La disparition des TZR est un objectif affiché

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La disparition des TZR est un objectif affiché

Message par Bientôtlesud le Jeu 29 Sep 2011 - 13:39

http://www.vousnousils.fr/2011/09/28/repartition-des-14-000-suppressions-de-postes-dans-leducation-nationale-513851

Répartition des 14.000 suppressions de postes dans l'Education nationale

Le minis­tère de l'Education natio­nale a pré­cisé mer­credi soir la répar­ti­tion des 14.000 postes qui seront sup­pri­més à la ren­trée pro­chaine dans le cadre du bud­get 2012. En voici les détails:

- 5.700 postes d'enseignants dans les écoles pri­maires publiques.

- 6.550 postes d'enseignants dans les col­lèges et lycées publics.

- 400 postes au sein des per­son­nels admi­nis­tra­tifs de l'Education nationale.

- 1.350 postes dans l'enseignement privé sous contrat.

Au minis­tère, on pré­cise que les "leviers" pour sup­pri­mer ces postes seront les mêmes que l'an dernier:

- Possible aug­men­ta­tion de la taille des classes dans les écoles et col­lèges (hors éduca­tion prio­ri­taire, où le "pla­fond" d'élèves par classe est "régle­men­tai­re­ment" fixé à 25 dans les écoles et les col­lèges, a-t-on rappelé).

- Les ensei­gnants affec­tés hors des classes (il en reste "20.000 dans le pre­mier degré", dont les "Rased" spé­cia­li­sés dans la lutte contre l'échec scolaire).

- Disparition pro­gres­sive des inter­ve­nants exté­rieures de langues étran­gères dans les écoles primaires.

- Regroupements d'établissements, dimi­nu­tion des décharges de ser­vices d'enseignement, adap­ta­tion de l'offre de for­ma­tion des lycées géné­raux et pro­fes­sion­nels par exemple en mutua­li­sant des options rares.

- Poursuite de la dimi­nu­tion de la sco­la­ri­sa­tion en mater­nelle des enfants âgés de deux à trois ans.

- Suppressions de postes d'enseignants remplaçants.

- "Rationalisation" des moyens en per­son­nels administratifs.

En plus de l'an der­nier, le minis­tère a aussi évoqué des pos­si­bi­li­tés de sup­pres­sions de postes dans des classes pré­pa­ra­toires aux grandes écoles (CPGE) et dans des BTS (bre­vets de tech­ni­ciens supérieurs).

Bientôtlesud
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: La disparition des TZR est un objectif affiché

Message par Hermione0908 le Jeu 29 Sep 2011 - 13:47

Donc le remplacement serait laissé au petit bonheur la chance uniquement à Pôle emploi ? Ah mais oui, suis-je bête ! Tout le monde est allé à l'école, tout le monde peut donc être prof. Elle est où la corde pour se pendre ?

J'édite : et si on supprime des remplaçants, mais qu'on supprime aussi des postes fixes, et que de fait, les remplaçants actuels ne peuvent muter sur poste fixe, on devient quoi ? A part une variable d'ajustement bien sûr, mais ça, c'est pas nouveau.

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La disparition des TZR est un objectif affiché

Message par invitéW le Jeu 29 Sep 2011 - 13:54

Les tzr vont être supprimé petit à petit en n'étant pas remplacé quand ils auront un poste. On demandera aux titulaires du m2 qui auront raté le concours de faire les remplacements en vacations

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: La disparition des TZR est un objectif affiché

Message par Fourseasons le Jeu 29 Sep 2011 - 13:57

Ondiraitlesud a écrit:http://www.vousnousils.fr/2011/09/28/repartition-des-14-000-suppressions-de-postes-dans-leducation-nationale-513851

Répartition des 14.000 suppressions de postes dans l'Education nationale

Le minis­tère de l'Education natio­nale a pré­cisé mer­credi soir la répar­ti­tion des 14.000 postes qui seront sup­pri­més à la ren­trée pro­chaine dans le cadre du bud­get 2012. En voici les détails:

- 5.700 postes d'enseignants dans les écoles pri­maires publiques.

- 6.550 postes d'enseignants dans les col­lèges et lycées publics.

- 400 postes au sein des per­son­nels admi­nis­tra­tifs de l'Education nationale.

- 1.350 postes dans l'enseignement privé sous contrat.

Au minis­tère, on pré­cise que les "leviers" pour sup­pri­mer ces postes seront les mêmes que l'an dernier:

- Possible aug­men­ta­tion de la taille des classes dans les écoles et col­lèges (hors éduca­tion prio­ri­taire, où le "pla­fond" d'élèves par classe est "régle­men­tai­re­ment" fixé à 25 dans les écoles et les col­lèges, a-t-on rappelé).

- Les ensei­gnants affec­tés hors des classes (il en reste "20.000 dans le pre­mier degré", dont les "Rased" spé­cia­li­sés dans la lutte contre l'échec scolaire).

- Disparition pro­gres­sive des inter­ve­nants exté­rieures de langues étran­gères dans les écoles primaires.

- Regroupements d'établissements, dimi­nu­tion des décharges de ser­vices d'enseignement, adap­ta­tion de l'offre de for­ma­tion des lycées géné­raux et pro­fes­sion­nels par exemple en mutua­li­sant des options rares.

- Poursuite de la dimi­nu­tion de la sco­la­ri­sa­tion en mater­nelle des enfants âgés de deux à trois ans.

- Suppressions de postes d'enseignants remplaçants.

- "Rationalisation" des moyens en per­son­nels administratifs.

En plus de l'an der­nier, le minis­tère a aussi évoqué des pos­si­bi­li­tés de sup­pres­sions de postes dans des classes pré­pa­ra­toires aux grandes écoles (CPGE) et dans des BTS (bre­vets de tech­ni­ciens supérieurs).

Vive la contractualisation du métier !

Libé a fait un article pas mal du tout... c'était hier je crois. Le papier montrait bien qu'on se tourne vers une pénurie de remplaçants voire d'enseignants tout court. "Une rentrée réussie" ! Quelle mauvaise foi !

Nous en serons avec 2012 depuis 2007 à environ 80 000 suppressions dans l'EN c'est ca ?

Fourseasons
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La disparition des TZR est un objectif affiché

Message par Fourseasons le Jeu 29 Sep 2011 - 14:00

Will.T a écrit:Les tzr vont être supprimé petit à petit en n'étant pas remplacé quand ils auront un poste. On demandera aux titulaires du m2 qui auront raté le concours de faire les remplacements en vacations

+ 1 ! L'objectif non avoué de la masterisation !

Fourseasons
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La disparition des TZR est un objectif affiché

Message par Hermione0908 le Jeu 29 Sep 2011 - 14:04

Précarisation, contractualisation. Et comme il est parfaitement compréhensible qu'un contractuel, pas protégé par son statut comme nous le sommes en tant que titulaire, la ramène moins et veuille moins se faire remarquer, c'est comme ça que nos hautes instances parviendront à faire passer tout ce qu'elles veulent.

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La disparition des TZR est un objectif affiché

Message par Thalia de G le Jeu 29 Sep 2011 - 16:39

Ces chiffres donnent le vertige !
J'ai commencé comme MA et j'avais l'espoir d'une amélioration.
J'ai l'impression de la dégradation s'accélère et je suis de plus en plus pessimiste pour les futurs enseignants ou les actuels tzr Crying or Very sad


Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La disparition des TZR est un objectif affiché

Message par Bientôtlesud le Jeu 29 Sep 2011 - 17:05

@Hermione0908 a écrit:
les remplaçants actuels ne peuvent muter sur poste fixe, on devient quoi ?

Poste fixe...mais sur plusieurs établissements, d'où l'envie de réformer notre statut afin que cette pratique ne soit plus illégale...

Bientôtlesud
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: La disparition des TZR est un objectif affiché

Message par Malaga le Jeu 29 Sep 2011 - 19:05

Ondiraitlesud a écrit:http://www.vousnousils.fr/2011/09/28/repartition-des-14-000-suppressions-de-postes-dans-leducation-nationale-513851

Au minis­tère, on pré­cise que les "leviers" pour sup­pri­mer ces postes seront les mêmes que l'an dernier:

- Possible aug­men­ta­tion de la taille des classes dans les écoles et col­lèges (hors éduca­tion prio­ri­taire, où le "pla­fond" d'élèves par classe est "régle­men­tai­re­ment" fixé à 25 dans les écoles et les col­lèges, a-t-on rappelé).


Je suis dans un collège ZEP et nous avons des niveaux à plus de 25 élèves par classe: l'an dernier, nos 5e étaient 29 par classe par exemple.

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La disparition des TZR est un objectif affiché

Message par Reine Margot le Jeu 29 Sep 2011 - 19:08

en même temps, ce n'est pas une nouveauté, non plus...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La disparition des TZR est un objectif affiché

Message par Bientôtlesud le Jeu 29 Sep 2011 - 19:14

@Malaga a écrit:
Ondiraitlesud a écrit:http://www.vousnousils.fr/2011/09/28/repartition-des-14-000-suppressions-de-postes-dans-leducation-nationale-513851

Au minis­tère, on pré­cise que les "leviers" pour sup­pri­mer ces postes seront les mêmes que l'an dernier:

- Possible aug­men­ta­tion de la taille des classes dans les écoles et col­lèges (hors éduca­tion prio­ri­taire, où le "pla­fond" d'élèves par classe est "régle­men­tai­re­ment" fixé à 25 dans les écoles et les col­lèges, a-t-on rappelé).


Je suis dans un collège ZEP et nous avons des niveaux à plus de 25 élèves par classe: l'an dernier, nos 5e étaient 29 par classe par exemple.

Un syndicat a t'il été alerté?
Souvent l'IA nous répond que la règle c'est "25 élèves par classe en moyenne dans l'établissement", ce qui nous fait bondir, mais c'est comme cela qu'ils se justifient...

Bientôtlesud
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: La disparition des TZR est un objectif affiché

Message par JLB le Jeu 29 Sep 2011 - 23:35

Peut-être un recours possible au TA si c'est règlementaire ?

En tous cas 2 mérites de ces annonces :
1. les masques tombent (s'ils n'étaient pas encore tombés pour tous) ; qui peut encore croire aux discours de nos gouvernants sur l'EN ?? Tout ce qu'on dénonce depuis des années est affiché clairement, et assumé.
2. du coup on peut espérer / construire une riposte à la hauteur, avec les parents qui semblent de plus en plus conscients de ce qui se passe (en tous cas par chez nous).

Le budget n'est pas encore voter, on peut encore se battre auprès de nos sénateurs (qui sont désormais dans une assemblée majoritairement à gauche) et de nos députés (qui remettent en jeu leurs mandats en 2012 et pourraient craindre pour leur réelection !).

JLB
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: La disparition des TZR est un objectif affiché

Message par doctor who le Ven 30 Sep 2011 - 6:43

Et bien, s'il ne reste qu'un TZR, je serai celui-là ! PAs demain la veille que je demande un poste. Moi qui suis bien peinard en tant que remplaçant...

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La disparition des TZR est un objectif affiché

Message par Daliva le Ven 30 Sep 2011 - 6:50

"Possible aug­men­ta­tion de la taille des classes dans les écoles et col­lèges" pale
Mais l'article entier est déprimant, bien que peu surprenant...

Daliva
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: La disparition des TZR est un objectif affiché

Message par Fourseasons le Ven 30 Sep 2011 - 7:49

DW, ils sont bien capables de supprimer ton poste de TZR pour te contraindre à prendre un des postes fixes - pourris - qui restent. Neutral

En tous les cas je ne voudrais pas quitter mon tézédariat pour n'importe quel poste fixe.

Fourseasons
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La disparition des TZR est un objectif affiché

Message par Thalia de G le Ven 30 Sep 2011 - 7:59

@Malaga a écrit:
Je suis dans un collège ZEP et nous avons des niveaux à plus de 25 élèves par classe: l'an dernier, nos 5e étaient 29 par classe par exemple.
Il y a un peu plus de 10 ans (mais nous n"en étions pas encore à cette drastique politique de suppression de postes) nous avions fait tous grève dans notre collège de zep parce que nous avions 4 classes de 6è à 27. Nous étions soutenus par les parents, et nous avons gagné au bout d'une semaine.

Je ne sais pas si une telle victoire, absolument nécessaire sinon nous foncions dans le mur, serait possible maintenant.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La disparition des TZR est un objectif affiché

Message par Rikki le Ven 30 Sep 2011 - 8:02

La fille de ma copine, dans une petite ville, a eu allemand trois semaines depuis la rentrée. Sa prof est enceinte et part ces jours-ci.

L'administration a dit qu'il n'y avait pas de remplaçant d'allemand du tout dans le coin. Donc, cette absence (imprévue, hein ! Elle s'est retrouvée en congé mater sans prévenir, je suis sûre, cette ... de prof !) de quelques mois à peine ne sera... pas remplacée du tout !

C'est beau, d'ouvrir des classes bi-langues ! Surtout quand l'une des deux langues n'est pas enseignée pendant la moitié de l'année scolaire... Neutral

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: La disparition des TZR est un objectif affiché

Message par Daliva le Ven 30 Sep 2011 - 12:18

Rikki, je pars en congé mat en janvier, je pense qu'il n'y aura personne pour me remplacer non plus (dixit mon inspecteur).C'est honteux. (plus de TZR dans ma discipline. Nous sommes 2 dans cette discipline à partir en congé mat presque en même sur la même ville)

Daliva
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: La disparition des TZR est un objectif affiché

Message par Frisouille le Ven 30 Sep 2011 - 12:33

L'ensemble des propositions est parfaitement dégueulasse, et révoltant.

Diminuer l'accueil des 2ans en maternelle, c'est creuser le fossé social.
Disparition des intervenants extérieurs en langue étrangère... quand il est stipulé (?) dans les programmes de Primaire que les mômes doivent avoir abordé une langue étrangère avant l'entrée en 6ème.

Et tout est à l'avenant. Evil or Very Mad
Ton anecdote, Rikki, fait florès depuis quelques années. Depuis trois ans que je suis dans mon étab', je pourrais te sortir une dizaine, de cas similaires. Seulement le Ministère se garde bien de trop l'étaler.
Au saut du lit, de telles nouvelles, ça met de bonne humeur... humhum

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La disparition des TZR est un objectif affiché

Message par lene75 le Ven 30 Sep 2011 - 12:38

À toutes fins utiles, Rikki, sache qu'il est arrivé que des parents d'élèves fassent suffisamment de foin pour obtenir un remplacement. Il est même arrivé qu'un prof soit débauché d'un établissement dans lequel les parents se taisaient pour être envoyé dans un autre où ils faisaient trop de bruit. C'est ça la nouvelle gestion des ressources à l'EN Very Happy

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: La disparition des TZR est un objectif affiché

Message par Frisouille le Ven 30 Sep 2011 - 12:42

@lene75 a écrit:À toutes fins utiles, Rikki, sache qu'il est arrivé que des parents d'élèves fassent suffisamment de foin pour obtenir un remplacement. Il est même arrivé qu'un prof soit débauché d'un établissement dans lequel les parents se taisaient pour être envoyé dans un autre où ils faisaient trop de bruit. C'est ça la nouvelle gestion des ressources à l'EN Very Happy

:boum: furieux :colere: :marteau: :marteau: :marteau: :marteau: :marteau: :marteau:

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La disparition des TZR est un objectif affiché

Message par Fourseasons le Ven 30 Sep 2011 - 13:15

@Frisouille a écrit:
@lene75 a écrit:À toutes fins utiles, Rikki, sache qu'il est arrivé que des parents d'élèves fassent suffisamment de foin pour obtenir un remplacement. Il est même arrivé qu'un prof soit débauché d'un établissement dans lequel les parents se taisaient pour être envoyé dans un autre où ils faisaient trop de bruit. C'est ça la nouvelle gestion des ressources à l'EN Very Happy

:boum: furieux :colere: :marteau: :marteau: :marteau: :marteau: :marteau: :marteau:

C'est révoltant ! Vivement que tout explose ! La mauvaise foi ne sera plus possible.

Fourseasons
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La disparition des TZR est un objectif affiché

Message par Artémis le Ven 30 Sep 2011 - 17:51

J'étais TZR jusqu'à juin dernier, j'ai enfin obtenu un poste qui, de plus, me convient... Evidemment, personne ne m'a remplacée, le poste a été supprimé... Et là, comme la collègue de latin du collège d'à côté est absente, on me demande si je peux faire des heures...
:mitrailler: :mitrailler: :mitrailler: :mitrailler: :mitrailler:
Non mais ça va pas ????
Ils croient que je suis encore TZR ?
Mais oui, tout va bien, on fait des tonnes d'heures supp et on se remplace les uns les autres !
Elle est pas belle la vie ?
vache

Artémis
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La disparition des TZR est un objectif affiché

Message par Zelda le Ven 30 Sep 2011 - 18:47

@lene75 a écrit:À toutes fins utiles, Rikki, sache qu'il est arrivé que des parents d'élèves fassent suffisamment de foin pour obtenir un remplacement. Il est même arrivé qu'un prof soit débauché d'un établissement dans lequel les parents se taisaient pour être envoyé dans un autre où ils faisaient trop de bruit. C'est ça la nouvelle gestion des ressources à l'EN Very Happy

Ça m'est arrivé! Je me sentais mal de partir mais en même temps c'était un remplacement difficile avec notamment une classe horrible alors je n'ai pas protesté. De toutes façons, ça n'aurait rien changé, on ne me demandait pas mon avis.

Zelda
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La disparition des TZR est un objectif affiché

Message par Reine Margot le Ven 30 Sep 2011 - 18:59

@JLB a écrit:Peut-être un recours possible au TA si c'est règlementaire ?

En tous cas 2 mérites de ces annonces :
1. les masques tombent (s'ils n'étaient pas encore tombés pour tous) ; qui peut encore croire aux discours de nos gouvernants sur l'EN ?? Tout ce qu'on dénonce depuis des années est affiché clairement, et assumé.
2. du coup on peut espérer / construire une riposte à la hauteur, avec les parents qui semblent de plus en plus conscients de ce qui se passe (en tous cas par chez nous).

Le budget n'est pas encore voter, on peut encore se battre auprès de nos sénateurs (qui sont désormais dans une assemblée majoritairement à gauche) et de nos députés (qui remettent en jeu leurs mandats en 2012 et pourraient craindre pour leur réelection !).

sans vouloir être pessimiste, sachant que

- les deux partis majoritaires sont pour l'autonomie des établissements
- que donc les problèmes de chaque étb resteront locaux
- ils sera bien difficile aux parents constatant la dégradation des conditions d'apprentissage de leurs enfants e se rassembler.

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum