Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par Condorcet le Sam 1 Oct 2011 - 18:06

@kiwi a écrit:

beh oui, parce qu'ils ont un double cursus universitaire, tiens...ce qui n'existe pas chez nous. (sauf cas particulier des LC et de l'HG)

En HG, on n'a pas forcément un double cursus universitaire dans les deux matières. Et même si on fait les deux, on est en règle générale plus historien ou géographe. Alors me direz-vous, nos compétences dans les deux matières sont évaluées au capes ou à l'agreg, oui c'est vrai. Maintenant, on a moyen d'avoir le concours même en se rétamant en géo... Et que dire de l'EC... ni enseignée, ni évaluée.


Ce sont des connaissances de culture générale en EC.
Pour avoir le CAPES d'H-G - en majorité tenté et réussi par des historiens -, il est bon de bien travailler la géographie.

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par Condorcet le Sam 1 Oct 2011 - 18:07

@doublecasquette a écrit: Peut-être que les géographes ont plus de débouchés que les historiens ?

Oui.

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par Thalia de G le Sam 1 Oct 2011 - 18:08

@Pseudo a écrit:
@Thalia de G a écrit:affraid affraid affraid J'avais bien lu, Pseudo !

Et oui... Sans oublier que nous somme en ECLAIR. Une population qui peut donc se passer d'heure de français hein.
Et que disent les profs de lettres ? Parce que ce ne me semble pas légal.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par Condorcet le Sam 1 Oct 2011 - 18:09

@doublecasquette a écrit:
@kiwi a écrit:

beh oui, parce qu'ils ont un double cursus universitaire, tiens...ce qui n'existe pas chez nous. (sauf cas particulier des LC et de l'HG)

En HG, on n'a pas forcément un double cursus universitaire dans les deux matières. Et même si on fait les deux, on est en règle générale plus historien ou géographe. Alors me direz-vous, nos compétences dans les deux matières sont évaluées au capes ou à l'agreg, oui c'est vrai. Maintenant, on a moyen d'avoir le concours même en se rétamant en géo... Et que dire de l'EC... ni enseignée, ni évaluée.



A ce que j'ai pu constater, au cours de mes études et de celles de tout mon entourage, il sembe qu'il y ait plus d'historiens que de géographes parmi les enseignants de ces deux matières ? Non ?
On a tous eu des cours d'histoire intéressants et des cours de géo vraiment ennuyeux, d'où un niveau bac lamentable en Géographie contre un niveau convenable en Histoire.
Si c'était également réparti au cours des études secondaires, on pourrait attraper un niveau en Géographie.

J'aimais beaucoup enseigner la géographie et à partir de la licence, puis durant l'année de préparation du CAPES, j'avais concentré une partie non négligeable de mon travail sur la géographie.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par Pseudo le Sam 1 Oct 2011 - 18:12

@Thalia de G a écrit:
@Pseudo a écrit:
@Thalia de G a écrit:affraid affraid affraid J'avais bien lu, Pseudo !

Et oui... Sans oublier que nous somme en ECLAIR. Une population qui peut donc se passer d'heure de français hein.
Et que disent les profs de lettres ? Parce que ce ne me semble pas légal.

Ben écoute, pas grand chose. Ils ont constaté que ça leur faisait peu, ont dit que le CDI ca serait pour une autre année. Y en a bien un qui a dit en conseil d'enseignement que c'était débile, mais la contestation s'est arrêté là.
Il parait que c'est parce qu'on est en ECLAIR, mais nous n'avons aucun texte expliquant/imposant la chose. Peut-être une trouvaille de la CdE ou de l'inspection ? Mystère.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par Malaga le Sam 1 Oct 2011 - 18:42

@condorcet a écrit:
@kiwi a écrit:

beh oui, parce qu'ils ont un double cursus universitaire, tiens...ce qui n'existe pas chez nous. (sauf cas particulier des LC et de l'HG)

En HG, on n'a pas forcément un double cursus universitaire dans les deux matières. Et même si on fait les deux, on est en règle générale plus historien ou géographe. Alors me direz-vous, nos compétences dans les deux matières sont évaluées au capes ou à l'agreg, oui c'est vrai. Maintenant, on a moyen d'avoir le concours même en se rétamant en géo... Et que dire de l'EC... ni enseignée, ni évaluée.


Ce sont des connaissances de culture générale en EC.
Pour avoir le CAPES d'H-G - en majorité tenté et réussi par des historiens -, il est bon de bien travailler la géographie.

D'après mes souvenirs, quand je préparais le CAPES, il y avait environ 10% de géographies et 90% d'historiens. Cela se voit clairement à l'oral du CAPES puisque nous passions une épreuve, la leçon (coeff 3) dans l'une des deux matières et un commentaire de document (coeff 2) dans l'autre matière. Nous étions très peu à passer la leçon de géographie.

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par Reine Margot le Sam 1 Oct 2011 - 18:46

@kiwi a écrit:

beh oui, parce qu'ils ont un double cursus universitaire, tiens...ce qui n'existe pas chez nous. (sauf cas particulier des LC et de l'HG)

En HG, on n'a pas forcément un double cursus universitaire dans les deux matières. Et même si on fait les deux, on est en règle générale plus historien ou géographe. Alors me direz-vous, nos compétences dans les deux matières sont évaluées au capes ou à l'agreg, oui c'est vrai. Maintenant, on a moyen d'avoir le concours même en se rétamant en géo... Et que dire de l'EC... ni enseignée, ni évaluée.





mais ils ont un concours qui évalue leurs connaissances dans les deux disciplines...

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par Marie Laetitia le Sam 1 Oct 2011 - 19:02

@Reine Margot a écrit:
@kiwi a écrit:

beh oui, parce qu'ils ont un double cursus universitaire, tiens...ce qui n'existe pas chez nous. (sauf cas particulier des LC et de l'HG)

En HG, on n'a pas forcément un double cursus universitaire dans les deux matières. Et même si on fait les deux, on est en règle générale plus historien ou géographe. Alors me direz-vous, nos compétences dans les deux matières sont évaluées au capes ou à l'agreg, oui c'est vrai. Maintenant, on a moyen d'avoir le concours même en se rétamant en géo... Et que dire de l'EC... ni enseignée, ni évaluée.





mais ils ont un concours qui évalue leurs connaissances dans les deux disciplines...

vouais. On voit le résultat: 4/20 en géo (et on se demande franchement comment), 18/20 en histoire, 15/20 à la 3e épreuve d'épistémo... 110e (de mémoire) au classement. Je ne suis pas certaine d'avoir les compétences pour enseigner la géo... Rolling Eyes

@doublecasquette a écrit: Peut-être que les géographes ont plus de débouchés que les historiens ?

Oui (et non) l'aménagement du territoire, grande mode des années 90.
Les historiens ont d'autres débouchés: journalisme, concours administratifs, concours du patrimoine, conservation archives etc.

@doublecasquette a écrit:
A ce que j'ai pu constater, au cours de mes études et de celles de tout mon entourage, il semble qu'il y ait plus d'historiens que de géographes parmi les enseignants de ces deux matières ? Non ?
On a tous eu des cours d'histoire intéressants et des cours de géo vraiment ennuyeux, d'où un niveau bac lamentable en Géographie contre un niveau convenable en Histoire.
Si c'était également réparti au cours des études secondaires, on pourrait attraper un niveau en Géographie.

j'ai eu au lycée des géographes comme prof. Je me suis fait ch***er comme un rat mort. Et puis DC les cours de géo que tu as dû connaître, c'était du genre le tonnage céréalier de l'URSS, des trucs qui ne se font plus depuis longtemps. Même si on n'apprend plus les préfectures et très peu la géo physique la plus élémentaire.

Si on demandait aux géographes d'enseigner leur matière, il y aurait tellement peu de candidats que cette discipline disparaîtrait purement et simplement du secondaire. En un sens c'est dommage, mais moi ça me gonfle de devoir faire le boulot que les autres, mieux qualifiés, ne veulent pas faire.


Dernière édition par Marie Laetitia le Sam 1 Oct 2011 - 19:03, édité 1 fois

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par Audrey le Sam 1 Oct 2011 - 19:02

@Pseudo a écrit:
@Thalia de G a écrit:Pseudo, si j'ai bien compris, ce sont des 6e ? Combien d'heures en classe entière ?

6eme oui. 3h00 en classe entière.

Alors là, c'est proprement délirant, parce que c'est carrément 1h à 2h de perte de cours en classe entière! Les horaires planchers sont en effet 4h30 (dont 30 minutes en groupe d'effectif réduit) ou 5h en classe entière uniquement!

Là, le CDE n'est pas dans les clous en regard de la loi, et je suis sidérée que les collègues de Lettres n'aient pas plus réagi que ça...et j'imagine aussi le nombre de classes à avoir pour constituer son service... quand je pense que chez moi, une 6è c'est 5h en classe entière, plus 1h quinzaine de remédiation...pfff..

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par roxanne le Sam 1 Oct 2011 - 19:18

J'ai hésité ...et puis bon un forum c'est aussi fait pour donner son avis , alors je me lance sur ce qui n'est qu'une opinion.Mais je vais un peu dénoter.En soi, je ne trouve pas ça scandaleux qu'une prof d'allemand (donc de langue) fasse une heure de soutien (et non de cours ) avec des 5°^pour compléter son servive.C'est sûr que ce n'est pas l'idéal mais il y a deux ans c'était un collègue de français qui me prenait ma 6° en ppre (et il avait 3 heures dans son service en ppre 6° avec des classes qu'il n'avait pas ) , il n'est jamais venu me voir pour me demander ce que j'étais en train de faire ou s'il y avait des points à revoir, il a fait du bled toute l'année (bon, ça ne leur pas fait de mal mais pas besoin d'être prof de français pour ça).
Et puis, je vais me permettre de rajouter un truc , je commence à avoir un peu de bouteille dans l'en, 27 bahuts au compteur et un environnement familial et amical assez nombreux dans l'enseignement.Et bien, ce genre de choses n'est pas du tout nouvelle et j'en ai entendu et vu de bien "pires"..Alors évidemment , c'est pas pour ça que c'est bien, mais ça ne me semble pas être le truc le plus candaleux dans l'en...
voilà voilà..

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par Audrey le Sam 1 Oct 2011 - 19:20

Je n'ai pas dit que c'était le "plus scandaleux" dans l'EN Roxanne... pour autant, il y a eu boulette de mon adjoint, mépris caractérisé de nos formations respectives à ma collègue et à moi, et ce n'est pas parce que ce n'est pas le pire qu'on doit se taire et se résigner face au "pas normal mais pas nouveau et fréquent" quand on le peut...

Si on se résigne, le fréquent va devenir général et permanent.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par Reine Margot le Sam 1 Oct 2011 - 19:21

le problème c'est que ça vient dans un contexte où on oblige les profs de physique à faire des maths et vice-versa, où le latin est de plus en plus assuré par des LM, et je ne parle pas des reconversions forcées des profs de STI...
Et puis si le service n'est pas complet

1) ce n'est qu'un maxima de service donc pas obligée cette heure
2) cette heure pourrait être faite (je l'ai fait) en faisant de l'accompagnement edu, l'aide aux devoirs un soir de la semaine...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par Pseudo le Sam 1 Oct 2011 - 19:22

@Audrey a écrit:
@Pseudo a écrit:
@Thalia de G a écrit:Pseudo, si j'ai bien compris, ce sont des 6e ? Combien d'heures en classe entière ?

6eme oui. 3h00 en classe entière.

Alors là, c'est proprement délirant, parce que c'est carrément 1h à 2h de perte de cours en classe entière! Les horaires planchers sont en effet 4h30 (dont 30 minutes en groupe d'effectif réduit) ou 5h en classe entière uniquement!

Là, le CDE n'est pas dans les clous en regard de la loi, et je suis sidérée que les collègues de Lettres n'aient pas plus réagi que ça...et j'imagine aussi le nombre de classes à avoir pour constituer son service... quand je pense que chez moi, une 6è c'est 5h en classe entière, plus 1h quinzaine de remédiation...pfff..

Quand je suis arrivée dans l'établissement il y a 9 ans, c'était 4h00 en classe entière et une heure dédoublée.
Il y a l'heure dédoublée qui a sautée, puis des heures transformée en Aide individualisée, ou décloisonnement désormais.
Nous en sommes à 3 + 1 de décloisonnement.
Et à chaque fois qu'un dispositif en remplace un autre, les heures sont perdues.

En même temps, chez nous, il n'y a presque jamais de postes supprimés, on nous dit qu'on garde les moyens malgré les restrictions partout ailleurs. Mais une heure grignotée ici, une autre là...


Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par Audrey le Sam 1 Oct 2011 - 19:24

@Reine Margot a écrit:le problème c'est que ça vient dans un contexte où on oblige les profs de physique à faire des maths et vice-versa, où le latin est de plus en plus assuré par des LM, et je ne parle pas des reconversions forcées des profs de STI...
Et puis si le service n'est pas complet

1) ce n'est qu'un maxima de service donc pas obligée cette heure
2) cette heure pourrait être faite (je l'ai fait) en faisant de l'accompagnement edu, l'aide aux devoirs un soir de la semaine...

C'est exactement ce que j'ai dit à l'adjoint...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par Provence le Sam 1 Oct 2011 - 19:31

@roxanne a écrit:Mais je vais un peu dénoter.En soi, je ne trouve pas ça scandaleux qu'une prof d'allemand (donc de langue) fasse une heure de soutien (et non de cours ) avec des 5°^pour compléter son servive.

Justement, du soutien, ce n'est pas de l'aide aux devoirs mais bien une heure de cours adaptée aux plus faibles.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par Daphné le Sam 1 Oct 2011 - 19:33

@Marie Laetitia a écrit:

j'ai eu au lycée des géographes comme prof. Je me suis fait ch***er comme un rat mort. Et puis DC les cours de géo que tu as dû connaître, c'était du genre le tonnage céréalier de l'URSS, des trucs qui ne se font plus depuis longtemps. Même si on n'apprend plus les préfectures et très peu la géo physique la plus élémentaire.

Si on demandait aux géographes d'enseigner leur matière, il y aurait tellement peu de candidats que cette discipline disparaîtrait purement et simplement du secondaire. En un sens c'est dommage, mais moi ça me gonfle de devoir faire le boulot que les autres, mieux qualifiés, ne veulent pas faire.

Mais non, j'ai eu des professeurs de géographie passionnants et je déplore vraiment l'inculture démente de beaucoup aujourd'hui, y compris de pas mal de nos collègues ! C'est hallucinant humhum

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par brez le Sam 1 Oct 2011 - 20:26

@Daphné a écrit: Mais non, j'ai eu des professeurs de géographie passionnants et je déplore vraiment l'inculture démente de beaucoup aujourd'hui, y compris de pas mal de nos collègues ! C'est hallucinant humhum

Je plussoie ! En tant qu'urbaniste de formation, j'ai été atterrée par le manque de bases et le mépris profond de beaucoup d'étudiants historiens au CAPES Sad Ils vivaient la formation en géo comme un calvaire et misaient tout sur l'histoire. Il faudrait fixer des notes éliminatoires dans les deux matières pour rétablir un équilibre.
Quand j'entends des collègues qui n'ont aucune honte d'affirmer haut et fort qu'ils ne font pas de géo parce que ça les emmerde, j'ai des envies meurtrières. Un jour je devrais essayer de me pointer à la réunion avec les parents en début d'année et leur déclarer "alors cette année, je ne ferai pas d'histoire, parce que bon ça me lourde".

brez
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par Marie Laetitia le Sam 1 Oct 2011 - 20:31

@Daphné a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:

j'ai eu au lycée des géographes comme prof. Je me suis fait ch***er comme un rat mort. Et puis DC les cours de géo que tu as dû connaître, c'était du genre le tonnage céréalier de l'URSS, des trucs qui ne se font plus depuis longtemps. Même si on n'apprend plus les préfectures et très peu la géo physique la plus élémentaire.

Si on demandait aux géographes d'enseigner leur matière, il y aurait tellement peu de candidats que cette discipline disparaîtrait purement et simplement du secondaire. En un sens c'est dommage, mais moi ça me gonfle de devoir faire le boulot que les autres, mieux qualifiés, ne veulent pas faire.

Mais non, j'ai eu des professeurs de géographie passionnants et je déplore vraiment l'inculture démente de beaucoup aujourd'hui, y compris de pas mal de nos collègues ! C'est hallucinant humhum

collègues d'HG ou toutes matières confondues ?

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par Marie Laetitia le Sam 1 Oct 2011 - 20:36

@brez a écrit:
@Daphné a écrit: Mais non, j'ai eu des professeurs de géographie passionnants et je déplore vraiment l'inculture démente de beaucoup aujourd'hui, y compris de pas mal de nos collègues ! C'est hallucinant humhum

Je plussoie ! En tant qu'urbaniste de formation, j'ai été atterrée par le manque de bases et le mépris profond de beaucoup d'étudiants historiens au CAPES Sad Ils vivaient la formation en géo comme un calvaire et misaient tout sur l'histoire. Il faudrait fixer des notes éliminatoires dans les deux matières pour rétablir un équilibre.
Quand j'entends des collègues qui n'ont aucune honte d'affirmer haut et fort qu'ils ne font pas de géo parce que ça les emmerde, j'ai des envies meurtrières. Un jour je devrais essayer de me pointer à la réunion avec les parents en début d'année et leur déclarer "alors cette année, je ne ferai pas d'histoire, parce que bon ça me lourde".


Laughing Laughing Laughing Moi j'aurais bien aimé être formée en géo. Encore faudrait-il trouver des profs qui daignent s'abaisser à former les étudiants d'histoire. Pas de géo pendant mon cursus sauf un cours délirant d'épistémologie en Deug1 et un peu de géo culturelle en option en 2e année. Pour info dans nombre d'universités, les géographes refusent de faire des cours de géo pour les concours! J'ai passé l'agrég en bossant le programme de CAPES...

Accessoirement, je pense avoir acquis un bon niveau de connaissances en géo (trois ans de prépa concours...). Je n'ai juste pas la fibre pour ça. Ce n'est pas pour autant que je ne l'enseignerai pas, c'est de l'inconscience, parce que c'est essentiel dans la formation des élèves. Mais je préférerais que ce soit des collègues bien formés, avec la tournure d'esprit adéquate, qui daignent s'en occuper.
Quant au mépris... L'histoire et la géographie ne fonctionnent absolument pas de la même manière. J'ai le souvenir d'avoir bossé sur le concept de modèle en géo, principe qui ferait hurler en histoire (et à raison). Le mépris résulte peut-être simplement du fait d'imposer à des étudiants une matière qui ne les attire en aucune manière. Une amie m'a dit "moi, j'ai eu 19/20 au Capes en géo à partir du moment où j'ai compris qu'il fallait ressortir des formules toutes faites." Peut-être est-ce méprisant. Je garde pour ma part de la géo (début des années 2000) le souvenir d'une discipline qui adore les néologismes et les concepts. En dehors de ça... c'est peut-être un problème spécifique à la nouvelle géographie ou aux formateurs que j'ai eu, particulièrement adeptes des théories fumeuses et foireuses de l'IUFM...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par Thalia de G le Sam 1 Oct 2011 - 20:54

@Audrey a écrit:
Si on se résigne, le fréquent va devenir général et permanent.
Je le crains aussi

@Pseudo a écrit:
@Audrey a écrit:
@Pseudo a écrit:
@Thalia de G a écrit:Pseudo, si j'ai bien compris, ce sont des 6e ? Combien d'heures en classe entière ?

6eme oui. 3h00 en classe entière.

Alors là, c'est proprement délirant, parce que c'est carrément 1h à 2h de perte de cours en classe entière! Les horaires planchers sont en effet 4h30 (dont 30 minutes en groupe d'effectif réduit) ou 5h en classe entière uniquement!

Là, le CDE n'est pas dans les clous en regard de la loi, et je suis sidérée que les collègues de Lettres n'aient pas plus réagi que ça...et j'imagine aussi le nombre de classes à avoir pour constituer son service... quand je pense que chez moi, une 6è c'est 5h en classe entière, plus 1h quinzaine de remédiation...pfff..

Quand je suis arrivée dans l'établissement il y a 9 ans, c'était 4h00 en classe entière et une heure dédoublée.
Il y a l'heure dédoublée qui a sautée, puis des heures transformée en Aide individualisée, ou décloisonnement désormais.
Nous en sommes à 3 + 1 de décloisonnement.
Et à chaque fois qu'un dispositif en remplace un autre, les heures sont perdues.
En même temps, chez nous, il n'y a presque jamais de postes supprimés, on nous dit qu'on garde les moyens malgré les restrictions partout ailleurs. Mais une heure grignotée ici, une autre là...
Nous aussi, on vit ça depuis quelques années à l'époque où "on" a institué les IDD et depuis quelques années l'équipe de lettres arrive à sauver une misérable heure de soutien en 5e et 4e. Je n'ai plus de 4e depuis ces années-là parce que j'ai été très malheureuse de devoir faire le même programme avec moins d'heures et je n'ai pu que constater que les acquis de mes élèves qui arrivent en 3e sont moins solides. Cherchez l'erreur.

@Provence a écrit:
Justement, du soutien, ce n'est pas de l'aide aux devoirs mais bien une heure de cours adaptée aux plus faibles.
Je pense qu'effectivement, il y a là une dramatique confusion. Le soutien est destiné aux plus fragiles dans une matière et doit être assuré par le prof de la discipline et l'aide au devoirs est plus généraliste

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par Condorcet le Sam 1 Oct 2011 - 21:28

@Marie Laetitia a écrit:
@brez a écrit:
@Daphné a écrit: Mais non, j'ai eu des professeurs de géographie passionnants et je déplore vraiment l'inculture démente de beaucoup aujourd'hui, y compris de pas mal de nos collègues ! C'est hallucinant humhum

Je plussoie ! En tant qu'urbaniste de formation, j'ai été atterrée par le manque de bases et le mépris profond de beaucoup d'étudiants historiens au CAPES Sad Ils vivaient la formation en géo comme un calvaire et misaient tout sur l'histoire. Il faudrait fixer des notes éliminatoires dans les deux matières pour rétablir un équilibre.
Quand j'entends des collègues qui n'ont aucune honte d'affirmer haut et fort qu'ils ne font pas de géo parce que ça les emmerde, j'ai des envies meurtrières. Un jour je devrais essayer de me pointer à la réunion avec les parents en début d'année et leur déclarer "alors cette année, je ne ferai pas d'histoire, parce que bon ça me lourde".


Laughing Laughing Laughing Moi j'aurais bien aimé être formée en géo. Encore faudrait-il trouver des profs qui daignent s'abaisser à former les étudiants d'histoire. Pas de géo pendant mon cursus sauf un cours délirant d'épistémologie en Deug1 et un peu de géo culturelle en option en 2e année. Pour info dans nombre d'universités, les géographes refusent de faire des cours de géo pour les concours! J'ai passé l'agrég en bossant le programme de CAPES...

Accessoirement, je pense avoir acquis un bon niveau de connaissances en géo (trois ans de prépa concours...). Je n'ai juste pas la fibre pour ça. Ce n'est pas pour autant que je ne l'enseignerai pas, c'est de l'inconscience, parce que c'est essentiel dans la formation des élèves. Mais je préférerais que ce soit des collègues bien formés, avec la tournure d'esprit adéquate, qui daignent s'en occuper.
Quant au mépris... L'histoire et la géographie ne fonctionnent absolument pas de la même manière. J'ai le souvenir d'avoir bossé sur le concept de modèle en géo, principe qui ferait hurler en histoire (et à raison). Le mépris résulte peut-être simplement du fait d'imposer à des étudiants une matière qui ne les attire en aucune manière. Une amie m'a dit "moi, j'ai eu 19/20 au Capes en géo à partir du moment où j'ai compris qu'il fallait ressortir des formules toutes faites." Peut-être est-ce méprisant. Je garde pour ma part de la géo (début des années 2000) le souvenir d'une discipline qui adore les néologismes et les concepts. En dehors de ça... c'est peut-être un problème spécifique à la nouvelle géographie ou aux formateurs que j'ai eu, particulièrement adeptes des théories fumeuses et foireuses de l'IUFM...

J'aimais beaucoup la question sur la Méditerranée de même que la géographie de la France. En revanche, les montagnes m'ont laissé un souvenir plus cuisant. L'étude de supports aussi hétérogènes que les cartes topographiques et les photos satellites, la découverte de logiques très différentes de celles auxquelles l'histoire nous confronte, a rendu cette préparation du CAPES très agréable. Pour autant, je pense en historien bien plus qu'en géographie et, comme ML, suis réfractaire à l'engouement de la géographie pour les modèles. Je regrette cependant le déclin de la géographie universitaire, corollaire de celui de son homologue scolaire.

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par User5899 le Sam 1 Oct 2011 - 21:46

@roxanne a écrit:J'ai hésité ...et puis bon un forum c'est aussi fait pour donner son avis , alors je me lance sur ce qui n'est qu'une opinion.Mais je vais un peu dénoter.
Détonner, Roxane, détonner Laughing

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par Daphné le Dim 2 Oct 2011 - 8:06

@Marie Laetitia a écrit:
@Daphné a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:

j'ai eu au lycée des géographes comme prof. Je me suis fait ch***er comme un rat mort. Et puis DC les cours de géo que tu as dû connaître, c'était du genre le tonnage céréalier de l'URSS, des trucs qui ne se font plus depuis longtemps. Même si on n'apprend plus les préfectures et très peu la géo physique la plus élémentaire.

Si on demandait aux géographes d'enseigner leur matière, il y aurait tellement peu de candidats que cette discipline disparaîtrait purement et simplement du secondaire. En un sens c'est dommage, mais moi ça me gonfle de devoir faire le boulot que les autres, mieux qualifiés, ne veulent pas faire.

Mais non, j'ai eu des professeurs de géographie passionnants et je déplore vraiment l'inculture démente de beaucoup aujourd'hui, y compris de pas mal de nos collègues ! C'est hallucinant humhum

collègues d'HG ou toutes matières confondues ?

Les deux !
Mais bien entendu ça me choque davantage de la part de collègues d'HG.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par kiwi le Dim 2 Oct 2011 - 10:08

@brez a écrit:

Je plussoie ! En tant qu'urbaniste de formation, j'ai été atterrée par le manque de bases et le mépris profond de beaucoup d'étudiants historiens au CAPES Sad Ils vivaient la formation en géo comme un calvaire et misaient tout sur l'histoire. Il faudrait fixer des notes éliminatoires dans les deux matières pour rétablir un équilibre.
Quand j'entends des collègues qui n'ont aucune honte d'affirmer haut et fort qu'ils ne font pas de géo parce que ça les emmerde, j'ai des envies meurtrières. Un jour je devrais essayer de me pointer à la réunion avec les parents en début d'année et leur déclarer "alors cette année, je ne ferai pas d'histoire, parce que bon ça me lourde".

Moi, j'aimais la géo... en Tle. Avant de rentrer en fac où là, comment dire... il ne faut pas s'étonner si les amphis de géographie sont désertés.

Des cours de géographie?! Vous voulez rire? 1er semestre : géo physique. De quoi dégoûter totalement des apprentis géographes. Niveau de Tle S quand même ce qu'on faisait, sympa pour ceux qui n'ont pas fait S... Et que dire de la climato... Le cours sur la géo urbaine?! C'était un cours ça??!! Pas de plan, pas de fil conducteur, tu ne captais rien en fait.
En 2ème année, cours sur la mondialisation... Normalement, le thème était alléchant. Nous sommes remontés jusqu'aux australopithèques pratiquement... Là, plutôt que de la géo, j'ai fait de l'histoire économique et de l'économie tout court. Tant mieux pour moi qui avais fait ES. Ricardo et ses avantages comparatifs n'avait aucun secret pour moi. Le développement durable... ouah.... Un gars, fallait traduire ce qu'il nous disait pour enfin que ça fasse sens. Il nous a abreuvé de termes, de sigles tous oubliés évidemment.
En 3ème année, cours sur le monde arabe. On s'attend à faire de la géopolitique, beaucoup... Et ben non. Le mec était spécialisé en géo physique ; on l'a juste foutu dans ce cours là devinez pourquoi?! Parce qu'il était Algérien Suspect Le grand manitou a donc du se dire qu'il était parfait pour enseigner le monde arabe... Sauf qu'en dehors du taux de salinisation de la Méditerranée, ou de la formation géologique du Hoggar, on n'a pas vu grand chose...

Bilan des courses : je n'ai rien foutu en cours de géo, et j'aurais bien mieux fait de renforcer mon parcours en histoire, au moins, je n'aurais pas autant perdu mon temps. La géo, je l'ai redécouverte au concours. Je l'ai bossée beaucoup. J'étais même meilleure en géo qu'en histoire. Finalement au concours, j'ai eu mes meilleures notes en histoire quand même. Et aujourd'hui, j'aime bien l'enseigner la géographie quand on fait de la géographie véritablement.

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par roxanne le Dim 2 Oct 2011 - 10:26

Cripure a écrit:
@roxanne a écrit:J'ai hésité ...et puis bon un forum c'est aussi fait pour donner son avis , alors je me lance sur ce qui n'est qu'une opinion.Mais je vais un peu dénoter.
Détonner, Roxane, détonner Laughing
et le pire c'est que j'ai hésité...... Very Happy (je dois être dyslexique... Rolling Eyes °

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par User5899 le Dim 2 Oct 2011 - 12:02

La géographie physique, c'est pourtant passionnant quand on aime se promener sur le terrain. On comprend comment une région s'est ou pas peuplée, comment on a positionné les voies de communication, on peut comprendre les atouts commerciaux (ou les tares) futurs... Ca incite à ouvrir les yeux, ça aide à comprendre, je trouve ça vraiment intéressant.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum