il lui fallait l'ensemble, que c'était la marche à suivre, et que TOUS les profs du lycée faisaient ainsi. J'ai donc donné le tout (pas envie de me porter à faux en tant que stagiaire qui débarque !)...mais n'ai pas compris cette manœuvre ! Alors, qui a raison ? Elle m'a embobinée ? Heureusement que j'étais arrêtée pour une laryngite, et pas pour quelque chose de plus privé...
avatar
lene75
Empereur

Re: Être aphone: arrêt maladie justifié ou non ?

par lene75 le Sam 1 Oct 2011 - 22:04
Je ne sais pas si elle t'a embobinée ou si elle se trompe de bonne fois, mais de fait, ton CDE n'a pas à connaître le motif de ton arrêt, ça relève du secret médical.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Être aphone: arrêt maladie justifié ou non ?

par Thalia de G le Sam 1 Oct 2011 - 22:12
@lene75 a écrit:Je ne sais pas si elle t'a embobinée ou si elle se trompe de bonne fois, mais de fait, ton CDE n'a pas à connaître le motif de ton arrêt, ça relève du secret médical.
+ 1. Il m'arrive d'être malade (infection récidivante). Ma cde et la secrétaire savent de quoi je souffre, parce que c'est un petit collège et qu'on se parle, mais je ne donne jamais la 1e page, question de principe, et on ne me la demande pas.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
avatar
lene75
Empereur

Re: Être aphone: arrêt maladie justifié ou non ?

par lene75 le Sam 1 Oct 2011 - 22:14
sans "s" à foi Very Happy

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Être aphone: arrêt maladie justifié ou non ?

par Thalia de G le Sam 1 Oct 2011 - 22:15
@lene75 a écrit:sans "s" à foi Very Happy
Errare... Very Happy

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
avatar
Nita
Esprit sacré

Re: Être aphone: arrêt maladie justifié ou non ?

par Nita le Dim 2 Oct 2011 - 1:38
+1

Je ne transmets la totalité de la liasse que si ça ne me dérange pas (donc laryngite, angines et autres maux) et si c'est plus "personnel", je l'archive (parce que je crois qu'on doit pouvoir les fournir à un médecin conseil- mais je divague peut-être)

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.
avatar
Oudemia
Empereur

Re: Être aphone: arrêt maladie justifié ou non ?

par Oudemia le Dim 2 Oct 2011 - 8:19
@lene75 a écrit:Je ne sais pas si elle t'a embobinée ou si elle se trompe de bonne fois, mais de fait, ton CDE n'a pas à connaître le motif de ton arrêt, ça relève du secret médical.

C'est exactement ce que je pense et c'est bien ce qui est marqué en haut à droite sur les feuilles d'AM.

La secrétaire n'a pas d'influence sur la validation du stage, mais mieux vaut ne pas être en mauvais termes avec elle, donc laisser couler peut-être pour cette année!

Je me demande s'il ne faudrait pas ouvrir un fil pour avertir les jeunes collègues de ce point important: n'est-ce pas traité dans la journée d'"information administrative" (je ne sais plus la dénomination exacte)?
Certains médecins ont un cachet spécial pour le dernier feuillet, où leur spécialité n'apparait pas, ni même leur adresse me semble-t-il.

Evidemment il faut garder et archiver le premier feuillet au cas où il y aurait plus tard une demande de vérification de la part du service médical.
avatar
diroille
Niveau 2

Re: Être aphone: arrêt maladie justifié ou non ?

par diroille le Dim 2 Oct 2011 - 15:11
@Oudemia a écrit:Il faut voir un ORL qui jugera de l'étendue des dégâts et donnera le traitement adapté, sachant qu'il faut avant tout un repos vocal total; je confirme que chuchoter fait vibrer davantage les cordes malades et aggrave la situation; j'ai eu à deux reprises un virus qui s'accrochait, malgré la cortisone; bon courage!

Ceci est une situation tout à fait différente du stress ou du manque d'expérience, auxquels on peut remédier par des exercices et de petits moyens.

Bon conseil...et petit rappel: lecteur les cordes vocales sont des replis jointifs constitués de "ligaments" et pouvant être assimilé à un muscle. Un échauffement est souvent de bonne augure (juste faire la sirène dans la voiture...fenêtre fermée bien sur...sinon ça peut être drôle!).
A la moindre fatigue vocale, il faut économiser la voix. professeur Parler trop bas est un leurre, car ça met quand même les cordes en vibration et en plus dans une mauvaise tessiture (on parle souvent plus grave qu'on ne devrait). Or, parler plus grave ou plus aigu abîme aussi la voix (y'a qu'à écouter les espagnoles !!!).
La voix doit être au repos total (téléphone compris!) en cas de laryngite comme ça afin de récupérer au mieux. C'est effectivement quasi-impossible avec les élèves d'aujourd'hui et surtout sans matériel adapté (pas de projecteur comme tu le signalais) de faire cours sans voix. Mais elle pourra être fragilisée si la guérison est mauvaise.
Quand un sportif est blessé, il fait une pause...
Alors malheureusement, même en pleine forme, il faut la faire. Et sauf si tu es attaché à ton médecin pour une raison X ou Y, envisage l'option "il n'y comprend peut-être rien à mon métier" comme ça arrive parfois...et change!
Un RDV avec un ORL est à envisager, et lui pourrait aussi te conseiller sur la nécessite de prendre quelques cours. Il y a parfois au PAF ce genre de modules proposés. C'est un peu tard maintenant, mais à voir pour l'an prochain...
Bon courage. pompom
Contenu sponsorisé

Re: Être aphone: arrêt maladie justifié ou non ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum